Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7710
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 136

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar janic » 11/06/18, 08:17

Ce que je voulais souligner est que pour une fois Janic a bien sourcé
janic est toujours bien sourcé contrairement à Izentrop qui ne sait citer que des pseudosciences. Tu vois où mène ce genre de discours! :evil:
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort

moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4102
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 394

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar moinsdewatt » 30/06/18, 13:49

EDF : un premier EPR connecté au réseau (Taishan)

Jean-Noël Legalland, publié le 29/06/2018 (Boursier.com)

L'unité numéro 1 de Taishan (Chine) vient d'établir avec succès sa connexion au réseau, une première pour un réacteur EPR dans le monde, précise EDF dans un communiqué. Taishan est le plus important projet de coopération sino-française dans le secteur énergétique. Il est exploité par TNPJVC, une joint-venture créée conjointement par CGN (51%), EDF (30%) et l'électricien chinois provincial Yuedian (19%). La construction de l'unité 1 de Taishan a commencé en 2009, celle de l'unité 2 en 2010, respectivement les troisième et quatrième réacteurs EPR mis en chantier dans le monde.

Après avoir terminé tous les essais et les travaux préparatoires, l'unité 1 de Taishan a obtenu, le 10 avril 2018, l'autorisation de chargement du combustible par le Ministère chinois de l'Ecologie et de l'Environnement et a commencé l'opération le jour-même. Le réacteur numéro 1 a réalisé sa première réaction en chaîne le 6 juin. Le 29 juin, les essais sur l'alternateur et les tests de connexion au réseau ont été finalisés avec succès.

Après sa première connexion au réseau, le réacteur va entrer dans une période d'essais de montée en puissance progressive. Quand les résultats de tous les tests seront satisfaisants, le réacteur sera testé en opération stable à pleine puissance. Depuis le début de la construction, le projet Taishan s'inscrit dans les meilleurs standards de sûreté et de qualité, surveillés pendant toute la durée du chantier.

L'unité 1 de Taishan a pu devenir le premier EPR au monde à être connecté au réseau grâce à plusieurs facteurs : il a bénéficié du partenariat stratégique de longue date entre EDF et CGN, de l'expérience des deux partenaires en matière de construction et d'exploitation de centrales nucléaires et il s'appuie sur des acteurs de référence dans la filière nucléaire des deux pays. Au stade initial du projet, Taishan a également bénéficié de l'expérience des deux projets EPR européens (Flamanville et Olkiluoto) dont la construction avait été lancée plus tôt.

https://www.boursier.com/actions/actual ... 69274.html
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4102
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 394

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar moinsdewatt » 15/12/18, 01:54

Chine: le premier réacteur nucléaire EPR au monde entre en service

Par Challenges.fr le 14.12.2018

Un réacteur nucléaire EPR construit à Taishan, dans le sud de la Chine, a été mis en service. Une première mondiale pour cette technologie française de la troisième génération.

Raccordé en juin avec succès au réseau électrique chinois, le premier des deux réacteurs EPR construits à Taishan, dans la province du Guangdong, a depuis passé toute une phase d'essais et de simulations d'incidents, et a été déclaré prêt à entrer en service jeudi soir, ont-ils précisé lors d'une conférence de presse.

EDF est actionnaire à hauteur de 30% de la coentreprise chargée de construire et d'exploiter le réacteur. Les groupes chinois CGN et Yuedian sont actionnaires respectivement à hauteur de 51% et de 19%.

Le réacteur "a réuni l'ensemble des conditions de sa mise en service commerciale. C'est un jalon majeur de la coopération d'EDF avec CGN (...) et démontre que la technologie EPR est une promesse d'avenir pour l'ensemble des technologies nucléaires", a estimé Fabrice Fourcade, président d'EDF Chine. "Le succès du projet montre la performance technologique de l'EPR. C'est une technologie totalement fiable", a renchéri Guo Limin directeur général de la coentreprise franco-chinoise Taishan Nuclear Power Joint Venture Company.

L'EPR, d'une puissance de 1750 MW, se fonde sur la technologie des réacteurs à eau sous pression, la plus utilisée dans le monde. Le président du conseil d'administration de la coentreprise, Gao Ligang s'est pour sa part félicité de "40 ans de coopération franco-chinoise dans l'électro-nucléaire", rappelant que cette coopération avait commencé avec la centrale de Daya Bay, dont la construction avait démarré en 1985.
.......


https://www.google.com/amp/s/www.challe ... 631837.amp
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4102
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 394

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar moinsdewatt » 18/12/18, 01:13

Au chantier EPR de Hinkley Point C, le béton de la plateforme principale de 3.2 mètre d'épaisseur commence à être coulé :

Major concrete pour at Hinkley Point C

11 December 2018

First concrete has been poured for the 'common raft' of Hinkley Point C, on which the reactor building and safety systems will be constructed. The major milestone in the construction was announced by EDF Energy today.

Image

The raft will be a 4500 tonne cross-shaped platform of nuclear grade concrete, reinforced with steel, which will support the reactor building and the fuel building as well as four separate sections for electrical and safeguards systems.

EDF Energy said the first 2000 cubic metre portion was poured over 30 hours to a thickness of 3.2 metres. Four more pours will follow before the raft will be complete, scheduled in 2019. Consent for this work was granted by the Office for Nuclear Regulation on 23 November, which judged EDF Energy and its contractors ready to proceed past this so-called hold point.

The raft is the second safety-related concrete item to be constructed at Hinkley Point C. In March 2017 EDF Energy placed structural concrete for the technical galleries which run beneath the plant.

Hinkley Point C is a new nuclear power plant in Somerset, England. With two EPR reactors designed by Framatome it is planned to supply about 7% of UK electricity, with the first reactor starting up in 2023. EDF Energy said yesterday's concrete pour was the final milestone for this year


http://www.world-nuclear-news.org/Artic ... ey-Point-C
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4102
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 394

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar moinsdewatt » 22/01/19, 02:12

Le chargement du combustible de l'EPR de Flamanville toujours prévu au quatrième trimestre 2019

Usine Nouvelle le 21/01/2019

EDF a annoncé lundi 21 janvier de nouveaux tests en février sur l'EPR de Flamanville (Manche), où des soudures défectueuses ont nécessité des réparations, et confirmé l'objectif de charger le combustible dans la centrale au dernier trimestre de 2019.

EDF maintient son calendrier sur l'EPR de Flamanville. Le groupe français avait annoncé à l'été dernier 2019 qu'il devait réparer des soudures, ce qui a alourdi la facture du réacteur nucléaire de 400 millions d'euros et retardé son démarrage de près d'un an. Alors que le chargement du combustible du réacteur était initialement prévu fin décembre 2018, le groupe avait alors estimé que l'opération aurait lieu au quatrième trimestre 2019 et porté l'objectif de coût de construction du projet de 10,5 à 10,9 milliards d'euros.

Tests mi-février.

"EDF poursuit activement le plan d'actions sur les soudures du circuit secondaire principal annoncé le 25 juillet dernier", dit EDF dans un communiqué diffusé ce lundi 21 janvier, notant que des essais "à chaud" auront lieu lors de la deuxième quinzaine de février.

EDF ajoute qu'il reste, avec ses partenaires, "pleinement mobilisé pour réaliser le chargement du combustible au quatrième trimestre 2019 dans un objectif de coût de construction pour EDF à la date de mise en service maintenu à 10,9 milliards d'euros".


https://www.usinenouvelle.com/article/f ... re.N795424
0 x

enerc
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 206
Inscription : 06/02/17, 15:25
x 46

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar enerc » 01/02/19, 19:44

Le démarrage du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) risque d'être encore retardé si EDF était contraint de reprendre certaines soudures difficiles d'accès, a mis en garde ce mardi 29 janvier le président de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN), Bernard Doroszczuk.

[Article mis en ligne le 29.01 à 13h28, mis à jour à 15h]

L'éventuelle reprise de soudures du réacteur EPR de Flamanville (Manche) difficilement accessibles se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage de la centrale, a déclaré ce mardi 29 janvier l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Le groupe avait annoncé en avril dernier des "écarts de qualité" sur des soudures du réacteur nucléaire en construction. Elles se situent au niveau des tuyauteries du circuit secondaire principal, qui relient le générateur de vapeur et la turbine qui produit l'électricité. EDF a estimé que leur réparation retarderait, de facto, la mise en service de l'EPR de près d'un an (soit au quatrième trimestre 2019), et alourdirait la facture de 400 millions d'euros.
EDF doit se justifier sur la non reprise de huit soudures

Le groupe n'a cependant pas prévu de réparer huit d'entre elles difficilement accessibles (situées au niveau de l'enceinte de confinement), bien qu'elles présentent des écarts par rapport à ses exigences de qualité et même un défaut pour l'une d'entre elles. L'électricien estime être en mesure de démontrer que leurs propriétés mécaniques sont suffisantes.

Le gendarme du nucléaire attend encore les éléments détaillés en vue d'instruire le dossier. Il rendra son avis "début mai", comme l'a confirmé Bernard Doroszczuk, le nouveau président de l'ASN, dans un entretien au journal Le Monde ce mardi.

« L'exploitant pense pouvoir démontrer, sur la base de calculs et d'essais mécaniques, que ces huit soudures présentent un niveau de qualité suffisant. Nous jugerons sur pièces (...) Si, à l'issue de l'instruction, l'ASN estimait que les justifications fournies par EDF (...) n'étaient pas suffisantes et qu'il fallait reprendre ces huit soudures, les délais aujourd'hui envisagés par EDF pour la mise en service de l'EPR ne pourraient pas être respectés. »

Lors de la présentation des vœux de l'ASN à la presse, il a justifié ce retard par « des délais de réparation assez long en termes d'approvisionnement en matière, de qualification des soudeurs et des modes opératoires ».

« Ça prend un certain temps et ce temps n'est pas compatible avec le délai qui a été affiché à ce stade par EDF pour l'autorisation de mise en service. »

L'état des installations, un sujet de préoccupation .....


https://www.latribune.fr/entreprises-fi ... 05535.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49284
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 776

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar Christophe » 29/08/19, 22:03

Waaw j'en suis presque ému!

0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8553
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 157

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar Remundo » 30/08/19, 07:40

Astrid, dans les grandes lignes, on savait déjà faire, c'était Super Phénix.

mais la filière nucléaire française s'effondre lentement ; on est incapable de construire convenablement les EPR, et on abandonne la filière à neutrons rapides... on ne travaille même pas sur les "molten salt reactors".

Alors certes les anti-nucléaires ou scepti-nucléaires peuvent s'en réjouir,

cependant, 3/4 de notre électricité vient de la fission, et les capacités EnR sont très loin de couvrir une telle charge. On va prolonger la durée des centrales existantes, un peu à l'aveuglette.

en fait l'industrie nucléaire française est une parabole de la situation nationale : décadence et errements mâtinés d'arrogance et d'autosatisfaction. :idea:
0 x
ImageImageImage
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7710
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 136

Re: EPR, jusqu'à la lie pour Areva?

Message non lupar janic » 30/08/19, 07:45

en fait l'industrie nucléaire française est une parabole de la situation nationale : décadence et errements mâtinés d'arrogance et d'autosatisfaction.
tout à fait, c'est la triste réalité. Mais quand je soutiens que c'est la même folie pour le bidochage, le conservatisme ambiant veut s'y soustraire. Donc ce n'est même pas une parabole de la situation nationale, mais mondiale de la folie et de l'absurdité des comportements humains.
0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités