Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
Avatar de l’utilisateur
kevinburgerking
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 17/08/17, 14:48

Dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar kevinburgerking » 17/08/17, 15:28

Tout d'abord, bonjour à tous.

Je viens à vous car je m'interroge sur l'énergie fossile depuis un moment et je suppose que beaucoup ici pourront répondre très facilement à mes interrogations.

Voilà ce qui se passe. Depuis ces dernières, j'essaye d'être toujours plus "un" avec la nature et dans le même temps être de plus en plus autonome énergétiquement. Car je crois que cela est lié. Un retour à la nature est un retour aux sources, et donc à l'indépendance face aux diktats de la société de consommation moderne.

L'un des besoins fondamentaux de l'homme est de se chauffer. Or, il se trouve que je suis toujours soumis au gaz et que je réfléchis depuis bien longtemps à passer au solaire. Mais je n'y connais absolument rien et je me méfie des commerciaux.

Un chauffagiste de Seraing (ma région) est donc passer hier chez moi pour me dépanner (je le met en lien comme il est bon, compréhensif, ouvert au dialogue et sympa) ma chaudière au gaz. Quand ce fut terminé, nous nous sommes assis et nous avons discuté. Je lui ai fais part des mes projets, il a écouté, attentivement, sans m'interrompre ..

Quand ce fut son tour de prendre la parole, il m'a expliqué qu'il ne connaissait pas grand chose non plus à l'énergie solaire, que ce n'était pas son métier vu qu'il était spécialisé dans le gaz et le mazout. Il m'a invité à bien me renseigner, il a été honnête. Cependant, il m'a rappelé quelques fondamentaux sur le gaz. Des choses que j'ignorais.

Premièrement, le gaz est une énergie peu polluante, en comparaison du reste. Deuxièmement, il est économique. Troisièmement, il est puissant et fiable.

Toutes ces explications m'ont rendu mitigé. Je ne sais plus où j'en suis par rapport au chauffage, je ne sais plus que faire. J'ai besoin d''énergie calorique pour me chauffer, mais si je pèse le pour et le contre, le solaire vaut-il déjà la peine de s'investir face au gaz ? Moi, je l'ignore, et vous ?

Merci pour votre aide ...
0 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar sicetaitsimple » 17/08/17, 20:08

kevinburgerking a écrit : le solaire vaut-il déjà la peine de s'investir face au gaz ? Moi, je l'ignore, et vous ?



Juste une remarque très générale, sans vouloir te décourager: la conversion d'une habitation existante chauffée au gaz (ou au fioul) au chauffage solaire (ou majoritairement solaire) est une opération complexe, coûteuse et je pense souvent décevante.

Un habitat solaire c'est un ensemble, un tout, essentiellement passif (orientation, isolation, verrières, murs de stockage "Trombe",...).

Il vaut mieux, de mon point de vue, consacrer tes moyens ou ton temps disponibles à des travaux d'isolation. Certes, c'est moins pur, tu restes dépendant d'un combustible fossile, mais tu en consommes moins..

Ou, si c'est possible dans ton cas, penser bois?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16185
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6609

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar Did67 » 19/08/17, 10:17

Je rajouterais :

a) Cela dépend de l'endroit et du climat, voire micro-climat (un système solaire est très sensible aux brouillards qui stagnent dans certains vallons)...

b) J'ai, il y a plus de 15 ans, en Alsace, installé un chauffe-eau solaire ; je n'ai pas connu d'incident, donc pas de coût supplémentaire ; il va donc finir par être "amorti" (le terme est impropre ; je vais finir par "récupérer par les économies l'argent mis dans l'investissement").

c) 100 % d'accord avec sicétaitsimple : aucune chance de pouvoir chauffer une maison non "conçue pour" par du solaire ; un équipement solaire rajouté peut tout au plus apporter une contribution au chauffage - et pas si importante. Hélas, quand on a besoin de chauffage, le soleil est souvent absent plusieurs jours de suite ; pour certains, dans des "coins à brouillard", même par beau temps, il n'émerge qu'à 13 h pour se coucher à 16 h et le reste du temps, il est assez rasant... C'est donc une loi physique et météorologique !

La maison "conçue pour" serait une maison passive, qui récupère la moindre calorie dégagée par les occupants et leurs appareils et "chauffe" une partie avec ça... Elle a un coût...

d) Le gaz est en effet, parmi les énergies fossiles, la "moins pire" car elle a la combustion la plus propre... Avec des circuits basse température, il optimise la condensation... Mais il ne faut pas omettre cette petite nuance : "parmi les énergies fossiles". Ou faire dans le Trumpisme : "il n'y a pas de réchauffement climatique" - il suffit de virer tous les chercheurs qui démontrent le contraire !

Le gaz reste une énergie fossile qui contribue au réchauffement climatique global... à peu près autant que le mazout.

e) Pour cette raison, j'ai opté pour une chaudière à granulé de bois il y a bientôt 10 ans (on fêtera l'anniversaire en janvier 2018). Combustion légèrement moins propre que le gaz (c'est un solide !). Mais quasiment neutre en CO² d'origine fossile. Cela coûte un bras, si on veut un système entièrement automatique, ce qui est mon cas (environ 15 000 euros chaudière installée plus silo à granulé). Par rapport à la chaudière à mazout que j'avais et que j'ai bazardée, je n'ai pas encore récupéré la mise ! Le mazout n'est plus assez cher par rapport aux prévisions que j'avais faites.

[NB : il existe des chaudières plus "rustiques", semi-automatiques, qui coûtent bien moins cher ; mais il faut s'en occuper quasiment tous les jours - recharger un réservoir de granulé, nettoyer manuellement les échangeurs avec une manette, etc... Pas du tout rédhibitoire quand on est jeune et en bonne santé].

f) Il reste que je roule en véhicule conventionnel, et qu'il me reste donc deux "gouffres" à CO² d'origine fossile : les véhicules et ... l'énergie grise de tout ce que je consomme... C'est fou comme cette dernière, on l'oublie... Nous sommes tous rapides à voir la question du chauffe-eau solaire (moi le premier !) et "occulter" la question de notre conso quotidienne et de son bilan énergétique déplorable !

g) Si tu réfléchis globalement pour ton ménage, tu inclues les énergies grises contenues dans tout ce que tu consommes (l'ordi, les vêtements, la nourriture, la viande, etc...), tu te rendras vite compte que le chauffage n'est que le sommet de l'iceberg énergétique. C'est pas du tout par là qu'il faut se prendre le choux. Mis à part, comme dit par sicétaitsimple, bien isoler. Le seul investissement dans le "chauffage" doublement rentable : réduction de ta facture annuelle + augmentation de la valeur de ta maison (c'est aussi le seul "investissement" qui ne s'use pas - si bien fait ; ton système solaire sera "mort" dans 20 ans, ma chaudière aussi ; une bonne isolation sera toujours dans la valeur de ta maison !).

Ceci n'est bien entendu qu'un avis. Le mien.
0 x
lilian07
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 495
Inscription : 15/11/15, 13:36
x 39

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar lilian07 » 19/08/17, 10:26

Bonjour,
Je suis l'avis des experts que ton chauffage doit être conservé en gardant en tête qu'il faut faire plutôt un bon bilan de l'isolation et lancer un vrai projet d'isolant pour rendre ta chaudière hautement performante (basse température, tres faible consommation qui plus est la moins pire des fossiles combustibles....)
Bonne étude et bon projet.
Pour le solaire mieux vaut penser dans un second temps au panneau photovoltaïques puis éventuellement en autoconstruction panneau thermique pour l'eau chaude sanitaire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16185
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6609

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar Did67 » 19/08/17, 11:45

Je confirme pour l'auto-construction de panneaux solaires thermiques. Un ami "bon bricoleur" a en fait avec essentiellement des matériaux de récup, des châssis couverts de je ne sais quel plastique et tout l'été, cela marche... du tonnerre ! [En été, un système sophistiqué est sur-puissant et cela ne sert à rien ; en hiver, il est insuffisant et sert peu ! Finalement, un système bricolé qui n'atteint que 80 % du rendement d'un système sophistiqué produit presque autant].
1 x

sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/08/17, 13:19

Il ne faut pas oublier qu'effectivement, au-delà de la performance intrinsèque du système de captage, il y a une donnée à laquelle nous ne pouvons pas grand chose: c'est que , sous nos latitudes, la durée du jour, donc d'ensoleillement potentiel (après, les conditions météo sont favorables ou non) varie de 8h environ en Décembre à 16h environ en Juin.
A l'Equateur bien sûr, c'est plus régulier! D'ailleurs à l'Equateur on a rarement besoin de chauffage. Le monde est mal fait!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16185
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6609

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar Did67 » 19/08/17, 13:50

sicetaitsimple a écrit :
sous nos latitudes, la durée du jour, donc d'ensoleillement potentiel (après, les conditions météo sont favorables ou non) varie de 8h environ en Décembre ...


... dont une bonne partie avec une incidence peu favorable (soleil rasant du matin et du soir) !
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/08/17, 14:21

Did67 a écrit :
... dont une bonne partie avec une incidence peu favorable (soleil rasant du matin et du soir) !


Tu as raison, mais je n'en ai pas parlé car à la limite ça peut dans certains cas s'optimiser en jouant sur l'inclinaison des panneaux (s'ils sont installés en toit-terrasse ou au sol par exemple). En dégradant la performance d'été "excédentaire" pour favoriser celle de mi-saison et d'hiver. Mais là on est dans le "fine tuning", sans contraintes. Si c'est sur ton toit que tu les installes, c'est normalement la pente du toit que tu vas respecter.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16185
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6609

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar Did67 » 19/08/17, 15:26

Pour chipoter (tu me connais !!!) : pour l'angle d'incidence vertical, oui.

Mes panneaux sont à 45 °, donc oui, l'incidence n'est pas perpendiculaire en été. Mais suffit largement trop ! Elle est meilleure en hiver.

Mais je parlais de l'incidence latérale : quoi que tu fasses, avec un système fixe (je ne parle pas de "trackers", plutôt utilisés pour le photovoltaïque), le soleil est très latéral le matin et le soir... Donc le système ne fonctionne pas correctement sur toute la durée de l'ensoleillement, loin de là. Son azimut fait aussi que le soleil est moins vif... Il traverse une couche d’atmosphère beaucoup plus épaisse.

Quoiqu'il en soit, nous sommes d'accord : c'est pas optimal du tout, mais alors pas du tout, au moment où on en aurait le plus besoin ! Donc si l'été, on peut tamponner (et passer un cap difficile de 2 ou 3 jours sans soleil), l'hiver, c'est peine perdue, au-delà d'un cycle quotidien... Il n'y aura jamais assez pour chauffer et "remplir le tampon" en même temps...

Mais bon, je vais m'arrêter de chipoter. Je crois que j'ai saoulé notre ami qui a bien fait de s'interroger avant de faire (contrairement à d'autres...).
0 x
sicetaitsimple
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3416
Inscription : 31/10/16, 18:51
Localisation : Basse Normandie
x 499

Re: dois-je cesser de me chauffer au gaz ?

Message non lupar sicetaitsimple » 19/08/17, 15:33

Complément: pour illustrer je citerais le cas le la plus grande centrale photovoltaique de France, celle de Cestas, près de Bordeaux. 300MWc quand même!
Celle-ci est orienté Est-Ouest, et non Sud comme la plupart de ses congénères. Pas réellement pour des raisons d'optimisation de la production, mais pour des raisons d'optimisation de l'espace occupé. Aucune ombre portée avec du Est-Ouest, alors qu'en orientation Sud , sans trackers qui font pivoter les panneaux au long de la journée il faut prévoir des espaces libres entre les rangées de panneaux.

Le résultat est une production qui commence un peu plus tôt et un peu plus fort le matin, pareil le soir ça finit un peu plus tard et un peu plus fort, au détriment de la production vers le milieu de journée.

C'est juste pour illustrer que le "rendement" d'une installation solaire ça s'optimise, ça n'a pas grand chose à voir je reconnais avec la question initiale. Et qu'il faut raisonner en "valeur", pas forcément en "production". Des litres d'eau chaude en trop en plein été, ça n'a aucune valeur.

Edit: posts croisés avec Didier....Ecrit avant d'avoir lu le sien.
0 x


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invités