Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar janic » 07/12/18, 08:57

Absolument !!!
Tout comme la débilité débarrassée de ses débiles et la conneries de ses cons.
Ce serait effectivement un véritable progrès, une avancée majeure, un pas salutaire...
Il existe donc des cas où il n'y a pas de solution possible! :cheesy:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest

Pierre Yves
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 37
Inscription : 03/12/07, 13:36
x 3

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar Pierre Yves » 07/12/18, 16:16

janic a écrit :
janic a écrit :
"Toutefois, des opposants au nucléaire (ce qui n'a rien à voir avec l'écologie), s'opposent, avec violence parfois, à la mise en oeuvre de cette solution ; paradoxalement, ce sont les mêmes qui écument ensuite les plateaux télé en clamant qu'il n'y a pas de solution au problème des déchets nucléaires ! Où est l'erreur ?"
L’erreur ce sont les déchets nucléaires, pas les stockages.


"L'erreur ce sont les déchets nucléaires."
Voilà un bel exemple de dogmatisme, un jugement a priori sans argument. "L'erreur ce sont les déchets nucléaires, c'est comme ça, point barre, circulez il n'y a rien à voir..."
Un esprit éclairé dit que l'erreur ce sont les déchets qui posent problème.
Les nuisances des déchets nucléaires ? Aucune.
Les nuisances du déchet CO2 ? C'est le réchauffement climatique, c'est déjà commencé. Les ouragans dopés au réchauffement climatique, les sécheresses, les inondations, sont déjà en première page des journaux.

Voir "Pour une écologie réaliste" - http://ecologie-illusion.fr/dechets-nuc ... et-CO2.htm
1 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar janic » 07/12/18, 16:43

L’erreur ce sont les déchets nucléaires, pas les stockages.
"L'erreur ce sont les déchets nucléaires."
Voilà un bel exemple de dogmatisme, un jugement a priori sans argument. "L'erreur ce sont les déchets nucléaires, c'est comme ça, point barre, circulez il n'y a rien à voir..."
Qui dogmatise? en déclarant "Les nuisances des déchets nucléaires ? Aucune. S'ils n'avaient pas de nuisances, il suffirait de les laisser trainer à l'air libre comme nos autres déchets depuis longtemps.
Un esprit éclairé dit que l'erreur ce sont les déchets qui posent problème.
eh oui, il en faut bien un... d'esprit éclairé! et la place étant prise, il ne te reste plus qu'a attendre qu'elle se libère, ce qui risque de prendre du temps, beaucoup, beaucoup de temps, comme les isotopes radioactifs à longue 1/2 vie.
Les nuisances des déchets nucléaires ? Aucune.
Bel acte de foi naïve!
Les nuisances du déchet CO2 ? C'est le réchauffement climatique, c'est déjà commencé. Les ouragans dopés au réchauffement climatique, les sécheresses, les inondations, sont déjà en première page des journaux.
bien sur, il faut toujours un arbre pour cacher la forêt.
Je ne suis pas un fan de Eximachin, mais du CO2 libéré dans l'atmosphère, ça fait des millénaires que ça dure, parce que ça fait partie des cycles de la nature qui stocke puis libère ce produit, l'humain aggrave ce cycle par son action, certes, mais dame nature n'a jamais stocké du plutonium et ce n'est que lorsque le branche casse sous le poids de celui qui est dessus, qu'on prend conscience qu'il fallait ne pas s'y assoir.
la morale de cette histoire c'est que lorsqu'il s'agit de faire des conneries, l'humain crie toujours: présent
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5910
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 305

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar sen-no-sen » 07/12/18, 17:04

Ça devient compliqué sur le forum! Il y a les climato-sceptiques pro-nucléaire,les climato-sceptiques anti-nucléaire,les réchauffistes pro nucléaire,les réchauffistes anti-nucléaires,les pro-éoliens mais pas contre un peu de nucléaire,les pro-éoliens anti-nucléaire,diantre! C'est à y perdre sont latin!

Par contre une chose est sure:tout le monde veut garder sont pouvoir d'achat,dès lors il y a peu être un consensus possible de ce point de vu là!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
thibr
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 151
Inscription : 07/01/18, 09:19
x 25

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar thibr » 07/12/18, 17:30

beau résumé des discussions en cours :mrgreen:
0 x

Pierre Yves
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 37
Inscription : 03/12/07, 13:36
x 3

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar Pierre Yves » 07/12/18, 17:50

janic a écrit :
Les nuisances des déchets nucléaires ? Aucune.

Bel acte de foi naïve!

"Bel acte de foi naïve."
Un esprit éclairé ne se contenterait pas d'un tel "argument". Il citerait des exemples des immenses nuisances qu'il attribue des déchets nucléaires. Vous avez des exemples ? Il montrerait que ces nuisances sont pire que les dégâts des ouragans, sécheresses, incendies, etc.. Ces dégâts sont dans tous les journaux, je n'ai pas besoin de les rappeler.
dame nature n'a jamais stocké du plutonium

Dame nature n'a jamais stocké du plutonium."

Elle n'a pas stocké de plutonium en effet. Mais c'est elle qui a fabriqué l'uranium, en de telles concentrations en quelques endroits pour que s'y allument des centrales nucléaires naturelles (voir le site d'Oklo, au Gabon).

"Dame nature n'a jamais stocké du plutonium", mais elle a inventé les tremblements de terre, les inondations, les épidémies, et autres joyeusetés.
Les hommes ont inventé les constructions parasismiques, les digue, les vaccins, etc..
0 x
Pierre Yves
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 37
Inscription : 03/12/07, 13:36
x 3

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar Pierre Yves » 07/12/18, 18:11

sen-no-sen a écrit :Ça devient compliqué

"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
C'est hors sujet, mais je fini par ne pas résister à l'envie d'ajouter une autre citation.
"Il faut savoir terminer une grève" - Maurice Thorez patron du PCF, en 1936  

Ces citations viennent d'homme très différent, ce qui signifie probablement qu'elles comportent une part de vérité universelle. Contre l'extrême et le jusqu'auboutisme.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7385
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 560

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar Ahmed » 07/12/18, 18:16

La phrase de Thorez lui a été beaucoup plus inspirée par la peur d'être dépassé par la base et de perdre ainsi son pouvoir que par une "vérité universelle"...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6884
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 116

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar janic » 08/12/18, 08:53

"Bel acte de foi naïve."
Un esprit éclairé ne se contenterait pas d'un tel "argument".

Qui a décrété que l’autre était un esprit éclairé ? Alors moi, quand on me fait des compliments, je prends tout en vrac, sans trier.
Donc après ces flatteries
Les nuisances dues au nucléaire ne sont pas immenses (sinon lorsqu’il faudra réellement démanteler les centrales car on n’a pas encore réussi à en démanteler une et surtout son cœur sinon façon Tchernobyl où a été envisagé un linceul de béton, c’est probablement plus joli qu’un champ d’éoliennes, les gosses pourront y faire du ski comme sur les terrils du Nord.) et lorsque les couches profondes d’argile se fissureront microscopiquement, les fuites feront bien mieux qu’au Gabon.
Il citerait des exemples des immenses nuisances qu'il attribue des déchets nucléaires.

Je n’ai pas les compétences pour me substituer aux spécialistes non pronucléaire qui ont largement donné leur avis sur ces dangers en question.
Vous avez des exemples ? Il montrerait que ces nuisances sont pire que les dégâts des ouragans, sécheresses, incendies, etc.. Ces dégâts sont dans tous les journaux, je n'ai pas besoin de les rappeler.

Il n’y pas de pire ou moins pire que les éléments naturels et même les centrales en question ne font pas le poids en l’occurrence. Tu as peut être entendu parler de Fukushima !
Sauf que ces éléments naturels sont ponctuels, pas permanents sur un même lieu. Essaies d’imaginer les dégâts qu’occasionnerait un ouragan sur un point unique et en permanence, aucun humain n’aurait la folie d’y rester, mais les pro nucléauire peuvent prétendre qu’eux( enfin d’autres qu’eux justement) peuvent rester sur ces déchets pendant des millénaires sans inconvénients alors qu’on est déjà incapables de savoir ce qu’il adviendra, en général, sur cette terre dans les dix ans à venir.
Dame nature n'a jamais stocké du plutonium."
Elle n'a pas stocké de plutonium en effet.
Ouahhh ! Il reconnait déjà un point crucial. :cheesy:
Mais c'est elle qui a fabriqué l'uranium, en de telles concentrations en quelques endroits pour que s'y allument des centrales nucléaires naturelles (voir le site d'Oklo, au Gabon).
La encore, comme pour tout ce qui conditionne la vie et la survie du vivant, tous les lieux dont les dangers ont été constatés comme les lieux fortement irradiés, ne sont guère habités et là encore, malgré ces concentrations, il ne s’agit pas de ces déchets aux dangers multiples résultant des raffinement que l’humain fait subir à ces matériaux.
"Dame nature n'a jamais stocké du plutonium", mais elle a inventé les tremblements de terre, les inondations, les épidémies, et autres joyeusetés.
Bien sur et heureusement ! Ca rappelle combien l‘humain est ridiculement vaniteux de se croire plus fort et plus puissant que ces éléments.
Les hommes ont inventé les constructions parasismiques, les digue, les vaccins, etc..
Bien sur, plutôt que de s’installer au delà des zones à risques il persiste à se maintenir dans ces lieux fortement mortifères à terme. Les digues elles se détériorent au fil du temps et demandent d’énormes efforts qui seront ruinés par la montée des eaux
Quant aux vaccins c’est une autre illusion qui s’écroule avec la montée permanente des pathologies auto immunes, des autismes et autres joyeusetés que nous avons inventé avec, toujours, la vanité de croire pouvoir dominer par sa pseudo science, les milliards de bactéries et virus sur cette terre.
Vanité des vanités. :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1303
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 65

Re: Eolien : pour ou contre les éoliennes ?

Message non lupar Exnihiloest » 08/12/18, 19:17

Un aparté sur la méthode dans les discussions

La plupart des intervenants ici expriment des idées ou renvoient à des faits en quelques points. Il s'agit d'un forum de discussion, donc on ne fait pas de longues dissertations, disons qu'il y a 1 à 3 idées en moyenne dans un post dont l'expression de chacune nécessite quelques phrases.

Le but du jeu, c'est d'analyser le post de l'autre avant de lui répondre, d'extraire son ou ses points principaux et de répondre sur le fond à ceux qu'on aura choisis (ou à tous). La technique s'apprend normalement au lycée. Il faut tout lire d'abord. Il ne s'agit pas de tronçonner au fur et à mesure comme le fait Janic, chaque idée au milieu des phrases pour commenter chaque phrase, voir chaque mot, qui n'ont alors plus aucun sens séparées l'une de l'autre, car ça devient de l'argutie.

Exemple - Prenons le premier point de ce post de Pierre-Yves auquel Janic répond :
" "Bel acte de foi naïve."
Un esprit éclairé ne se contenterait pas d'un tel "argument". Il citerait des exemples des immenses nuisances qu'il attribue des déchets nucléaires. Vous avez des exemples ? Il montrerait que ces nuisances sont pire que les dégâts des ouragans, sécheresses, incendies, etc.. Ces dégâts sont dans tous les journaux, je n'ai pas besoin de les rappeler.
"

Selon moi Pierre-Yves exprime qu'on doit justifier son affirmation, et souligne par une argumentation concrète sans ambiguité, pourquoi il est nécessaire de le faire. Ce point est un tout, il nécessite une réponse globale. Mais on voit Janic commencer à ergoter sur ""Bel acte de foi naïve." Un esprit éclairé ne se contenterait pas d'un tel "argument"", ce qui n'a aucun sens puisque c'est la suite qui explicite cette phrase !

Rebelotte avec sa réponse à "Il citerait des exemples des immenses nuisances qu'il attribue des déchets nucléaires.", commenté à tort et à travers par un aveu d'incompétence, or on n'affirme pas n'importe quoi si on est incompétent, le point évoqué était justement un refus de l'affirmation gratuite !

Et au final, cerise sur le gateau à la suite de "Vous avez des exemples ? Il montrerait que ces nuisances sont pire que les dégâts des ouragans, sécheresses, incendies...", réponse en forme de digression oiseuse affirmant que finalement on n'a pas besoin de justifier quoique ce soit, il suffit d'imaginer ce que ça pourrait être !

Passer son temps en réthoriques stériles consistant à saccager le texte de son interlocuteur pour en "agrémenter" les pièces disloquées, de bouilllies pour chat, d'infantilismes, de gargarismes de mots disparates parce qu'on n'a pas voulu faire l'effort de lire ni de comprendre, c'est tout simplement troller. J'ai déjà vu des spécialistes en logorrhées sur les forum, mais là on atteint des sommets question pollution des fils. Et quand l'interlocuteur, lassé, abandonne, notre troll croit que parce qu'il a eu le dernier mot, il aurait eu raison, et le voilà motivé pour repartir de plus belle le coup suivant ! :roll: Pathétique !
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité