Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesLa mort annoncée de l'ISF et du bouclier fiscal?!

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52900
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1303

La mort annoncée de l'ISF et du bouclier fiscal?!

Message non lupar Christophe » 18/11/10, 11:39

Honnêtement, j'ai jamais vu un gouvernement français qui travaillait aussi vite:

Mercredi 17 novembre - 18:06

Lagarde confirme la suppression annoncée de l'ISF et du bouclier fiscal



Ces 2 mesures = trou de 3.3 Milliards d'euros...Qui va payer dans un état déjà en faillite?

Elements de réponse: http://www.rtl.fr/actualites/article/la ... 7637224598
http://www.lavieimmo.com/fiscalite-immo ... -9427.html

(...)

Le syndicat unifié des impôts (SNUI) s’élève contre cette mesure, argumentant le fait que ce serait désormais les classes moyennes qui financeraient le manque à gagner de l’ISF. En effet, le nombre de contribuables percevant des revenus du patrimoine excède largement celui des redevables de l’ISF. « En 2009, on dénombre en effet 560 000 redevables de l’ISF mais plus de 3 millions de foyers fiscaux perçoivent des revenus fonciers et plus de 10 millions perçoivent des revenus de capitaux mobiliers. Le principal risque de la réforme envisagée est de faire supporter à un plus grand nombre de contribuables (appartenant tout à la fois aux classes moyennes et aisées) l’impôt supporté jusqu’ici par les ménages les plus aisés » affirme le SNUI.

(...)


Franchement supprimer des entrées fiscal en tant de rigueur budgetaire, je saisis pas la politique sarkozienne...mais si on raisonnait pareil ca fait longtemps que je le saurais... :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
manet42
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 22/11/08, 17:40
Localisation : Lorraine

Message non lupar manet42 » 18/11/10, 12:57

Ben, c'est clair, pas ceux qui étaient soumis à ces deux mesures...Sinon cette pseudo réforme ne servirait à rien.
BARROIN a été très clair, le soir même du remaniement: "Les foyers soumis à l'isf payent 43% de l'impôt sur le revenu, on ne peut leur en demander plus". Petite phrase glissée discrètement.
0 x
En essayant continuellement, on finit par réussir. Donc: plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9049
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 345

Message non lupar Remundo » 18/11/10, 14:19

Salut tout le monde,

Lire ceci
http://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t ... de_l.27ISF

pour s'informer un peu mieux que par le prisme embué des journaleux ou le magma politicien.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17428
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7487

Message non lupar Did67 » 18/11/10, 19:35

Certes, Remundo, mais encore ???

Les 3,8 milliards [ou 3,3 selon les sources et les années] payés jusque là par les très très riches vont être payés fort probablement par une base plus large... car la réforme va se faire à "budget constant"...

Et je te parie que pas un expatrié ne va revenir ! Et même si cela devait être le cas, la réforme va être "planifiée", calculée et justifiée à assiette fiscale constante [la même structure fiscale] par Berçy. Si des riches revenaient, ce sera bénéf pour Bercy.

Donc supprimer le bouclier fiscal aurait renforcé l'imposition des "très très riches", sans autre forme de procès. C'est ce que voulait la gauche.

Supprimer le bouclier fiscal et l'ISF, c'est diminuer l'imposition des très très riches et transférer sur les riches [et peut-être même des moins riches ! On en connait pas le contenu de la réforme fiscale prévue ; on ne peut que supputer]...

Donc tout de même habile de la part du gouvernement. Toujours la même "tactique" : faire croire que la réforme est une réforme de bon sens, alors qu'elle est en faveur d'une oligarchie de très très riches.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9049
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 345

Message non lupar Remundo » 18/11/10, 19:57

lisez bien, l'article wikipedia est très bien fait.

Bien, en gros, si tu veux taxer les riches, il suffit d'augmenter de quelques points la dernière tranche d'imposition sur le revenu (par ex la passer entre 50 et 55%). ça passera tranquillement, ça n'emmerdera personne, les dizaines de milliards vont cuber, les frais de collecte de l'impôt vont baisser (déjà englobé par les fonctionnaires gérant l'IRPP).

Dans tous les cas, il faut bien se rendre compte qu'écraser les hauts revenus (ou patrimoines) par une fiscalité agressive est une politique économique suicidaire.

Certes, on va récupérer quelques milliards, certains marxistes refoulés vont se faire plaisir...

Mais on se prive de dizaines d'autres milliards qui aurait pu rentrer avec une modération fiscale.

On en revient toujours au produit taux X assiette. On n'a pas compris en France que maximiser les rentrées fiscales résulte du meilleur résultat taux x assiette.

Si le taux augmente trop, l'assiette s'effondre car il y a toujours une stratégie d'évitement qui s'enclenche si le taux est violent... Les évitements sont faciles et nombreux.

Quand le taux est plus faible, hé bien ça ne vaut plus le coup d'éviter la gifle, puisqu'elle n'est plus là. :idea:

Enfin bon, je ne puis vous en dire plus. Habituellement en France, le débat là-dessus est stérile parce que la passion l'emporte sur la raison.
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 17428
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7487

Message non lupar Did67 » 18/11/10, 22:41

OK. Compris maintenant ce que tu voulais dire...

Je ne vais pas me lancer dans ce débat. Sur le principe (assiette X taux) tout à fait d'accord avec toi. Même si la question me semble beaucoup plus vaste : certains revenus de certaines catégories sont captifs, d'autres ne le sont pas (s'évaporent mieux !) ; certains peuvent se payer des avocats-fiscalistes, d'autres pas ; certains connaissent les niches fiscales, d'autres non...

Là, on en était (enfin, j'en étais) à débattre du principe de la suppresion du bouclier fiscal qui "justifie" celle de l'ISF. Si on maintenait l'ISF, est-ce qu'une personne de plus s'expatrierait aujourd'hui pour ça ? Celles qui l'ont voulu l'ont déjà fait...

On en était à faire un cadeau au très très riche tout en "récupérant" la somme auprès de moins riches, chacun continuant allègrement de toute façon ses stratégies d'évitement... Quel intérêt en période de vaches maigres. Cela ne rapporte rien (puisque l'opération est annoncée à budget constant), mais c'est encore un geste en faveur des très très riches... Est-ce de nature à calmer les frustrations du plus grand nombre ??? Est-ce de nature à ramener des fortunes et à élargir l'assiette ??? Personnellement, très franchement, j'en doute. La Suisse ou Monte-Carlo, c'est tellement plus chic et puis tout de même leur opacité financièrement tellement sympa... ETc...Etc
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9049
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 345

Message non lupar Remundo » 18/11/10, 22:56

le bouclier fiscal a été créé pour empêcher les aberrations de l'ISF : à savoir que cet impôt demande une somme basée sur le patrimoine sans tenir compte de ses revenus.

Ainsi, avec certaines spéculations sur la valeur des terres ou des immeubles, certains étaient contraints de se démettre de leurs biens pour payer l'ISF, ou a minima ne pouvaient pas honorer leur ISF sans piocher dans leurs revenus courants de manière drastique.

Si l'ISF est supprimé, le bouclier fiscal en tant que principe peut perdurer, simplement avec un impôt sur le revenu dont la dernière tranche sera de l'ordre de 50%.

Il ne faut pas se méprendre, une telle imposition fait encore fuir les capitaux et/ou les personnes à hauts revenus. Mais la situation est plus saine par une fiscalité des revenus. Reste à savoir où placer le curseur pour garder une assiette la plus large possible...
0 x
ImageImageImage
Petrus
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 342
Inscription : 15/09/05, 02:20
x 75

Message non lupar Petrus » 18/11/10, 23:56

Une question : si l'impôt sur le patrimoine est supprimé, qu'est ce qui empêchera les ultra-riches d'acheter un maximum de bâtiments qui resteront vides, car servant uniquement de placement financier.

Cela aggravera encore plus la spéculation immobilière et la crise du logement.

A moins que ce soit aussi le but recherché :evil:
0 x
Avatar de l’utilisateur
jlt22
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 414
Inscription : 04/04/09, 13:37
Localisation : Guingamp 69 ans

Message non lupar jlt22 » 19/11/10, 01:06

Petrus a écrit:
Une question : si l'impôt sur le patrimoine est supprimé, qu'est ce qui empêchera les ultra-riches d'acheter un maximum de bâtiments qui resteront vides, car servant uniquement de placement financier.

Cela aggravera encore plus la spéculation immobilière et la crise du logement.


Oui, d'autant plus qu'il est prévu d'augmenter l'imposition des revenus du patrimoine.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52900
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1303

Message non lupar Christophe » 19/11/10, 11:22

Petrus a écrit :Une question : si l'impôt sur le patrimoine est supprimé, qu'est ce qui empêchera les ultra-riches d'acheter un maximum de bâtiments qui resteront vides, car servant uniquement de placement financier.


Euh par définition un placement financier engendre des gains...et il y a bien une taxe sur la plus value immobilière (qui devrait donc être renforcée).

Petrus a écrit :A moins que ce soit aussi le but recherché :evil:


La crise immobilière (qui est, en fait, un eldorado immobilier pour certains), n'a pas besoin de ca pour continuer de perdurer je pense...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 3 invités