Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re:




par moinsdewatt » 04/01/18, 18:04

Niveau record pour les exportations de gaz russe vers l’Europe en 2017

04/01/2018

Les exportations de gaz russe vers l'Europe ont atteint un niveau record en 2017 : 193,9 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 8,1%, révèle le Financial Times. Le géant russe Gazprom, qui détient un monopole sur les pipelines destinés à l’exportation du gaz russe, fournit 40% du gaz consommé par l’Europe. « Ce nouveau record des exportations pour la seconde année consécutive démontre d’une part, la demande croissante des pays européens pour le gaz russe et d’autre part, la fiabilité de ses livraisons », a indiqué Alexeï Miller, directeur général du groupe Gazprom. Le journal rappelle qu’afin de protéger sa part du marché européen, Gazprom a été contraint de baisser ses prix après que les pays membres de l’Union européenne aient augmenté leurs achats de gaz en provenance des États-Unis, du Qatar et d’autres pays producteurs.

https://www.lecourrierderussie.com/fil/ ... rope-2017/
1 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Re:




par moinsdewatt » 04/05/18, 23:12

Vague de froid: exportations record de gaz russe vers l'Europe

AFP parue le 27 févr. 2018

Le froid vient de l'Est, le gaz aussi: le géant russe Gazprom a annoncé mardi avoir battu six jours d'affilée des records d'exportations de gaz vers l'Europe, balayée depuis quelques jours par un froid glacial venu de Sibérie.

"Gazprom continue d'établir des records absolus en volume quotidien d'exportations de gaz" vers les pays hors ex-URSS, soit l'Europe et la Turquie, a annoncé le groupe public dans un communiqué. "Un nouveau record historique de 666,8 millions de mètres cubes a été battu le 26 février, pour la sixième fois en six jours", a-t-il ajouté.

De la Baltique à la Méditerranée, l'Europe est saisie depuis plusieurs jours par un froid glacial qui a fait une vingtaine de morts. Cette vague de froid a été surnommée "La Bête de l'Est", "L'Ours de Sibérie" ou encore le "Moscou-Paris" par les médias européens. Les exportations de Gazprom vers l'Europe - qui grimpent traditionnellement lorsque les hivers sont froids - ont augmenté de plus de 30% en trois ans, selon le groupe, qui couvre plus du tiers de la consommation du continent européen.

En 2017, le géant gazier avait exporté un volume record vers l'Europe et la Turquie de 194,4 milliards de mètres cubes de gaz. Aujourd'hui, le groupe cherche à développer de nouveaux gazoducs, avec le soutien capitalistique des grands groupes européens, pour maintenir sa part de marché, bien que l'UE traîne des pieds.


https://www.connaissancedesenergies.org ... ope-180227
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Re:




par moinsdewatt » 05/05/18, 12:58

Antitrust: Gazprom va échapper à une amende de l'UE, s'inquiète le polonais PGNiG

AFP parue le 04 mai 2018

Le gazier public polonais PGNiG s'est alarmé vendredi de voir Gazprom échapper à une amende de Bruxelles, qui enquête depuis sept ans contre le géant russe pour abus de position dominante dans huit pays de l'UE.

"Ne laissez pas Gazprom s'en tirer après avoir abusé du marché. La Commission européenne est en train de laisser le géant russe s'échapper sans amende", écrit le patron de PGNiG Piotr Wozniak, dans une tribune parue vendredi sur le site européen de Politico. M. Wozniak se dit "déçu et embarrassé" après avoir vu une version confidentielle d'un document de la Commission, selon lequel l'exécutif européen serait "sur le point de n'imposer aucune amende à Gazprom".

Après être passée à l'offensive en avril 2015 en accusant Gazprom d'abus de position dominante sur plusieurs marchés en Europe centrale et orientale, la Commission, gardienne de la concurrence dans l'UE, s'était dite satisfaite en mars 2017 des engagements proposés par Gazprom, contrôlé par l'État russe. Elle avait alors invité tous les clients de Gazprom et toutes les parties prenantes dans cette affaire à se prononcer sur ces engagements. Elle était ensuite revenue vers le gazier russe pour qu'il dissipe les derniers problèmes soulevés.

Selon une source proche du dossier, l'exécutif européen et Gazprom seraient effectivement proches d'annoncer un accord à l'amiable. Comparant l'attitude de la Commission européenne face aux géants américains, comme Apple et Google, sanctionnés financièrement par Bruxelles, le CEO de PGNiG s'insurge sur le traitement de Gazprom par la Commission qui a opté pour le "pardon".

"Je n'envie pas la pression politique endurée par la commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, de la part de pays membres et de commissaires qui ont opté pour un compromis avec Gazprom", écrit-il. Questionné par l'AFP sur cette tribune, un porte-parole de la Commission, Ricardo Cardoso, a simplement assuré que "l'enquête antitrust sur Gazprom continue".


https://www.connaissancedesenergies.org ... nig-180504
1 x
PVresistif
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 132
Inscription : 26/02/18, 12:44
x 14

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par PVresistif » 05/05/18, 18:42

Arte est une chaine partisane , comme 100 % des medias finances par le capitalisme
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 29/09/18, 16:11

Le russe Gazprom perd sa place de leader dans le classement des 250 plus importantes compagnies énergétiques du monde

Agence Ecofin 24 sept 2018

Dans une étude publiée la semaine dernière, la firme d’évaluation S&P Global Platts a indiqué que Gazprom n’occupe plus la première place des plus importantes compagnies énergétiques du monde. La société anonyme russe spécialisée dans la production de gaz naturel s’est fait surclasser par le pétrolier américain Exxon Mobil.

Gazprom a chuté à la 17ème place du classement qui liste au total 250 entreprises.

Il faut dire qu’Exxon Mobil n’avait été détrônée par Gazprom que sur un an. Jusqu’en 2016, Exxon Mobil avait passé 12 années consécutives à la tête de ce classement.

L’étude indique, par ailleurs, que les plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde ont bénéficié d’un bond des prix mondiaux du brut au cours de l’année écoulée. Cette amélioration des cours du pétrole a contribué à accroître les forages, les investissements, la construction de pipelines et les fusions et acquisitions.

https://www.agenceecofin.com/compagnies ... s-du-monde
0 x

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 28/12/18, 19:03

Les exportations de gaz russe vers l'Europe à un nouveau record en 2018

AFP le 28 déc. 2018

Les exportations de gaz russe vers l'Europe ont atteint un nouveau record en 2018 malgré les tensions diplomatiques et la volonté de l'Union européenne (UE) de réduire sa dépendance à la Russie, a indiqué vendredi le groupe russe Gazprom.

Gazprom, qui détient le monopole des exportations par gazoducs, a vendu dans la région Europe et Turquie 201 milliards de mètres cubes de gaz sur l'année écoulée, soit environ 3,5% de plus qu'en 2017, a indiqué aux agences russes son directeur général Alexeï Miller.

Ces exportations représentent la plus grande partie des ventes vers l'Europe, une autre partie, ouverte à la concurrence, se réalisant par gaz naturel liquéfié.

La progression constante de la demande européenne pour le gaz russe est mise en avant par la Russie pour défendre ses nouveaux projets de gazoducs, via la Turquie ou la Baltique, malgré les réticences de l'Union européenne qui affirme depuis des années vouloir diversifier ses sources d'approvisionnement.

Gazprom, héritier du ministère du Gaz soviétique, couvre environ le tiers de la consommation européenne.

La production de gaz totale du groupe, qui avait atteint il y a quelques années ses plus bas niveaux depuis la chute de l'URSS sur fond de concurrence accrue, s'est redressée de plus de 5% en 2018, à 497,6 milliards de m3, a précisé M. Miller.



https://www.connaissancedesenergies.org ... 018-181228
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 29/04/19, 15:48

Gazprom: bénéfice net doublé en 2018 à 20,2 mds EUR

AFP parue le 29 avr. 2019

Le géant russe Gazprom a annoncé lundi avoir doublé son bénéfice net en 2018 par rapport à l'année précédente, porté notamment par une progression record des volumes et des prix du gaz vendu à l'Europe.

Selon les résultats publiés lundi, le groupe contrôlé par l'Etat russe a dégagé un bénéfice net de 1.456 milliards de roubles (20,2 milliards d'euros au taux actuel) en 2018 contre 714 milliards de roubles en 2017.

Son bénéfice d'exploitation a également plus que doublé sur un an à 1.903 milliards de roubles (26,4 milliards d'euros) et son chiffre d'affaires s'affiche en hausse de 26% sur un an à 8.224 milliards de roubles (113,9 milliards d'euros).

En 2018, l'amélioration des résultats de l'héritier du ministère soviétique du Gaz découle notamment d'une augmentation sensible des volumes et des prix de gaz vendus.

Les ventes de gaz à destination de l'Europe et de la Turquie, qui ont toujours assuré l'essentiel de ses bénéfices, ont atteint un niveau record de 201 milliards de mètres cubes (contre 194,4 milliards en 2017), malgré les tensions géopolitiques et les appels de l'Union européenne à la diversification des sources d'approvisionnement.

Les prix du gaz en rouble ont bondi de 33% sur l'année, tandis que les prix en dollar ont augmenté de 23%.

La part de marché de Gazprom a eu tendance à augmenter ces dernières années en Europe, atteignant environ le tiers de la consommation totale, malgré les tensions avec l'Union européenne qui dit souhaiter réduire sa dépendance au gaz russe.

Au total, ses ventes de gaz ont progressé en volume de 2,7% sur un an à 521,1 milliards de mètres cubes de gaz.

Ses exportations vers les pays de l'ex-URSS ont augmenté de 8,9%, et le volume de gaz vendu sur le marché interne de 4,3%.



https://www.connaissancedesenergies.org ... eur-190429
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 31/08/19, 11:46

Gazprom annonce une forte hausse de son bénéfice net au 1er semestre

AFP parue le 29 août 2019

Le géant russe Gazprom a annoncé jeudi une hausse de 32,4% de son bénéfice net au premier semestre sur un an, grâce à une progression des produits des ventes de gaz.

Selon les résultats publiés jeudi, le groupe contrôlé par l'État russe a dégagé un bénéfice net de 878,6 milliards de roubles au premier semestre 2019 (11,9 milliards d'euros au taux actuel), contre 663,5 milliards de roubles sur la même période en 2018.

Son bénéfice d'exploitation a pour sa part diminué de 11,2% sur un an à 780,9 milliards de roubles, et son chiffre d'affaires est en légère hausse de 2,6% sur un an à 4.076 milliards de roubles. En progression trimestrielle, le bénéfice net a augmenté de 17,6% sur un an à 319,1 milliards de roubles.

Gazprom fournit le tiers du gaz consommé en Europe, et, si sa part de marché a eu tendance à augmenter ces dernières années, le groupe russe y est désormais fortement concurrencé par le gaz naturel liquéfié (GNL).

Les volumes de gaz vendus à l'Europe sont en baisse de 8,2% au deuxième semestre sur un an par rapport à 2018 - année de tous les records - mais cela a été compensé par une augmentation des prix du gaz, notamment en roubles.


https://www.connaissancedesenergies.org ... gaz-190829
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 17/11/19, 10:54

Les Polonais en ont assez du gaz Russe :

La Pologne mettra fin en 2022 à un grand contrat gazier avec la Russie

AFP parue le 15 nov. 2019

Le groupe gazier national polonais PGNiG a indiqué vendredi qu'il ne prolongerait pas au-delà de 2022 son contrat gazier à long terme avec Gazprom, à la suite de la diversification réussie des sources d'énergie, selon un communiqué du groupe polonais.

Le PGNiG a transmis au groupe russe "la déclaration d'intention de cessation d'exécution du contrat d'achat-vente de gaz à la République de Pologne conclu le 25 septembre 1996 (le contrat de Yamal) au 31 décembre 2022", selon son communiqué.

Les autorités polonaises avaient déjà, au cours des dernières années, annoncé qu'elles ne prolongeraient pas ce contrat qui, selon elles, rend la Pologne dépendante de la Russie en matière d'énergie et qui fixe les prix du gaz à un niveau trop élevé par rapport à ceux du marché.

Selon le PGNiG, la diversification des sources d'énergie entreprise au cours des dernières années par la Pologne permet "d'assurer la sécurité énergétique du pays et de mettre terme au contrat Yamal".

Deux tiers du gaz consommé en Pologne, soit environ 10 milliards de mètres cubes, sont actuellement livrés par la Russie dans le cadre de ce contrat.

Pour diversifier son approvisionnement, la Pologne a construit au cours des dernières années un terminal gazier sur la Baltique d'une capacité de 5 milliards de mètres cubes par an et signé des contrats de livraison de GNL à long terme, notamment avec les Etats-Unis.

Les sociétés polonaises ont également fait acquisition de plusieurs champs gaziers en mer du Nord et Varsovie a signé avec le Danemark un accord sur la construction d'un gazoduc sous la mer Baltique (Baltic pipe) pour assurer la livraison de ce gaz.

Plusieurs interconnexions ont également été construites ou sont projetées avec les pays voisins.

Dans cette même optique, Varsovie s'oppose fermement au projet du gazoduc Nord Stream 2 acheminant du gaz russe vers l'Europe passant par la mer Baltique et contournant l'Ukraine et la Pologne. Elle le considère comme un moyen potentiel de "chantage politique" de la part de Moscou.



https://www.connaissancedesenergies.org ... sie-191115
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re: Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)




par moinsdewatt » 21/12/19, 23:13

0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités