Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesL'humanité, plus riche que jamais (mais très inégalitaire)

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49853
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 861

L'humanité, plus riche que jamais (mais très inégalitaire)

Message non lupar Christophe » 22/10/14, 18:33

Hé oui : http://rue89.nouvelobs.com/2013/10/10/r ... rts-246485

La richesse mondiale a doublé depuis 2000 (et 9 autres chiffres révoltants)

Le groupe de services financiers Crédit suisse et la Croix-Rouge viennent chacun de sortir un rapport dont la lecture conjuguée est désespérante.

Le premier (en anglais, PDF) fait un bilan statistique de la richesse mondiale. On apprend qu’elle « a plus que doublé depuis 2000, atteignant un nouveau record historique de 241 000 milliards de dollars ».

Le deuxième (en anglais, PDF) parle des « impacts humanitaires de la crise économique en Europe » (42 pays étudiés dans l’Union européenne, les Balkans, l’Europe orientale). Il constate que « le nombre de personnes dépendant des distributions de nourriture de la Croix-Rouge dans 22 des pays concernés a augmenté de 75% entre 2009 et 2012 ».

Quelques chiffres à retenir de ces deux rapports.

46% du patrimoine mondial est détenu par 1% des ménages

La richesse mondiale a crû de 4,9% entre mi-2012 et mi-2013, la période examinée par Crédit suisse, et de 68% ces dix dernières années.

Le pourcent le plus fortuné des ménages commence à 753 000 dollars (557 000 euros) et amasse 46% du patrimoine mondial – part en hausse –, tandis que les deux tiers des ménages, dont le patrimoine reste stable, ne représentent que 3% de la richesse globale.

Il faut avoir un patrimoine de 4 000 dollars (environ 3 000 euros) pour être dans la moitié la plus riche du globe, et de 75 000 dollars (55 500 euros) pour être dans la tranche des 10% les plus riches.

(...)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 415

Message non lupar sen-no-sen » 23/10/14, 17:33

Le terme richesse est largement usurpé,il serait plus juste de parler de production.
Cette fausse abondance ne profite d'une part qu'a une minorité d'individus et de l'autre elle extrapole le futur de l'ensemble des écosystèmes et de l'humanité...
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16053
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6471

Message non lupar Did67 » 23/10/14, 18:01

J'ai compirs qu'au contraire, on parlait de patrimoine.

Mais alors, avec plus de 75 000 dollars, je suis riche !

Je parle de mon patrimoine qui se compose d'une maison, d'un peu de "machines", de 3 voitures (je parle de ma famille de 3, actuellement). Pas de mes revenus...

Bonne nouvelle !!!!

[Mais c'est quand même pas clair].

[Mais c'est une évidence qu'il y a de plus en plus de riches, qu'il y a de plus en plus de capital. Et aussi de plus en plus de pauvres chez nous. Il en reste pas mal ailleurs, mais le curseur se déplace quand même sacrément dans certains pays. L'europe est en voie de paupérisation relative, et d'ailleurs, nous avons de plus en plus de mal à couvrir nos besoins collectifs - santé, éducation, sécurité... La France en particulier est un peu comme un des ces vieilles familels bourgeoises, dans son chateau décati, qui fait encore semblant d'être riche alors que le plancher se fissure, qu'il pleut au plafond, et que le jardin est devenu une friche...Les cousins se dispute une ofrtune qui n'existe déjà plus... Pas besoin d'études. Juste de regarder.]
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6304
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 415

Message non lupar sen-no-sen » 23/10/14, 18:22

Did67 a écrit :Je parle de mon patrimoine qui se compose d'une maison, d'un peu de "machines", de 3 voitures (je parle de ma famille de 3, actuellement). Pas de mes revenus...
Bonne nouvelle !!!!



Pour obtenir tes biens,il a fallut produire,et cette production est le résultat de l'extraction puis de la transformation de matière première.
Et je confirme,comme presque tout les français(même smicard) tu es riche!


La France en particulier est un peu comme un des ces vieilles familels bourgeoises, dans son chateau décati, qui fait encore semblant d'être riche alors que le plancher se fissure, qu'il pleut au plafond, et que le jardin est devenu une friche.


Au niveau individuel, et ceux malgré une tendance a la paupérisation,on peut dire que historiquement les français n'ont jamais été aussi riche...
Le problème réside dans le fait que toute richesse et relative a un environnement donné;à une époque ou une radio représentait un signe de richesse,il est désormais nécessaire de posséder tout un tas de biens pour être considérer comme ayant atteint un certain niveau de "réussite".
Globalement ont peut considérer la richesse(au sens strictement consumériste) comme étant la capacité à dissiper plus d’énergie que la moyenne,cela est parfaitement corrélé par l'observation,les milliardaires possèdent généralement des véhicules surpuissants,un ou des bateaux voir un jet privée,et certain vont même se payer des voyages aux limites de l'espace...

L'ennui c'est que la "richesse" est directement corrélé aux extractions sur l'environnement et que les externalités de celle ci sont automatiquement répercutés sur les uns ou les autres,autant dire que comme le disait Louis de Funes dans "la folie des grandeurs":"les riches c'est fait pour être très riche et les pauvres très pauvre".
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 8074
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 676

Message non lupar Ahmed » 25/10/14, 22:31

Lorsque l'on parle de "richesse", il est intéressant de distinguer entre richesse matérielle, concrète et richesse abstraite; cette dernière désignant l'accumulation de valeur abstraite, de capital.

La richesse réelle, comme accumulation de marchandise a beaucoup augmenté, quoique les objets concernés tendent, pour la plupart, à s'appauvrir (dans leur contenu ou substance).
Cependant, c'est la richesse abstraite qui a connu l'expansion la plus considérable (et la plus inégalitaire) depuis le tournant des années 1970.
Si vous considérez l'évolution de l'activité de grandes entreprises du CAC40 au cours des dernières années, vous ne constaterez pas de grandes évolutions, en revanche leur capitalisation boursière s'est étonnamment accrue...
C'est que l'industrie financière s'est substituée à l'industrie réelle pour éviter la faillite, cependant la finance ne peut de déconnecter totalement de la réalité et ne peut qu'ajourner provisoirement l'échéance.
Notre société (considérée sous le seul aspect capitaliste) est devenue beaucoup trop riche pour trouver suffisamment d'opportunités lucratives susceptibles d'accroître encore le montant de cette richesse abstraite... Elle bute donc sur une contradiction insoluble et ne peut plus, désormais, accomplir sa finalité irrationnelle.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."


Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité