Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesLes deux bombes chinoises

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 19/11/17, 18:54

Oui, tenter de s'affranchir de la tutelle monétaire américaine n'est pas original, encore faut-il en avoir les moyens: les américains sachant se montrer très convainquant, le cas échéant. Une illusion ne peut toutefois se maintenir éternellement dans un monde qui change.

Maintenant, il faut voir les réactions américaines: les citoyens américains sont persuadés dans leur grande majorité d'être les meilleurs et de devoir leur place prééminente à leurs mérites: ils auront donc beaucoup du mal à entériner les évolutions présentes et ne comprendraient certainement pas que leur gouvernement (qui les ont tous bercé dans cette idée) ne parviennent plus à les maintenir au plus haut niveau.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 19/11/17, 19:27

Un autre facteur explicatif de l'évolution chinoise est le fait que le PAO (Peak All Oil= pétrole conventionnel + non-conventionnel) est atteint ou le sera en 2018...

L'Arabie Saoudite est aussi actuellement en pleine mutation: l'éloignement vis-à-vis des USA et rapprochement avec la Chine et la Russie constitue un événement géopolitique majeur: on voit se dessiner les nouvelles synergies.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 13/12/17, 13:19

Un élément important à prendre en considération dans ce débat est que les chinois raisonnent à long terme (Confucius!): ils ont une appréciation de la durée qui est étrangère à la mentalité européenne. C'est pourquoi les achats d'or et l'exploitation minière locale de ce métal ne date pas d'hier. Cependant, il convient probablement de voir plus loin que cette idée de convertibilité qui constitue plutôt une prime permettant d'amorcer le détournement des flux financiers vers l'Empire du Milieu. Cette stratégie à plus long terme suppose qu'une fois un volume en rapport avec les buts visés atteint, cette convertibilité ne serait plus ni possible, ni même souhaitable (ce dernier point parce que la limitation physique des stocks d'or restreignent de facto les possibilités d'expansion des signes monétaires). Une fois constituée en monnaie de référence, le yuan s'auto-garantirait et deviendrait la monnaie de référence, ce qui assurerait à la Chine les mêmes avantages qu'aux Etats-Unis (donc la possibilité d'émettre de la monnaie sans contrepartie en face).
Ce plan, dans la mesure où il serait possible de le conduire avec succès, est probablement la seule possibilité pour la Chine de pallier à l'inexorable diminution de la rentabilité de son industrie de production/exportation en la déplaçant massivement vers l'industrie financière. Bien entendu, il existe de nombreux impondérables susceptibles de ruiner cette habile stratégie: non seulement la réaction américaine, mais surtout, cela suppose une continuité économique qui reste éminemment hypothétique...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 04/02/19, 15:36

Petite mise à jour depuis le dernier message.
Au printemps 2018, une cotation de l'or en yuans est possible et ceci permet indirectement de viabiliser des ventes de pétrole contre des yuans qui seraient alors ou non convertis en yuans...
Lorsque j'ai parlé de "bombe", il ne faut pas pour autant imaginer une déflagration soudaine, mais une stratégie de petits pas qui ne se heurterait pas trop frontalement aux intérêts américains. L'approvisionnement prioritaire auprès de fournisseurs tenus à l'écart par les états-Unis, tels que l'Iran et la Russie ne sont que le prologue vers une diversification des sources (déjà en cours): la Chine est désormais le premier importateur de pétrole.
La difficulté géopolitique majeure est que Chine et USA sont actuellement à la fois rivaux et complémentaires, cependant les choses sont destinées à évoluer lentement. Plusieurs scénarios sont envisageables: une crise en Europe ou aux USA pourrait faire basculer le système monétaire international du côté du yuan, ou bien ce serait la Chine qui ne pourrait plus poursuivre ses investissements structurels actuels* et serait en difficulté, faisant avorter ses ambitions... L'avenir le dira.

* ces investissements massifs correspondent au "New Deal" américain d'après la crise de 29, sauf qu'en Chine, le dirigisme a su éviter la crise en infléchissant au moment critique l'économie vers les grands travaux et l'économie intérieure, mais tout comme aux USA ce n'est qu'un palliatif provisoire aux contradictions. Si à terme la Chine ne parvient pas à développer des entreprises dans les domaines de pointe susceptibles de l'emporter sur les concurrents mondiaux et ainsi de monopoliser les quelques secteurs encore rentables avant les autres, elle sera condamnée au "big crunch"!
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
moinsdewatt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3979
Inscription : 28/09/09, 17:35
Localisation : Isére
x 366

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar moinsdewatt » 06/02/19, 01:02

Pour l'année 2018 c'est la Russie qui a le plus fourni à la Chine avec une moyenne de 1.43 millions de b/j de pétrole.

Ensuite l'Arabie Saoudite avec 1.13 millions de b/j.

.......

Imports from Russia reached 7.04 million tonnes, or 1.658 million barrels per day, in December, up 40 per cent from 5.03 million tonnes a year earlier, according to the data from the General Administration of Customs.


For the full year, Russian imports rose to 71.49 million tonnes, or 1.43 million bpd, up 19.7 per cent from 59.7 million tonnes in 2017.

Demand for Russian crude was supported by a rise in throughput by China’s private refiners, who favour Russian grades such as ESPO, while geopolitical uncertainties also forced China to import less from countries such as Iran and Venezuela.

Russian oil giant Rosneft has also marketed its ESPO grade more aggressively, signing new long term supply deals with state oil companies such as ChemChina and PetroChina.

Saudi Arabia supplied China with 6.97 million tonnes in December, or 1.64 million bpd, up 48 per cent from 4.71 million tonnes a year earlier.

For 2018, OPEC’s top supplier boosted shipments to China by 8.7 per cent to 56.73 million tonnes, or 1.135 million bpd.

That means Russia’s lead over Saudi Arabia in supplying China almost doubled to 295,000 bpd in 2018 from 150,000 bpd a year earlier.



https://gulfbusiness.com/russia-holds-o ... hina-2018/
1 x

Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 06/02/19, 10:05

Il semble bien que cette augmentation des ventes saoudiennes de pétrole à la Chine traduise un réajustement de la politique étrangère de l'Arabie Saoudite qui souhaite prendre un peu de distance vis à vis de son allié traditionnel américain. Celui-ci reste un gros acheteur, mais sa part est désormais inférieure à celle de la Chine. Elle est également inférieure à celle du Japon, de l'Inde et à peine supérieure à celle de la Corée du sud.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5974
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 325

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar sen-no-sen » 06/02/19, 10:45

Ahmed a écrit :Il semble bien que cette augmentation des ventes saoudiennes de pétrole à la Chine traduise un réajustement de la politique étrangère de l'Arabie Saoudite qui souhaite prendre un peu de distance vis à vis de son allié traditionnel américain. Celui-ci reste un gros acheteur, mais sa part est désormais inférieure à celle de la Chine. Elle est également inférieure à celle du Japon, de l'Inde et à peine supérieure à celle de la Corée du sud.


Les États-unis ont depuis l'administration Obama lancé une politique de "dépendance moindre" vis a vis du pétrole oriental.
Les USA sont ainsi devenu rapidement le premier producteur de pétrole*,mettant fin à leurs politique de réserve stratégique initié pendant la guerre froide.
Il est ainsi assez logique que l’Arabie saoudite cherche d'autre partenaires,notamment lorsque l'on connait la politique du baisser de la mort de l'oncle Sam...
A noter également la "bienveillance" financière de la Chine et de la Russie vis à vis du Venezuela,et les intenses tractations diplomatiques entre bloc américano occidental et BRICS qu'en à l'avenir du pays.
Y aurait il un rapport avec les premières réserves mondiale de pétrole? :lol:


*Et ceux malgré la faillite de plusieurs pétroliers.






A noter également les renflouements financiers du Vénézuela par la Chine et la Russie.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7553
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 598

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar Ahmed » 06/02/19, 13:35

Bien sûr, l'exploitation des pétrole et gaz non conventionnels ont permis aux USA d'opérer une réorientation de leur stratégie énergétique, mais la perspective de la diminution de la production saoudienne incite ce pays à chercher de nouvelles coopérations, notamment dans la zone pacifique.

"Baiser de la mort"! :D
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5974
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 325

Re: Les deux bombes chinoises

Message non lupar sen-no-sen » 06/02/19, 19:37

Ahmed a écrit :
"Baiser de la mort"! :D


Oui merci,erreur grossière de ma part! :oops:
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités