Le nucléaire continue dans le monde

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12457
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2996

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par Remundo » 13/08/22, 22:36

1. En théorie oui, le cycle du thorium produit moins d'actinides supérieurs que les cycles de l'Uranium. ça n'est pas lié aux REP qui ne sont qu'une façon d'extraire la chaleur à partir de la fission avec des neutrons lents. C'est lié aux propriétés du thorium 232 qui mange mieux les neutrons que les U235. Le Th232 devient (en résumant) de l'U233, et ce dernier a une très haute probabilité de fission.

2. faut te renseigner, d'habitude tu sais tout ! Mais relis le point 1, t'aura peut-être une idée... indice : la fission d'un U233 produit 2 à 3 neutrons.

3. voué, et les générations suivantes encore plus contentes d'avoir des milliers de tonnes de HAVL.

4. Si si : la France fait partie du monde, et le titre est "le nucléaire continue dans le monde"
1 x
ImageImage

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7475
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 1284

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par sicetaitsimple » 13/08/22, 22:58

Remundo a écrit :1. En théorie oui, le cycle du thorium produit moins d'actinides supérieurs que les cycles de l'Uranium. ça n'est pas lié aux REP qui ne sont qu'une façon d'extraire la chaleur à partir de la fission avec des neutrons lents. C'est lié aux propriétés du thorium 232 qui mange mieux les neutrons que les U235. Le Th232 devient (en résumant) de l'U233, et ce dernier a une très haute probabilité de fission.

2. faut te renseigner, d'habitude tu sais tout ! Mais relis le point 1, t'aura peut-être une idée... indice : la fission d'un U233 produit 2 à 3 neutrons.

3. voué, et les générations suivantes encore plus contentes d'avoir des milliers de tonnes de HAVL.

4. Si si : la France fait partie du monde, et le titre est "le nucléaire continue dans le monde"


1. Ce n'est pas qu'en théorie, si j'ai comparé aux REP ( ou REB d'ailleurs), c'est parce que c'est la filière largement dominante dans le monde aujourd'hui
2. Je sais tout, et donc tu ne m'apprends rien. Alors peux tu préciser l'intérêt de la surgénération dans le cas d'une filière Thorium? Je t'écoute attentivement.
3. Des milliers de tonnes de HAVL, ça se gère sous réserve de s'en donner les moyens. Quel volume un millier de t de HAVL?
4. Aucun rapport avec la discussion en cours sur le Thorium. Ca m'embête de dire ça à un modérateur, mais si tu étais soucieux d'une tenue correcte du forum, tu irais raconter ça par exemple dans energies-fossiles-nucleaire/edf-a-un-peu-de-mal-a-passer-l-hiver-t15001-80.html . Ce serait bien plus à sa place.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12457
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2996

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par Remundo » 13/08/22, 23:01

je ne t'apprends rien ?

ben alors apprends par toi-même !

mot-clé : cycle du thorium

tu t'apercevras qu'il faut des neutrons pour convertir Th232 en U233. Je ne développe pas plus.
0 x
ImageImage
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7475
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 1284

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par sicetaitsimple » 13/08/22, 23:13

Remundo a écrit :je ne t'apprends rien ?

ben alors apprends par toi-même !

mot-clé : cycle du thorium

tu t'apercevras qu'il faut des neutrons pour convertir Th232 en U233. Je ne développe pas plus.


Non, ne développe pas plus, tu t'enfoncerais... Bien entendu il faut une source de neutrons initiale au premier chargement, constituée ( d'après ce que j'ai lu) d'U235 enrichi à environ 20%. Mais progressivement l'U233 qui se forme se substitue à l'U235 initial, jusqu'à équilibre du réacteur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12457
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2996

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par Remundo » 13/08/22, 23:15

on ne peut pas surgénérer dans la filière du thorium ?
0 x
ImageImage

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7475
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 1284

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par sicetaitsimple » 13/08/22, 23:25

Remundo a écrit :on ne peut pas surgénérer dans la filière du thorium ?


N'inverse pas la question!
Je t'ai demandé: Alors peux tu préciser l'intérêt de la surgénération dans le cas d'une filière Thorium? Je t'écoute attentivement.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12457
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2996

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par Remundo » 13/08/22, 23:38

L'intérêt de la surgénération d'abord ?

C'est de produire plus de combustible que l'en on fissionne.

Dans la filière thorium 232, cette matière n'est au départ pas fissile et doit absorber des neutrons pour devenir du U233 qui lui est fissile.

La surgénération d'un réacteur à U233 permet de l'alimenter en Th232 qui deviendront des U233 fissiles.

De la même façon qu'il y a d'autres approches de surgénérations, la plus maîtrisée étant actuellement l'introduction de U238 dans des réacteurs à neutrons rapides tournant au U235 pour obtenir du Pu239 fissile.

La surgénération à l'Uranium 233 est la plus élégante en ce qu'elle régénère exactement le même nucléide fissile.
0 x
ImageImage
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7475
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 1284

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par sicetaitsimple » 13/08/22, 23:49

Quel est l'intérêt de la surgénération dans un réacteur qui consomme "naturellement" 100% de la matière nucléaire injectée, par ailleurs non fissile,, en l'occurrence du Thorium 232(via U233)?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12457
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 2996

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par Remundo » 14/08/22, 00:06

l'intérêt, c'est que ce que tu décris est déjà de la surgénération.

et qu'ainsi tu n'as pas besoin d'irradier le thorium 232 dans les réacteurs à uranium... puis à séparer la soupe pour ta filière thorium !

Intérêt de la surgénération

La surgénération vise à utiliser des ressources minières considérablement plus abondantes (un facteur 50 à 100 est souvent avancé) que celles qui sont utilisées actuellement. Par contre, la maîtrise de la surgénération est plus complexe.
Voie uranium 238/plutonium 239

Elle consiste à transmuter l’uranium 238 (qui compose à 99,28 % le minerai d'uranium et constituant presque exclusif de l'uranium appauvri) en plutonium 239, tout en produisant de la chaleur. Les stocks mondiaux d’uranium appauvri sont estimés à environ 4,7 millions de tonnes (2005) dont 300 000 tonnes en France. Ils représentent plusieurs milliers d'années de consommation au rythme actuels, environ 5 000 ans pour la France.

Voie thorium 232/uranium 233

Dans la voie thorium, le thorium 232 fertile est transmuté en uranium 233 fissile en réacteur. Le thorium 232, qui est un élément plus abondant que l'uranium 238, est aussi un isotope naturel fertile. Le thorium constituerait ainsi une réserve d'énergie nucléaire très importante, s'il pouvait être valorisé dans une nouvelle filière de réacteurs nucléaires surgénérateurs. Ce n'est cependant pas la seule voie de transformation, puisque cela est aussi envisagé dans le projet de centrale TMSR-5006. La voie thorium présente les avantages suivants :

la surgénération apparaît faisable en réacteur thermique (mais sous certaines conditions très particulières), comme l'ont établi les essais faits à Shippingport ;


Pour info, il y a eu une expérience réussie de surgénération en U233 dans un réacteur à neutrons thermiques, ce qui est particulièrement notable : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9ac ... ippingport
0 x
ImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 16841
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 2273

Re: Le nucléaire continue dans le monde




par janic » 14/08/22, 08:32

simplet
3. Vachement bien: je n'en sais rien, mais peut-être que nos enfants, petits enfants et la suite seront un jour contents d'avoir des centrales à Thorium le jour où les fossiles deviendraient juste inabordables.
c'est fort improbable ou alors tu fais de la divination.
Avec tes délires d'adolescent boutonneux, on devrait déja avoir exploré les multi-univers et exploité des tas de planètes jusqu'à les détruire comme la notre. Heureusement, ça ne marche pas comme ça et l'humanité aura déja disparue avant
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 13 invités