Canicule : diminution de la production nucléaire

Pétrole, gaz, charbon, nucléaire (REP, EPR, fusion chaude, ITER), centrales électriques thermiques gaz et charbon, cogénération, tri-génération. Peakoil, déplétion, économie, technologies et stratégies géopolitiques. Prix, pollutions, coûts économiques et sociaux...
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 71672
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 7517

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par Christophe » 15/06/22, 10:01

Du coup il faut combien d'années pour passer de 100% à 0% avec un taux de décroissance de 0.3% :mrgreen:

...C'est bien une suite mathématiquement parlant...si je me rappelle bien...c'est loin jte dis ! :mrgreen:
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile

phil59
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1175
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 240

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par phil59 » 15/06/22, 12:33

C'est comme les intérêts composés...

Mais si on attend 0, c'est que ça marche plus depuis pas mal de tmps.

Er à ce demander si la limite de la fonction, ne fera que frôler le 0, sans jamais l'atteindre ....
0 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".

MOI JE en chef !
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 71672
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 7517

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par Christophe » 15/06/22, 13:12

C'est ça...une suite !
0 x
Faire une recherche d'images ou une recherche textuelle - Netiquette du forum - Soutenir le forum en faisant du Shopping utile
phil59
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1175
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 240

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par phil59 » 15/06/22, 15:09

En 200 ans, il resterait environ 55% en arrondissant.

La question, est 55% suffisant ou pas ?

en 100 ans, c'est moins de 75%....
0 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".

MOI JE en chef !
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12927
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 1007

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par ABC2019 » 15/06/22, 15:45

phil59 a écrit :En 200 ans, il resterait environ 55% en arrondissant.

La question, est 55% suffisant ou pas ?

en 100 ans, c'est moins de 75%....

sauf que Sicetaitsimple a bien dit qu'il s'était mal exprimé , ce n'est pas une diminution de 0,3 % chaque année. C'est un cout de 0,3 % de la production annuelle, mais ça n'augmente pas d'année en année.

Mais sinon à titre d'information, quand on a une baisse de x% par an avec un taux constant, ça donne une exponentielle décroissante qui n'atteint jamais zéro mathématiquement. C'est analogue à la décroissance de la radioactivité. Il y a une période de demi-vie, au bout de laquelle c'est divisé par deux : une estimation simple de cette période c'est environ 70/x années (en fait plus précisément 69,3 = 100 ln 2)
1 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)

phil59
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1175
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 240

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par phil59 » 15/06/22, 17:06

Je comprends pas ... j'ai fait 0.997^200, pour trouver environ 55%....
0 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".

MOI JE en chef !
ABC2019
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12927
Inscription : 29/12/19, 11:58
x 1007

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par ABC2019 » 15/06/22, 19:03

phil59 a écrit :Je comprends pas ... j'ai fait 0.997^200, pour trouver environ 55%....


oui et au bout de 69,3/0,3 = 693 /3 = 231 ans ça devrait etre ramené à 50 % environ .... vérifie !
0 x
Passer pour un idiot aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet. (Georges COURTELINE)

Mééé nie nui allé a des fetes avec 200 personnes et n'iai meme pas été maladee moiiiiiii (Guignol des bois)
phil59
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1175
Inscription : 09/02/20, 10:42
x 240

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par phil59 » 15/06/22, 19:44

Ben, oui, mais en quoi mes calculs de départ sont faux ?

Tout ça date des années 75-80 pour moi ....
1 x
Forum Econologie = Bientôt ex "cour de récréation en école maternelle".

MOI JE en chef !
izentrop
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 10721
Inscription : 17/03/14, 23:42
Localisation : picardie
x 944
Contact :

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par izentrop » 15/06/22, 20:24

Ces adaptations aux conditions climatiques n’ont rien d’exceptionnelles et concernent seulement quelques réacteurs pendant quelques jours par an. Depuis 2000, les pertes de production pour cause de température élevée et/ou de faible débit de fleuve n’ont représenté en moyenne que 0,3 % de la production annuelle du parc.

Réalisées en toute sûreté et en accord avec le gestionnaire du réseau, ces adaptations réduisent la quantité de kWh produits mais n’ont pas d’impact sur la continuité d’approvisionnement en électricité.
https://www.edf.fr/la-centrale-nucleair ... ironnement

Pourtant c'est clair :
Si la perte de production du parc nucléaire en année avec canicule est de 1.4 TWh par rapport à une année normale, la production en année normale est donc de 1.4 X 100 / 0.3 = 466.6 TWh et en année caniculaire 465.2 TWh (j'ai mon CEP)
Autre lien https://www.sfen.org/rgn/canicule-les-r ... 20annuelle.

Donc toujours pareil 100 ans plus tard, sauf canicules plus importante que ces dernières années, mais ça on n'en sait encore rien.

Corrigez moi si je me trompe
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 12592
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 3092

Re: Canicule : diminution de la production nucléaire




par Remundo » 15/06/22, 20:38

les calculs sont des projections mathématiques qui ne correspondent à rien.

Rien ne vous dis que les pertes de productions électriques vont gentiment décroître de 0,3% par an "géométriquement" comme disent les matheux...

Mais si vous aimez cette hypothèse, alors oui, il faut 200 ans environ pour perdre la moitié de la production actuelle.

pour les fans de logarithmes népériens... N = ln(1/2) / ln(0,997) = 230.70 années

ça c'est l'approche des technocrates ou des religieux des maths.

parce que l'ingénieur de terrain sait que ça peut se compliquer pour plein de raisons...
2 x
ImageImage


Revenir vers « Energies fossiles: pétrole, gaz, charbon et électricité nucléaire (fission et fusion) »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 15 invités