Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz...Arrosage : je cherche une astuce...

Les énergies renouvelables sauf solaire électrique ou thermique (voir sous-forums dédiés ci-dessous) : éoliennes, énergies de la mer, hydraulique et hydroélectricité, biomasse, biogaz, géothermie profonde...
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1647
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 109

Arrosage : je cherche une astuce...

Message non lupar grelinette » 06/06/14, 10:02

...pour contrôler le bon fonctionnement d'un arrosage automatique !

Voilà la problématique : nous avons installé des arrosages automatiques sur plusieurs jardins partagés, principalement des gouttes à gouttes, et nous avons eu quelques déconvenues avec des programmateurs qui déclenchent les arrosages :

- mauvaise programmation, mauvaise manip.
- faux contact (aléatoire) d'un fil d'électrovanne
- pile hs
- programmateur défectueux
- tuyau bouché
etc...

Les arrosages se déclenchent la nuit et nous pouvons voir le matin si la terre est humide, mais c'est difficile de vérifier si l'arrosage s'est bien déclenché comme prévu par le programme.

L'idéal serait d'avoir une méthode pour vérifier, pour chaque réseau d'irrigation :

1) l'heure de déclenchement
2) la durée
3) la quantité d'eau

Pour le 3), je vais essayer de mettre un bidon ou une bouteille reliée à un micro-arroseur, comme ça je verrai bien si la quantité d'eau est conforme aux données matérielles (débit annoncé des micro-arroseurs) et à la programmation.

Pour l'heure et la durée, c'est plus compliqué !
Il faudrait un système électronique qui enregistre l'heure effective de déclenchement et la durée en fonction de l'humidité.

Avez-vous des astuces ?
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5967

Message non lupar Did67 » 06/06/14, 10:49

Ce qui me parait important, c'est en effet qu'il y ait eu arrosage et apporximativement la quantité d'eau nécessaire. Les goutteurs "grand publics" sont assez approximatifs...

J'aurais donc procédé comme toi : une bouteille sur un goutteur témoin, par ligne...

L'heure et la durée n'ont, du point de vue des plantes, guère d'importance. Pra ialleurs, si le système a marché (débité la quantité prévue), et si l'horloge est à l'heure, pourquoi voudrais-tu que l'horaire d ela porgrammation n'ait pas été respecté ?

En revanche si la bouteille est vide, ou insuffisamment remplie, ou trop remplie, c'est qu'un des paramètres a "merdé".

La grosse variation va en fait venir des apports par la pluie. Et là, les programmateurs sophistiqués inègrent un pluviomètre. L0, cela joue... Le système qui se déclenceh juste apèrs un bel arrosage, donc pour rien...
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 234

Message non lupar chatelot16 » 06/06/14, 19:16

solution simple : compteur d'eau : ça indique la quantité d'eau distribué dans la nuit si on le releve tous les jours
http://www.bricodepot.fr/angouleme-cham ... /prod8358/

pour faire automatique il y a des capteur magnetique a poser sur les compteur quand il y a un aimant a l'interieur prevu pour ça
0 x
raymon
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 901
Inscription : 03/12/07, 19:21
Localisation : vaucluse
x 8

Message non lupar raymon » 06/06/14, 19:56

Contrôler un ou plusieurs gouteurs me semble aussi la meilleure solution le compteur plus cher ne tiendra pas compte des fuites éventuelles sur un raccord.
Ce que je n'aime pas avec le g à g c'est que l'on arrose qu'une toute petite partie du terrain donc les racines sont essentiellement dans cette zone. J'aime bien une fois par semaine faire fonctionner une dizaine d'heure en continu pour arroser une zone plus large.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15609
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5967

Message non lupar Did67 » 07/06/14, 11:08

Le "goutte à goutte", ce n'est pas forcément quelques gouttes toutes les 24 h !

Il faut en effet, déterminer la durée de chaque arrosage (et par conséquent le sintervals), de telle sorte qu'il se forme, sous terre, un "bulbe" de terre humide correspondant au stade de développement végétatif de la plante, donc de ses racines !

Sur mes pieds de tomate, je ne remets pas avant que n'apparoissaissent en fin de journée, les 1res isgnes de stresse hydrique : dernière sfeuilles un peu "flappies"...

Les framboisiers, je le sstresse un peu moins, sinon ils arrêtent de produire (j'ai des "remontants")... Les "salades" non plus, je ne setresse pas trop sinon cela accéère la montée ne graine...

Mais sinon, la règle, c'est d'aller jusqu'au premier signes de stress hydrique...

Mais sinon, je plebiscite le goutte à goutte : allées restent sèches, partie aérienne reste sèche, dosage adaptée à chaque ligne de légumes en fonction de leurs besoins (taille, développement), ce qui est plus difficile par un arrosage par jet ou pire, par "tourniquet"
0 x


Revenir vers « Hydraulique, éoliennes, géothermie, énergies marines, biogaz... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité