Tout savoir sur la création monétaire

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29123
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737




par Obamot » 22/01/11, 18:59

dedeleco a écrit :Vu que vous êtes perdus dans le hors sujet de la pizza surgelée

...absolument, pb et ses potes sont des grands spécialistes pour «surgeler les débats.» :mrgreen:
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79679
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11223




par Christophe » 13/02/11, 19:30

Version complète de ZEITGEIST à voir: http://www.youtube.com/watch?v=4Z9WVZddH9w

Cliquez sur CC pour sous titres en français.

J'ai pas encore eu le temps de le voir en entier mais on en a déjà parlé ici ou là.

On va surement créer un sujet spécifique.
0 x
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29123
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737




par Obamot » 14/02/11, 19:00

Der Zeitgeist. Jawohl...!

C'est pas un nouveau fil qu'il faut, mais forum à part entière? :cheesy:

Y aurait-il qu'un seul «esprit du temps», qui s'appliquant à tous: réduisant toutes la civilisation à la simple expression de «l'échange marchand» VS le langage des armes et de la peur si point d'affinité avec le ‘modèle’ fondé sur la prédation tout azimuth?

En tout cas, ça n'a l'air de ne pas contenter grand monde, excepté une infime minorité, qui ne tiennent en place qu'en jouant sur des ressorts éventuellement entrain de s'effriter par évolution de la conscience populaire(?) Mais ça perdure(!)

On a vu que la peur peut changer de camp.

Et demain? Quelles répercussions ici? Quel «esprit du temps» et quelles pratiques à la place du mode opératoire actuel?
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10
x 1




par bernardd » 15/02/11, 10:30

Quand je m'intéresse à un sujet, j'aime bien remonter aux sources de l'information et analyser le système dans sa globalité.

Pour la création monétaire, je suis donc à la recherche des textes légaux qui définissent les mécanismes de création des Euros.

J'ai fait une recherche personnelle dans les textes de lois disponibles, sans résultat :
http://www.banque-france.fr/fr/eurosys/ ... e-euro.htm
Le code monétaire et financier n'a aucun article explicitement consacré à la création des euros "scripturaux" :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=20080201

J'ai appelé la Banque de France, le standard m'a passé le service "communication" : "mais ce n'est pas défini dans des lois, c'est défini par le métier des banques"...

J'ai envoyé un email : pour le moment, la seule réponse est sur la création de l'Euro en remplacement des monnaies nationales et de l'ECU... http://www.banque-france.fr/fr/eurosys/ ... e-euro.htm

Suite au prochain épisode...

Si quelqu'un a des références précises :-)
0 x
A bientôt !
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29123
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737




par Obamot » 15/02/11, 12:36

Puisque tu es dans le coin, il y a la bibliothèque de l'ONU — qui inclu la Banque Mondiale au 3 ch. Louis-Dunant et le FMI...). Facile de s'y retrouver? ^^

Il faudrait donc bien remonter encore plus haut vers la source, soit: est-ce que la sémantique des termes de la finance pourrait mieux nous éclairer? Vu qu'on n'utilise déjà pas les mots à bon escient? (i.e. on parle «d'économie» lorsqu'on parle du système «argent-dette»... on parle de «crédit» alors qu'on met en doute la confiance... on parle de «plus-value» alors que la spéculation c'est l'enrichissement sur la moins-value...)

bernardd a écrit :Quand je m'intéresse à un sujet, j'aime bien remonter aux sources de l'information et analyser le système dans sa globalité.
C'était bien ce que j'avais tenté faire, en réduisant à sa plus "simple expression" les échanges à une sorte de "village gaulois". Avant que la surgèlation du débat ne fasse son apparition! ^^

On en était grosso-modo arrivé là:

Christophe a écrit :Oui c'est bien ca...mais je pense que la question d'Obamot était de savoir [avec "un pouvoir d'achat constant] comment se passer d'argent dette donc de crédit...dans une société où "la" dette fait tourner l'économie...

Ce n'est pas tant le crédit à banir, que revoir tout le côté pervers autour du "loyer de l'argent" qui induit toutes les spirales spéculatives ...et qui ruine l'économie (la mal nommée)! Avec explosion de bulle/s spéculative/s en tant que mécanismes régulatoires / compensatoires ultime du système. Avant extinction de l'incendie par les banques centrales...

Ne faut-il pas purement et simplement interdire le crédit (en tant que phénomène «mécanique», non en tant que lien sémantique en rapport avec «la confiance»), dès lors que la valorisation des bien est biaisée, le rapport aux mécanismes qui régissent la finance l'est aussi? Le monde musulman à quelques notions intéressantes sur le sujet, ne devrait-on pas s'en inspirer?

Donc comment devrait fonctionner un "gap" de fluctuation économique équitable. Qui consiterait à savoir et comprendre: Comment lister les «produits financiers», non pas en fonction de leur valeur spéculative dans le temps, mais de leur valeur intrinsèque réelle.

Rien ne semble être en mesure d'être satisfaisant, dès lors que le premier principe de base de la spéculation/prédation, est de retirer toute valeur aux biens/produits avant de s'en emparer, pour mieux recréer une plus-value par la suite afin de «(re)créer de la richesse» dans un intérêt tout personnel. (Causes à effets, qui sont autant de causes ...produisant de nouveaux effets, etc)

En réalité, rien ne se crée, rien ne se perd. Il faut remener les rapports de causes à effets à leurs plus simple expression dans ce système de prédation/spéculation, mondial. Pour comprendre qu'il fonctionne autour de principes consistant «bêtement» à:
— faire des super profits en attendant les meilleures opportunités de déshabiller Pierre pour habiller Paul.
— tricher sur la valeur réelle intrinsèque des biens et des services (voire en leur reniant toute valeur).
— ne pas payer de juste contre-partie (le «juste prix» de la Bible ..qui doit avoir son équivalent dans d'autres livres sacrés... ou traités de philosophie voire son "a contrario" au rayon.. des pathologies en psychologie et en médecine!).
etc.

Il ne peut y avoir de réforme «juste» du système dans un tel contexte, sans réforme fondamentale des principes qui le régissent. Raison pour laquelle oui, il faut remonter aux sources: pour comprendre et trouver de nouveaux modes opératoires... de nouvelles références de valeur. Et ça ne se fera pas sans changer de paradigme!

En «amont» de ces textes de loi, c'est ce genre de choses qui doit guider nos pas, non?
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 15/02/11, 13:34

Vous ne parlez jamais de système chaotique, qui correspond à la réalité économique, quel que soit le système adopté !!
Si vous supprimez les prêts à intérêt, comme pour la prohibition de l'alcool, cela réapparaîtra sous une autre forme, etc.....
Lisez avec soin les liens que j'ai déjà mis sur le chaos de tout système un peu complexe !!
Donc toute volonté de contrôle autoritaire strict pour supprimer le moindre risque finira en explosion tôt ou tard imprévu par les modèles et théories déterministes !!
L'exemple actuel ce sont les pays du Moyen Orient pourtant bien contrôlés !!

Il faut commencer par admettre cette réalité, notre société et son économie est un système très chaotique et on doit comprendre cette réalité, l'admettre et choisir ce qui pose le moins de problèmes mais ne supprime pas le risque de catastrophe.
http://en.wikipedia.org/wiki/Econophysics
http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89conophysique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_du_chaos
http://en.wikipedia.org/wiki/Chaos_theory

Deux malheureux pendules couplés sont un beau système chaotique alors l'économie réelle avec 6 milliards d'habitants sur terre couplés est totalement chaotique et imprévisible !!!!
http://en.wikipedia.org/wiki/Double_pendulum
Il faut absolument se mettre dans la tête ce fait scientifique de chaos inévitable, car autrement toute argumentation est fausse et si appliquée finit tôt ou tard dans un énorme chaos imprévu !!!!!
Après on discute une armada d'argument déterministes incorrects, car ce chaos est inévitable quelque soit le système, excepté si chaque homme sur terre vit comme un sauvage sans interaction avec les autres sauvages, comme un seul pendule n'est pas chaotique et deux couplés deviennent imprévisibles !!
http://www.agoravox.fr/actualites/econo ... haos-28292
et autres liens que j'ai mis avant comme à Zurich :
http://en.wikipedia.org/wiki/Didier_Sornette
http://www.er.ethz.ch/people/sornette
http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2 ... eres1.html
http://www.mediapart.fr/en/club/blog/ho ... inancieres
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10
x 1




par bernardd » 15/02/11, 13:45

Obamot a écrit :Il ne peut y avoir de réforme «juste» du système dans un tel contexte, sans réforme fondamentale des principes qui le régissent. Raison pour laquelle oui, il faut remonter aux sources: pour comprendre et trouver de nouveaux modes opératoires... de nouvelles références de valeur. Et ça ne se fera pas sans changer de paradigme!


Je vois 2 niveaux :

- Faut-il une monnaie ? car que signifie exactement une monnaie ?

- Si l'on choisi de créer une monnaie, à quelles conditions une monnaie obéit-elles aux règles de la constitution, à commencer par les droits de l'humain ?

Pour la compréhension d'un système monétaire, il est utile de comprendre ce qui est utilisé aujourd'hui. Et ce qui est frappant, c'est que le processus de création/destruction n'est pas légalement défini de manière explicite et immédiatement accessible à tous.
0 x
A bientôt !
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29123
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737




par Obamot » 15/02/11, 13:52

Assez excellent en effet Dedelco, «l'esprit du temps» serait donc un mirroir du chaos?! Il n'empêche que comprendre les règles de bases et vaniteusement tenter de trouver des solutions ne fera pas de mal. :cheesy: Sinon on attend bras croisés que les méfaits du chaos s'abattent sur nous
0 x
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10
x 1




par bernardd » 15/02/11, 13:53

dedeleco a écrit :Deux malheureux pendules couplés sont un beau système chaotique alors l'économie réelle avec 6 milliards d'habitants sur terre couplés est totalement chaotique et imprévisible !!!!


D'où l'importance de garder une grande indépendance entre les composants du système, pour éviter les risques d'évènements globaux donc dangereux. Il faut garder le chaos, car les évènements nuisibles éventuels restent de portée limitée, et le chaos est aussi une des sources de l'invention.
0 x
A bientôt !
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 29123
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5737




par Obamot » 15/02/11, 14:04

bernardd a écrit :
Obamot a écrit :Il ne peut y avoir de réforme «juste» du système dans un tel contexte, sans réforme fondamentale des principes qui le régissent. Raison pour laquelle oui, il faut remonter aux sources: pour comprendre et trouver de nouveaux modes opératoires... de nouvelles références de valeur. Et ça ne se fera pas sans changer de paradigme!


Je vois 2 niveaux :

- Faut-il une monnaie ? car que signifie exactement une monnaie ?

- Si l'on choisi de créer une monnaie, à quelles conditions une monnaie obéit-elles aux règles de la constitution, à commencer par les droits de l'humain ?

Pour la compréhension d'un système monétaire, il est utile de comprendre ce qui est utilisé aujourd'hui. Et ce qui est frappant, c'est que le processus de création/destruction n'est pas légalement défini de manière explicite et immédiatement accessible à tous.

Oui c'est ce que je croyais, mais pas forcément! Parraît-il les établissements de crédit ne sont pas les seuls à émettre de la monnaie fiduciaire.

Selon Wikipédia a écrit :De la monnaie ou quasi-monnaie, en quantité proportionnellement infime et quasiment négligeable, est également émise par d'autres agents économiques.

Cette monnaie peut prendre un grand nombre de formes, scripturales ou matérialisée par un objet représentatif : bons d'achat, chèques-cadeaux, "points" comme les Nintendo Points ou les miles, tickets de kermesse ou jetons de casinos, crédit d'heures, crédit mutuel ...

Les émetteurs sont tout aussi divers : entreprises, associations, Système d'Echange Locaux, etc.

L'émetteur contrôle sa monnaie et lui applique les règles qui lui semblent adaptées ; il peut en contrôler le taux de change et la convertibilité, lui donner les caractères d'une monnaie fondante, donner des droits de tirage fixe ou progressifs aux participants (capital initial "offert" aux participants de jeux en ligne, ...).

Lorsque la quantité de monnaie ainsi émise devient significative, les autorités exigent que l'émetteur se soumette aux régulations ordinaires des établissement de crédits, alors qu'elles peuvent être assez tolérantes pour la même activité exercée plus modestement (ce qui par exemple conduisit PayPal à s'adapter).


A propos des Droits de Tirage Spéciaux (DTS) du FMI, il y a un blog ou quelqu'un a pété un cable (pas au sens péjoragif du terme... mais quand même hilarant) et s'en donne à cœur joie en prenant au mot le FMI et en publiant même des planches pour fabriquer sa «propre monnaie» ou ses propres tirages spéciaux qu'il semble avoir baptisé «World bank WHF», en faisant référence à la «Banque Mondiale», rien que ça...! :cheesy: :cheesy: :cheesy:

Imprimez vos cheques monnaie IMU International Money Unit


Image

http://unioneuropeenne.wordpress.com/
Dernière édition par Obamot le 15/02/11, 14:27, édité 1 fois.
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 76 invités