Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Comment faire le choix d'un brûleur à pellets ?

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
DELOMOSNE
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 23/11/13, 17:37

Comment faire le choix d'un brûleur à pellets ?

Message non lupar DELOMOSNE » 23/11/13, 19:23

Je souhaite remplacer mon brûleur fioul par un brûleur à pellets sur une vieille chaudière Chappée (bois/charbon) 1965 27kw. (200m2 à chauffer)
Image

Pas évident de faire son choix parmi la multitude de brûleurs à pellets.

Quelqu'un peut-il me guider pour orienter mon choix pour répondre à : ?

Rendement
Facilité d'installation
Facilité d'entretien
Fiabilité
Prix
0 x

dirk pitt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2081
Inscription : 10/01/08, 14:16
Localisation : isere
x 67

Message non lupar dirk pitt » 24/11/13, 08:59

eh ben dis donc, c'est un ancetre, celle-ci.
j'espere qu'elle est dans une piece utilisée car ça doit etre un bon radiateur vu le manque total d'isolation.
0 x
Image
cliquez ma signature
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 964
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 127

Message non lupar dede2002 » 24/11/13, 13:13

Ha oui on ne voit pas souvent une chaudière toute nue, elle me rappelle celle dans laquelle mon grand-père m'avait appris à forger!

Je pense que le ramassage des cendres est un point important, y a-t-il des brûleurs à pellets avec tiroir à cendres incorporé?
0 x
DELOMOSNE
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 23/11/13, 17:37

Rappel du sujet : comment choisir un brûleur à granulés ?

Message non lupar DELOMOSNE » 24/11/13, 18:29

Après les commentaires, il faudrait passer à l'action...
Quelles informations avez-vous à me proposer sur les brûleurs à granulés ?

Cordialement
0 x
Tikteklak
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 24
Inscription : 12/06/13, 15:13

Message non lupar Tikteklak » 26/11/13, 10:10

Bonjour, je suis possesseur depuis un peu plus d'un an d'une chaudière bois (ferroli sfl 3) et d'un bruleur à pellets (sun p7).
Ce bruleur vaut environ 1300 € et fourni une puissance de allant jusqu'à 32 kw. Ensemble monté en remplacement d'une chaudière fioul viessmann de 30 ans. Auparavant 1300l de fioul, aujourd'hui environ 2.5 - 3t de pellets. Facile d'installation (en même temps, bruleur fourni avec kit d'installation spécifique à la chaudière). Entretien aisé (sur ma chaudière bois qui dispose donc d'un bac à cendres). Je procède à un nettoyage rapide (5 min) tous les dix jours et vide le cendrier à cette occasion. Silo de 135kg me permettant d'avoir une autonomie d'environ 1 semaine. Fiabilité, un peu dur à dire vu le recul, mais satisfait pour le moment.
Si c'était à refaire, je referais à l'identique.
Cordialement,
0 x

DELOMOSNE
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 23/11/13, 17:37

Message non lupar DELOMOSNE » 26/11/13, 13:34

Bonjour Tikteklak,

Merci de me faire part de votre satisfaction avec le brûleur SUN P7.

D'après ce que j'ai lu sur internet le réglage optimum du brûleur à granulés est assez délicat entre le débit des granulés et la ventilation.
Pensez-vous qu'il est possible de faire l'installation et le réglage du brûleur à granulés sans passer par un professionnel, juste en utilisant la documentation fournies avec le brûleur ?

Votre bac à granulés (135 kg) vous permet une autonomie d'une semaine, pouvez-vous me préciser si durant la semaine vous n'intervenez pas du tout au niveau du bac ou faut-il le maintenir rempli ?
J'ai lu que des utilisateurs rencontrent des problèmes avec le bac à granulés, tel que rupture de l'alimentation en granulés de la vis sans fin (formation d'un entonnoir) ce qui oblige à maintenir le bac bien rempli, émiettement des granulés qui provoque blocage des granulés dans la vis sans fin, problème avec les poussières de granulés au fond du bac à granulés etc...
Avez-vous rencontré de tels problèmes, si oui avez vous trouvez les solutions pour y remédier ?

Cordialement.
0 x
Tikteklak
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 24
Inscription : 12/06/13, 15:13

Message non lupar Tikteklak » 26/11/13, 14:12

Pour ma part, j'ai tout installé moi-même, de la chaudière au bruleur en passant par le tubage. Au niveau des réglages, je me suis très peu éloigné des réglages usines. J'ai mesuré la quantité de pellets délivrés en une heure par la vis sans fin et ainsi me rapprocher des 22kw nécessaires (en tenant compte du rendement théorique du bruleur). Pour la ventilation, j'ai fait au juger en regardant la couleur de la flamme et l'état des cendres. Une mesure de la température des fumées, une vérification du tirage (déprimomètre) et une analyse de combustion ont été réalisées à l'aide d'outils pro.
Ces mesures ont donnés des résultats corrects mais on montré un pb de surtirage réglé depuis par l'ajout d'un modérateur de tirage.
Pour le bac à granulés, la contenance est de 135kg mais je n'utilise jamais la totalité du bac en raison de la présence d'un seul pan incliné dans le silo (c'est mal conçu). C'est la raison pour laquelle seuls 90kg de granulés sont réellement utilisable. Pour le reste, cela est lié à la qualité des granulés et là effectivement y'a à boire et à manger... J'ai acheté plusieurs pellets différents en petite quantité (dix sacs par marques) et les ai comparé à réglages équivalents. J'ai éliminé ceux pour lesquels j'ai eu des soucis de vis sans fin (deux marques contenait des pellets mesurant jusqu'à 9cm), ceux laissant un résidu dans le creuset (présence d'amidon). Pour la poussière j'ai remarqué que cela était lié au nb de manipulations lors des livraisons, stockage, mise en magasin... De ce fait je me suis tourné vers un revendeur local très proche qui me fournit un bon pellet à bon prix. Bon il reste de la poussière quand même, le silo est donc vidé et nettoyé deux fois par saison.
Pour la suite, cad cet hiver, j'ai prévu de construire un silo adapté à ma situation et permettant de stocker une tonne. Ce silo sera bien entendu équipé de 4 pans inclinés (à45 ou 50°) et d'un tamis dans le fond pour la poussière.
Bien à vous,
0 x
DELOMOSNE
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 23/11/13, 17:37

Message non lupar DELOMOSNE » 26/11/13, 16:38

Vous aviez des connaissances en chauffage centrale pour avoir tout installé vous-même ou quelqu'un vous a guidé.

Je souhaite avoir quelques précisions.

Pour le branchement le Kit de raccordement fioul est-il indispensable pour convertir une chaudière fioul aux pellets ?

Le panneau de commande du brûleur SUN P7 est-il simple à programmer et facile à comprendre pour faire les réglages ?

Pour le réglage du brûleur vous avez une formule ?
- Quantité de pellets délivrés en une heure par la vis sans fin
- Rendement théorique du brûleur
- Si ma chaudière fait 27 kw

C'est quoi la formule et la bonne valeur à obtenir pour un bon réglage ?

-Ventilation au juger c'est pas précis,

-Température des fumées : la bonne température ?
- Le tirage au déprimomètre : la bonne valeur ?
- Quel outil pro pour l'analyse de la combustion ? et quel résultats souhaitables ?

En fait pour quelqu'un qui ne s'y connaît pas, c'est pas si simple et en plus il faut avoir le matos pro pour les mesures.

Le modérateur je l'ai déjà sur ma cheminée.

Pour le bac à granulés visiblement celui fourni avec la chaudière ce n'est pas l'idéal. Un silo à 4 pans et un tamis à poussière dans le fond pour récupérer la poussière c'est préférable..
Est-ce la vis sans fin fournie avec le brûleur peut-être branchée au bas du silo à quatre pans ?
Comment voyez-vous le réceptacle de liaison silo-vis sans fin ?
Avez-vous un schéma de fabrication de votre silo idéal ?

Pour les granulés,
- sans amidon (comment se détecte la présence d'amidon ?)
- le moins de manipulation possible donc directement chez le fabriquant c'est le mieux.
- Vidage et nettoyage du silo 1 fois tous les 2 mois pour la poussière.
- respecter la dimension des granulés préconisée pour le brûleur est impératif pour éviter le blocage dans la vis sans fin.

Merci pour toutes ces informations, une fois les précisions données là ou j'ai mis des ?
Elles seront bien utiles à l'ensemble des bricoleurs qui souhaitent installer un brûleur à granulés, pour éviter les petites misères.

Avez-vous étudié d'autres brûleurs à pellets avant de choisir celui-ci ?
Qu'est-ce qui vous a amené à choisir celui-ci ?

Cordialement

M@x
0 x
Tikteklak
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 24
Inscription : 12/06/13, 15:13

Message non lupar Tikteklak » 26/11/13, 22:01

Sincèrement que la base. Ensuite blogs et forums... et puis en même temps cela n'est pas si compliqué. Un peu d'elec, un peu de calcul, un peu de logique, honnêtement rien de plus.
Pour le kit fioul, je ne sais pas. Moi c'est une chaudière bois et un kit prévu pour cette chaudière existe (porte perçée à bonne dimension pour le bruleur).
Pour le panneau de commande, il se resume à un petit affichage et 5 boutons. Donc il y a un jeu style "appuyer pendant 5sec" "appuyer pendant 10sec". Cela ne m'a pas géné plus que ca, il faut dire que je commande le tout avec un thermostat d'ambiance.
Pour la puissance, pas de formule mais de la logique. Rendement pellet 5kw/kg/h donc pour 22 kw 4.2 kg de pellets. Puis essai pour déterminer capacité de la vis sans fin: branchement en continu pendant 5 min / 3 essais identiques / extrapolation = nb de sequence et durée de fonctionnement de la vis. En regardant les paramètres usine je les ai ensuite modifiés pour me rapprocher le plus possible des miens (je n'ai pas du changer grand-chose).

Température des fumées: j'ai acheté un thermomètre à fumée (30 euro) placé au travers le tubage à 50 cm de la sortie de chaudière. De mes lectures, 200 -250°c c'est pas mal, plus chaud, gaspillage de calories. Moi je suis à environ 220.
Tirage: J'ai réglé le modérateur selon préconisations du bruleur soit - 0,2 mbar puis vérifié avec un deprimometre.
Un analyseur de combustion a vérifié que les valeurs O2 et CO sont dans la bonne fourchette ( entre 5 et 9% pour l'O2 et entre 150 et 1000 ppm pour l'autre).
Ces deux appareils viennent de mon beauf qui s'occupe de DPE, diagnostic amiante... Mais tous les chauffagistes en ont, et cela se loue. C'est pas du matériel très complexe à utiliser.
Oui le bac n'est pas top mais la vis sans fin ira parfaitement sur le nouveau. Actuellement elle plonge dans le bac. Pour le suivant je la vois plutôt dans un petit receptacle ouvert sur le dessus et communiquant donc avec l'entonnoir à 4 pans. De cette façon, je pense utiliser toute la capacité du silo (pente à 45-50). Pourr le plan j'essaie de finaliser le mien sous sketchup et le posterai ensuite.
Pour l'amidon c'est inscrit sur le sac (quand il y en a, jamais plus de 1% - dans mon cas pellets bioforest).
Je n'ai étudié que des solutions chaudière bois-bruleur pellets car ma chaudière était morte et aussi our le cendrier. Il n'y avait pas un choix énorme. Les difficultés pour accéder à la chaufferie m'ont conservé les plus compactes... et un grossiste vendant mon produit se trouve à 50 km . A l'époque le duo Viadrus - bruleur b max (voir sur esc grossiste) n'était pas encore dispo, sinon j'aurais longuement hésité.

En espérant n'avoir rien oublié
0 x
DELOMOSNE
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 6
Inscription : 23/11/13, 17:37

Message non lupar DELOMOSNE » 17/12/13, 14:38

Merci Tikteklak pour toutes ces précisions.

J'ai mis mon projet de côté pour l'instant car j'ai encore du fioul dans ma cuve pour plusieurs hivers.

Je garde tes conseils sous le coude.

Entre le B-Max et le SUN P7 quelles différences : avantages et inconvénients ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités