Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pourquoi démanteler les centrales nucléaires?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Message non lupar sen-no-sen » 22/05/13, 12:57

Did67 a écrit :As-tu vu le reportage ????


Oui, et ce reportage n'a fait que conforter ma position.

Les Allemands se sont lancé dans un domaine (le démantèlement) qui leurs rapportera à coup sur.
Leur démarche est forte dans le sens ou il ont pris un engagement bien déterminé :la sortie de nucléaire.


C'est un comble : à l'issue de cette "phase", les allemands auront un leadership dans l'éolien, le photovoltaïque (avec USA et Chine), la biomasse (pellets, cogénération) et.... le démantellement.


Et il ne s'agit pas du seul domaine...
Tu parle de train, mais les allemands on justement des avances sur nous dans ce domaine,tout comme les Japonais avec la lévitation magnétique.
Les exemple ne manque pas!

En France malgré les effets d'annonces tous portent à croire que la sortie du nucléaire n'est pas envisager.
Le PS à fait des promesse vague afin de récupérer les votes d'EELV et de calmer les peurs liés a Fukushima.
La construction du réacteur ASTRID (Super-phénix 2) prouvent que le lobby nucléaire veut mettre au point la génération 4 et nous l'imposer.
Quoi qu'on n'en disent, le nucléaire à des parts de marché importante dans le bilan énergétique mondiale de demain et Areva le sais bien,et il ne veulent pas s'asseoir sur la poule aux œuf de thorium!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Message non lupar janic » 22/05/13, 13:04

En France malgré les effets d'annonces tous portent à croire que la sortie du nucléaire n'est pas envisager.
Le PS à fait des promesse vague afin de récupérer les votes d'EELV et de calmer les peurs liés a Fukushima.
on peut d'ailleurs se demander qui pouvait avoir la naïveté de croire le contraire car depuis longtemps le PS affirme sa position pronucléaire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12871
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 22/05/13, 22:45

Aumicron a écrit :
Did67 a écrit :Il faut que l'exploitant actuel paye le démantellement et le stockage ultime. Il n'y a que comme ça qu'on fera payer le "vrai coût". Et que très vite, la filière sera... oubliée !

...

En revanche, en effet, je pense que ces déchets devraient être rangés de sorte à pouvoir être retravaillés, repris le jour où on "saura mieux faire".

Malheureusement, nous voyons clairement que le coût est tellement élevé (même inconnu) que dans notre société actuelle ta proposition est inacceptable.

Le choix est donc d'enfouir les déchets de façon définitive et basta. Et que très vite, ces déchets soient... oubliés!


Ce qui est inacceptable c'est que le citoyen moyen soit soumis à la folie avide et irresponsable de quelques décideurs et autres politicards véreux qui ont positionné leurs centrales de destruction massive partout en France et ailleurs sans le moindre discernement, information des risques et consentement de la population.

Ces mêmes dangereux irresponsables voudraient maintenant planquer la mer.e sous le tapis et faire croire que le problème sera réglé. D'ailleurs ces cons de citoyens, heureusement ils croient qu'ils n'ont même pas les moyens de payer le démantèlement, donc il faut continuer à foncer tête baissée vers la prochaine catastrophe Tchernoshima, on s'en fout on s'en met plein les fouilles maintenant, et nos descendants se démerderont avec ce qui restera.....après moi, le déluge...

La vraie priorité, c'est d'arrêter tout le nuke le plus vite possible. Arrêter d'augmenter les problèmes dont le prix de résolution augmente exponentiellement.

D'ailleurs on a les moyens d'arrêter le désastre du nuke, quand "il faut" renflouer les banques, les moyens deviennent illimités, quelle que soient les conséquences sur l'endettement du pays... mais là, la sécurité de la population c'est vraiment un luxe puisque cela n'enrichit pas les promoteurs du nuke...
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Aumicron
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 387
Inscription : 16/09/09, 16:43
Localisation : Bordeaux

Message non lupar Aumicron » 23/05/13, 08:19

Flytox, je suis globalement d'accord avec ton intervention en théorie. Moi aussi, je suis un farouche adversaire du nuke mais il faut regarder la réalité en face. Quand tu dis :

Ce qui est inacceptable c'est que le citoyen moyen soit soumis à la folie avide et irresponsable de quelques décideurs et autres politicards véreux

Pour ma part, ce qui est inacceptable c'est que le citoyen français moyen soit complice de la situation actuelle et qu'il ne fasse pas beaucoup d'effort pour en sortir. Le citoyen moyen a choisi de supporter le risque du nucléaire pour pouvoir utiliser (gaspiller?) le maximum d'électricité au coût le plus bas.

La vraie priorité, c'est d'arrêter tout le nuke le plus vite possible.

Pour ma part, la vraie priorité, c'est de prendre la décision d'arrêter le nuke et de prendre son temps pour en sortir très proprement car l'industrie du nuke à une inertie immense. Et pour que cette décision soit prise, il faut impérativement changer l'état d'esprit du citoyen moyen sans qui rien n'est possible.

Et quand tu reprends les discussions sur ce forum sur le thème du nucléaire tu comprends assez vite que c'est pas gagné.
0 x
Argumentons pour faire.
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12871
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 24/05/13, 00:02

Aumicron a écrit :Pour ma part, ce qui est inacceptable c'est que le citoyen français moyen soit complice de la situation actuelle et qu'il ne fasse pas beaucoup d'effort pour en sortir. Le citoyen moyen a choisi de supporter le risque du nucléaire pour pouvoir utiliser (gaspiller?) le maximum d'électricité au coût le plus bas.


Qui ne dit mot ne consent pas forcement....mais le citoyen moyen n'a jamais choisis de supporter le risque nucléaire, nous n'avons jamais eut droit à autre chose que supporter la politique du fait accompli et la désinformation d'état... Le citoyen gaspille toutes sortes d'énergie nous sommes bien d'accord , l'électricité comme le reste...qui n'est d'ailleurs pas à bas coût , entre les subventions déguisées et le coût énorme du démantèlement qui sera payé à retardement à prix fort....

La vraie priorité, c'est d'arrêter tout le nuke le plus vite possible.

Pour ma part, la vraie priorité, c'est de prendre la décision d'arrêter le nuke et de prendre son temps pour en sortir très proprement car l'industrie du nuke à une inertie immense. Et pour que cette décision soit prise, il faut impérativement changer l'état d'esprit du citoyen moyen sans qui rien n'est possible.

Et quand tu reprends les discussions sur ce forum sur le thème du nucléaire tu comprends assez vite que c'est pas gagné.


Prendre son temps, effectivement, tant qu'il n'y aura pas de Tchernoshima en France, certain sont prêt à nier toutes les évidences. Le bon moment d'arrêter ce sera quand ce sera déjà trop tard et qu'il faudra évacuer le pays instantanément et pour toujours, pour aller crever de son cancer un peu plus loin...

pour en sortir très proprement
Il n'y a pas de façon de sortir proprement du nucléaire. Ce sera un drame humain et économique dans tous les scénarios même sans envisager le pire. Faire durer le plaisir n'est qu'une diversion de ceux qui en profitent sur le dos et la sécurité des citoyens.

... nuke à une inertie immense
Donc plus c'est difficile plus il ne faut rien faire....

Et pour que cette décision soit prise, il faut impérativement changer l'état d'esprit du citoyen moyen sans qui rien n'est possible.


Non ce qu'il faut changer, c'est la bande de dangereux irresponsables qui dirige les opérations en essayant de faire croire qu'ils sont indispensables , infaillibles et que tout va bien en toute sécurité et que rien ne peut changer évoluer. La décision n'a jamais appartenu au citoyen moyen et la seule chose qu'ils veulent changer dans l'état d'esprit du citoyen c'est la méfiance justifiée qu'ils portent envers le nucléaire.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5403
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Message non lupar janic » 24/05/13, 10:06

flytox bonjour
Qui ne dit mot ne consent pas forcement....mais le citoyen moyen n'a jamais choisis de supporter le risque nucléaire, nous n'avons jamais eut droit à autre chose que supporter la politique du fait accompli et la désinformation d'état... Le citoyen gaspille toutes sortes d'énergie nous sommes bien d'accord , l'électricité comme le reste...qui n'est d'ailleurs pas à bas coût , entre les subventions déguisées et le coût énorme du démantèlement qui sera payé à retardement à prix fort....
il paraitrait que le citoyen moyen exprime ses choix par son bulletin de vote! Or qui a clairement affirmé sa position sur la déclunéarisation rapide et qui l'a soutenu?
0 x
surunitairedream
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 31
Inscription : 11/11/12, 10:23

Message non lupar surunitairedream » 24/05/13, 10:38

Pour info vers un "nucléaire" moins risqué,coûteux et contraignant ,avec en prime pas de risque de pénurie de combustible !

http://www.drgoulu.com/2013/05/18/latom ... mment-3289
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 174

Message non lupar sen-no-sen » 24/05/13, 12:59

surunitairedream a écrit :Pour info vers un "nucléaire" moins risqué,coûteux et contraignant ,avec en prime pas de risque de pénurie de combustible !

http://www.drgoulu.com/2013/05/18/latom ... mment-3289


Pur propagande!
L'atome vert! :mrgreen: (le seul truc vert,c'est la couleur des dollars qui en découle!)
Le thorium intéressent les "nucléocrates" car il existe des réserves potentiels qui pourrait couvrir nos besoin pour 500 ans!
L'utilisation de thorium est prévu dans les centrales nucléaire de génération 4 (sodium liquide ou sels fondus).
Pour autant,bien qu'il soit possible de "bruler"plus efficacement le combustible pour lui donner une seconde vie(principe des régénérateurs et des surgénérateur),il n'en reste pas moins qu'il existerait toujours des déchets radioactif de haute intensité.
Qui plus est,les surgénérateurs dit à neutron rapide présentes des risques liés à leurs fonctionnement beaucoup plus important que les centrales actuelle dits à "neutron lent".

Vendre l'idée que le nucléaire pourrait être vert grâce a ses technologies,c'est tout simplement un moyen de reconquérir un marché entaché par les accidents de Tchernobyl et Fukushima en faisant croire que les risques sont diminués,alors que c'est exactement l'inverse!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Message non lupar moinsdewatt » 30/08/13, 12:44

Centrale nucléaire Chooz A : Areva décontamine les principaux composants

enerzine le 30 Aout 2013

Areva a annoncé jeudi avoir décontaminé avec succès les principaux composants de la centrale nucléaire de Chooz A, située dans les Ardennes.

Premier projet de ce genre réalisé par Areva en France, la décontamination des éléments du circuit primaire – quatre générateurs de vapeur, le pressuriseur et les lignes de ce circuit primaire – constitue pour le groupe du nucléaire une étape importante dans le démantèlement en cours de la centrale.

La décontamination a été réalisée avec la combinaison de deux techniques d'Areva, le CORD UV et l'AMDA. Cette opération repose sur l'introduction progressive dans le circuit primaire de substances chimiques qui y circulent pendant plusieurs jours, jusqu'au terme du processus. Par ce procédé, Areva est arrivé à réduire significativement le degré de radioactivité des composants qui ont pu être classés « déchets très faiblement radioactifs ». A l'issue de leur décontamination, ils ont été transportés vers un centre de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) dans l'Aube, afin d'y être stockés.

Areva affirme que comparée aux autres solutions disponibles, la technologie de décontamination d'Areva produit "un très faible volume de déchets radioactifs", également pris en charge par l'Andra. Une fois le processus achevé, les produits chimiques utilisés sont décomposés en dioxyde de carbone et en eau, ne laissant aucun surplus.

"La réussite de cette opération démontre l'efficacité de notre processus de décontamination. Depuis 35 ans, cette solution éprouvée, efficace et économique a permis à Areva de décontaminer les composants de plus de 30 centrales nucléaires dans le monde, notamment en Allemagne, au Japon, en Chine et aux Etats-Unis", a déclaré Philippe Samama, Directeur de la Business Unit Base installée.

http://www.enerzine.com/2/16167+central ... ants+.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3186
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 224

Message non lupar moinsdewatt » 23/08/15, 14:11

Dans les coulisses d'un chantier de démantèlement nucléaire

Publié le 09 avril 2014 par Gabriel Siméon | Sciences & technos

Alors que François Hollande s’est engagé à fermer la centrale de Fessenheim d’ici fin 2016, reportage à Chooz, dans les Ardennes, chantier pilote dans le démantèlement des réacteurs vieillissants.

Image
Des ouvriers du chantier de Chooz A assistant à l'évacuation de l'un des quatre générateurs de vapeur -© EDF

La fumée qui s’échappe des deux tours de refroidissement encore en activité de la centrale de Chooz (Ardennes) - prononcez «chô»- ferait presque oublier qu’ici on démantèle. Sur ce site nucléaire érigé il y a près de cinquante ans à 55 kilomètres au nord de Charleville-Mézières et à quelques battements d’ailes de la frontière belge, une centaine de techniciens dirigés par EDF s’activent toujours à démembrer le réacteur nucléaire Chooz A. Vingt-trois ans après sa mise à l’arrêt ! Presque autant que sa durée d’exploitation, vingt-quatre ans, de 1967 à 1991.

Chooz A est le chantier le plus avancé parmi les neuf réacteurs de première génération aujourd’hui en déconstruction en France - avec Brennilis (Finistère), Bugey 1 (Ain), Chinon A1, A2 et A3 (Indre-et-Loire), Creys-Malville (Isère), Saint-Laurent A1 et A2 (Loir-et-Cher). C’est surtout le seul de la famille technologique à eau pressurisée auxquels appartiennent les 58 réacteurs français toujours en service. Et, à ce titre, c’est un jeu de déconstruction qui préfigure celui de Fessenheim, la centrale alsacienne que François Hollande s’est engagé à fermer d’ici fin 2016. En tout cas, avant la fin de son mandat.

Dans les Ardennes, l’enjeu est donc de taille pour EDF. Car si la durée de vie des centrales actuelles n’est pas prolongée au-delà de quarante ans, le géant de l’électricité verra théoriquement affluer les chantiers comme celui de Fessenheim au rythme d’au moins deux réacteurs par an dès 2017, sans avoir mené à son terme une telle entreprise. «L’expérience de Chooz va nous être très utile, même si on ne fera pas les choses exactement de la même manière, assure Philippe Bernet, directeur adjoint du Centre d’ingénierie de déconstruction et environnement (Ciden), rattaché à EDF, qui assure la visite. Aujourd’hui on peut déjà dire qu’on maîtrise toutes les techniques de travaux.»

...........
...........
...........

en entier http://www.press-on.fr/science/187/dans ... -nucleaire
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 3 invités

Recherches populaires