Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Le nucléaire continue dans le monde

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 305
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 84

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar enerc » 04/01/20, 13:55

c'est combien les subventions pour le photovoltaique au sol ?

Les subventions ... c'est du passé. On est sur des appels d'offre maintenant.

Analyse des résultats de l'appel d'offres CRE 4 – Tranche 6
Tarif moyen des projets lauréats € 59,5/MWc (Famille 1 - Puissance attribuée 555 MWc)

La famille 1 regroupe les installations au sol de puissance comprise entre 5 MWc et 30 MWc.
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3991
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 568

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar sicetaitsimple » 04/01/20, 13:59

enerc a écrit :Tarif moyen des projets lauréats € 59,5/MWc


Par MWh, mais je pense que chacun aura rectifié.
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3991
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 568

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar sicetaitsimple » 04/01/20, 15:23

sen-no-sen a écrit :Je ne vois guère l’intérêt de se lancer dans des batailles de chiffres entre ENR et nucléaire puisque ses deux modes de productions devront cohabiter.


Bof, ça dépend où... Il y a quand même beaucoup de pays où le nucléaire ne mettra certainement pas les pieds, voire certains d'où il va disparaître, le plus emblématique à court terme étant certainement notre voisin allemand.
Mais vu d'aujourd'hui, à l'horizon de 10 à 15 ans en Europe, Belgique, Suisse, Espagne,Pays-bas, Suède(?) devraient avoir fermé ou quasiment fermé leur nucléaire existant, sans, vu d'aujourd'hui, d'intention d'en reconstruire.
Ce n'est donc pas une "bataille de chiffres", c'est juste constater que ce qui était vrai il y a 40 ans ne l'est plus forcément de façon évidente.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar sen-no-sen » 04/01/20, 15:50

sicetaitsimple a écrit :
Bof, ça dépend où... Il y a quand même beaucoup de pays où le nucléaire ne mettra certainement pas les pieds, voire certains d'où il va disparaître, le plus emblématique à court terme étant certainement notre voisin allemand.


Par cohabitation il est question du paysage énergétique mondiale,comme expliqué ailleurs* la construction de centrales nucléaires n'est pas souhaitable dans des régions instables (pour raison géopolitique ou géologique).

Mais vu d'aujourd'hui, à l'horizon de 10 à 15 ans en Europe, Belgique, Suisse, Espagne,Pays-bas, Suède(?) devraient avoir fermé ou quasiment fermé leur nucléaire existant, sans, vu d'aujourd'hui, d'intention d'en reconstruire.


C'est la position actuelle...sous la présidence Hollande il était question d'abaisser la part de nucléaire de 50%...mesure repoussé aux calendes Grecques.On en reparle dans quelque temps?


*https://www.econologie.com/forums/catastrophes-humaines-naturelles/la-fable-du-rechauffement-et-de-la-lutte-contre-le-co2-t15854-620.html
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3991
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 568

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar sicetaitsimple » 04/01/20, 16:34

sen-no-sen a écrit :Par cohabitation il est question du paysage énergétique mondiale,....
....
sous la présidence Hollande
....


OK, mais la production d'électricité reste une activité par nature "locale". Mais d'accord, les "paysages" peuvent être très différents d'un bout du monde à l'autre.

Sous la quoi? :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 441

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar moinsdewatt » 12/01/20, 00:06

La Corée du Sud va agrandir son site de stockage de combustibles usés qui s'approche de la saturation
Les combustibles usés passent 6 ans en piscines, puis sont conditionnés en stockage sec.

Expansion of Wolsong used fuel store approved

10 January 2020

South Korea's Nuclear Safety and Security Commission (NSSC) today approved Korea Hydro & Nuclear Power's (KHNP) application to construct additional capacity for the interim storage of used fuel at the Wolsong nuclear power plant. Current storage at the existing used fuel facility is nearing full capacity.

An on-site dry storage facility has been in operation for the four Candu pressurised heavy water reactors at the Wolsong plant. Dry storage in MACSTOR/KN-400 (Modular Air-Cooled Storage 400) modules is used for the fuel after six years of cooling in pools. Seven modules of MACSTOR-400 with a total capacity of 168,000 bundles were constructed in 2010. KHNP applied in April 2016 to add a further seven MACSTOR-400 modules at Wolsong.
........

http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... e-approved
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 441

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar moinsdewatt » 15/01/20, 01:27

Émirats arabes unis : démarrage du premier réacteur nucléaire civil dans « quelques mois »

AFP parue le 13 janv. 2020

Le premier réacteur nucléaire civil des Émirats arabes unis commencera à fonctionner d'ici "quelques mois", ont indiqué lundi des responsables du secteur énergétique de ce pays, après de nombreux reports liés entre autres au respect des normes de sécurité.

Le démarrage de ce réacteur, le premier des quatre formant la centrale nucléaire de Barakah, était prévu à l'origine fin 2017. Il devrait avoir lieu "dans quelques mois", a déclaré à des journalistes Awaidha al-Marar, responsable du département de l'Energie pour Abou Dhabi.

Le réacteur sera chargé de combustible nucléaire dans les prochains mois dans ce but, a-t-il ajouté. Il sera alors le premier réacteur opérationnel du monde arabe. Sultan Al-Jaber, PDG du géant émirati de l'énergie, Abu Dhabi National Oil Company (Adnoc), a indiqué que le réacteur sera fonctionnel en 2020. "Afin de compléter notre offre en énergie propre, nous deviendrons cette année, en 2020, le premier pays de la région à produire de l'énergie nucléaire de manière sécurisée, civile et pacifique", a-t-il déclaré.

Début janvier, le journal émirati Al-Ittihad avait cité de hauts responsables au sein de l'Emirates Nuclear Energy Corp (ENEC), un organisme supervisant le programme nucléaire national, affirmant que le démarrage du réacteur aurait lieu au premier trimestre 2020. Le projet de construction de la centrale nucléaire, à l'ouest d'Abou Dhabi, est mené par un consortium dirigé par Korea Electric Power Corp (Kepco) et fait l'objet d'un contrat de plus de 20 milliards de dollars (environ 18 milliards d'euros).

La centrale, lorsqu'elle sera pleinement opérationnelle, aura une capacité installée de 5 600 mégawatts et pourrait satisfaire 25% des besoins en électricité des Émirats, selon les pronostics du gouvernement émirati.

Bien que riches en pétrole, les Émirats se sont lancés dans un vaste programme nucléaire civil, le premier dans un pays arabe du Golfe. L'ENEC assure sur son site web avoir travaillé en proche collaboration avec l'Agence internationale de l'énergie atomique (AEIA) ainsi qu'avec l'Association mondiale des exploitants nucléaires (Wano), dans le cadre de la construction de la centrale de Barakah. Depuis 2010, plus de 40 missions internationales se sont rendues sur place, affirme l'ENEC.



https://www.connaissancedesenergies.org ... ois-200113
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 441

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar moinsdewatt » 15/02/20, 23:00

La Tchéquie devrait ajouter un réacteur à la centrale de Dukovany.

Dukovany expansion agreement expected soon, says minister

14 February 2020

The agreement between the Czech government and utility ČEZ on the construction of a new unit at the Dukovany nuclear power plant will be published within a few weeks, Minister of Industry Karel Havlíček said on 11 February. Havlíček was speaking to journalists during his visit to the plant, and his comments were reported by ČTK news agency the same day.


The Dukovany nuclear power plant (Image: ČEZ)
Six companies are understood to have shown interest in building new nuclear units in the Czech Republic - China General Nuclear, EDF, Korea Hydro & Nuclear Power, Rosatom, Westinghouse, and the Atmea consortium of Mitsubishi Heavy Industries and EDF. However, Vladivoj Reznik, a member of the Czech government-appointed team supervising the Dukovany project, has reportedly said the Atmea joint venture now no longer plans to participate.

Havlíček confirmed the timetable for the new unit outlined by Prime Minister Andrej Babis in November last year: the reactor vendor will be selected by the end of 2022 and a construction licence issued by 2029, with commissioning expected in 2036.

"We are absolutely determined to have a new nuclear power unit; it is an immutable fact that cannot be reversed, even by a millimetre," Havlíček said.

Operation of the existing four VVER-440 units at Dukovany, in Vysočina Region, is to be extended to 60 years, meaning that the fifth unit would be working alongside them for about 10 years when they are retired between 2045 and 2047.

Image
The Dukovany nuclear power plant (Image: ČEZ)


https://www.world-nuclear-news.org/Arti ... on-says-mi
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 441

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar moinsdewatt » 18/02/20, 01:17

Emirats : feu vert à l'exploitation de la 1ère centrale nucléaire arabe

AFP•17/02/2020

Les Emirats arabes unis ont donné leur feu vert à la mise en exploitation de leur centrale nucléaire de Barakah, la première du monde arabe, a annoncé lundi le représentant permanent de ce pays pétrolier du Golfe à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

"L'Autorité fédérale de régulation nucléaire (FANR) a approuvé la délivrance à l'entreprise Nawah de la licence d'exploitation du réacteur 1 de la centrale", a déclaré Hamad Alkaabi lors d'une conférence de presse à Abou Dhabi, ajoutant que sa mise en route aura lieu dans un "futur proche".

Image
La centrale nucléaire de Barakah aux Emirats arabes unis. Image fournie par le service presse de la centrale le 13 février 2020. ( Barakah Nuclear Power Plant / - )

Nawah Energy Company, fondé en 2016, exploitera et entretiendra, à terme, les quatre réacteurs de la centrale de Barakah, dans le nord-ouest du pays, selon le site de l'entreprise.

La centrale a été construite par un consortium mené par Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC) et le coréen Korea Electric Power Corporation (KEPCO), pour un coût estimé à 24,4 milliards de dollars (22,5 milliards d'euros).

Le premier des quatre réacteurs devait être mis en service fin 2017, mais la date de démarrage a été reportée à plusieurs reprises pour satisfaire aux conditions légales de sécurité.

"Il s'agit d'un moment historique pour les Emirats arabes unis (...) couronnant ainsi les efforts de 12 ans de construction (...) de ce programme nucléaire pacifique pour répondre aux besoins énergétiques futurs du pays", s'est félicité M. Alkaabi.

"Après la délivrance de la licence d'exploitation du premier réacteur, l'opérateur Nawah lancera sa mise en service pour préparer son entrée en exploitation commerciale", a précisé M. Alkaabi.

"Les Emirats restent attachés aux normes les plus élevées de sécurité et de non-prolifération nucléaires ainsi qu'à une coopération solide et continue avec l'AIEA et les partenaires nationaux et internationaux", a insisté le diplomate.

Lorsqu'ils seront pleinement opérationnels, les quatre réacteurs auront la capacité de produire 5.600 mégawatts d'électricité, soit environ 25 % des besoins des Emirats arabes unis, pays riche en pétrole.


https://www.boursorama.com/actualite-ec ... 60df44d3a0
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4376
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 441

Re: Le nucléaire continue dans le monde

Message non lupar moinsdewatt » 01/03/20, 10:31

Nucléaire : le groupe Orano a renoué avec la croissance en 2019 et se montre optimiste pour 2020

AFP parue le 28 févr. 2020

Le groupe nucléaire Orano a renoué avec la croissance et est repassé nettement dans le vert l'an dernier, se montrant optimiste pour 2020 dans un contexte plus favorable, a-t-il annoncé vendredi.

Il a enregistré un bénéfice net de 408 millions d'euros en 209, contre une perte de 544 millions en 2018, grâce en particulier au rendement élevé des actifs dédiés aux fonds de démantèlement, dans un contexte de bonne tenue des marchés financiers, selon un communiqué.

Le résultat opérationnel a, lui, reculé de 9% à 468 millions d'euros à cause des activités Aval (recyclage, logistique, démantèlement, services...), pénalisées en particulier par une base de comparaison défavorable. Le chiffre d'affaires est en hausse de 4,5% à 3,787 milliards d'euros. C'est mieux que les prévisions de l'entreprise (stabilisation ou une "légère croissance"). Cette croissance est tirée par "la bonne dynamique des activités Mines et Amont", explique Orano.

Le groupe, issu de la restructuration de l'ex-Areva, est spécialisé dans le cycle du combustible nucléaire : mines, enrichissement de l'uranium, recyclage des combustibles usés mais aussi logistique, démantèlement et ingénierie.

"Le groupe a réalisé une très bonne performance en 2019 avec des résultats solides", a salué le directeur général, Philippe Knoche, lors d'une conférence téléphonique. Il a évoqué "un contexte de marché qui montre des signes de stabilisation, avec les prix de l'uranium, et d'amélioration, avec les prix de la conversion et de l'enrichissement".

Pour 2020, Orano se montre optimiste, tablant sur une "poursuite de la croissance du chiffre d'affaires". Ces prévisions ne tiennent pas compte du possible contrat géant pour une usine de traitement de combustibles nucléaires usagés en Chine, qui est toujours en négociation.

Lors d'une visite du président français Emmanuel Macron à Pékin en novembre dernier, la France et la Chine avaient appelé à la signature "d'ici le 31 janvier 2020" d'un accord final concernant ce contrat, mais cette finalisation ne s'était pas matérialisée. "On continue de négocier", a indiqué Philippe Knoche, sans donner de nouvel horizon. "Nous sommes dans la négociation du prix et nous la reprenons en ce moment à la suite des épisodes de coronavirus", a-t-il expliqué. Au sujet de cette épidémie, "à ce stade notre production n'est pas affectée", a précisé M. Knoche.

https://www.connaissancedesenergies.org ... 9-200228-0
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités