Le commerce des ânes (fable)

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6

Le commerce des ânes (fable)




par elephant » 17/09/11, 11:53

Je ne résiste pas à l'envie de vous faire part de ce conte que j'ai trouvé sur le site " Moutons mécaniques ", que je vous recommande

http://moutons.karma-lab.net

et qui illustre bien comment on peut se faire baiser par les types qui gouvernent notre monde, c'est à dire les escrocs en col blanc ( et qui en plus ne sont pas punissables )



Un homme portant cravate se présenta un jour dans un village. Monté sur une caisse, il cria à qui voulait l’entendre qu’il achèterait cash 100 euros l’unité tous les ânes qu’on lui proposerait.

Les paysans le trouvaient bien un peu étrange mais son prix était très intéressant et ceux qui topaient avec lui repartaient le portefeuille rebondi, la mine réjouie.

Il revint le lendemain et offrit cette fois 150 € par tête, et là encore une grande partie des habitants lui vendirent leurs bêtes.

Les jours suivants, il offrit 300 € et ceux qui ne l’avaient pas encore fait vendirent les derniers ânes existants. Constatant qu’il n’en restait plus un seul, il fit savoir qu’il reviendrait les acheter 500 € dans huit jours et il quitta le village.

Le lendemain, il confia à son associé le troupeau qu’il venait d’acheter et l’envoya dans ce même village avec ordre de revendre les bêtes 400 € l’unité.

Face à la possibilité de faire un bénéfice de 100 € dès la semaine suivante, tous les villageois rachetèrent leur âne quatre fois le prix qu’ils l’avaient vendu et pour ce faire, tous empruntèrent.

Comme il fallait s’y attendre, les deux hommes d’affaire s’en allèrent prendre des vacances méritées dans un paradis fiscal et tous les villageois se retrouvèrent avec des ânes sans valeur, endettés jusqu’au cou, ruinés. Les malheureux tentèrent vainement de les revendre pour rembourser leur emprunt. Le cours de l’âne s’effondra. Les animaux furent saisis puis loués à leurs précédents propriétaires par le banquier.

Celui-ci pourtant s’en alla pleurer auprès du maire en expliquant que s’il ne rentrait pas dans ses fonds, il serait ruiné lui aussi et devrait exiger le remboursement immédiat de tous les prêts accordés à la commune.

Pour éviter ce désastre, le Maire, au lieu de donner de l’argent aux habitants du village pour qu’ils paient leurs dettes, le donna au banquier, ami intime et premier adjoint, soit dit en passant.

Or, celui-ci, après avoir rétabli sa trésorerie, ne fit pas pour autant un trait sur les dettes des villageois ni sur celles de la commune et tous se trouvèrent proches du surendettement !

Voyant sa note en passe d’être dégradée et pris à la gorge par les taux d’intérêts, la commune demanda l’aide des communes voisines, mais ces dernières lui répondirent qu’elles ne pouvaient en aucun cas l’aider car elles avaient connu les mêmes infortunes.

Sur les conseils avisés et désintéressés du banquier, toutes décidèrent de réduire leurs dépenses : moins d’argent pour les écoles, pour les programmes sociaux, la voirie, la police municipale... On repoussa l’âge de départ à la retraite, on supprima des postes d’employés communaux, on baissa les salaires et parallèlement on augmenta les impôts.

C’était, disait-on, inévitable mais on promit de moraliser ce scandaleux commerce des ânes.

Cette bien triste histoire prend tout son sel, quand on sait que le banquier et les deux escrocs sont frères et vivent ensemble sur une île des Bermudes, achetée à la sueur de leur front.

On les appelle les frères Marchés.

Très généreusement, ils ont promis de subventionner la campagne électorale des maires sortants.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 14007
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 645




par Flytox » 17/09/11, 16:03

Excellent , j'ai mailé la citation à toutes mes connaissances. :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 7




par dedeleco » 17/09/11, 16:23

Magnifique ce conte où on s'est tous fait avoir comme des ânes !!!

Sinon le site remarquable renferme pas mal d'autres infos à nous faire réfléchir :
contrôle de tous les blogs au Japon sur la radioactivité !!
http://moutons.karma-lab.net/japon-la-d ... e-un-tolle
la pluie noire à Fukushima :
http://moutons.karma-lab.net/fukushima- ... contamines
http://moutons.karma-lab.net/de-nouvell ... ste-du-mon
Les "black rains" sont des phénomènes que le monde a découvert au lendemain d'Hiroshima et Nagasaki. Lorsque les bombes ont explosées, les particules projetées dans l'atmosphère sont ensuite retombées sur un large périmètre, sous la forme de précipitations, une pluie noire contaminante. Un phénomène équivalent s'est produit à Tchernobyl mais le gouvernement soviétique avait alors pris les devants pour larguer la contamination le plus loin possible de Moscou. Des avions ont en effet été envoyés pour injecter dans les nuages radioactifs des réactifs qui ont provoqué la pluie avant d'atteindre la capitale.

Au japon, rien de tel n'a évidemment été envisagé et d'après Arnie Gundersen ce sont bien ces précipitations radioactives, cette pluie noire, qui a contaminé des fourrages récoltés bien avant le drame. Fourrage ensuite utilisé pour nourrir les bêtes, vous connaissez la suite de l'histoire.

Enfin, A. Gundersen produit un document très intéressant montrant que le 24 Mars, dans la préfecture de Chiba, le centre de cancérologie de Kashiwa avait détecté une radioactivité extérieur 37 fois plus importante que celle prise à l'intérieur des bâtiments.

Kashiwa est à 212km de l'accident, et à 50 km de Tokyo...

le cœur du réacteur de Fukushima Daiichi s'était allumé, puis éteint, bien après que TEPCO ait affirmé l'avoir complètement arrêté. Cette réaction de criticité a ainsi continué à contaminer l'environnement comme la haute atmosphère avec de très importantes doses de radioactivité

Second sujet de préoccupation, Fairewinds est en désaccord avec le dernier rapport du CNRC affirmant que toutes les piscines de combustible usagé avaient passé le séisme sans aucun dommage. Dans cette nouvelle révélation, le CNRC affirme que le plutonium trouvé à plus d'un mile du site provenait en réalité de l'intérieur même des réacteurs. Si cette déclaration était véridique, cela signifierait que le système de confinement de la centrale aurait échoué en se brisant et en projetant au loin des débris. Une telle défaillance du système de confinement rend obligatoire un ré-examen complet de toute la conception du système de confinement de l'ensemble des réacteurs américain, ainsi que la garanti de l'industrie qu'un tel système est toujours en état de contenir la radioactivité en cas d'accident nucléaire... Les preuves examinées à ce jour par Fairewinds confirment sa première analyse : C'est la détonation qui a eu lieu dans la piscine de combustible usagé n°3 qui est la source du plutonium trouvés autours du site.

Troisième sujet de préoccupation, le choix du gouvernement japonais d'incinérer le débris contaminés (matériaux de construction, arbres, du gazon, paille de riz) provoquera une dispersion du césium radioactif sur de vastes zones du japon qui restaient encore propre, mais aussi à travers l'océan Pacifique jusqu'à l'Amérique du Nord.

Et enfin, le gouvernement japonais n'a pas encore saisi la gravité de la contamination au Japon, et n'a du coup pas développé un plan cohérent pour faire face à l'accident et assainir l'environnement. Sans un tel plan la contamination continuera de s'étendre à travers tout Japon et dans le reste du monde, aggravant encore le problème et augmentant les coûts de manière astronomiques.


http://moutons.karma-lab.net/le-rapport ... -d-urgence

Les USA vivent plus mal et sont plus endettés que les Grecs !!!
http://moutons.karma-lab.net/fauche-10- ... ous-ebahir
http://theeconomiccollapseblog.com/arch ... -your-mind
Dernière édition par dedeleco le 17/09/11, 16:47, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 17/09/11, 16:47

J'étais certain de faire plaisir à plus d'un. :D
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60386
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2600




par Christophe » 05/12/11, 12:11

Cette fable pourrait (me) faire sourire si elle ne reflétait pas la triste réalité du moment...Exemple aux USA: https://www.econologie.com/forums/faillites- ... 11292.html

La solution qui n'est pas évoquée dans la fable est de débarrasser le village du banquier et de ses "valeurs fictives" ou "créances pourries".

C'est à dire le pendre en place publique. Ou, plus soft l'exiler et brûler ses livres de comptes. Tiens voilà un nouveau concept: l'autodafé des livres de compte de valeurs fictives bourrées de créances pourries non légitimes...

A propos du comportement du maire, regardez cette conférence: https://www.econologie.com/strategie-de- ... -4388.html + débat:
https://www.econologie.com/forums/strategie- ... 11314.html

Les ânes ce sont bien nous...
0 x

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 10/03/12, 19:06

Une autre du même tonneau,piquée sur "on nous cache tout"

Le Pays des Souris fut un lieu où il y a fort longtemps, vécut le premier peuple des souris. Ce peuple était organisé à la manière de notre société, et tous les 4 ans, avait lieu l'élection, comme chez nous, d'un Parlement. Les souris appréciaient ce droit d'élire pour diriger leur pays, un gouvernement... constitué de gros chats noirs !
Maintenant, si vous pensez que c'est étrange que des souris élisent un gouvernement de chats noirs, observez l'histoire de la France durant les 90 dernières années, et vous verrez qu'elles n'étaient pas en fait plus stupides que nous. Globalement, les chats noirs étaient de bons gestionnaires qui conduisaient le gouvernement avec dignité. Ils promulguaient de bonnes lois, c'est-à-dire, des lois qui étaient surtout bonnes pour les chats... mais qui n'étaient pas forcément bonnes pour les souris ! L'une de ces lois, par exemple, disait que l'entrée des souricières devait être suffisamment grande pour qu'un chat puisse enfiler sa patte à l'intérieur. Une autre loi disait que les souris ne pouvaient se déplacer qu'à certaine vitesse, afin que les chats trouvent à manger, sans trop d'effort physique... Toutes les lois étaient donc excellentes pour le bénéfice des chats, mais, elles étaient très dures pour les souris.


savourez la suite:

http://www.onnouscachetout.com/le-pays- ... ns-votants
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 6




par elephant » 11/03/12, 23:22

Allez, je fais remonter ma dernière intervention, c'est trop vrai....

http://www.onnouscachetout.com/le-pays- ... ns-votants
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 60386
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 2600




par Christophe » 12/03/12, 08:13

Fable issue de la guerre froide je présume?
:cheesy:
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 13078
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 1032




par janic » 12/03/12, 12:57

la Fontaine avait déja écrit le chat, la belette et le petit lapin!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités