Gaz Russe: Gazprom la Bombe G de Poutine (Arte Thema)

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58637
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294




par Christophe » 07/02/08, 13:22

jean63 a écrit :C'est rempli de LIMITES, c'est de l'ARNAQUE.


Ah trop fort GDF, si je comprend bien tu as 21% de ton electricité verte mais 100% des kWh sont compté (donc facturés bien évidement) comme verts? :D :D

C'est pas de l'arnaque à 100% mais de l'arnaque à 80% ou 4/5 :) :mrgreen: :mrgreen:

C'était quoi le slogan de la derniere campagne de GDF de nouveau ?

:mrgreen:

ps: 21% c'est mieux que 0% en que je ne suis pas certain que le nucléaire ne soit pas considéré, en France, comme VERT...car pas d'émission de CO2 (sur le papier)...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1




par jean63 » 07/02/08, 15:57

Et voilà, GDF vexé menace de participer à la construction du gazoduc Russe South Stream de GAZPROM :lol: ==>

GDF, évincé de Nabucco, menace de rejoindre South Stream

Gaz de France (GDF), évincé du projet de gazoduc Nabucco, a menacé jeudi à demi-mot de rejoindre le projet russe South Stream, une manière de faire pression sur ses partenaires européens pour être finalement admis dans Nabucco.

Le groupe gazier français a "pris acte" jeudi du rejet de sa candidature au projet Nabucco, deux jours après l'annonce de l'entrée de RWE, numéro deux allemand de l'énergie, comme sixième membre du consortium, place que convoitait aussi GDF.

"En conséquence, le groupe reprend sa liberté d'action" et "reste extrêmement intéressé à participer à différents projets dans la zone Europe", dont le projet de gazoduc South Stream, a ajouté un porte-parole. Ce projet est piloté par le géant russe gazier et pétrolier Gazprom, par ailleurs gros fournisseur en gaz de GDF.



source : http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=5125062
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).
freddau
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 641
Inscription : 19/09/05, 20:08
x 1




par freddau » 09/02/08, 13:53

L'emission repasse le 28.02 à 9h55, je ne pourrais pas l'enregistrer.

Et elle n'est pas sur arte VOD..
0 x
Avatar de l’utilisateur
toto65
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 490
Inscription : 30/11/06, 20:01




par toto65 » 09/02/08, 14:37

j'aimerais bien participer.
1-j'essaye d'enregistrer a chronique de France culture d'hier sur ce sujet. C'était très instructif. J'ai du mal.
2- pour le 28 je verrais. l'enregistrement ne pose pas de problème. C'est la conversion des fichier qui est très fastidieuse.
A plus
0 x
Avatar de l’utilisateur
jean63
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2332
Inscription : 15/12/05, 08:50
Localisation : Auvergne
x 1




par jean63 » 11/02/08, 18:18

C'est reparti, la Rusie et Gazprom font du chantage à l'Ukraine !

Le bras de fer gazier continue entre la Russie et l'Ukraine

La Russie et l'Ukraine ont poursuivi sans résultat leur bras de fer gazier lundi, mais le géant Gazprom a consenti à repousser de quelques heures son ultimatum alors que le président ukrainien Viktor Iouchtchenko est attendu mardi matin à Moscou.

"Le moment de la possible réduction des livraisons de gaz a été repoussé à 18 heures (15H00 GMT). Nous en avons convenu" avec la partie ukrainienne lors des négociations qui se sont tenues lundi au siège de Gazprom à Moscou, a déclaré à l'AFP le porte-parole du groupe russe, Sergueï Kouprianov.

Jusqu'ici Gazprom menaçait de mettre fin dès mardi à 10H00 du matin (07H00 GMT) à ses livraisons de gaz russe à l'Ukraine si Kiev ne réglait pas une dette estimée à 1,5 milliard de dollars.

Un porte-parole du groupe ukrainien Naftogaz, Valentine Zemlianski, a confirmé que les négociations allaient se poursuivre mardi, expliquant que les deux parties n'avaient "pas trouvé d'accord" et qu'une délégation de la compagnie restait à Moscou pour le moment.

M. Iouchtchenko doit rencontrer son homologue russe Vladimir Poutine à la mi-journée au Kremlin. Il n'est en revanche pas prévu pour le moment qu'il rencontre le PDG de Gazprom, Alexeï Miller, a indiqué Gazprom lundi.

Le gaz russe représente un quart du total livré actuellement par Gazprom à l'Ukraine. Le reste, en provenance d'Asie centrale -et vendu à un prix très inférieur à celui du gaz russe- n'est pas concerné par l'ultimatum, lancé jeudi dernier.

Le point le plus épineux du dossier n'est visiblement pas la dette elle-même mais la volonté affichée par une partie des dirigeants ukrainiens de renégocier les conditions dans lesquelles ce gaz est livré.

M. Iouchtchenko s'est pour l'instant tenu à l'écart du conflit avec Gazprom, et a même accusé son Premier ministre pro-occidental, Ioulia Timochenko, de nuire à l'Ukraine par son "verbiage politique" sur ce dossier sensible.

la suite dans : http://www.boursorama.com/infos/actuali ... ws=5137544
0 x
Ce n'est que quand il aura fait tomber le dernier arbre, contaminé le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson que l'homme s'apercevra que l'argent n'est pas comestible (Indien MOHAWK).

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58637
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294




par Christophe » 22/02/08, 09:18

Voici la vidéo en stream: https://www.econologie.com/gaz-russe-gaz ... -3696.html

Merci Loxo
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 58637
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2294




par Christophe » 27/04/11, 10:21

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Pour de bon échanges entre les membres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520




par moinsdewatt » 09/02/13, 20:19

Gazprom prévoit un bénéfice net 2012 en baisse de 15%

08 Fev 2013

MOSCOU - Le géant gazier russe Gazprom prévoit une chute de 15% de son bénéfice net pour l'année 2012, à 38 milliards de dollars, sur fond de baisse de sa production, selon des chiffres rapportés vendredi par les agences russes.

Si ce chiffre se confirme dans les résultats annuels attendus en avril, le groupe public, qui se vante régulièrement d'être la société la plus rentable de la planète, passera derrière le pétrolier américain ExxonMobil (45 milliards) ou le fabricant informatique Apple (41 milliards).

Gazprom table en outre sur une baisse de 5% de son chiffre d'affaires à 150 milliards de dollars, indique une présentation destinée aux actionnaires du groupe que se sont procurées Interfax et Ria-Novosti.

Le groupe a déjà indiqué avoir subi en 2012 une baisse de l'ordre de 5% de sa production en volume, à 488 milliards de mètres cubes, et un recul de 8% de ses exportations vers l'Europe, à 138 milliards de mètres cubes.

Selon les chiffres publiés vendredi, il prévoit toutefois pour 2013 une hausse de sa production à 495,7 milliards de mètres cubes et des exportations vers l'Europe à 151,8 milliards de mètres cubes.

L'empire Gazprom, bâti sur des structures de production datant de l'époque soviétique, contrôle un quart des réserves mondiales de gaz et fournit plus du quart du gaz consommé en Europe, où ses clients pâtissent de la crise économique.


http://lexpansion.lexpress.fr/economie/ ... 71836.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re:




par moinsdewatt » 13/05/17, 13:27

Gazprom annonce le début de la construction du gazoduc russo-turc TurkStream

AFP le 07 mai 2017

Le géant russe Gazprom a annoncé dimanche le début des travaux de construction du gazoduc TurkStream entre la Russie et la Turquie, devant approvisionner à terme l'Union européenne, projet symbolique de la réconciliation entre Moscou et Ankara.

"La construction du gazoduc TurkStream a commencé en mer Noire, près des côtes russes", a indiqué Gazprom dans un communiqué.

"La réalisation du projet se déroule selon le plan et nos consommateurs turcs et européens auront d'ici fin 2019 une nouvelle route sûre pour l'importation de gaz russe", a déclaré le PDG de la société, Alexeï Miller, cité dans le communiqué.

Ce projet énergétique majeur avait été rendu public fin 2014 en même temps que l'abandon, en pleine crise ukrainienne, du projet South Stream via la Mer Noire et la Bulgarie, bloqué par l'Union européenne.

Retardé faute d'accord du gouvernement turc, il avait été suspendu en raison de la crise diplomatique née de la destruction par l'aviation turque d'un bombardier russe survolant la frontière syro-turque en novembre 2015.

Il a été relancé l'été dernier à la faveur de la réconciliation entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

Le projet prévoit la construction de deux conduites d'une capacité de 15,75 milliards de mètres cubes de gaz par an chacune, qui formeront ce gazoduc sous la mer Noire.

L'idée est de renforcer les livraisons de gaz russe à la Turquie mais aussi d'en faire un pays de transit vers l'Union européenne à la place de l'Ukraine, même si ces perspectives restent encore incertaines vu la méfiance de Bruxelles face aux projets de gazoducs russes.

http://www.connaissancedesenergies.org/ ... eam-170507
1 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4926
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 520

Re:




par moinsdewatt » 09/12/17, 13:52

Gazprom: un bénéfice net doublé au 3e trimestre sur fond d'exportations record vers l'Europe

AFP parue le 30 nov. 2017

Le géant russe Gazprom a vu son bénéfice net doubler sur un an au troisième trimestre dans un contexte où ses très rentables exportations de gaz vers l'Europe atteignent des niveaux record.

Entre juin et septembre, le groupe contrôlé par l'État russe a dégagé un bénéfice net de 200 milliards de roubles (2,8 milliards d'euros au taux actuel), deux fois plus qu'un an plus tôt, selon son rapport trimestriel publié dans la nuit de mercredi à jeudi.

Son bénéfice d'exploitation a bondi de 36% à 211 milliards de roubles (3 milliards d'euros) tandis que son chiffre d'affaires a augmenté de 14% à 1.431 milliards de roubles (20 milliards d'euros). L'amélioration des résultats de l'héritier du ministère soviétique du Gaz intervient dans un contexte où ses exportations vers l'Europe, d'où il tire une grande partie de ses bénéfices, atteignent des niveaux record.

Bien que le groupe ait vu ces dernières années ses parts de marché décliner sur le marché intérieur et a perdu un gros client avec l'Ukraine, ses ventes sur le continent européen ont atteint le niveau sans précédent de 179 milliards de m3 l'an dernier.

Le patron de l'entreprise Alexeï Miller a indiqué mardi que ce record serait battu cette année et que la production du groupe, à des niveaux historiquement bas ces dernières années, augmenterait de 13% sur 2017 à 470 milliards de m3. La part de marché de Gazprom a eu tendance à augmenter ces dernières années en Europe, atteignant environ le tiers de la consommation totale, malgré les tensions avec l'Union européenne qui dit souhaiter réduire sa dépendance au gaz russe.

https://www.connaissancedesenergies.org ... ope-171130
1 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 16 invités