Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Cogénération huile pour atelier

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

par Alain G » 28/10/09, 18:08

Forhorse a écrit :C'est une solution qui n'est valable que pour alimenter des charges resistives. Pour alimenter des charges inductive, qui consoment de la puissance reactive, il faut être capable de faire varier la capacité des condensateurs aux bornes de la génératrice.
C'est faisable avec des batteries de condensateur à variateur (genre rectivar), mais le prix d'achat de ce genre d'equipement rend tout de suite la solution moins interessante. Autant acheter directement une generatrice synchrone.


Forhorse

Effectivement j'ai tendance a oublier que le commun des mortel n'ont pas nos connaissances dans le domaine et un générateur synchrone n'est pas très dispendieux.
:D
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain

jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

par jonule » 30/10/09, 13:42

forhorse a écrit :Ouais enfin bon, sur un moteur de 37Kw, n'utiliser que des alternateurs de 1Kw c'est pas franchement rentable, bonjour les pertes mecaniques ! ...
C'est un peu comme d'utiliser une masse pour enfoncer un clou de tapissier.
Enfin j'ai pas trouvé de metaphore plus adaptée, mais vous voyez l'image


ah oui je vois bien l'image !=)

mais non tu n'a pas saisi apparemment : l'électricité n'est qu'un bonus pour s'éclairer ou faire tourner un ordinateur ou une chaine hifi, ce qui est sympa dans un local associatif.
aussi tu raisonnes bien : 37 kw -1kw = 36kw de chaleur !

je parlais de connecter des radiateurs classiques en fonte, sur le cirucit de liquide de refroidissement ! (ainsi qu'échangeur de chaleur air/eau via serpentin sur pot d'échappement)
pour chauffer des locaux avec des radiateurs.

avantage : tu peux rajouter autant d'alternateurs que tu veux, ce n'est que de la mécanique, c'est accessible et réaliste.



dans notre local associatif, je voulais le chauffer au tout début avec un bruleur à boule évidemment (construit mais pas encore mis en place devant mes impératifs) placé dans un chauffe eau à l'horizontal (un peu comme le poele horizontal dont je ne me souviens plus le nom), qui lui meme possède une double paroi car prévu pour être chauffé par le circuit d'eau chaude d'une chaudière (gaz ou fuel qu'importe) : de l'air aurait alors été aspiré à travers cette paroi via des gaines pour être propulsées dans des locaux.


mais finalement j'ai trouvé un "poele d'atelier" ou garage, ceux qui sont retirés des garages pour respecter les "nouvelles" normes et ne pas faire des garagistes des polluers (ahh merci pour eux) : il fonctionne à l'huile de vidange, enfin les déchets des garagistes !
mais à part être une entreprise, tu peux le faire bien sur.

il dispose d'un compartiment sur le dessus, qui brasse l'air avec un gros ventilo, enfin prévu pour un hangar !

évidemment il va fonctionner à l'huile de friture, et réchauffer la filtreuse de l'asso ;-)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2089
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 111

par Forhorse » 30/10/09, 17:34

Sauf que, c'est pas parce que tu vas ne mettre aucune charge mecanique sur ton moteur qu'il va produire 37Kw d'energie calorifique, même en l'accelerant a fond...
Et puis dans ce cas une chaudière fioul sera plus efficasse et plus pratique... (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je sais !)
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

par citro » 30/10/09, 17:51

jonule a écrit :dans notre local associatif, je voulais le chauffer au tout début avec un bruleur à boule évidemment (construit mais pas encore mis en place devant mes impératifs) placé dans un chauffe eau à l'horizontal (un peu comme le poele horizontal dont je ne me souviens plus le nom), qui lui meme possède une double paroi car prévu pour être chauffé par le circuit d'eau chaude d'une chaudière (gaz ou fuel qu'importe) : de l'air aurait alors été aspiré à travers cette paroi via des gaines pour être propulsées dans des locaux.
Ferais-tu allusion au Poële à bois Bullerjan :?:
Image
0 x
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

par emlaurent » 31/10/09, 23:56

Pour en revenir à mon histoire de cogénération, je trouve que la solution d'utiliser un groupe électrogène est bien meilleure et plus simple que de se baser sur un moteur de voiture. La régulation est déjà faite, le couplage géné/moteur est déjà fait et on trouve des moteurs de puissance plus adaptée que ceux de moteurs de voiture.

Par contre, un groupe électrogène est commandée sur la demande en électricité alors qu'une cogé est commandée sur les besoins en chaleur (l'électricité est alors soit consommée sur place, soit vendue sur le réseau).
Il va donc falloir ruser et le truc de la résistance chauffante devient intéressant.
L'idée est de mettre une résistance électrique qui va chauffer le circuit d'eau chaude (au niveau du ballon tampon), résistance qui sera alimentée par le groupe. Dans le cas ou les besoins de chaleur sont importants et que les besoins d'électricité sont faibles, le groupe électrogène ne fournira pas assez de chaleur. En commandant la résistance électrique, on fournira davantage de chaleur via cette résistance mais aussi sur l'échappement du moteur (puisque le moteur devra fournir plus de puissance).

Et hop, voilà comment on peut transformer simplement la commande d'un groupe électrogène pour en faire une cogé !! :D

Du point de vue puissance, pour fournir 25000 kWh/an de chaleur (pour 250m² mais l'estimation est grossière), un moteur de 6kW mécanique à 25% de rendement doit tourner en moyenne 9h/j (fct en continu sur la journée).
Mais, ce groupe produira 50 kWh d'électricité par jour, ce qui me parait un peu excessif pour les besoins d'un atelier équipé de quelques machines outils et d'ordinateurs...
La difficulté, c'est que je n'ai pas de garantie de pouvoir conserver un local pendant les 15 ans de la durée d'un contrat de rachat obligatoire de l'électricité issue de cogé. Donc, il n'est pas possible de réinjecter l'élec sur le réseau.

On devrait pouvoir s'en sortir en prenant un moteur plus petit et en convertissant la plus grande part de l'électricité en chaleur pendant les périodes très froides. Pour les périodes moins froides, les besoins en chaleur sont plus faibles et l'électricité pourra être consommée sur place. Bon, il y a une simul plus précise à faire....

Maintenant, faut voir du coté financier.
En prenant un tarif du fioul à 0,6€/litre et un cout d'élec à 0,1€/kWh, ca donne une facture de fioul de 2100€/an et comme on produit l'équivalent de 1000€ d'électricité, le cout réel est de 1100€/an.

Réaliser une telle économie - environ 50% de réduction de la facture de chauffage - ca commence à justifier d'utiliser une cogé!

Au fait, savez-vous si dans une cogé, on peut légalement utiliser du fioul qui est moins cher que de l'huile (au tarif marché) ??
L'utilisation d'huile peut être rester intéressante, ne serait ce que pour utiliser en partie de l'huile de friture qui coutera bien moins chère.

Qu'est-ce que vous en dites de mon estimation ?
0 x

lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

par lejustemilieu » 01/11/09, 05:24

Bonjour,
Qu'est-ce que vous en dites de mon estimation ?

Il faut prendre en compte aussi l'usure du moteur, et sa durée de vie.
Moi, c'est ça qui m'a fait reculer, même avec l'huile gratuite. :?
0 x
emlaurent
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 152
Inscription : 17/12/05, 00:42
Localisation : alsace

par emlaurent » 01/11/09, 13:08

lejustemilieu a écrit :Il faut prendre en compte aussi l'usure du moteur, et sa durée de vie.


Exact! Dans le cas donné ci-dessus, le moteur tourne 1600h/an...
Pour ce type de "petit" moteur, ca commence à faire beaucoup d'heure au bout de 2 à 3 ans de fonctionnement (mais je ne suis pas trop spécialiste de motorisation).

Une possibilité est de dimensionner la cogé et la régulation de telle sorte que le moteur tourne en continu sur la journée (pas de démarrage-arrêt en permanence), ce qui devrait améliorer sa durée de vie et réduire l'usure.

En même temps, pour mon projet d'atelier associatif, j'envisage une première période de 2 à 3 ans pour tester le concept et voir combien de personnes peuvent être intéressés. Après, on verra comment faire évoluer le projet (avec éventuellement un local plus adapté).
Si la durée de vie du moteur de cogé est de 2 à 3 ans, ca peut me suffire pour l'instant.

Emmanuel
0 x
MAMO
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 52
Inscription : 23/08/09, 12:34
Localisation : 85 vendée

par MAMO » 01/11/09, 16:57

Salut!

On'a le même projet :D

J'ai la géneratrice... Me manque juste le moteur,mais l'ai trouvé moyenant quelques bouteilles de jaune :mrgreen:

Ce serat ,un moteur Kubota 3cylindres diesel,qui s'accommode bien aves les huiles de récup...

Des news dés que possible! :|

http://www.chaleurterre.com/forum/viewt ... 1&start=30

@+Nicolas.
0 x
Faites le vous même...
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

par jonule » 02/11/09, 09:55

bon moteur;

ma solution s'appuyait efefctivement sur de la récup, pour l'investissement, car un des buts est oui l'économie ...
oui c'est pour le faire rouler à 100% huile de récup, comme un diesel.
un petit moteur de 1.4 L diesel se trouve pour 300 euros, sinon moteur de cirtoen AX, etc ...

la régulation est aussi déjà présente sur un moteur !

forhorse, avec des alternateurs sur le moteur, tu as ta charge. électricité et chaleur.

oui citro c'est bien le poele Bruno, merci !


bien à vous;
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 55967
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1712

par Christophe » 03/11/09, 12:07

Je vous conseille de lire attentivement ces rapports avant de faire de gros frais moteur dans la cogénération à 100% d'huile :

https://www.econologie.com/hvp-combustio ... -3173.html
https://www.econologie.com/combustion-de ... -3174.html

Débat: https://www.econologie.com/forums/fonctionne ... t2294.html

Sinon un moteur 50/50 huile/mazout c'est déjà pas mal...et limite pas mal les risques d'usure prématurée! Sinon mettre un dopage à l'eau dessus!

emlaurent, contacte moi en MP stp
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - AMELIORONS NOS ECHANGES SUR LE FORUM - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités