Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Éolienne de pompage au Brésil

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
weshwesh
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 11/05/14, 21:32

Éolienne de pompage au Brésil

Message non lupar weshwesh » 11/05/14, 22:10

Bonjour à tous,

j'habite dans le nord-est du brésil (220V - 60Hz) et mon rêve serait d'être énergiquement autonome. J'ai initié il y a quelques années la fabrication d'un générateur à aimants permanents, mais je me suis arrêté en cours de route (enroulage des bobines) faute de solutions viables et peu coûteuses pour le stockage ou l'injection réseau. Sans savoir quelle tension viser, impossible de savoir quelles enroulements choisir !
Entre temps je me suis rendu compte que mes principaux consommateurs de courant sont mes diverses pompes immergées et centrifuges. En effet sans eau de ville disponible, 100% de mon eau provient de mon puits, envoyée vers une citerne et redistribuée par gravité dans la maison. J'ai alors pensé à une éolienne de pompage qui m'économiserait une bonne partie de ma conso électrique.

Voici mes critères :
1/ Facile à construire, critère numéro 1 puisque j'ai accès à peu de matières premières et assez peu d'outils en dehors des électroportatifs classiques.
2/ Fiable, pour les mêmes raisons.
3/ Élévation 12m, c'est la distance entre le fond de mon puits et le sommet de la citerne.
4/ J'ai du vent toute la journée (entre 15 et 35 noeuds) donc je n'ai pas besoin d'un débit très important, ni d'un rendement démoniaque. Le vent ne dépasse JAMAIS 50 noeuds, pas de tempêtes, pas de cyclones, rien. Pas besoin donc de mise en drapeau ou autre système de freinage.

J'ai d'abord pensé à une éolienne à axe horizontal, un vilebrequin et une pompe à piston à clapets. Mais j'y vois deux problèmes : la fabrication délicate de la partie éolienne avec plusieurs articulation, et la hauteur d'élévation importante.

J'ai ensuite pensé à une pompe en bois immergée à membrane (chambre à air, pneu, ...), entraînée par une éolienne à axe verticale. Fabrication plus simple de l'éolienne en elle même, entraînement sans transformation de mouvement, et j'ai quelques idées pour la partie pompe avec le principe de la pompe Valdès mais simplifié. J'ai juste de sérieux doutes sur la fiabilité et l'efficacité d'une telle pompe. Il faudrait faire des essais !

Et puis pour finir une solution assez simple serait la même éolienne à axe verticale entraînant une courroie munie de godets. Le renvoi d'angle peut être réalisée grâce à une courroie déviée de section ronde. Ce qui m'embête dans ce cas c'est l'obligation de positionner mon éolienne plus haut que ma citerne alors que je n'ai pas besoin de chercher le vent si haut, et puis ça compliquerai l'accès pour l'installation et la maintenance. D'autant plus que mon puits est éloigné de ma citerne !

Voilà, ce que je cherche c'est des gens qui auraient une quelconque expérience dans ce domaine, qui pourraient me donner des orientations, des idées, voir même me guider vers des solutions nouvelles auxquelles je n'aurais pas pensé (autre technologie de pompe ?).
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité