Débat sur la dette et faux semblants

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1605
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 30




par Philippe Schutt » 24/08/11, 13:11

Si on me donne 1000€ par mois, j'arrête de bosser tout de suite. :cheesy:
0 x

Avatar de l’utilisateur
swift2540
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 383
Inscription : 04/08/08, 00:48
Localisation : Liege
x 1




par swift2540 » 24/08/11, 13:22

Philippe Schutt a écrit :Si on me donne 1000€ par mois, j'arrête de bosser tout de suite. :cheesy:

Alors c'est que ton boulot ne te conviens pas :cheesy:
Arrêter un moment, c'est la première chose qui vient à l'esprit, tout le monde a déjà penser "si j'avais le temps, je ..."
Mais après?
0 x
Parfois il vaut mieux s'arrêter, réfléchir, et se poser les bonnes questions...
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 720




par sen-no-sen » 24/08/11, 13:46

Philippe Schutt a écrit :Si on me donne 1000€ par mois, j'arrête de bosser tout de suite. :cheesy:


...C'est cela le problème! :?



swift2540 a écrit:

Là est la question. Le film parle (de mémoire) de 30% de salaire en moins (pour tous), de diminuer les charges patronales et de hausse de tva pour compenser.


30% de salaire en moins, mais alors pourquoi continuer à travailler?
Les effets pervers d'un tel dispositif sont évidents, vu le peut de personnes motivé par leurs travail.

Il y a un risque de créer une scission nationale, avec d'un coté ceux qui ne veulent plus travailler et les autres...


Si tu prends le total des dépenses actuelles (alloc, pensions, 30% de salaires fonctionnaires,et autres aides) et que tu répartis sur le nombre d'habitant, ça donnerait combien pour chacun?


Il ne s'agit pas de faire un simple raisonnement mathématique.Sur ce sujet il y a trop de personnes qui se basent sur un calcul trop théorique et omettent l'approche logique et sociétale.
Il est clair que si on calcul le total des aides sociales en tout genre (RSA, allocation familiale,aide au logement etc...) la sommes totale est faramineuse.
Néanmoins, centralisé diverses sommes, remises suite à diverses situations (naissance, enfant a charge etc...),risque de changé radicalement la société.
En somme, le résultat du problème n'est pas purement mathématique (et donc calculable), mais bien comportementale (et donc très dur à anticiper).
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1605
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 30




par Philippe Schutt » 24/08/11, 13:52

swift2540 a écrit :Alors c'est que ton boulot ne te conviens pas :cheesy:

non, je me dis simplement que si je n'avais pas besoin de me battre sans arrêt pour gagner ma vie ce serait super.
Ma compagne ne travaille plus depuis 2 ans et elle s'y est très bien faite, elle n'imagine pas reprendre un travail !
0 x
Avatar de l’utilisateur
nlc
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2751
Inscription : 10/11/05, 14:39
Localisation : Nantes




par nlc » 24/08/11, 13:56

A 1000€ par mois j'arrête de bosser aussi, et je bricole pour moi, c'est une évidence
0 x

Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6834
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 720




par sen-no-sen » 24/08/11, 13:57

Philippe Schutt a écrit :non, je me dis simplement que si je n'avais pas besoin de me battre sans arrêt pour gagner ma vie ce serait super.
Ma compagne ne travaille plus depuis 2 ans et elle s'y est très bien faite, elle n'imagine pas reprendre un travail !


Tout a fait, je comprend très bien cela, moi même, bien que j'aime mon boulot...j'y préférais volontiers des activités plus méditatives et plus sportives...A plus forte raison dans une logique de simplicité volontaire.
Je pense que beaucoup de gens suivrait cette logique et n'iraient travailler que pour financer, par exemple ,des travaux dans leurs maisons (toiture a changer), pas sur que l'économie actuelle apprécie!
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 20362
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 8679




par Did67 » 24/08/11, 14:11

1) Et moi, bien qu'ayant la chance de beaucoup aimer mon boulot, je constate que cela devient tous les jours un peu plus dur, que j'ai de plus en plus de mal, qu'après mon infarctus, je suis en souffrance croissante... j'arrêterais, c'est sûr.

Et j'essaierai de créer "de la valeur" pour la société d'une autre façon !

2) Où il apparait que notre travail, c'est pour le salaire. Que le salaire est une partie de la contre-valeur de la valeur des biens et des services que nous créons...

3) Que la monnaie n'est que la matérialisation de cette valeur (sat traduction en chiffre et en un support - billet ou numérique)...

4) Que bien sûr que la compléxification des échange,s des instruments financiers est deven,ue telle que certains font de la monnaie une valeur en soi, vendent des "bons" avant même de les avoir acheter, et que pour le commun de smortels, cela devient très complexe.

Du coup, ces "certains" arrivent à accaparer une grosse part de la valeur produite, via la spéculation. Une autre partie est accaparée par les pays qui produisent plus, plus vite, moins cher... Pas étonnant que pour maintenir notre niveau de consommation de biens et service,s nous soyons amené à nous endetter (donc à consommer de la valeur que nous n'avaons pas produite, ou pas encore produite...).

5) Et qu'avec ça, on pourrait reprendre la discussion
0 x
Avatar de l’utilisateur
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1605
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 30




par Philippe Schutt » 24/08/11, 14:11

Cela dit, je suis d'accord que les banques n'ont pas à créer la monnaie, cela ne devrait être possible qu'aux banques centrales, et avec restrictions.
D'un autre coté, si les gouvernements n'avaient pas tant flambé et créé un tel déficit tout serait bel et bien
0 x
Avatar de l’utilisateur
swift2540
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 383
Inscription : 04/08/08, 00:48
Localisation : Liege
x 1




par swift2540 » 24/08/11, 14:20

Exact! Vous avez tous raison...dans un premier temps.

Pour par ex rénover son toit, va d'abord falloir financer l'achat de la maison.
Si plus personne ne veut travailler, les salaires augmenteront(le coût de la vie aussi) et redeviendront attractif. NLC l'a très bien décrit sur l'ile :arrowu: Le marché va s'autoréguler.

Prenez le cas d'un artisan. A certaines périodes de l'année, il a besoin de qq de plus, mais engager coute trop cher.
A d'autres, il y a manque de boulot et il ne sait pas comment boucler les fins de mois.
Résultat: il bosse comme un fou pour compenser les périodes de vache maigres. Et est en vacances non désirées à d'autre moments.

Avec ce système, il engage pour une période, et à de quoi vivre le reste du temps.
0 x
Parfois il vaut mieux s'arrêter, réfléchir, et se poser les bonnes questions...
Avatar de l’utilisateur
swift2540
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 383
Inscription : 04/08/08, 00:48
Localisation : Liege
x 1




par swift2540 » 24/08/11, 14:23

Did67 a écrit :1) Et moi, bien qu'ayant la chance de beaucoup aimer mon boulot, je constate que cela devient tous les jours un peu plus dur, que j'ai de plus en plus de mal, qu'après mon infarctus, je suis en souffrance croissante... j'arrêterais, c'est sûr.

Et j'essaierai de créer "de la valeur" pour la société d'une autre façon !

Arrêter définitivement, ou travailler par ex mi-temps, et apprendre par ton boulot à qq?

Créé de la valeur, ça veut dire travailler, non?
Autrement certes, mais travailler tout de même...
0 x
Parfois il vaut mieux s'arrêter, réfléchir, et se poser les bonnes questions...


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 32 invités