Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Fission, fusion et déchet nucléaires

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5776
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 270

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar sen-no-sen » 16/11/18, 16:02

Ahmed a écrit :On peut même penser, en faisant l'hypothèse d'une parfaite innocuité du nucléaire, qu'un déploiement massif (s'il est possible?) dans les pays technologiquement les plus avancés rendrait le prix du charbon, donc son usage, encore plus attractif pour les pays qui n'ont pas encore pu satisfaire leur désir mimétique de vivre à l'occidentale... :roll:

PS: tu ne consultes jamais tes MP? :wink:


On peut évacuer l'hypothèse d'un déploiement massif du secteur nucléaire(la fission j'entends).
Le nucléaire c'est 4,8% du bilan énergétique mondiale contre 31% pour le pétrole 29% le charbon et 21% le gaz de sous sol.
Que les anti-nucléaires se rassurent ça n'est pas la fission qui remplacera les fossiles.
Le nucléaire c'est avant tout une aventure étatique propre à des pays disposant d'un haut savoir industriel,et c'est un secteur qui ne rapporte pas grand chose si ce n'est des déchets qui brillent dans le noir! :mrgreen:
C'est d'ailleurs bien pour cette raison que les allemands ont choisis d'opérer une transition sans le nucléaire*,la vente d'éoliennes est beaucoup rentable à long terme et le S.A.V moins dispendieux!

Mais l'essentiel du problème n'est pas là,elle est plutôt sociologique et cela les anti-nucléaires ne le comprennes pas.
Le souci c'est que dans une société dopé à l’énergie bon marché,une hausse de prix couplé à une diminution de l'approvisionnement risque d'entrainer notre pays dans le chaos.
Car l'énergie c'est aussi des emplois,des salaires,des retraites et tout ce qui permet la cohésion sociale qui, disons le, est malheureusement pour l'essentiel économique dans le France du 21ème siècle...
Se passer du nucléaire au moment ou pétrole et gaz vont atteindre des sommets n'est pas acceptable au vu de la configuration psychique induite par près de 50 ans de croissance exponentielle.

*Rappelons que le nucléaire allemands c'est 14% de la production électrique contre 75% chez nous,leurs "sortie du nucléaire" est donc quelque chose de difficilement comparable avec la situation française,et puis le charbon aide bien! :lol:

Ps: mes MP sont vides!
1 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7054
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 507

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Ahmed » 16/11/18, 16:44

Je suis bien d'accord qu'il faille opérer un distinguo entre ce qui serait souhaitable à terme et ce qui est possible dans un immédiat pas vraiment simple à gérer (du fait des choix antérieurs et de leurs conséquences).
Sur l'éventuel "déploiement massif" du nucléaire, j'avais nuancé d'une restriction qui était probablement trop faible, mais puisque c'était dans le cadre d'une simple hypothèse... 8)

PS: mon message a effectivement disparu sans laisser de traces... :evil:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1050
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 45

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Exnihiloest » 16/11/18, 17:53

sen-no-sen a écrit :...
On peut évacuer l'hypothèse d'un déploiement massif du secteur nucléaire(la fission j'entends).
...

Rien n'est moins sûr. Si le grand boom des véhicules électriques sur batterie a lieu, au premier hiver venu on aura des black-out. Si c'est le cas, la question de vite faire 2 ou 3 centrales classiques pour pouvoir alimenter les véhicules, le temps qu'arrive la fusion, reviendra sur le tapis.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1050
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 45

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Exnihiloest » 16/11/18, 18:08

Maximus Leo a écrit :
izentrop a écrit :Et alors, ça n'est pas un scoop et les quantités rejetées sont tellement diluées que le danger n'existe pas. Mr Bonin en parle dans sa vidéo.

C'est aussi le cas avec le glyphosate, tout le monde est d'accord... :mrgreen:

C'est exact. Le glyphosate n'est pas un perturbateur endocrinien et il n'est pas cancérigène aux doses normales d'utilisation, contrairement aux mensonges de Marisol Touraine qui n'a jamais pu fournir, bien sûr, les études le démontrant.
Je présente bien sûr ce que disent les scientifiques dans leur ensemble. Chez les politiques et chez les activistes de la décroissance ou de l'anticapitalisme, le glyphosate est un péché capital. Dommage d'évacuer ainsi un produit plutôt écologique. Après le chlorate de soude, interdit, il va ne nous rester que l'acide sulfurique comme au début du 20ème siècle. Et qui dit produit moins efficace, dit plus hautes doses.
0 x
Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1954
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 44

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Maximus Leo » 16/11/18, 19:25

sen-no-sen a écrit :... La véritable problématique se situe dans notre rapport à l'énergie....

Je dirais plutôt "notre rapport avec le système maffieux qui contrôle l'énergie".
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.

Maximus Leo
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1954
Inscription : 07/11/06, 13:18
x 44

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Maximus Leo » 16/11/18, 19:32

Exnihiloest a écrit :
Maximus Leo a écrit :
izentrop a écrit :Et alors, ça n'est pas un scoop et les quantités rejetées sont tellement diluées que le danger n'existe pas. Mr Bonin en parle dans sa vidéo.

C'est aussi le cas avec le glyphosate, tout le monde est d'accord... :mrgreen:

C'est exact. Le glyphosate n'est pas un perturbateur endocrinien et il n'est pas cancérigène aux doses normales d'utilisation, contrairement aux mensonges de Marisol Touraine qui n'a jamais pu fournir, bien sûr, les études le démontrant.
Je présente bien sûr ce que disent les scientifiques dans leur ensemble. Chez les politiques et chez les activistes de la décroissance ou de l'anticapitalisme, le glyphosate est un péché capital. Dommage d'évacuer ainsi un produit plutôt écologique. Après le chlorate de soude, interdit, il va ne nous rester que l'acide sulfurique comme au début du 20ème siècle. Et qui dit produit moins efficace, dit plus hautes doses.

Les herbicides, c'est comme la clope ou le chewing-gum, ça sert à être vendu. L'utilité au niveau du consommateur, je ne vois pas trop...
0 x
"La théorie, c'est quand on sait tout mais que rien ne marche. La pratique, c'est quand tout marche mais personne ne sait pourquoi". Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1821
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 26
Contact :

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Forhorse » 16/11/18, 20:31

A propos d'Iter il y a une série de vidéos très intéressantes à voir pour comprendre les enjeux :




0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5776
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 270

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar sen-no-sen » 16/11/18, 20:48

Exnihiloest a écrit :
sen-no-sen a écrit :...
On peut évacuer l'hypothèse d'un déploiement massif du secteur nucléaire(la fission j'entends).
...

Rien n'est moins sûr. Si le grand boom des véhicules électriques sur batterie a lieu, au premier hiver venu on aura des black-out. Si c'est le cas, la question de vite faire 2 ou 3 centrales classiques pour pouvoir alimenter les véhicules, le temps qu'arrive la fusion, reviendra sur le tapis.


Ma remarque concernait le nucléaire à l’échelle mondiale ou il est difficile d’envisager sérieusement plus 15% de nucléaire dans le mix énergétique.
En France il est fort probable qu'une crise pétrolière entraine un revirement sur la question de l'atome,notamment au vu des recherches opéré dans le domaine de la génération 4...d'ailleurs il apparaitrait que Enedis chercherait à acheter des terrains autour des centrales existantes dans cette optique,à confirmer(?)
Il est vrai qu'avec quelques réacteurs en plus et un parc d'ENR suffisant nous pourrions être quasi autonome vis à vis des énergies fossiles et ceux en 10/15 ans.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1050
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 45

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar Exnihiloest » 16/11/18, 20:53

Maximus Leo a écrit :...
Les herbicides, c'est comme la clope ou le chewing-gum, ça sert à être vendu. L'utilité au niveau du consommateur, je ne vois pas trop...

C'est entre autres pour éviter ce genre de trucs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_famines
Une seconde raison c'est que personne ne veut plus désherber ou enlever les nuisibles à la main.
Une autre raison, c'est que si tout est fait à la main, le prix sera tel que plus personne ne pourra acheter.

Part de l'alimentation dans le budget des ménages :
2014 : 20%
1960 : 35%
Dans la seconde moitié du 19ème siècle, elle pouvait atteindre 70%.

L'agriculture intensive n'a pas que des inconvénients. Pourquoi nos aïeux qui n'avaient pas de pesticides, ont-ils créé des désherbants ?! Pour être "vendus" ?! Les choses sont un peu moins simplistes que ça. Il ne faut pas croire que c'est nouveau. La nécessité s'est toujours fait sentir. Les désherbants/fongicides... au fil du temps :
- le souffre (1000 ans av JC)
- l'arsenic dans la rome antique
- l'arsenic, le mercure et le plomb (XVème)
- le sulfate de cuivre et de chaux (XIXème)
- l'acide sulfurique au début du 20ème
- le DNOC et le DDT plus tard

Faire comme par le passé plus efficace, moins polluant, avec des doses plus faibles, devrait être un souci de l'écologie. Pour le moment c'est l'industrie qui a assuré. Interdire le glyphosate est une erreur quand on n'a rien de mieux à mettre à la place.
Renoncer à ces produits sans remplacement, c'est suicidaire, sauf si on est prêt à faire payer les gens au max, pire que pour l'énergie éolienne (voir l'expérience australienne). La façon dont l'écologie est actuellement comprise, ou plutôt incomprise, avec ses diktats antipollution à n'importe quel prix quitte à faire plus de misère que la pollution, ça fait peur.
0 x
Avatar de l’utilisateur
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3483
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 215
Contact :

Re: Fission, fusion et déchet nucléaires

Message non lupar izentrop » 16/11/18, 21:34

Bonsoir,
Sur le glyphosate il y a un sujet de 43 pages jardinage/le-monsanto-roundup-mortel-pour-l-homme-glyphosate-t7275-420.html#p346638
Forhorse a écrit :A propos d'Iter il y a une série de vidéos très intéressantes à voir pour comprendre les enjeux
Il y a longtemps que J P Petit n'est plus crédible.
Je préfère ce docu


On progresse :
La Chine atteint 100 millions de degrés Celsius avec un réacteur à fusion nucléaire https://siecledigital.fr/2018/11/15/la- ... nucleaire/
0 x
Cum hoc ergo propter hoc ... Autrement dit : Corrélation n'est pas causalité.


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités