Biogaz méthanisation et pouvoir méthanogène

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 78821
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 10851




par Christophe » 29/01/08, 09:53

1) oui excuses moi pour le terme ecolo, j'ai vu ta remarque dans l'autre post :)

2) pour ton info de nombreux sites d'enfuissement ont été mis aux normes avec collecte et traitement des lexivias dans une centrale d'épuiration interne. C'est le cas en Belgique...j'espere que ca l'est en France...

Mais il doit bien rester quelques sites "négligés". Je ne sais pas pourquoi mais je pense à celui de FOS sur MER...

De toute facon la solution au probleme est en amont...mais ca on arrete pas de le dire (dans le vent)...
0 x
Avatar de l’utilisateur
toto65
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 490
Inscription : 30/11/06, 20:01




par toto65 » 29/01/08, 19:19

compare le rendement d'un four (bruleur donc) avec celui d'un moteur diesel... un peu facile pour tromper le néophyte non?


Je n'y avais pas pensé. Tu as raison.
Le biogaz permet d'économiser du fioul lourd pour faire de la transformation d'argile au lieu de bruler dans une torchère.

Pour le rendement des moteurs électriques sur le site ils ne dépassent pas le 30%. (Vous l'avez compris c'est mon dada)

Pour le CSDND (centre de stockage de déchet non dangereux), ça fait mieux que décharge. Les lixiviats sont controlés, filtrés, c'est très contrôlé. Cela serait une aberration de rejeter dans la nature tel quel.
Je savais que c'était toxique mais pas à ce point.

J'ai vu le dossier d'autorisation et :shock: j'avoue que c'est impressionnant. On est loin d'une "décharge de papi et mamie" C'est très technique.

j'espere que ca l'est en France
Normalement oui.

Il y a pleins de couches de membrane, géotextile, etc.. pour s'assurer de l'étanchéité.
Si ça vous intéresses comme sujet je peux leurs demander des infos sur la partie centre de stockage.

La loi sur l'enfouissement des déchets? Hmmm :D
Arrêté du 9 septembre 1997...
relatif aux installations de stockage de « déchets non dangereux »
(mod. par )
Arrêté du 31 décembre 2001 (JO, 2 mars 2002)
Arrêté du 3 avril 2002 (JO, 19 avr.)
Arrêté du 19 janvier 2006 (JO, 16 mars)
Arrêté du 18 juillet 2007 (JO, 29 sept.)

Accroches toi c'est 17 pages word.

la solution au problème est en amont

Comme bien souvent tu as raison.
Les particulier sont responsables d'un tiers des déchets, le reste c'est les entreprises.
Charité bien ordonné commence par soi même. Mais faudrait qu'ils s'y mettent...
Pour une recherche de stage j'ai contacté une 40 e d'entreprises. Dont certaines je me disais:
"Avec les contraintes qu'elle doivent avoir c'est du tout cuit."
Ben non... Elles en ont rien a secouer.
Ils doivent pas payer assez cher...
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 78821
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 10851

Re: Biogaz méthanisation et pouvoir méthanogène




par Christophe » 28/10/11, 09:42

Christophe a écrit :Suite à de nombreuses intérrogation concernant le biogaz et le fait de pouvoir l'utiliser pour son autonomie énergétique, voici quelques petits calculs d'estimation.

Basé sur ce documents de l'Ademe : https://www.econologie.com/agriculture-e ... -2872.html

Page 5 et 19, il y a les bilans "intrants-energie" des 2 installations.

Prenons comme exemple la 2ieme page 19 :

Il faut 2.542 Tonnes (dont 1264 T purement liquide soit 50% de matiere solide) pour 156.996 m3 de biogaz ayant produit : 313.000 kwhe et 626.000 kwhth avec un rendement global de 80 (elec + chaleur) on obtient donc 1 174 000 kwhe d'énergie "brute" pour 156 996 m3.

Soit un PCI du biogaz de l'ordre de 7,5 kwh (1 m3 de gaz naturel ou 1L de fioul = environ 10 kwh) et donc 0,75 L de fioul.

Or il faut 2542/157 = 16,2 kg de "matiere entrant" pour faire un 1m3 de biogaz soit 0,75L de fioul.

Il faut donc grosso modo 16,2/0,75 = 21,6 kg à 50% de liquide (au moins) pour faire 1 L.

En approximant et pour avoir un ordre de valeur, il faut donc 20 kg de matiere (à 50% de liquide) pour faire 1L de fioul.

Le pouvoir "méthanogène" augmente avec le % de matiere seche, par contre je ne sais pas dans quelles proportions (l'herbe, riche en celulose, a l'un des meilleur pouvoir méthanogène sur la matière sèche, la liste ci dessous concerne la matière humide).

Peu importe l'ordre de grandeur est la : il faut, suivant la matière, entre 10 et 20Kg de matière pour faire l'équivalent d'un L de fioul dans des conditions optimum de rendement (bactériologie et conditions idéales de T°, agitation, ph...etc). On comprend vite que ce n'est pas cette solution qui remplacera les 2000L annuel d'une maison...à moins d'avoir 20 à 40 Tonnes de matière biométhanisable donc un TRES grand jardin ou un pote paysan...

Voici quelques pouvoirs méthanogènes récupérés sur le net et auprès de certains bureaux d'études:

en M3 biogaz / T de Mat. Brute

Graisses usagées 800
Résidus aliments 531
Semences traités 530
Déchets silo séchage maïs 485
Terres de blanchiment 400
Graisses flottation 395
Huile de soja/margarine 395
Huile de poisson 375
Rafles de printemps 373
Rafles d'automne 327
Effluents entreprises conserveries 270
Fines et spathes 230
Mélasse 225
Ensilage maïs 195
Pailles de maïs 195
Alcool 175
Déchets verts (tontes) 85
Matières stercoraires 85
Résidus de distillation 75
Fumier bovin 70
Drèches de brasserie 60
Lisier poule 42
Lisier bovin 25
Lisier Palmipède 17
Lisier porcelets 15
Lisier porc 12
Lisier truie gestation 12

bien sur, ce sont des taux pour des produits standards. Pour avoir une idée plus précise, il faut mettre en balance les taux de MS/MB et MO/MS.
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10
x 1




par bernardd » 28/10/11, 11:33

Tu as bien mis en évidence les arguments qui montrent qu'une filière séchage+granulation serait beaucoup plus efficace, que ce soit sur le plan de l'efficacité énergétique ou de la rentabilité économique.
0 x
A bientôt !
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 28/10/11, 11:49

Récupérez, comme moi, tous les bois et végétaux gratuits de vos voisins qui vous enfument en plein air ou jetés ou abandonnés dans la nature, séchez les au soleil d'été à 40°C et brulez les à 4,5 à 5 KWh/kg sec sans pollution du tout car hyper secs !!! (moitié du fioul en KWh/kg )
0 x
Avatar de l’utilisateur
antoinet111
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 874
Inscription : 19/02/06, 18:17
Localisation : 29 - Landivisiau
x 1




par antoinet111 » 28/10/11, 23:45

Salut, il doit te falloir une belle surface pour secher tout ca.


tu fait comment?
0 x
Je vote pour l'écriture de post concret et de sens pratique.
A bas les beaux parleurs et les brasseurs d'air !
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 29/10/11, 00:19

Au soleil d'été, surtout à 40°C et plus, cela sèche vite, comme les serviettes de bain, en couches de 0,5 à 1cm !!!
La nuit l'humidité recondense et donc il faut rentrer et mettre à l'abri, cela est essentiel pour le bois (et aussi encore plus avec les serviettes de bains, surtout salées à l'eau de mer ), qui sinon n'est jamais bien sec abandonné dehors aussi la nuit.
épais cela met plus de temps, comme pour le bois en buches, mais si on ne remouille pas la nuit (dehors que si bon soleil) cela sèche vite en été !!!
Sur econologie j'avais mis un article et des liens de séchoir pour algues, capteur solaire simple et circulation convective naturelle de l'air chaud par cheminée très efficace, pour sécher les algues, les fruits et aussi le bois.
https://www.econologie.com/forums/post164108.html#164108
surtout le pdf :
http://hal.archives-ouvertes.fr/docs/00 ... _625_0.pdf

Une fois sec, il faut éviter de remouiller la nuit ou par air humide à T trop basse (le problème est le même pour les granulés), car à 40°C et plus le séchage est très bon, mais se conserve mal à 20°C (pire en hiver en dessous de 20°C, sauf grand froid par vent d'est bien sec) !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 264




par chatelot16 » 29/10/11, 11:17

le sechage des dechet de jardin n'est pas facile ... enfin ca depand ou , il y a des region ou l'été est plus long et ou il pleu moins que chez moi

pratiquement le sechage du bon bois est interressant , le sechage des dechet de jardin demande trop de temps et de place

la methanisation des dechet de jardin demande une grande cuve , mais se fait toute seule sans travail de manutension

il ne faut pas penser que chacun puisse se faire un methaniseur dans son jardin : c'est plus facilement rentable en grande dimension : c'est a faire a l'echelle d'un village

ca ne sera pas la solution miracle pour avoir de l'energie gratuite , ce n'est qu'une source d'energie parmis d'autre qui sera rentable quand l'energie sera plus chere

ce n'est pas qu'une source d'energie c'est aussi un moyen de reduire les frais d'elimination des dechet
0 x
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33




par clasou » 29/10/11, 11:41

Bonjour,
Moi tous ce qui est déchet du jardin ,le fumier de cheval du voisin ainsi que leur litiére ,est étalé en couche de 10 cm sur le jardin.
Augmente la vie du sol ,protège de l'érosion ,et le nourrit ,je ne pense pas que ça soit intéressant pour l'énergie.
Pour ce qui est du bois (peuplier pin),je coupe en morceaux de 6 a 7 cm et je fais des colonnes d'environ 2 métres de haut croisé ce qui fait que l'air passe tous autour.
Perd plus de 30 a 40 % de son poids en un été.
Maintenant même si c'est modeste ,pourquoi ne pas faire un carré avec du chanvre (autorisé),récupéré la laine qui est dedans isolation,ça occupe,broyait les cannnes brf ou chauffe ,et les graines pour replanter.
Maintenant si un grand plan au niveau de l'europe ,étais fait comme ça sans but lucratif ,sur tous ce qui est jachére et serait déclaré utile pour la planéte (donc sans bénef).
Quel serait le pouvoir isolant de cette masse ,dont on pourrait sur isolé tous les batiments public.et donc économisé le chauffage.
bon utopique (oui)
a+claude
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 29/10/11, 11:56

le sechage des dechet de jardin demande trop de temps et de place

avec séchoir solaire marche aussi bien que le séchage du foin et il suffit d'automatiser sa manutention si on ne veut pas les manipuler régulièrement, alors que on le fait pour obtenir ces déchets de jardin !!
Automatiser la manipulation si finement broyés peut se faire avec le matériel de silos à granulés.
En été, même en tas, protégés de la pluie et aérés, ils sèchent comme les buches de bois !!
On a perdu l'habitude de se fatiguer un peu (obésité), avec le pétrole pas cher, et même enlever les déchets, est trop fatiguant pour mes voisins qui m"enfument en les brulant très humides et très mal en plein air pendant des jours !!
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 89 invités