Jean-Marc Jancovici est-il un c...?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10045
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1264

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Ahmed » 31/05/21, 09:13

L'article ne remet nullement en cause certaines "recettes" assez évidentes, mais d'une part le fait qu'il se limite à celles-ci et d'autre part, sur le fond, qu'il cautionne entièrement le contexte social et politique qui a conduit à la situation actuelle. C'est ce qui explique qu'il serait suffisant de "décarboner" l'industrie pour "arranger les choses" au mieux, selon lui.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1348
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 197

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par phil53 » 31/05/21, 19:58

Je trouve l article très critique et un peu injuste vis à vis de Jancovici. Il a le mérite de rendre abordable la compréhension de certains enjeux.
Pourtant ni Jancovici ni l'article n aborde le sujet du temps de travail qu il faudrait diminuer énormément.
Et traiter la question induite que fait on de ce temps libéré?
Il faudrait revoir le concept de loisir, ne plus courir après le temps. Prendre et apprécier de se déplacer lentement, moins loin. Ne plus consommer énormément d énergie pour des sensations.
2 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10045
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1264

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Ahmed » 31/05/21, 23:47

C'est un excellent vulgarisateur et l'article le reconnait, c'est aussi, de mon point de vue, une de ses limitations, en ce sens qu'il influence l'opinion publique par son bagout et en limite donc la réflexion.
La question du temps de travail n'a pas à être abordée par l'article, puisque Janco, qui est le sujet, ne l'a pas fait.
C'est effectivement un point important. Autant je suis d'accord avec ta dernière phrase, autant je trouve curieuse ta question: "Et traiter la question induite, que fait-on de ce temps libéré?"
Trouves-tu le temps de travail si émancipateur? :shock: Se débarrasser de cette aliénation n'est pas un problème, mais une solution, non? Toi-même parles de temps libéré; la liberté devrait-elle effrayer?
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19778
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8465

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Did67 » 01/06/21, 08:22

Ahmed a écrit :
Toi-même parles de temps libéré; la liberté devrait-elle effrayer?



Bien sûr que la liberté effraie ! C'est ce dont je me rends compte avec mes "idées" sur le potager. Les gens veulent des recettes toutes faites. Ils veulent qu'on leur dise que faire. Et quand. Et comment. Ils veulent qu'on les aliène ! Ils en redemandent. Oui, la majorité a envie d'être un mouton !

Malgré le succès de mes livres, je suis conscient que je suis dans le "1 pour 1 000" ! En matière de vidéos, les "prêcheurs" de solutions me battent à plate couture question audience...

Les gens veulent des "pensées religieuses" : le "incroyable", les "10 trucs pour..." (résoudre n'importe quel problème)... C'est magique, alors ils y croient. Et comme cela rate, ils changent de prédicateurs. D'où la succession de "modes"...

Ils combattent leur peur. Entre autres. La peur de mal faire. De rater (vu comme un échec, alors que c'est, à l'origine, une des façons simples et efficaces pour apprendre)... Ils restent enfants, qui se réfugient dans la jupe de maman !

Ils ne veulent pas des éléments pour devenir libres. Car c'est avoir à décider ! Et décider, c'est ce coltiner la réalité. Qui n'est pas un paradis. C'est donc admettre la part de "raté", de "négatif", de critiquable dans nos actions... Bref, la liberté, c'est décider soi. Et c'est donc prendre une responsabilité. Y compris celle de mal faire. Celle de s'exposer aux critiques aussi. Aux regards des autres... L'ego en prend un coup. S'il est fragile, on ne s'expose pas !

C'est un peu une grande parenthèse ici.

Jancovici donne beaucoup d'infos. Explique. Vulgarise. Plutôt mieux que d'autres, avec un penchant que j'apprécie pour l’approche "macro", les "grandes masses". Et une approche mathématique, polytechnicienne, de la finitude (ce qu'on appelle "limite" en maths). Mais, à la différence de ce que je fais aujourd'hui, il est obligé ensuite de "prêcher une solution" et de convaincre le plus grand nombre et les hommes politiques. Il ne peut changer les problématiques énergétiques seul dans son coin. Il en vit et fait donc "tourner" une boite. Il doit donc "vendre" des conseils. Là où moi, retraité, je fais mon potager et je dis : "voilà ce que je fais, vous en prenez de la graine - ou pas ! C'est votre problème". Et où je peux me permettre de provoquer ! Pour provoquer une réflexion (chez une minorité). Lui, c'est donc aussi un prédicateur de son propre business ! Ce qui rend les choses plus compliquées... plus alambiquées.

[NB : j'ai aussi été prédicateur, au début, jusqu'à ce que je m'en rende compte ; je voulais convaincre - jusqu'à ce que je me rende compte à quel point c'était aliénant pour les autres et que je me suis interrogé sur la légitimité que j'avais à le faire.
NB2 : je me prends malgré tout ma part de commentaires critiques, parfois vifs... ]
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10045
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1264

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Ahmed » 01/06/21, 08:32

Si la liberté effraye à ce point (et je suis parfaitement conscient de ce paradoxe!), c'est que les mécanismes d'aliénations se sont montrés si persuasifs qu'il est difficile pour beaucoup de sortir de ces ornières sans, effectivement, un profond sentiment d'inconfort.
L'idéal serait, non de convaincre, mais de faire douter; en somme faire de l'ABC (en moins agressif), mais sans sa partie conclusive... :wink:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19778
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8465

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Did67 » 01/06/21, 08:33

Ahmed a écrit :
qu'il influence l'opinion publique par son bagout



Idem pour le bagout ! C'est une "aptitude" à s'exprimer en public en intéressant l'auditoire. C'est donc fondamentalement une "technique". Très exactement, c'est entre "l'art et la technique". Je prends l'exemple de la peinture : on peut enseigner les techniques de peinture ; on n'enseignera jamais comment devenir un Dali ou un Picasso. C'est la rencontre de deux choses !

Donc le bagout n'est pas critiquable.

C'est ce qu'on en fait qui l'est éventuellement !!!

Il y a des penseurs puissant, sans bagout - Mandela n'avait pas spécialement du bagout, mais on l'écoutait.

Il y a des bagouteurs sans pensées ! Dans le temps, il y avait les marchands d'aspirateurs qui frappaient à ta porte...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 19778
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8465

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Did67 » 01/06/21, 08:39

Ahmed a écrit :Si la liberté effraye à ce point (et je suis parfaitement conscient de ce paradoxe!), c'est que les mécanismes d'aliénations se sont montrés si persuasifs qu'il est difficile pour beaucoup de sortir de ces ornières sans, effectivement, un profond sentiment d'inconfort.
L'idéal serait, non de convaincre, mais de faire douter; en somme faire de l'ABC (en moins agressif), mais sans sa partie conclusive... :wink:


Et si l'homme naissait "aliéné" ? Parce que le monde n'est pas parfait. Donc fait peur... Et si l’aliénation sociale tant décriée par les "révolutionnaires" de tous poils n'était que la somme des aliénations individuelles. Cultivées, j'en conviens, par certains à leur profit.

J'observe beaucoup la nature. Je peux te dire que mon chat, très bon chasseur, est AUSSI un grand craintif. Et il a appris de sa mère - donc il "subit"... (la peur n'étant qu'un des aspects de l'aliénation ; la limitation des connaissances expose automatiquement aux croyances - une autre forme ; et au bout de ce que l'on sait, il y a TOUJOURS ce que l'on ne sait pas ! ).

Ce serait long. Je ne veux pas dévier ce fil.
0 x
phil53
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1348
Inscription : 25/04/08, 10:26
x 197

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par phil53 » 01/06/21, 10:20

Ahmed a écrit :Trouves-tu le temps de travail si émancipateur? :shock: Se débarrasser de cette aliénation n'est pas un problème, mais une solution, non? Toi-même parles de temps libéré; la liberté devrait-elle effrayer?


Non, le temps de travail d une grande partie des gens est plutôt aliénateur.
Mais si on travail moins pour dissiper moins d énergie au final. Ce temps il faudra en consacrer une partie a aller moins vite et l accepter non comme une contrainte mais une libération.
Exemple, j ai décidé de ne plus avoir de voiture. Je me déplace en vélo plus train. Pour faire un trajet voiture que je faisait en 1 H15 maintenant il me faut environ 3 heures
Ce temps je le passe à lire dans le train. A regarder autour de moi en vélo et même parfois faire des détours.
Pareil pour les loisir. Si les gens ont plus de temps il ne faudrait pas qu ils passent ce temps à dépenser plus d énergie que quand ils travaillaient. Faire du shopping dans la ville a 2h de route ou aller pour 2 jours à l étranger.
Et ça peu sont prêt à le subir car il mettent la partie vie au travail entre parenthèses pour consommer un max en dehors. Aller vite partout et en toutes choses.
0 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10045
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 1264

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par Ahmed » 01/06/21, 12:46

Oui, je suis donc d'accord avec toi: c'était ta formulation qui m'apparaissait un peu ambigüe.
Il faut voir que si le temps de travail diminue, la perception des choses n'évoluera spontanément pas instantanément et les comportements antérieurement associés au travail de production, c'est à dire le travail de consommation (baptisé "loisir") peut subsister, alors que logiquement il n'a plus lieu d'être.
C'est d'ailleurs un signe manifeste de ce changement d'époque que signifie la publicité gouvernementale actuelle en faveur de la réutilisation des objets. Bientôt, gageons que l'État nous demandera ce dont nous avons besoin et nous apprendra à s'en passer!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
écologie réaliste
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 208
Inscription : 21/06/19, 17:48
x 61

Re: Jean-Marc Jancovici est-il un c...?




par écologie réaliste » 01/06/21, 19:37

phil53 a écrit :l'article n aborde le sujet du temps de travail qu il faudrait diminuer énormément.
Et traiter la question induite que fait on de ce temps libéré?


Réduire le temps de travail, sans réduction de salaire ? Ou troquer une réduction du pouvoir d'achat contre une autre richesse, contre du temps libre ?
Il est vrai que nous aimons le temps libre, le dolce far niente, et nous le chantons : « Le travail c'est la santé, ne rien faire, c'est la conserver… » ; mais combien de temps sans rien faire ? Un moment, ça va, mais deux moments ? Le problème est qu'avec moins de pouvoir d'achat il peut être difficile de meubler les heures de loisir, qui peuvent devenir des heures d'ennui.
Combien de travailleurs font mine d’attendre la retraite avec impatience… mais la redoutent aussi.

Troquer du pouvoir d'achat contre du temps libre ?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités