Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4371
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 438

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar moinsdewatt » 16/01/20, 02:26

L'OPEP revoit à la hausse sa prévision de la consommation mondiale de pétrole brut en 2020

AFP parue le 15 janv. 2020

L'OPEP a revu en hausse mercredi sa prévision de la demande mondiale de pétrole brut cette année, grâce à des perspectives de croissance économique plus optimistes, tout en estimant que les pays en dehors du cartel allaient aussi plus produire.

L'organisation des pays exportateurs de pétrole pense désormais que la croissance de la demande atteindra 1,22 million de barils par jour (Mb/j) cette année par rapport à 2019, soit une révision en hausse de 0,14 Mb/j. La demande mondiale de brut devrait ainsi passer de 99,77 Mb/j en 2019 à 100,98 Mb/j en 2020, selon le rapport mensuel de l'organisation basée à Vienne.

Ce changement "reflète essentiellement une perspective économique améliorée pour 2020", explique-t-elle. La croissance économique mondiale devrait ainsi accélérer à 3,1% cette année (+0,1 point par rapport à la prévision précédente), après 3,0% l'an dernier.

"L'environnement de taux d'intérêt bas devrait soutenir la croissance économique", explique l'OPEP. "Des soutiens additionnels pourraient peut-être provenir de certains pays disposant de larges marges de manoeuvre budgétaires, qui peuvent emprunter à taux bas - et parfois à des taux négatifs - pour financer des projets d'infrastructure, ce qui devrait soutenir la demande pour le pétrole".

Du côté de l'offre, l'OPEP a aussi revu en hausse de 0,18 Mb/j son estimation de la croissance de la production non-OPEP cette année pour tenir compte d'une activité plus importante que prévu dans certains pays (Norvège, Mexique, Guyana). La croissance devrait ainsi atteindre 2,35 Mb/j, pour une production de 66,68 Mb/j.

Les pays de l'OPEP et leurs alliés, dont la Russie, se sont engagés à réduire leur production afin de soutenir les cours. Les partenaires se sont engagés le 6 décembre à Vienne à limiter encore plus leurs extractions.

Cette collaboration "demeure essentielle pour maintenir la stabilité du marché pétrolier", souligne l'OPEP mercredi.

Au mois de décembre 2019, la production totale de brut de l'OPEP a chuté de 161 000 barils par jour par rapport à novembre, pour atteindre 29,444 Mb/j, selon des sources secondaires (indirectes) citées dans le rapport. Le principal contributeur à cette baisse a été l'Arabie saoudite, plus gros producteur et chef de file de fait du cartel, dont la production a décliné de 111 000 barils par jour en décembre.



https://www.connaissancedesenergies.org ... sse-200115
1 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4371
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 438

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar moinsdewatt » 23/01/20, 01:50

0 x
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar plasmanu » 23/01/20, 04:17

30% des réserves de pétrole et de gaz seraient sous l'ex-futur glace de l'arctique. Alors la fonte de la calotte les requins y regardent avidement.
Et si le maître de l'univers veut acheter le Groenland c'est pas pour aller faire du ski, il préfère le golf d'abord...
À ce compte là, je lui conseillerais d'aller faire du ski hors piste dans les Pyrénées sans ARVA
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar plasmanu » 23/01/20, 04:49

"Ces substances sont responsables de la moitié du réchauffement de l’Arctique"
https://www.futura-sciences.com/planete ... que-79274/
IMG_20200123_044825.jpg
IMG_20200123_044825.jpg (145.82 Kio) Consulté 361 fois
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2035
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 126

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar Exnihiloest » 23/01/20, 10:48

Ne pas se fier aux images de propagande.

" En 2017, on comptait environ 26.000 ours polaires selon les chiffres officiels. Donc la population a augmenté et il est donc faux de dire qu'elle a globalement baissé. "
https://www.sciencesetavenir.fr/animaux ... que_132624

"Les ours prospèrent là où la perte de glace marine est la plus prononcée"
https://www.valeursactuelles.com/clubva ... ien-109384
0 x

Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar plasmanu » 23/01/20, 10:57

:mrgreen:
Et ça devrait être un phoque, pas une otarie.
Le manchot empereur est plutôt au sud.
Et les ours aveugles ne sont pas bien gros.
Mais il reste encore un bout de banquise
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4371
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 438

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar moinsdewatt » 02/02/20, 23:02

Du pétrole offshore au Sénégal pour 2023 :
Senegal Could Soon See Its First Offshore Oil

By Tsvetana Paraskova - Dec 03, 2019

Woodside Petroleum, operator of the Sangomar block offshore Senegal, has submitted the development plan for what would be the West African country’s first offshore oilfield, paving the way for a final investment decision on the project.

Woodside Petroleum submitted the plan and the request for exploitation authorization of Sangomar, formerly SNE, to the Government of Senegal on Monday, the Australian firm said in a statement on Tuesday.

Phase one of the development plan targets oil resources estimated at 230 million barrels, with first oil guidance set for early 2023, Woodside Petroleum said. The concept chosen for Phase 1 is a standalone floating production storage and offloading (FPSO) facility with 23 subsea wells and supporting subsea infrastructure, expected to have total capacity of around 100,000 bpd.

Woodside continues to target a final investment decision (FID) for 2019, but the decision could be complicated by a dispute between Woodside, operator and holder of 35 percent in Sangomar, and minority shareholder Far Limited, which has a 15-percent interest in the development.

Far Limited also announced on Tuesday the filing of the plan and request for exploitation authorization, saying that the field will be developed in a series of phases with plans for 645 million barrels of oil equivalent, of which 485 million barrels are of oil, to be developed.
........

https://oilprice.com/Latest-Energy-News ... e-Oil.html
0 x
ABC2019
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 926
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 41

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar ABC2019 » 03/02/20, 07:07

plasmanu a écrit ::mrgreen:
Et ça devrait être un phoque, pas une otarie.
Le manchot empereur est plutôt au sud.
Et les ours aveugles ne sont pas bien gros.
Mais il reste encore un bout de banquise

c'est juste un iceberg qui est parti de l'Arctique pour arriver en Antarctique (en prenant une otarie en Californie au passage), c'est normal qu'il n'en reste pas beaucoup à la fin ... :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2410
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 37

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar plasmanu » 03/02/20, 07:20

Et moi qui croyait qu'ils fondaient avant l'équateur.
Ceci expliquant cela. Tout est possible comme dirait janic
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5411
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 415
Contact :

Re: Pétrole: quand y en a plus, y en a encore

Message non lupar izentrop » 06/02/20, 00:06

Enfin plus pour longtemps. Une agence gouvernementale avertit que l’industrie pétrolière mondiale est au bord de la faillite
Signé par le directeur de la recherche scientifique de GTK, le Dr Saku Vuori, le rapport est rédigé par le Dr Simon Michaux, scientifique principal de GTK, de l’unité de géologie du minerai et d’économie minérale. Il procède à une évaluation globale complète de la recherche scientifique sur l’état de l’industrie pétrolière mondiale dans le but de déterminer comment les risques d’un déficit de l’offre mondiale pourraient avoir un impact sur la recherche et l’exploitation des ressources pétrolières.
Le rapport, qui a fait l’objet d’un examen par les pairs, demande à la Commission européenne de considérer le pétrole comme la “matière première cruciale” la plus importante au monde. Malgré une critique cinglante de la théorie du pic pétrolier conventionnel, le rapport arrive à la conclusion choquante que la viabilité économique de l’ensemble du marché mondial du pétrole pourrait être anéantie au cours des prochaines années.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 7 invités