Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Re: Re:

Message non lupar moinsdewatt » 12/01/18, 21:46

Nucléaire : le casse-tête du démantèlement pour EDF

Boursorama avec AFP le 12/01/2018

La tâche est immense pour réformer les réacteurs les plus anciens en service en France, 2e producteur mondial d'électricité nucléaire. EDF s'affiche confiant malgré les retards et l'explosion des coûts.

EDF affiches des ambitions internationales en matière de démantèlement nucléaire. Mais la filière doit encore faire ses preuves en France, deuxième producteur d'électricité nucléaire au monde, où la tâche reste immense et les retards nombreux. "On démantèle neuf réacteurs en France. On considère que notre savoir-faire peut nous mettre en très bonne place pour gagner de vrais belles parts de marchés à l'international", assure à l'AFP Sylvain Granger, directeur des projets de déconstruction chez EDF.

Une ambition "sidérante" pour l'ex-députée PS Barbara Romagnan, auteure d'un rapport parlementaire qui soulignait, début 2017, les coûts "sous-évalués" et les retards croissants de ces chantiers. "Aucun de ces réacteurs français n'a encore été totalement démantelé alors qu'ils ont été arrêtés entre 1985 et 1997", argumente-t-elle. Ailleurs dans le monde, 17 cuves de réacteurs (de plus de 100 mégawatts, MW) ont été démantelées, aux États-Unis, en Allemagne, et en Espagne, selon l'Institut de radioprotection et de sûreté (IRSN).

À CHOOZ, EDF "EST EN AVANCE" SUR LE PLANNING

À Chooz (Ardennes), le chantier le plus avancé d'EDF, le démantèlement de la cuve, étape ultime et la plus délicate, a débuté en 2017. Mais la découpe de ses composants internes a été suspendue après la contamination, en juin, d'un employé suédois de Westinghouse, à qui EDF a sous-traité cette opération. Cet incident de niveau 1 sur l'échelle Ines (International nuclear event scale, qui classe de 0 à 7 les événements nucléaires), n'a "aucun impact sur le planning", assure pour EDF Sylvain Granger.

La cuve elle-même ne sera découpée que de mi-2019 à fin 2020, pour une fin de chantier en 2022. Mais près de 4.500 tonnes de déchets radioactifs ont été évacuées, soit près de 60% des déchets radioactifs de cette démolition, et EDF est "en avance sur son planning", ajoute l'entreprise. Quatre-vingt personnes travaillent sur ce chantier sous-traité principalement à Westinghouse (poids lourd du secteur), Nuvia (Vinci) et Polinorsud (New Areva). La facture devrait s'approcher des 500 millions d'euros, selon EDF. Avec ses 300 MW, "Chooz A" était trois à cinq fois moins puissant que les réacteurs actuels.

L'EXPÉRIENCE SUPERPHÉNIX

EDF met aussi en avant l'expérience acquise avec Superphénix, le surgénérateur au plutonium de 1.200 MW situé à Creys-Malville, à 70 km de Lyon. "Les Japonais sont très intéressés", se félicite Sylvain Granger. Sur ce chantier, près de 6.000 m3 de sodium ont été évacués du réacteur entre 2010 et 2014, transformés en soude et emprisonnés dans 70.000 m3 de béton. Une opération extrêmement délicate car le sodium s'enflamme au contact de l'eau et de l'air.

Lors du démantèlement d'un réacteur beaucoup plus petit (30 MW) mais ayant, comme Superphénix, la spécificité de fonctionner avec du sodium, et baptisé Rapsodie, une explosion avait fait un mort en 1994 à Cadarache (Bouches-du-Rhône). Mais le démantèlement de la cuve géante (25 m de diamètre pour 20 m de haut) de Superphénix ne doit débuter qu'en 2020 pour s'achever en 2026, avec six ans de retard sur le calendrier de 2006.

EDF ÉPINGLÉE TROIS FOIS EN 2017

Et EDF, qui avait été condamné en 2016 pour non respect d'une mise en demeure de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), s'est encore fait épingler à trois reprises en 2017, année marquée par un "incendie ayant affecté des déchets pollués au sodium dans la nuit du 4 au 5 juillet". Le gendarme du nucléaire soulève des problèmes d'étiquetage des déchets, un manque de surveillance de sous-traitants, et des "dysfonctionnements" lors d'un exercice de crise. Sur ce site, la facture du démantèlement est évaluée de 1 à 2 milliards d'euros, selon un rapport parlementaire. 350 personnes travaillent sur le surgénérateur dont 80 salariés EDF.

Par ailleurs, l'un des sous-traitants du chantier Superphenix New Areva a été épinglé en décembre, sur le chantier de La Hague (Manche), où près de 600 personnes travaillent à la démolition d'une ancienne usine de retraitement des déchets nucléaires, pour "des défaillances", classées incident de niveau 1. Là, environ 7.000 m3 de déchets ont été évacués, selon New Areva. Il en reste 43.000 m3. Les activités principales de démantèlement sont évaluées à environ 4 milliards d'euros d'ici à 2035. Un chantier qui accuse un retard d'une quinzaine d'années, selon l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

VIEILLISSEMENT DES STRUCTURES

Autre retard majeur, pour six réacteurs de la génération dite "Uranium naturel graphite gaz" (UNGG), EDF a "reporté la fin globale du démantèlement au début du XXIIe siècle", selon l'ASN. Ces réacteurs à Saint-Laurent-des-Eaux (Loir-et-Cher), Bugey (Ain), et Chinon (Indre-et-Loire). En 2000, EDF promettait un démantèlement achevé à l'horizon 2020-2025. Ce report, qui "pose la question du vieillissement des structures de génie civile des caissons réacteurs", est lié à des "problèmes de faisabilité technique", relève l'IRSN, précisant qu'"il n'y a pas de stockage aujourd'hui disponible pour le graphite".

Environ 17.000 tonnes de graphite radioactif doivent sortir des six centrales concernées, selon EDF, alors que le sort des déchets nucléaires les plus radioactifs n'est par ailleurs pas réglé. Le volume des déchets issus des démantèlements est évalué à plus de 2,3 millions de m3, selon le rapport parlementaire.

79 MILLIARDS D'EUROS POUR DÉMANTELER TOUS LES RÉACTEURS

Autre chantier très en retard, le démantèlement de Brennilis (Finistère), "d'une grande complexité" selon EDF, est aujourd'hui annoncé pour après 2030, soit plus de 45 ans après l'arrêt de ce réacteur de 70 MW qui a fonctionné 18 ans. Ce retard est lié à des recours en justice, mais aussi à des incidents, comme un incendie dans l'enceinte du réacteur en 2015.

Quant au démantèlement des 58 réacteurs en fonctionnement, EDF se veut "confiante" : leur technologie est la même que celle de Chooz A (réacteurs à eau pressurisée). Mais en attendant, faute de calendrier, la filière industrielle du démantèlement nucléaire, déjà confrontée à des problèmes de recrutement, tarde à se structurer. EDF évalue à 79 milliards d'euros le coût de démantèlement de tous ses réacteurs en France, a estimé, jeudi 11 janvier, l'entreprise qui parlait en 2000 de 16 milliards d'euros.

http://www.boursorama.com/actualites/nu ... b7e9bc0128
1 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar sen-no-sen » 12/01/18, 23:13

79 milliards selon EDF,ouais...donc faudra compter sur un minimum de 150 milliards! :lol:
Les facture d'électricité risques de gonfler rapidement! :|
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 46735
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 369
Contact :

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar Christophe » 13/01/18, 03:23

Je pense, connaissant un peu le manque de vision des gestionnaires financiers d'EDF et du nucléaire en général (EPR...), qu'on peut tabler sur 5 à 10 fois plus!

Sauf si ils appliquent la méthode "de confinement" qu'on a conseillé sur ce sujet justement :) C'est cadeau les gars, made in econologie!
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar janic » 13/01/18, 08:30

certains, un peu "âgés" se rappellent peut-être que la solution envisagée à une époque était justement de recouvrir les centrales arrêtées par un dôme massif en béton laissant sur place une sorte de terril . Solution envisagée pour Fukushima me semble-t-il!? Pour en faire des pistes de ski aussi? :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8101
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 86
Contact :

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar Remundo » 13/01/18, 08:55

J'ai déjà l'intuition qu'on terminera plus sur quelque chose de finement con que sur un confinement à lire cela :
sen-no-sen a écrit :79 milliards selon EDF,ouais...donc faudra compter sur un minimum de 150 milliards! :lol:
Les facture d'électricité risques de gonfler rapidement! :|

c'est hallucinant qu'EDF parle de 16 milliards en 2000 et de 79 milliards en 2017...

multiplier par 5. ça fait penser aux coûts de EPR dont la construction devait coûter 4-5 Milliards et qui finira à 15 milliards.

Il faudrait demander l'avis de Bardal le Rationnel sur ce sujet.
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar sen-no-sen » 13/01/18, 11:52

Remundo a écrit :c'est hallucinant qu'EDF parle de 16 milliards en 2000 et de 79 milliards en 2017...

multiplier par 5. ça fait penser aux coûts de EPR dont la construction devait coûter 4-5 Milliards et qui finira à 15 milliards.

Il faudrait demander l'avis de Bardal le Rationnel sur ce sujet.


Heureusement EDF est prévoyant,il ont forcément provisionner tout cela! :lol:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
bardal
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 114
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 39

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar bardal » 13/01/18, 12:19

Bof, s'il fallait commenter toutes les fantaisies qui sortent sur internet dans le domaine de l'énergie...

Entre les 9 millions de morts de Corinne Lepage, l'inflexibilité de remundo, les productions d'énergie de proximité des adorateurs du soleil, le faible coût des Enr allemandes...

Par contre, il y a quelques chiffres qui ne sont pas inventés et méritent d'être commentés:

- 500 millions pour Chooz, chantier démonstrateur, et avec spécificités, c'est pas cher, et bien dans les limites des évaluations... ça conduit à une note globale d'une trentaine de Mds€...
- 16 Mds (en fait, c'est 17,2), c'est le montant des provisions pour le démantèlement évaluées par Edf dans les années 80 ; que 30 ans plus tard le montant ait doublé, ça ne choquera aucun économiste (à cette époque le smic tournait autour de 1200F/mois, aujourd'hui, il est 6 fois plus élevé).
- la note de Superphénix est salée? Oui, surtout pour un accord électoral aboutissant à une décision imbécile, et d'ailleurs à une catastrophe électorale pour ses auteurs... Elle est encore plus salée quand on considère que Superphénix était conçu pour incinérer les plus dangereux des déchets nucléaires, déchets que nous garderons dorénavant avec une pensée émue pour ceux qui nous ont fait un tel legs...

Mais enfin, au final, nous sommes encore loin des 500 Milliards€ allemands dépensés pour conserver leurs 12000 morts annuels dus au lignite (12000, mais -il est vrai- sans LE mort de Cadarache de 1994).

Espérons surtout que l'incohérence (et l'irrationnalité éh éh) des décisions politiques touchant ce domaine s'arrêtera enfin...
Espérons le, mais n'en ayons aucune certitude...

p.s. les centrales nucléaires ont encore fait varier leur puissance de 40% aujourd'hui... Faudrait quand même que tu les préviennes que c'est pas possible, Remundo, ça va finir par nous péter à la gueule tout ça... Vive la Xenonphobie !!!
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1890
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 320

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar sicetaitsimple » 13/01/18, 13:09

Quand on parle en Md€, les chiffres font rapidement grimper aux rideaux...

Je rappelle que je suis favorable au développement des renouvelables, pour éviter toute ambiguïté.

Mais le coût de soutien au développement des "nouveaux"renouvelables électrogènes (plus une petite partie cogénération gaz) en France va quand même coûter environ 6,4Md€ pour l'année 2018, et que cette charge annuelle devrait selon toute vraisemblance continuer à augmenter dans les années qui viennent. Ceci pour une contribution à la production française d'électricité somme toute très modeste pour l'instant, inférieure à 10%.

Télécharger le premier document de ce lien pour plus de détails:

http://www.cre.fr/documents/deliberatio ... /cspe-2018
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8101
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 86
Contact :

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar Remundo » 13/01/18, 13:22

bardal a écrit :p.s. les centrales nucléaires ont encore fait varier leur puissance de 40% aujourd'hui... Faudrait quand même que tu les préviennes que c'est pas possible, Remundo, ça va finir par nous péter à la gueule tout ça... Vive la Xenonphobie !!!

je n'ai jamais dit que ce n'était pas possible ni que ça pète à la gueule. J'ai affirmé que cela pose des problèmes-surcoûts d'exploitation et je le maintiens.

Tu as botté en touche en parlant d'autre chose. Toi le Rationnel éclairé.
0 x
ImageImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Re: Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Message non lupar janic » 13/01/18, 14:19

bof, s'il fallait commenter toutes les fantaisies qui sortent sur internet dans le domaine de l'énergie
Entre les 9 millions de morts de Corinne Lepage, l'inflexibilité de remundo, les productions d'énergie de proximité des adorateurs du soleil, le faible coût des Enr allemandes...

Tu as raison, il ne faut pas croire toutes les fantaisies qui sortent sur internet, et donc TES commentaires évidemment, à commencer par ça : « Entre les 9 millions de morts de Corinne Lepage » Mais où donc est-il allé chercher ça ? Sur internet évidemment !
A Kiev et à Tchernobyl, on nous a rapporté les déclarations du secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, évoquant en 2000 les « neuf millions de victimes de Tchernobyl », dont trois millions d’enfants nécessitant des traitements médicaux continus
http://www.philomag.com/lepoque/tcherno ... umain-5685

Or il ne s’agit pas de 9 millions de morts mais de victimes. Ca va des allergies à la mort évidemment. Or les chiffres ne considèrent pas seulement les victimes immédiates en Ukraine, mais partout où le nuage radioactif a déposé, et là les millions grimpent vite.
Par contre, il y a quelques chiffres qui ne sont pas inventés et méritent d'être commentés:
- 16 Mds (en fait, c'est 17,2), c'est le montant des provisions pour le démantèlement évaluées par Edf dans les années 80 ; que 30 ans plus tard le montant ait doublé, ça ne choquera aucun économiste (à cette époque le smic tournait autour de 1200F/mois, aujourd'hui, il est 6 fois plus élevé).

Il est vrai que l’inflation annuelle et particulièrement le passage du franc à l’euro a bouleversé bien des valeurs et de leur équivalence. Sauf que le SMIC calculé sur la base 100 est passé progressivement à des coefficients plus élevés qui deviendront la nouvelle base 100 pour les nouveaux calculs. En plus clair: un manœuvre en base 100 passait en base 130, par exemple, et donc voyait son salaire augmenter et le professionnel (base 130) voyait son salaire rester immobile en nouvelle base 100 et tous les salaires supérieurs à 100(ancien 130) ne bougeant pas non plus.
Elle est encore plus salée quand on considère que Superphénix était conçu pour incinérer les plus dangereux des déchets nucléaires, déchets que nous garderons dorénavant avec une pensée émue pour ceux qui nous ont fait un tel legs...

le premier leg a d'abord été le nucléaire militaire devenu civil pour faire passer la pilule.
Il existe d’autres moyens bien plus simples et économiques de rendre sans dangers les déchets nucléaires dont le premier et le plus simple est de…ne pas en produire telles les autres énergies non polluantes.
Mais enfin, au final, nous sommes encore loin des 500 Milliards€ allemands dépensés pour conserver leurs 12000 morts annuels dus au lignite (12000, mais -il est vrai- sans LE mort de Cadarache de 1994).

La pollution nucléaire plus noble que la lignite? Ca n’existe pas ! les pollutions ne sont pas les mêmes tout simplement et une mine de charbon, une fois arrêtée (même si ça n’est pas le top pour autant,) ne pollue plus du tout et ne produit plus de problèmes polluants à très long terme
Espérons surtout que l'incohérence (et l'irrationnalité éh éh) des décisions politiques touchant ce domaine s'arrêtera enfin...
Espérons le, mais n'en ayons aucune certitude...

Eh, eh! Les décisions politiques changent en permanence selon les bulletins de vote (sauf comme actuellement et pour une durée limitée) lorsque l’assemblée tient les pleins pouvoirs au service d’un seul individu décisionnaire (ça rappelle-t-il l’histoire récente ?) ainsi que des lobbies puissants qui influencent le politique. :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
« Absence de preuve n'est pas preuve d'absence » Exnihiloest


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités

Recherches populaires