Thorium: l'avenir du nucléaire?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 14262
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1292

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par janic » 26/07/19, 08:36

Mobiliser son intelligence sur des conneries... pas mobiliser son ignorance pour des conneries...
et tu en sais quelque chose de ces cotés là!
C'est sans doute pour cela que le kWh français est le moins cher d'Europe...
actuellement uniquement, tant que les centrales ne seront pas à démanteler! Mais là: Oh la la la la...! :evil:
Combien de centrales ont-elles été démantelées totalement à ce jour et à quel coût? et que sont devenus les matériaux irradiés?
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré

Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 975

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par GuyGadebois » 26/07/19, 12:47

bardal a écrit :Oh la la la la...

Quel mic-mac invraisemblable de rumeurs de comptoir...
C'est sans doute pour cela que le kWh français est le moins cher d'Europe...

Mobiliser son intelligence sur des conneries... pas mobiliser son ignorance pour des conneries...

Lesquelles, svp?
Tu penses peut-être que le prix du Kw/h présent sur tes factures est le prix réel? Que coûtera celui-ci en tenant compte de tout le cycle de vie d'une centrale? Que coûterait-il si en prenait en compte les milliards foutus en l'air pour Superphenix, pour les EPR qui ne fonctionnent pas, pour les mines d'uranium vides achetés par madame Lauvergeon? Pour le CEA, pour ITER? Pour les coûts qu'engendreraient un accident majeur?
Tu crois aussi que ce modèle de centrale a été décidé par l’ingénierie civile?
Aucune rumeur là dedans, juste de la logique, presque une évidence.
1 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
thibr
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 720
Inscription : 07/01/18, 09:19
x 266

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par thibr » 26/07/19, 18:40

quel rapport avec le thorium ? :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 975

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par GuyGadebois » 26/07/19, 18:46

thibr a écrit :quel rapport avec le thorium ? :mrgreen:

Le rapport, c'est l'atome et qu'on aurait pu choisir une technologie bien plus sécurisée mais qu'à cause des militaires on a choisi l'instabilité et le danger avec les conséquences désastreuses qu'on connait. J'aurais adoré qu'à Tchernobyl le bouchon de sel fonde et que la centrale s'arrête... Pour Fukushima, la donne est différente.
1 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 10324
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 1332

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par Remundo » 26/07/19, 19:17

bardal a écrit :Oh la la la la...

Quel mic-mac invraisemblable de rumeurs de comptoir...
C'est sans doute pour cela que le kWh français est le moins cher d'Europe...

Mobiliser son intelligence sur des conneries... pas mobiliser son ignorance pour des conneries...

la condescendance qui vous sied si bien...
0 x
ImageImageImage

bardal
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 505
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 193

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par bardal » 26/07/19, 19:52

GuyGadebois a écrit :
bardal a écrit :Oh la la la la...

Quel mic-mac invraisemblable de rumeurs de comptoir...
C'est sans doute pour cela que le kWh français est le moins cher d'Europe...

Mobiliser son intelligence sur des conneries... pas mobiliser son ignorance pour des conneries...

Lesquelles, svp?
Tu penses peut-être que le prix du Kw/h présent sur tes factures est le prix réel? Que coûtera celui-ci en tenant compte de tout le cycle de vie d'une centrale? Que coûterait-il si en prenait en compte les milliards foutus en l'air pour Superphenix, pour les EPR qui ne fonctionnent pas, pour les mines d'uranium vides achetés par madame Lauvergeon? Pour le CEA, pour ITER? Pour les coûts qu'engendreraient un accident majeur?
Tu crois aussi que ce modèle de centrale a été décidé par l’ingénierie civile?
Aucune rumeur là dedans, juste de la logique, presque une évidence.


Peut-être serait il bon de remettre les choses au clair, ce qui fera tomber toutes les légendes et fake-news habituels:

- EDF est une entreprise relevant du secteur privé; comme telle elle a une obligation de publier ses comptes et ses résultats, sans pouvoir dissimuler quoi que ce soit. Non seulement ses résultats sont chaque année en équilibre, mais l'entreprise verse chaque année un dividende de 1 milliard d'euro à son actionnaire, l'Etat. Elle reçoit une subvention de 500 millions d'euro, compensé à l'euro prêt par une taxe spéciale de 500 millions. Les subventions au nucléaire sont une légende.

- Par contre EDF subit à tout instant les décisions de l'Etat (contrairement à ses concurrents), prises sans grande considération des intérêts de l'entreprise ni de ses clients. Citons, parmi les plus coûteuses, l'arrêt injustifié de Superphénix (charge de plus de 15 Milliards), de Fessenheim (2 ou 3 Milliards) toutes deux décidées pour des raisons d'accords électoralistes, l'obligation de rachat des ENR à conditions spéciales (plusieurs milliards pendant quelques années), obligation de vendre à un prix inférieur à celui du marché de l'électricité nucléaire à ses concurrents, vente forcée à prix dérisoire de ses centrales hydroélectriques du Rhône, refus d'augmenter les prix de vente de l'électricité, obligation de venir au secours d'AREVA en faillite sur fond de tripatouillages politiques... Tout cela constitue un passif cumulé de plusieurs dizaines de Milliards d'euro... Non seulement l'Etat n'aide pas EDF, mais il lui impose des charges indues colossales...

- Par ailleurs EDF provisionne chaque année le coût futur du démantèlement (à des prix comparables à ceux enregistrés par les démantèlements de centrales aux USA) et est le principal financeur de l'ANDRA (qui construit Bure et gère les déchets nucléaires), avec un complément versé par les autres clients de l'Andra (secteur médical essentiellement). Le prix du kWh actuel inclut donc le démantèlement futur et le coût des déchets; ton affirmation est donc une pure fake-new... Tu trouveras tous renseignements dans les rapports de la Cour des Comptes (c'est un peu long et ne constitue pas de la littérature luronne...).

- Ton histoire de militaire ayant imposé la filière actuelle pour produire du plutonium est une pure fantaisie, datant peut-être des années 50: le plutonium issu des EPR n'est pas de qualité militaire, et serait sans doute la solution la plus coûteuse; personne n'y pense d'ailleurs, les militaires ayant leur filière spécifique depuis plus de 40 ans... Roman, roman, roman...

- Enfin, la seule question qui vaille, il n'y a pas d'assurance en cas de catastrophe; effectivement, mais c'est le cas pour toutes les industries de l'énergie, qui ne payent pas leurs externalités: le charbon est responsable de dizaines de milliers de morts en Europe, le pétrole et le gaz un peu moins, mais ce sont des énergies dangereuses, l'hydroélectricité est environ 10 fois plus mortifère que le nucléaire; même le photovoltaïque a un lot de victimes supérieur à celle du nucléaire. Que l'on intègre sous forme assurantielle ces risques au prix des kWh, je n'ai rien contre, pour toutes les industries d'énergie, mais on aura quelques surprises au final... Rappelons que l'OCDE n'a connu aucune victime due aux irradiations du nucléaire civil en 40 ans...

Voila pour l'essentiel. Laissons ITER de côté, cela n'a pas grand chose à voir avec l'électricité; c'est un instrument de recherche fondamentale qui, même si les résultats étaient au delà des espérances, ne fournira jamais un seul kWh électrique...

Je t'en prie, essaie de te renseigner un peu avant de relayer des rumeurs de comptoir. On verra alors où te conduit la logique...
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 975

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par GuyGadebois » 26/07/19, 20:02

bardal a écrit :
GuyGadebois a écrit :
bardal a écrit :Oh la la la la...

Quel mic-mac invraisemblable de rumeurs de comptoir...
C'est sans doute pour cela que le kWh français est le moins cher d'Europe...

Mobiliser son intelligence sur des conneries... pas mobiliser son ignorance pour des conneries...

Lesquelles, svp?
Tu penses peut-être que le prix du Kw/h présent sur tes factures est le prix réel? Que coûtera celui-ci en tenant compte de tout le cycle de vie d'une centrale? Que coûterait-il si en prenait en compte les milliards foutus en l'air pour Superphenix, pour les EPR qui ne fonctionnent pas, pour les mines d'uranium vides achetés par madame Lauvergeon? Pour le CEA, pour ITER? Pour les coûts qu'engendreraient un accident majeur?
Tu crois aussi que ce modèle de centrale a été décidé par l’ingénierie civile?
Aucune rumeur là dedans, juste de la logique, presque une évidence.


Peut-être serait il bon de remettre les choses au clair, ce qui fera tomber toutes les légendes et fake-news habituels:

- EDF est une entreprise relevant du secteur privé; comme telle elle a une obligation de publier ses comptes et ses résultats, sans pouvoir dissimuler quoi que ce soit. Non seulement ses résultats sont chaque année en équilibre, mais l'entreprise verse chaque année un dividende de 1 milliard d'euro à son actionnaire, l'Etat. Elle reçoit une subvention de 500 millions d'euro, compensé à l'euro prêt par une taxe spéciale de 500 millions. Les subventions au nucléaire sont une légende.

- Par contre EDF subit à tout instant les décisions de l'Etat (contrairement à ses concurrents), prises sans grande considération des intérêts de l'entreprise ni de ses clients. Citons, parmi les plus coûteuses, l'arrêt injustifié de Superphénix (charge de plus de 15 Milliards), de Fessenheim (2 ou 3 Milliards) toutes deux décidées pour des raisons d'accords électoralistes, l'obligation de rachat des ENR à conditions spéciales (plusieurs milliards pendant quelques années), obligation de vendre à un prix inférieur à celui du marché de l'électricité nucléaire à ses concurrents, vente forcée à prix dérisoire de ses centrales hydroélectriques du Rhône, refus d'augmenter les prix de vente de l'électricité, obligation de venir au secours d'AREVA en faillite sur fond de tripatouillages politiques... Tout cela constitue un passif cumulé de plusieurs dizaines de Milliards d'euro... Non seulement l'Etat n'aide pas EDF, mais il lui impose des charges indues colossales...

- Par ailleurs EDF provisionne chaque année le coût futur du démantèlement (à des prix comparables à ceux enregistrés par les démantèlements de centrales aux USA) et est le principal financeur de l'ANDRA (qui construit Bure et gère les déchets nucléaires), avec un complément versé par les autres clients de l'Andra (secteur médical essentiellement). Le prix du kWh actuel inclut donc le démantèlement futur et le coût des déchets; ton affirmation est donc une pure fake-new... Tu trouveras tous renseignements dans les rapports de la Cour des Comptes (c'est un peu long et ne constitue pas de la littérature luronne...).

- Ton histoire de militaire ayant imposé la filière actuelle pour produire du plutonium est une pure fantaisie, datant peut-être des années 50: le plutonium issu des EPR n'est pas de qualité militaire, et serait sans doute la solution la plus coûteuse; personne n'y pense d'ailleurs, les militaires ayant leur filière spécifique depuis plus de 40 ans... Roman, roman, roman...

- Enfin, la seule question qui vaille, il n'y a pas d'assurance en cas de catastrophe; effectivement, mais c'est le cas pour toutes les industries de l'énergie, qui ne payent pas leurs externalités: le charbon est responsable de dizaines de milliers de morts en Europe, le pétrole et le gaz un peu moins, mais ce sont des énergies dangereuses, l'hydroélectricité est environ 10 fois plus mortifère que le nucléaire; même le photovoltaïque a un lot de victimes supérieur à celle du nucléaire. Que l'on intègre sous forme assurantielle ces risques au prix des kWh, je n'ai rien contre, pour toutes les industries d'énergie, mais on aura quelques surprises au final... Rappelons que l'OCDE n'a connu aucune victime due aux irradiations du nucléaire civil en 40 ans...

Voila pour l'essentiel. Laissons ITER de côté, cela n'a pas grand chose à voir avec l'électricité; c'est un instrument de recherche fondamentale qui, même si les résultats étaient au delà des espérances, ne fournira jamais un seul kWh électrique...

Je t'en prie, essaie de te renseigner un peu avant de relayer des rumeurs de comptoir. On verra alors où te conduit la logique...

EDF a été public pendant des décennies, le choix militaire de ce type de centrale qu'on a imposé ensuite au civil est UN FAIT , pas une fiction. EPR (MDR) ne fonctionne pas vraiment et on se fout d'avoir plus de plutonium que ce qu'on en a déjà, vu que rien qu'avec notre parc de bombes on peut faire péter plusieurs fois la planète. Quant à tes comparaisons, tu es le seul à les faire, je n'ai parlé que du coût réel du KW nucléaire qui s'avère déjà plus coûteux que l'éolien et qui va devenir pharaonique.
Ps: Pour ce qui est de me renseigner, ça fait 40 ans que je le fais.
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6146
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 889

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par sicetaitsimple » 26/07/19, 21:24

A bardal,

tu as tort , car un reportage, une vidéo d"Arte ou en moins intellectuel de Cash investigation, c'est la vérité vraie, ce qui permet à certains de détenir la vérité , puisqu'ils se sourcent là.
0 x
Avatar de l’utilisateur
GuyGadebois
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6532
Inscription : 24/07/19, 17:58
Localisation : 04
x 975

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par GuyGadebois » 26/07/19, 21:29

sicetaitsimple a écrit :A bardal,

tu as tort , car un reportage, une vidéo d"Arte ou en moins intellectuel de Cash investigation, c'est la vérité vraie, ce qui permet à certains de détenir la vérité , puisqu'ils se sourcent là.

Tu retardes, mon Bon... Mes prises de positions datent des années 70 quand "Le sauvage" et "La gueule ouverte" prédisaient déjà le désastre présent. Garde ton ironie facile et ton ignorance pour tes potes incultes avec lesquels tu pourras boire de l'eau lourde (pas de l'eau de Lourdes, hein...).
0 x
“Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente.(J.Rouxel)
"Par définition la cause est le produit de l'effet". (Tryphion)
"360 000 /0,5/100 ça fait 72 millions et pas 6 millions" (AVC)
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6146
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 889

Re: Thorium: l'avenir du nucléaire?




par sicetaitsimple » 26/07/19, 21:41

GuyGadebois a écrit :
sicetaitsimple a écrit :A bardal,

tu as tort , car un reportage, une vidéo d"Arte ou en moins intellectuel de Cash investigation, c'est la vérité vraie, ce qui permet à certains de détenir la vérité , puisqu'ils se sourcent là.

Tu retardes, mon Bon... Mes prises de positions datent des années 70 quand "Le sauvage" et "La gueule ouverte" prédisaient déjà le désastre présent. Garde ton ironie facile et ton ignorance pour tes potes incultes avec lesquels tu pourras boire de l'eau lourde (pas de l'eau de Lourdes, hein...).


Oui elles retardent, effectivement!
0 x


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités