Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Gaz de schiste et tremblements de terre

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Gaz de schiste et tremblements de terre

Message non lupar bernardd » 21/02/11, 10:49

Les injections d'eau en profondeur sont maintenant bien connues pour provoquer des tremblements de terre, particulièrement pour l'extraction des gaz de schiste :
http://www.dailymail.co.uk/sciencetech/ ... -days.html


Ceci est aussi valable pour le géothermique profond avec fracturation. Le dernier exemple était à Berne, en Suisse :
http://www.swissinfo.ch/fre/actualite/U ... id=5618194
http://resosol.org/SolGeo/Sol_geo07.html#suissejanvier
http://resosol.org/SolGeo/Sol_geo07.html#suissemars

En cas de tremblement de terre provoqué, qui sera responsable des dégâts et qui paiera ?
0 x
A bientôt !

dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 21/02/11, 13:54

Pareil que pour les mines ou carrières anciennes qui provoquent des affaissements de terrain et qui détruisent des villages entiers, il faut prouver les responsabilités et que le responsable existe encore, après d'éternels procès !!

Un tremblement de terre a une cause encore moins facile à prouver.

Donc pas de responsables !!!

Raison de signer les pétitions contre ces recherches de gaz !!
http://www.aves.asso.fr/article1163.html
http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/actions.php
http://www.lapetition.be/en-ligne/contr ... -8997.html
http://languedocroussillon.europe-ecolo ... e-schiste/
http://montpellier.europe-ecologie.net/ ... e-schiste/
http://montpellier.europe-ecologie.net/ ... e-schiste/
http://www.branchez-vous.com/info/actua ... e_sur.html
http://objecteursdecroissance-lr.fr/spi ... ?article37
http://monavistinteresse.blogspot.com/2 ... ez-la.html
http://www.les-vegetaliseurs.com/articl ... merci.html
http://www.petitions24.net/gaz_de_schiste__non_merci
0 x
Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 21/02/11, 18:12

Cela a été montré sur pas mal d'études sismiques après la mise en eau de barrage.

Il y a d'une part le poids qui varie dans la zone impactée (en positif en raison du poids de l'eau en surface ou injectée dans le sol) et d'autre part en raison de la lubrification qu'assure l'eau entre les face d'une faille ou d'une fissure.
Il a été montré que le grand séïsme il y a quelques années (Sichuan si je me rappelle bien) était dû à la mise en eau d'un barrage géant.

Donc il y aura forcément des micro séismes, voire des séismes de faible amplitude. Reste à savoir qui va payer ou si nous devrons adapter les normes de construction.
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
jessle
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 107
Inscription : 27/10/07, 23:08

Message non lupar jessle » 21/02/11, 22:40

Pas très loin de Bâle

La petite ville de Staufen en Bade-Wurtemberg vois ces maisons se fissurer suite à des forages géothermiques. Le sous sol gonfle depuis 2007, et ça continu encore et encore.

http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-mon ... 86544.html

on parle de 50 million d'euros de dégats
0 x
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 22/02/11, 08:43

Enfin, y'a pas que Bâle, toute les HBL sont touchées (houillères du bassin Lorrain).
http://www.liberation.fr/societe/010148 ... e-guingois

Et le gaz de schiste vas nous donner exactement le même problème.
0 x
Quand on travail, il faut toujours se donner à 100%: 12% le lundi; 25% le mardi; 32% le mercredi; 23% le jeudi; et 8% le vendredi

bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10

Message non lupar bernardd » 22/02/11, 09:18

ex-océano a écrit :Cela a été montré sur pas mal d'études sismiques après la mise en eau de barrage.

Il y a d'une part le poids qui varie dans la zone impactée (en positif en raison du poids de l'eau en surface ou injectée dans le sol) et d'autre part en raison de la lubrification qu'assure l'eau entre les face d'une faille ou d'une fissure.
Il a été montré que le grand séïsme il y a quelques années (Sichuan si je me rappelle bien) était dû à la mise en eau d'un barrage géant.


Merci, j'avais oublié alors que c'est tout de même l'exemple le plus significatif.

ex-océano a écrit :Donc il y aura forcément des micro séismes, voire des séismes de faible amplitude. Reste à savoir qui va payer ou si nous devrons adapter les normes de construction.
que nous devrons payer aussi...

Vive les granulés de biomasse et les capteurs solaires thermiques sous vide !
0 x
A bientôt !
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 22/02/11, 13:29

Et vive le stockage intersaison de la chaleur solaire d'été (même avec capteurs simples sans vide) sous terre pour se chauffer l'hiver sans jamais plus de CO2, de dépenses, à perpétuité, comme cela marche au Canada voir à :
http://www.dlsc.ca/DLSC_Brochure_f.pdf
http://www.dlsc.ca/how.htm
http://www.dlsc.ca/borehole.htm
pour un prix non excessif, sans risques de Tchernobyl en France, de déchets radioactifs, de dégagement de CO2, de prix de combustibles qui augmentent bien plus vite que les salaires, d'appareils de chauffage vite en panne (cas de pompes à chaleur), ni effets de mouvements de terre, car à faible profondeur localement sans injection d'eau dans le sol, contrairement aux gaz de schistes et à la géothermie profonde.

C'est l'avenir des décennies en avance, car chauffage perpétuel sans CO2, sans dépenses de changement de chaudière morte, utilisable sans pousser l'isolation au maximum, collectivement dans petites résidences pour un prix comparable aux installations actuelles si mis au point et réalisé couramment.

Vu que c'est la fin de la dépendance de tout fournisseurs centralisé, ce n'est jamais présenté en France et systématiquement dénigré par ceux, qui perdraient leur pouvoir.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 22/02/11, 13:46

dede, je suis d'accord, c'est la solution idéale, seulement le prix du forage a 35m de profondeur est rapidement prohibitif. La solution proposée t'en demande un sacré nombre en plus (un tous les 2.25m).

(si mes souvenirs sont bon, le prix d'un forage varie de 30€ a 200€ par mètre linéaire en fonction du sol, terre, roche etc...). Un vrai investissement a réfléchir mûrement. Une étude préalable du sol est nécessaire.
0 x
Quand on travail, il faut toujours se donner à 100%: 12% le lundi; 25% le mardi; 32% le mercredi; 23% le jeudi; et 8% le vendredi
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 22/02/11, 16:22

C'est le prix d'un puits à 90m, prix qui peut être diminué fortement si on veut le développer, pour presque rien en recherche par rapport aux couts d'une centrale nucléaire, pour une énergie de chauffage perpétuelle !!
Dans terrain argileux ou alluvionnaire une tarrière fore vite pour pas cher du tout (pour étude de sol) et une étude de sol coute pas très cher (un poele), et elle est conseillée pour les fondations de maisons neuve de toute manière pour éviter des futures fissures !!
Le diamètre de forage peut être très diminué.
Le prix du forage est surtout le cout du salaire des ouvriers !!

L'avantage final, à perpétuité, plus jamais de CO2, ni de chauffage polluant, à changer et à entretenir etc.. vaut la peine .

On sera obligé de faire ce système de chauffage dans quelques décennies, avec les mers montant inexorablement, sans fin, si on continue à bruler tout ce qui peut être brulé dans notre sous sol, car il y a de quoi multiplier par 10 le CO2 terrestre (comme il y a 55 millions d'années) et alors le réchauffement catastrophique sera irrémédiable.

Donc il faut cesser de dire que c'est impossible, trop cher, (le prix d'un puits à 90m = 3x30), arguments mauvais qui ne regardent pas les immenses possibilités de diminuer le prix, en grande série, pour un chauffage perpétuel.

L'isolation BBC est aussi trop chère (+20%) à mon avis comparable à celui de ce chauffage perpétuel.

Personnellement les solutions actuelles ont une durée de vie limitée et donc on regarde à plusieurs fois, vu que 10 ans après il faudra payer plein pot, usé ou technologie obsolète (mon cas vécu).

Si, la solution est à durée perpétuelle on regardera moins à la dépense !!
0 x
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 29/04/11, 08:00

0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités