Dette publique: faillite de la Grèce...à qui le tour?

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 21/09/11, 11:24

Pour avoir un accès plus facile à l'actualité économique, j'ai inclus les dernieres nouvelles de l'excellent blog de Marc Candelier http://www.marc-candelier.com/ accessibles via l'icone Image en haut à droite des forums qui pointe vers le bas des forums:
: https://www.econologie.com/forums/#nouveautes

Liste des dernières nouveautés:

20/09: Jacques Sapir Mots croisés lundi 19 septembre 2011
20/09: Olivier Delamarche - Tim Geithner est un terroriste
20/09: Nicolas Doze - Dégradation de la dette italienne
20/09: Manifestation bruyante à Wall Street
19/09: Jacques Attali: la crise des CDS
19/09: Le monde financier est sur le point d'entrer en mode panique
19/09: Nicolas Doze - La Grèce dans un climat insurrectionnelle
16/09: Nicolas Doze - Dettes et corruption des USA
16/09: François ASSELINEAU dans "LES EXPERTS DE L'ÉCONOMIE"
15/09: Immobilier : Baisse de prix dès 2012


Ecoutez notamment l'intervention de SApir dans Mots Croisés de ce lundi: http://www.youtube.com/watch?v=3sOwu1yRwfI#!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Obamot
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 28824
Inscription : 22/08/09, 22:38
Localisation : regio genevesis
x 5595




par Obamot » 21/09/11, 11:55

Oui, et quand on va sur les forums dédiés à la bourse, on tombe de haut !

Quelques morceaux choisis:


pro-at.com, RIZ, le 02-09-2011 22:42:46 a écrit :
Backward, le 02-09-2011 17:53:02 a écrit :Le marché considère peut être les journées des 17/08 et d'hier comme des tops "définitifs"?


On a une LDC en puissance sur 3288 c'est clair , le gros 4088-3288-2488 puis le petit 3288-2888-3488.
Le pb est que l'on a closé sous G1 (3472) en août .Donc le prochain c'est 37.5% soit 2600 environ .On va faire un trait au niveau de 3472 et si l'on ne parvient pas durablement à repasser dessus d'où on resterait lgts dessous alors c'est la fin des haricots car cette position par rapport à G1 signifiera l'entrée dans un marché baissier lt avec une cible vers 1750-1800 .Il ne faut pas s'étonner que la rupture de G1 cette année ait été la plus grosse bar chart d'avant le downgrade AAA : 200 pions c'est donc un breakout de G1 mauvais signe donc confirmé par la downgrade quelques jours plus tard , mais nous sommes-nous remis de ce choc ? Et bien non car les 3472 à tenir semblent bien lointain .
On constate un top à 6168 en 2007 et 16 mois plus tard le G1 .En 2000 si on considère le top en mai c'est pareil .Si l'on considère en février 2011 alors G1 en juin 2012 ? vers 2084.5 ce qui justifie l'appel du pied du marché 4088-2088 où on retrouve nos 2000 (6168-4168) .
Quand on annoncera la faillite de la Grèce c'est sûr que le marché interbancaire subira un choc type Lehman .La Grèce ne peut que faire faillite , les rentrées fiscales décroissent du fait d'une énorme dépression (chute du pib) .Il faudra bien annoncer la nouvelle au marché à force de repousser l'échéance . Les Argentins ont bien renoncé à leur dettes et ont planté des européens (les retraités italiens ) donc quand c'est des Européens on les plante, rien à foutre! Par contre quand c'est des Ricains il faut pas trop décoter; (-85% pour l'Argentine ) on fera peut-être une réduction de seulement 70% pour les Grecs .
Quant au marché on peut revenir sur 3250-3300 une dernière fois d'ici mi-septembre .C'est bien de pas payer ses dettes , il y en a qui sont bcp plus malins que nous : les Islandais , les Grecs , les Argentins etc ...c'est tellement facile de faire payer les autres c'est le club méd

http://www.pro-at.com/forums-bourse/bou ... 29519.html

Edifiant !

Ce milieu est tellement «pourri» que si j'osais la métaphore, je dirais qu'on assiste à un combat de pro-nucléaires qui se défient en envoyant des barres de combustibles à la figure des investisseurs, et ce sont les plus vulnérables qui trinquent, comme d'hab...

Pendant ce temps, il y en a qui préfèrent planter des souberettes dans les chambres d'hôtel...

Décidément, le monde des économistes et des traders vole bas. Mais c'est intéressant à savoir, tout de même:


pro-at.com, par RIZ, le le 03-09-2011 11:41:20 a écrit :Observons les cycles présidentiels :
1967-1974: le bourse ayant topé en 1966 je pense qu'en 67 on était pas loin du top mais en 74 on a un bottom suite à la crise pétrolière .
1974-1981: on des bottoms systématiquement 1981 étant le bottom de la décennie 80 départ du fameux marché haussier .
1981-1988: on a bottom à bottom 88 étant le bottom en janvier suite au krach de 87 .
1988-1995: on a en 1995 le bottom de 1711 pions on a du bottom à bottom .
1995-2002: on a du bottom à bottom 2002 étant le bottom à ws on a seulement fait un petit trap en 2003 mais on pouvait considéré les 2612 comme bottom et je me souviens que les salles de marché estimaient que la baisse était finie (ils avaient grosso modo raison on est jamais à l'abri d'un petit trap) .
2002-2007: Chirac a du bol cette fois-ci belle hausse bottom à top
2007-2012: et bien Sarkö là avec un top en mai 2007 à 6121 mais top le premier juin de mémoire donc quasi en mai et puisque l'on s'attend à un bottom vers mai-juin , notre président du pouvoir d'achat aura raté son timing .
Donc bottom en 2012 , il y a fort à parier que ce bottom sera pas loin du vrai bottom en l'occurence le cycle présidentiel nous invite à investir le marché pour une hausse en 2012 .
Mais prochaine étape 2012-2017: alors verra t'on un top ou un bottom en 2017 statistiquement les années en 7 sont plus svt des tops que des bottoms et ensuite le marché dévisse of course on peut donc penser que 2017 verra un top relatif , ceci étant à prendre avec des pincettes .


hé, héé...
0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 21/09/11, 12:56

Pas si étonnant: la 1ere qualité d'un bon spéculateur c'est de n'avoir aucune empathie...

Personnellement, je suis plus intrigué par le niveau de grammaire et d'orthographe "nul à chier" (c'est peu dire) sur les forums de boursorama...c'est assez horrible à lire !

On savait que les spéculateurs n'avaient pas d'empathie, on sait maintenant qu'ils n'ont pas de cerveau non plus...CQFD :cheesy:

Celle vidéo aussi est bonne et à voir: http://www.marc-candelier.com/article-o ... 94917.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16390
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5316




par Remundo » 21/09/11, 14:10

L'évolution de la dette grecque vue par Angela Merkel

Chronologiquement...

Image
0 x
Image
Avatar de l’utilisateur
jlt22
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 414
Inscription : 04/04/09, 13:37
Localisation : Guingamp 69 ans




par jlt22 » 21/09/11, 22:35

Recette des états pour régler la dette:
Colbert: Pour trouver de l'argent, il arrive un moment où tripoter ne suffit plus. J'aimerais que Monsieur le Surintendant m'explique comment on s'y prend pour dépenser encore quand on est déjà endetté jusqu'au cou…

Mazarin: Quand on est un simple mortel, bien sûr, et qu'on est couvert de dettes, on va en prison. Mais l'Etat…, lui, c'est différent. On ne peut pas jeter l'Etat en prison. Alors, il continue, il creuse la dette ! Tous les Etats font ça.

Colbert: Ah oui ? Vous croyez ? Cependant, il nous faut de l'argent. Et comment en trouver quand on a déjà créé tous les impôts imaginables ?

Mazarin: On en crée d'autres.

Colbert: Nous ne pouvons pas taxer les pauvres plus qu'ils ne le sont déjà.

Mazarin : Oui, c'est impossible.

Colbert: Alors, les riches ?

Mazarin: Les riches, non plus. Ils ne dépenseraient plus. Un riche qui dépense fait vivre des centaines de pauvres.

Colbert: Alors, comment fait-on ?

Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…
Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres !
C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là !
Plus tu leurs prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.

Extrait du "Diable Rouge" C'était il y a 4 siècles !... et cela n’a pas pris une ride…..

0 x
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 23/09/11, 13:15

Très juste JT, ce sont toujours les classes moyennes qui font les frais de crises et qui financent les gouvernements...c'est à dire la large majorité des visiteurs de ce forum...

-5% au CAC pour hier, -3.5% pour DOW, tout est également dans le rouge today (inclu Or et Argent qui perd 6% : http://www.boursorama.com/indices/matie ... eres.phtml )...

Le système financier fout-il le camp? :cheesy:

Faudrait peut être revoir la définition du crack boursier (-20% en moins d'une semaine), là on dirait bien qu'on est dans le "crack durable"...

:?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 16390
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 5316




par Remundo » 23/09/11, 15:58

jlt22 a écrit :[]
Mazarin: Colbert, tu raisonnes comme un pot de chambre sous le derrière d'un malade ! Il y a quantité de gens qui sont entre les deux, ni pauvres, ni riches…
Des Français qui travaillent, rêvant d'être riches et redoutant d'être pauvres !
C'est ceux-là que nous devons taxer, encore plus, toujours plus ! Ceux là !
Plus tu leurs prends, plus ils travaillent pour compenser… c'est un réservoir inépuisable.

Extrait du "Diable Rouge" C'était il y a 4 siècles !... et cela n’a pas pris une ride…..


Oui, cela a toujours été vrai et le sera toujours. Ce sont les classes moyennes laborieuses qui raquent à mort:
- d'une part pour les "vraiment pauvres",
- d'autres part pour les "vraiment riches"
0 x
Image
bernardd
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2278
Inscription : 12/12/09, 10:10
x 1




par bernardd » 23/09/11, 16:01

Remundo a écrit :Oui, cela a toujours été vrai et le sera toujours. Ce sont les classes moyennes laborieuses qui raquent à mort:
- d'une part pour les "vraiment pauvres",
- d'autres part pour les "vraiment riches"


Et oui, car quand elles prennent conscience de la réalité du système, elles deviennent commerçantes, voire banquier :-)

Le vrai problème : le fonctionnement réel du système n'est pas enseigné dans les écoles.
0 x
A bientôt !
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79528
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11130




par Christophe » 24/09/11, 09:16

Pas enseigné effectivement sinon il ne tiendrait pas 1 semaine !

Expliqué dans le bon reportage trouvé par André : https://www.econologie.com/forums/post212521.html#212521


3 articles à propos des 2 dernieres séance.

L'argent, valeur refuge alternative à l'or, à perdu 16% hier, du jamais vu depuis 20 ans...Que se passe-t-il ?

A défaut d'explications, voici quelques constatations :

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-a ... -16/535307

http://votreargent.lexpress.fr/bourse/f ... 66502.html

http://www.alternatives-economiques.fr/ ... 55370.html

ps: beaucoup de classes moyennes sont déjà commerçantes voire banquières, je comprends bien pas ta remarque...
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 24/09/11, 18:29

Probablement baisse de l'activité économique plus ou moins anticipée, les métaux indispensables étant moins demandés par les industriels, baissent de prix.

De plus les valeurs des actions des spéculateurs ayant chuté, ils sont bien moins riches, et vidés, n'ont plus les moyens d'acheter des métaux précieux !!!
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 64 invités