Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Le tout électrique viable ou pas ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
Spica.57
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 17/09/05, 18:25
Localisation : Moselle
x 1
Contact :

Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar Spica.57 » 18/11/18, 09:06

Après l'interdiction des véhicules Diesel, on nous annonce la fin des chaudières à fioul.
Avant ces décisions j'aurai bien aimé que nos décideurs mènent une réflexion et répondent à ces questions :

- Remplacé par quoi ?
- Concernant l'électrique dans le tableau ci-dessous vous avez la répartition des différents mode de production, est-on en capacité d'augmenter suffisamment les énergies renouvelables ?
https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/e ... nergetique
- Le nucléaire peut-il être considéré comme "écologique" comme certains le prétendent ?

Il reste bien des réflexions à mener
0 x

thibr
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 110
Inscription : 07/01/18, 09:19
x 17

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar thibr » 18/11/18, 09:21

le nucléaire n'est peur être pas très écolo mais est très peu carboné, ce qui est une priorité du moment
pour les chaudière fioul, je pense qu'il aurait fallu s'y attaquer il y a longtemps
en plus c'est tout bénéf pour l'état vu que le fioul est peu taxé :mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3630
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 232
Contact :

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar izentrop » 18/11/18, 09:28

Spica.57 a écrit :- Le nucléaire peut-il être considéré comme "écologique" comme certains le prétendent ?
Qui ça ? ce sont les émission de CO2 qui sont mises sur la sellette aujourd'hui.
on nous annonce la fin des chaudières à fioul.
La fin du crédit d'impot sur les chaudières à condensation, nuance ;)
Rectification
Ce mode de chauffage doit disparaître d’ici « 10 ans », a affirmé le Premier ministre, qui promet de « développer la prime à la conversion vers de nouveaux systèmes comme la pompe à chaleur ou le bois », en parallèle d’une amélioration du chèque énergie. http://www.leparisien.fr/economie/pourq ... 942569.php
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 284
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 104

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar bardal » 18/11/18, 10:38

Spica.57 a écrit :Après l'interdiction des véhicules Diesel, on nous annonce la fin des chaudières à fioul.
Avant ces décisions j'aurai bien aimé que nos décideurs mènent une réflexion et répondent à ces questions :

- Remplacé par quoi ?
- Concernant l'électrique dans le tableau ci-dessous vous avez la répartition des différents mode de production, est-on en capacité d'augmenter suffisamment les énergies renouvelables ?
https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/e ... nergetique
- Le nucléaire peut-il être considéré comme "écologique" comme certains le prétendent ?

Il reste bien des réflexions à mener


Oui, moi aussi j'aimerais bien que toutes les décisions touchant l'énergie soient précédées d'une réflexion préalable; ça éviterait pas mal de sottises largements diffusées sur nos medias. Remarque, ce n'est pas très grave, la réalité finissant toujours par reprendre ses droits, et les lois de la physique ayant la tête beaucoup plus dure que celle de nos politiciens.

Sur le fond:

- il y a 50 façons de remplacer le fioul pour chauffer une maison (gaz naturel, GPL, bois, pac, électricité, isolation etc); le problème, c'est que pour toutes les substitutions, il faut avoir anticipé quand ces substitutions touchent un nombre important d'opérations; et c'est justement ce qui manque, cette anticipation. On ne peut à la fois promettre chauffage propre, voitures électriques, navires décarbonés, et fermeture des centrales nucléaires et des centrales charbon, baisse des importations d'hydrocarbures, plus le cul de la crémière. Et encore le fioul n'est-il pas très consommé pour le chauffage des logements, mais si l'on y ajoute le parc automobile, c'est l'équivalent de 1 fois et demi la production d'électricité qui est gagée; production d'électricité assurée à 75% par le nucléaire, dont il faudrait sortir aussi. On se demande si ces décideurs ont encore toute leur raison...

- Non, les énergies renouvelables ne pourront pas assurer tout cela; même pas 50% de la production d'électricité. Nos voisins allemands ont déjà dépensé 500 Mds€ pour atteindre à peine 25% de leur production d'électricité; et ils sont bloqués par des problèmes de stabilité du réseau (assuré de fait par le charbon allemand et les centrales nucléaires françaises) et par sa faiblesse. Accessoirement, leurs émissions de CO2 augmentent. Et eux se portent bien financièrement, ce qui n'est pas tout à fait notre cas. Donc...

-Je fais partie de ceux qui considèrent que le nucléaire peut trouver sa place dans une démarche écologique, en coopération avec d'autres énergies décarbonées; plusieurs associations se réclamant de l'écologie revendiquent une telle démarche (très développées dans les pays nordiques), en rupture évidente avec les ONG anti-nucléaires (qui ne sont le plus souvent pas des associations), nées de la lutte contre les essais nucléaires à l'époque (et perso, je faisais partie de ce combat) et n'ayant pas fait l'effort de séparer la sale ivraie du nucléaire militaire du grain acceptable de la maîtrise civile de l'atome. Bof... c'est un débat trop long pour ce fil.

Je pense que:

- les ressources fissiles et fertiles en uranium et thorium garantissent un approvisionnement de plusieurs millénaires à l'humanité, même si elle continuait de dépenser sans compter. Tout cela est techniquement et scientifiquement disponible, il ne manque qu'une décision politique (ce qui n'est pas un mince problème, énoncé à l'échelon planétaire), établissant un équlibre vertueux avec les autres énergies décarbonées.

- ce délai permet d'espérer que la fusion nucléaire sera maîtrisée avant l'épuisement des ressources; il est vrai que dans 2 ou 3000 ans, qui peut dire aujourd'hui ce que sera l'humanité, si elle survit encore

- l'impact sur l'environnement, réel (mais toute activité humaine a et aura un impact) est moins important que la mise en oeuvre des autres énergies alternatives, avec comme avantage considérable d'avoir une énergie pilotable, beaucoup moins dangereuse et plus économique. Cerise sur le gâteau, la prochaine génération de centrales (déjà en construction dans plusieurs coins du monde) promet de diviser les déchets nucléaires par 1000 ou 10000, un rendement de plus de 50%, un refroidissement sans eau... Byzance quoi...

-selon mes estimations d'ordre de grandeur, assez approximatives c'est sûr, un mix mondial incluant 25% environ d'énergie nucléaire, pourrait résoudre nos problèmes de sortie des énergies carbonées; pour certains pays (le notre en particulier), ce serait plus de 25%...

J'ai du oublié des trucs... Tant pis...
1 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1179
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 57

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar Exnihiloest » 18/11/18, 12:25

Spica.57 a écrit :Après l'interdiction des véhicules Diesel, on nous annonce la fin des chaudières à fioul.
Avant ces décisions j'aurai bien aimé que nos décideurs mènent une réflexion et répondent à ces questions :

- Remplacé par quoi ?

[pamphlet on]
Mais par rien de mieux ni de nouveau ! On est aujourd'hui dans l'idéologique, pas dans le pragmatique. On n'innove pas, on décrète, en croisant les doigts et en faisant de l'esbrouffe pour, après avoir brandi un catastrophisme aussi ridicule qu'outrancier, apparaître dans une posture de sauveur de la planète. Cerise sur le gâteau, la bénédiction par les béni-oui-ouis ou les intégristes de l'environnementalement correct est acquise, leur science infuse, leurs inclinations viscérales et leurs biais intellectuels ayant été flattés .
Ces mesures absurdes appauvrissant tout le monde, on allume la mèche de ce qui nous pètera au nez dans quelques années mais alors les décideurs démagos et incompétents d'aujourd'hui auront été remplacés par d'autres, qui fustigeront à leur tout leurs prédécesseurs comme ceux d'aujourd'hui le font des leurs, ces sans scrupules qui nous auraient amenés aux catastrophes alléguées !
[pamphlet off]
- Concernant l'électrique dans le tableau ci-dessous vous avez la répartition des différents mode de production, est-on en capacité d'augmenter suffisamment les énergies renouvelables ?
https://www.rte-france.com/fr/eco2mix/e ... nergetique
- Le nucléaire peut-il être considéré comme "écologique" comme certains le prétendent ?

Il reste bien des réflexions à mener

Oui. Encore faudrait-il une méthode rationnelle, laquelle requiert une sérénité que le contexte idéologique empêche.
Augmenter suffisamment les énergies renouvelables ne sert à rien actuellement pour résoudre le problème car ces énergies sont aléatoires, et on ne sait pas stocker d'assez grandes quantités d'énergie pour, notamment, assurer les périodes anticycloniques qui s'étendent parfois pendant plusieurs semaines sur toute l'Europe, surtout l'hiver, pendant lesquelles les éoliennes ne produisent plus ou bien trop peu.
De plus le réseau ne peut être stabilisé sans grosses centrales classiques qui imposent la fréquence. Le développement des énergies renouvelables devraient donc impliquer tôt ou tard la construction de centrales classiques, ou bien aboutir à des black-out comme ça a été le cas en Australie.

Le nucléaire peut être considéré comme écologique (encore plus si l'on considère le CO2 comme un polluant). Le combustible utilisé considéré par certains comme déchet inacceptable peut pourtant être stocké. D'une part les volumes ne sont pas énormes car la densité d'energie de l'uranium est près de deux millions de fois plus importante que celle du pétrole, et d'autre part des avancées scientifiques commencent à pointer des techniques d'élimination de leur radio-activité avec des procédés à lasers. Et quand on voit les besoins à venir en pales d'éoliennes, qui doivent être renouvelées tous les 10 à 15 ans et ne sont pas recyclables, on peut prévoir le pire si on continue à développer ce secteur qui en plus, est plus onéreux.


bardal a écrit :...moi aussi j'aimerais bien que toutes les décisions touchant l'énergie soient précédées d'une réflexion préalable; ça éviterait pas mal de sottises largements diffusées sur nos medias. ...

Tout à fait d'accord avec ça et les autres points développés.
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3690
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 328

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar moinsdewatt » 18/11/18, 19:32

Exnihiloest a écrit :
bardal a écrit :...moi aussi j'aimerais bien que toutes les décisions touchant l'énergie soient précédées d'une réflexion préalable; ça éviterait pas mal de sottises largements diffusées sur nos medias. ...

Tout à fait d'accord avec ça et les autres points développés.


Et bien ça existe, c'est la PPE.

https://www.usinenouvelle.com/article/v ... le.N762159

https://www.edf.fr/collectivites/le-mag ... rend-forme
0 x
bardal
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 284
Inscription : 01/07/16, 10:41
Localisation : 56 et 45
x 104

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar bardal » 18/11/18, 21:06

Ben... la dernière PPE avait fixé à 2025 le nucléaire à 50% de la production; c'est un ministre écolo pur et dur qui a avoué que c'était une connerie… Pourtant, ce n'est pas une paille.

Et je laisse de côté les objectifs divers (GES, éolien, baisse de la conso…) qui ne seront pas atteints, et de loin… Je laisse surtout de côté l'absence complète de cohérence des mesures mises en œuvre, qui coûtent quand même plus de 10 Mds par an, en pure perte

On a surtout l'impression que des objectifs sont fixés en fonction des modes du moment, sans moyens pour les atteindre, simplement pour être dans l'air du temps… Tiens, par exemple, les histoires de diesel, ou de chaudière à fioul. Tout cela fait amateur, voire "j'm'en foutisme", dilettante, sans aucun rapport avec les enjeux réels. Et la très proche PPE 2018 semble s'annoncer sous les mêmes auspices…

Le plus grave, là dedans, c'est que c'est notre avenir (et surtout celui de nos enfants [remarque, je m'en fous, j'en ai pas]) et celui de pas mal de gens qui est en jeu… O tempora...
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3630
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 232
Contact :

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar izentrop » 18/11/18, 22:12

bardal a écrit :Ben... la dernière PPE avait fixé à 2025 le nucléaire à 50% de la production; c'est un ministre écolo pur et dur qui a avoué que c'était une connerie… Pourtant, ce n'est pas une paille.
La toute dernière n'a pas encore eu lieu et doit probablement reporter le 50% à 2035
Le gouvernement travaille à ramener la part du nucléaire dans la production d'électricité à 50% d'ici à 2035, a déclaré dimanche le ministre de la Transition écologique François de Rugy, confirmant un horizon évoqué en septembre par le Premier ministre.

Interrogé lors du Grand rendez-vous Europe 1-CNEWS-Les Echos au sujet de la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), qui définira la stratégie de la France sur dix ans et doit être publiée avant la fin du mois, François de Rugy a répondu que 2035 était "l'échéance sur laquelle nous travaillons". https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 97848.html
2035 c'est normalement la fin de construction de 6 EPR, suite à un rapport commandé par Nicolas Hulot https://www.usinenouvelle.com/article/u ... 25.N735054
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci
Avatar de l’utilisateur
Spica.57
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 21
Inscription : 17/09/05, 18:25
Localisation : Moselle
x 1
Contact :

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar Spica.57 » 19/11/18, 09:30

A propos d'EPR il y a un doute :

Lancé en 2007, le chantier de l’EPR de Flamanville devait durer 5 ans. Mais les retards continuent et portent maintenant la fin des travaux à 2020 engendrant ainsi des coûts supplémentaires. Ainsi, le projet est passé de 3,3 millards à 10,9 millards d’euros.
Source :
https://selectra.info/energie/actualite ... e-edf-defi

Surtout en lisant cet article :
https://fr.news.yahoo.com/50-nucl%C3%A9 ... ccounter=1

Et celui-ci
http://www.europe1.fr/economie/nucleair ... gy-3802691
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3630
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 232
Contact :

Re: Le tout électrique viable ou pas ?

Message non lupar izentrop » 19/11/18, 11:34

L'EPR chinois démarré bien après Flamanville tourne a pleine puissance depuis octobre https://www.linkedin.com/pulse/lepr-de- ... ur%C3%A9ly
Après avoir divergé le 7 juin et été raccordé au réseau le 29 juin 2018, le réacteur 1 de Taïshan est progressivement monté en puissance pour atteindre 100% de sa puissance nominale (1650MW) le 30 octobre. Il entrera prochainement en service commercial. A 150 km au nord de Hong Kong, ce réacteur est un beau succès que personne, à part les gens du métier, ne commente et pourtant il le mérite amplement.

Aucun officiel français ne s’est joint au concert des félicitations ni même, semble-t-il, n’a relevé l’évènement : c’est qu’en pleine PPE il est prudent de ne pas faire de vagues et de ne pas parler, surtout en bien, de l’EPR ! Le ministre français n’a-t-il pas rappelé que l’EPR de Flamanville n’est toujours pas mis en service et qu’on ne sait pas quand il le sera ? … certains allant même jusqu’à sous-entendre que l’on ne sait même pas s’il le sera jamais et si même la technologie fonctionne.

Et pourtant oui l’EPR est en service en Chine… et en plus il marche ! et plutôt bien. Toutes nos félicitations à ceux qui ont contribué à cette réussite.
0 x
"Les détails font la perfection et la perfection n'est pas un détail" Léonard de Vinci


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités