Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion)Déplétion: début de pénurie de pétrole en 2015 ?

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire, REP, EPR, fusion chaude, ITER, centrales thermiques, cogénération, trigénération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques.
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 4

Message non lupar dedeleco » 25/04/10, 19:52

Ses "solutions"biotechnologique ne sont que des inepties.

non, car elles sont en dehors des surfaces bio agricoles qui elles sont des inepties, car combien de végétal ou paille est jeté pour faire des grains de blé ou de mais ou de riz !!
On peut cultiver les algues, ou autres, dans la mer, sur les déserts etc, hors de toute surface agricole et récupérer tout la masse carbonée pour du carburant!!
De toute manière on est obligé de renouveler l'oxygène (qui dans la photosynthése vient de l'eau), en quantité égale à ce qui est consommé, car sinon on perdra cet oxygène qui est en quantité assez faible dans l'atmosphère (1/2000 de l'oxygène présent dans les océans H2O).
Actuellement on consomme trop de cet oxygène en produisant trop de CO2.
Sur terre il y a assez de carburants fossiles, charbon, pétrole, méthane (clatharates), gaz, etc.. pour bruler tout l'oxygène de l'atmosphère !!
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Message non lupar sen-no-sen » 25/04/10, 20:20

Peu importe ou elles sont "cultivées", les surfaces nécessaires induiront,comme toujours des modifications sur l'environnement.
Les surfaces à mettre en jeu seront totalement déraisonnables,ses solutions ne peuvent être apppliquées qu'a petite échelle, non comme une solution de remplacement au pétrole.


De plus comme l'a souligné Obamot,c'est encore en moyen (mensonger)de faire croire qu'une solution miracle permettra de continuer à vivre comme avant, en pillant tout...
De plus, biotechnologie est souvent synonyme d'OGM...attention danger!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 11085
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 65

Message non lupar Obamot » 25/04/10, 20:51

Sen-no-sen: je ne l'ai pas exactement dit comme ça mais j'ai du le penser très fort :cheesy: :cheesy: :cheesy:

Oui c'est clairement de ça qu'il faudrait sortir. Il faudrait bien développer ce sens de la responsabilité dans les écoles.

Sur terre il y a assez de carburants fossiles, charbon, pétrole, méthane (clatharates), gaz, etc.. pour bruler tout l'oxygène de l'atmosphère !!

Dedelco, au fond tu dis la même chose mais avec d'autres mots. Donc tu es d'accord sur le fond mais pas sur la méthode. C'est pas grave on a (j'ai) compris :mrgreen:
0 x
« L'important n'est point le chemin vers le bonheur, l'important c'est le chemin »Lao Tseu
yoananda
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 60
Inscription : 30/10/09, 15:32

Message non lupar yoananda » 25/04/10, 21:07

Obamot a écrit :Pour en revenir au fond. Il y a quand même un sérieux problème de priorités qui se pose. Il vaudrait mieux réfléchir autour des bonnes questions et savoir si l'on veut s'enfoncer dans le nucléaire, voire dans d'autres guerres du pétrole, en étant embriguadés par une forme de chantage militaire, dans des coallitions dont on ne veut pas... Et qui conduira inéluctablement vers de grosses instabilités régionales. Ou si l'on est prêt à faire des concessions pour des choix énergétiques «de moindre impact»... Dans tous les sens du terme.

Et QUI va nous enfoncer dans le nucléaire d'après toi ?
De toute manière, les réserves ont été grandement sur-évaluées, super-phénix peine a naitre de ses cendres radioactives ... donc le problème ne se pose pas vraiment à ma connaissance. Les centrales sont en déplétion.
Pour l'orthographe, je suis disorthographique, faudra t'y faire, ou filtrer mes posts.
Pour le ton péremptoire, c'est pareil, j'ai un caractère de cochon. Pour faire simple, je suis un con.
Après, rien ne t'obliges a me répondre !
0 x
carburologue
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 14/05/06, 15:23

Message non lupar carburologue » 16/05/10, 13:53

j'ai lu la premiere page du sujet, j'ai mal au crane maintenant...je pense que vous spéculez sur des bases non fondées...on nous a deja menti et manipulé,je pense qu'on le fait encore maintenant...pour voir si il y a une vraie penurie,faudra que le systeme mis en place maintenant se casse la gueule et là on comprendra vraiment la pénurie qui nous menace si elle est fondée!!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Message non lupar sen-no-sen » 16/05/10, 14:50

j'ai lu la premiere page du sujet, j'ai mal au crane maintenant...je pense que vous spéculez sur des bases non fondées...on nous a deja menti et manipulé,je pense qu'on le fait encore maintenant...pour voir si il y a une vraie penurie,faudra que le systeme mis en place maintenant se casse la gueule et là on comprendra vraiment la pénurie qui nous menace si elle est fondée!!!


Salut!
Il est avéré que la plupart des pays producteurs de pétrole (Arabie Saoudite en premiers) on délibérément mentis sur leur réserves.
Il y a d'ailleurs des signes qui ne trompent pas: pourquoi les Etats-units ont attaqué l'Iraq et l'Afghanistan?
Pourquoi les Russes ont ils attaqué la Géorgie?
Si les réserves étaient si grandes, pourquoi prendre tant de risques sur le plan géostratégique?


Il faut bien faire la différence entre les réserve absolue de pétrole (qui sont gigantesque) et les réserve exploitable à bas couts(en voie de tarissement).
Car arrivé à un moment, il sera beaucoup plus économique d'utiliser des énergies renouvelables (je pense que c'est déjà le cas depuis 10 ans!).
La manipulation réside justement dans le fait de nous maintenir dans le pétrole...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
carburologue
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 183
Inscription : 14/05/06, 15:23

Message non lupar carburologue » 16/05/10, 18:00

sen-no-sen a écrit :
j'ai lu la premiere page du sujet, j'ai mal au crane maintenant...je pense que vous spéculez sur des bases non fondées...on nous a deja menti et manipulé,je pense qu'on le fait encore maintenant...pour voir si il y a une vraie penurie,faudra que le systeme mis en place maintenant se casse la gueule et là on comprendra vraiment la pénurie qui nous menace si elle est fondée!!!


Salut!
Il est avéré que la plupart des pays producteurs de pétrole (Arabie Saoudite en premiers) on délibérément mentis sur leur réserves.
Il y a d'ailleurs des signes qui ne trompent pas: pourquoi les Etats-units ont attaqué l'Iraq et l'Afghanistan?
Pourquoi les Russes ont ils attaqué la Géorgie?
Si les réserves étaient si grandes, pourquoi prendre tant de risques sur le plan géostratégique?


Il faut bien faire la différence entre les réserve absolue de pétrole (qui sont gigantesque) et les réserve exploitable à bas couts(en voie de tarissement).
Car arrivé à un moment, il sera beaucoup plus économique d'utiliser des énergies renouvelables (je pense que c'est déjà le cas depuis 10 ans!).
La manipulation réside justement dans le fait de nous maintenir dans le pétrole...


je suis pas d'accord, faut une preuve pour dire cela...pas des spéculations...moi je dis que quand le systeme actuel se sera péter la gueule alors là on pourra en discuter...sans vouloir être méchant

attention je suis d'accord sur le fait que certaines nations attaquent d'autres pays pour le petrole...oui c'est vrai je le reconnais
0 x
la fin approche, on va tous y passer...non je rigole...un peu d'humour c'est bon pour le moral...

dicton futuriste
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5865
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 291

Message non lupar sen-no-sen » 16/05/10, 19:41

attention je suis d'accord sur le fait que certaines nations attaquent d'autres pays pour le petrole...oui c'est vrai je le reconnais


Et pourquoi certaines nations en attaquent d'autres selon toi?
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1539
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 11

Message non lupar Philippe Schutt » 16/05/10, 21:02

Je ne dirais pas que les incitations fiscales en faveur de l'isolation, du chauffage au bois, panneaux solaires et pompes à chaleur soient une façon de nous maintenir dans la dépendance au pétrole.
Je trouve même que nos politiques en ont fait un peu trop, mais il semble que c'était nécessaire pour provoquer le choc psychologique. Mission accomplie vue que tout le monde se clame écolo maintenant, et ceci explique la baisse des subventions: les gens sont sensibilisés et investissent dans les économies d'énergie même sans aide gouvernementale. Donc plutôt bravo sur ce coup-là.
Evidemment cela ne concerne que le batiment, mais c'est le domaine où les économies sont les plus faciles à faire et je trouve de bonne politique que d'investir en premier là où le retour sur investissement sera le plus rapide.
Ce qui nous manque actuellement, c'est un chiffrage de l'effet des investissements réalisés sur la conso de pétrole. Par exemple, le clients qui m'ont pris un poêle à pellet réduisent leur consommation de fioul ou gaz de 75 à 100%. Si on considère qu'ils en brûlent tout autant dans leur bagnole, ça fait quand même 35 à 50% de baisse de conso d'énergie fossile. Idem pour l'isolation, pratiquement tous les chantiers de rénovation que je vois sont pour de l'isolation extérieure.
Un effort notable est en cours pour réduire notre consommation d'énergie fossile
Solartec est aussi un projet intéressant car il produira la journée quand la demande est plus forte. La production correspondra mieux à la consommation ce qui limitera le gaspillage actuel (voir la polémique avec les courtier en électricité). le gain serait alors supérieur à sa seule production.
Il reste encore beaucoup à faire comme filtrer les poussières des fumées du bois, ou réduire nos déplacements par des incitations à habiter près de son travail. Mais il me semble que nous devrions d'ors et déjà voir l'effet des investissements "verts" sur notre facture pétrolière.
0 x
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3734
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 333

Re: Déplétion: début de pénurie de pétrole en 2015 ?

Message non lupar moinsdewatt » 08/11/14, 13:21

début de pénurie de pétrole en 2015 ?

Non, non.

Goldman Sachs abaisse ses prévisions de cours du pétrole

Les Echos 28 Oct 2014

Pour le début 2015, la banque d'affaires américaine table sur un cours du baril de brut léger (WTI) à 75 dollars (contre 90 dollars avant) et un cours du brent à 85 dollars (contre 100 dollars jusqu'ici).

Les prix du pétrole ont encore chuté hier en séance, passant sous 85 dollars pour le brent et 80 dollars pour le WTI. Le secteur a aussi été chahuté en Bourse

http://www.lesechos.fr/journal20141028/ ... 058143.php
0 x


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon, nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités