Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiquesAprès le Perche du Nil: le poisson Panga, mondialisation

Economie actuelle et développement durable sont-ils compatibles? PIB, croissance (à tout prix), développement économique, inflation...Comment concillier l'économie actuelle avec l'environnement et le développement durable.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50382
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Après le Perche du Nil: le poisson Panga, mondialisation

Message non lupar Christophe » 01/08/08, 16:41

A découvrir en vidéo ici: http://www.dailymotion.com/video/xo87j_ ... quun-panga

Perso j'en ai jamais vu (ou jamais fais attention)...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3500
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 34

Message non lupar gegyx » 01/08/08, 19:15

J’avais vu l’émission, par curiosité. En effet c’est souvent au menu de la cantine.
Puis à la maison, pouvoir d’achat oblige…
Je trouve ce poisson bon, pratique, et depuis que j’ai vu le reportage…
Je n’ai pas changé d’avis. :mrgreen:

C’est un filon où se sont précipités les vietnamiens, car il y avait les conditions idéales pour l’élevage. Mais le boum, fut quand par injection d’hormones, présents dans l’urine de femme enceinte(chinoise, c’est moins cher), on put stimuler à l’envie la production d’œufs des femelles.

Ce qui permet de faire de l’aquaculture. Regardez le reportage, c’est rigolo.

Les alevins poussent, puis sont remisés dans des filets, servant de nasses énormes, sous une jonque, où vit la famille des pécheurs éleveurs, pendant les 6 mois, jusqu’à la maturité du poisson.
La nourriture distribuée par une trappe, est encore un savant mélange pour bien profiter. :cheesy:
Je crois que le soja vient d’Amérique du sud, donc OGM.

Faut voir la couleur des eaux, où la visibilité est de 10 cm…

La famille reste à demeure, donc sur le bateau, pour l’élevage, et pour surveiller leur trésor.
Ils boivent l’eau du fleuve, se lavent avec, et cerise sur le gâteau….
Font leurs besoins depuis le bateau, juste au dessus de la nasse…
:mrgreen:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50382
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 01/08/08, 19:35

Ca me gêne quand meme un peu de brandir la banière "écolo" (car non épuisable par rapport aux autres espèces) de la part d'un poisson :

a) importé congelé de l'autre bout du monde (ou presque)
b) nourrit avec du poisson séché (et autres dopant, antibotiques surement) importé de l'autre coté du pacifique (Pérou dixit le doc)
c) dopé aux hormones humaine

Après bon...jdois pas avoir la même notion de "écologie"...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/08/08, 12:07

Bonjour Christophe,
J'ai posté deux fois une réponse qui vient de mon word, avec des liens internet, un fameux boulot, et ton site refuse ma réponse :shock:
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/08/08, 12:56

Bonjour,
Parfois il m’arrive de manger ce poisson sans goût, mais fin, et sans arêtes.
Comme le sujet est à mon gout digne de recherches, j’ai cherché sur le net, avec des mots comme « analyse toxicologique pangas, ou pangasius »
« Ou pollution mékong », etc..
Je n’ai trouvé AUCUN chiffre précis sur la pollution du mékong (deux heures de recherches) ; ni sur des analyses faites sur le pangas…
Ce que j’ai trouvé se résume à ceci :
Nourriture des pangas qui contient des excréments de bétail
Le mékong à un gros débit, donc pas de risque de pollution.
Existance de la comission du mékong..Pourquoi ???
Existance de poubelles nucléaires au Tibet..dont les eaux se déversent dans….
Problèmes de pollution à l’arsenic…de déchets pétroliers, de matières fécales,
Mort de milliers de poissons d’aquaculture dans le delta du mékong
Je suis rassuré il parait que l’union européenne contrôle la toxicité éventuelle du pangas.
Ce qui suit, ce sont des articles en vrac, que j’ai trouvé intéressants, qui expliquent plus en détail mon résumé.
Mais je n’ai trouvé aucun chiffre concret sur la qualité de l’eau du mékong (métaux lourds, pcb, arsenic, etc…)
Pollution et infrastructures

Pendant longtemps, le Mékong est resté relativement à l’abri des
problèmes de pollution. Pas ou peu de barrages y étaient construits
et seulement quelques grandes villes, peu industrialisées, s’étaient
établies sur ses rives. Les difficultés de navigation dues aux
nombreux effleurements rocheux et aux rapides ont limité les
problèmes d’environnement qui en découlent. Cela signifie-t-il que le
fleuve n’est pas pollué ? Malheureusement non. Comme ailleurs, la
pollution a envahi les eaux du Mékong et les divers projets de
développement qui verront le jour au cours des prochaines années
font peser des risques importants sur les écosystèmes et la qualité
de vie des populations riveraines. Conscients des enjeux, les six
participants de la Mekong River Commission (MRC) ont reconnu la
prévention de la pollution comme l’une de leurs plus hautes priorités.
Même si les problèmes de pollution se retrouvent partout, ils sont
très présents dans le delta qui est une zone agricole et d’aquaculture
très importante. Les pesticides (insecticides, herbicides, fongicides
et d'autres produits chimiques), dont plusieurs ont été soit interdits,
soit réglementés en raison de leur toxicité, sont encore utilisés
massivement par une majorité d’agriculteurs. Les impacts sur la santé
des populations commencent à inquiéter les autorités vietnamiennes.
*****************************************************
Autre article :
Conclusion
Etant donné les piètres résultats du traitement des déchets nucléaires par la Chine et le manque de technologie pour le stockage des ces déchets, les conséquences de la nucléarisation du plateau tibétain sont véritablement alarmantes, aussi bien pour le Tibet, la Chine que pour les Etats voisins.
La poubellisation nucléaire du plateau du Tibet est un problème régional et international. Plus globalement, c'est un problème majeur, car c'est là que naissent les principaux cours d'eau de l'Inde, de la Chine, du Népal, du Pakistan, du Bouthan, de la Birmanie, du Bangladesh, de la Thaïlande, du Cambodge, du Vietnam et d'autres encore.
Le plateau de Tibet doit être sauvé d'un holocauste nucléaire. Cette responsabilité incombe au gouvernement chinois mais aussi aux Tibétains et à la communauté internationale. Nous devons agir avant qu'il ne soit trop tard.

**********************************
Video poisson chat (la vidéo est amusante)
http://translate.google.be/translate?hl ... r%26sa%3DN

Dans le delta du Mékong, le montant des excréments du bétail produit utilisé pour être suffisamment petit pour être efficacement utilisés comme aliments pour poissons en étangs piscicoles et les canaux. Toutefois, avec l'augmentation du nombre de leurs excréments du bétail est devenu une source de pollution de l'eau


La pollution par les zones industrielles met en péril le développement économique dans le delta du Mékong, a déclaré des experts lors d'une conférence à la province de Long An vendredi.
Vice-directeur de l'Institut sud de la science et la technologie Nguyen Chon Trung a déclaré que jusqu'à 70 pour cent de la région de 203 zones industrielles n'ont pas centrale de traitement des eaux usées.
Dans une encore plus alarmant, il a dit que 90 pour cent du delta du Mékong usines étaient des rejets des eaux usées directement dans l'environnement.



Des centaines de milliers de poissons d’élevage ont été retrouvés morts dans l’un des principaux fleuves de Thaïlande, a annoncé mardi le Département de la Pêche, suscitant des craintes de pollution émanant d’usines de la région.
Article publié le mardi 13 mars 2007 à 03:52 HAE

La résistance aux antibiotiques dans Gram-négatives bactéries isolées d'élevage de poissons-chats
Sarter S., Hoang Nam Kha Nguyen, Le Thanh H., J. Lazard, D. Montet. 2007. Contrôle des aliments, 18 (11): 1391-1396.

Les pratiques d'alimentation pour Pangasius sp. l'aquaculture dans delta du Mékong (Viet Nam) sont évalués et l'importance de home-made alimentation est mise en évidence. Les agriculteurs passent de 5% des coûts de production pour la prévention des maladies, surtout pour les antibiotiques prophylactiques et thérapeutiques. Par conséquent, l'étude vise à analyser la résistance de poissons bactéries aux antibiotiques pour les aider à améliorer leurs pratiques. Les bactéries isolées de poissons-chats (n = 92) ont été arbitrairement choisis à partir de 3 différentes exploitations piscicoles d'analyser leur résistance aux antibiotiques et d'évaluer l'antibiotique pression exercée sur l'environnement. La sensibilité aux antimicrobiens a été examiné pour certains isolats contre 6 antibiotiques majeurs en utilisant la méthode de diffusion agar: oxytétracycline, le chloramphénicol, triméthoprime-sulphamethoxazole, la nitrofurantoïne, l'acide nalidixique, et l'ampicilline. La principale microflore bactérienne composé de membres des entérobactéries (49,1%), pseudomonads (35,2%) et vibrionaceae (15,7%) familles. Les principaux multiples profils de résistance aux antibiotiques inclus AM-OTC-SXT-NA (17,8% des isolats), OTC-SXT-NA (15,1%), AM-C-FT-SXT-NA (13,7%), AM-FT-OTC (9,6%), AM-C-FT-OTC-SXT-NA (8,2%). MAR valeurs d'indice des 3 fermes vont de 0,36 à 0,62 ce qui indique un haut risque exposés aux antibiotiques-source. Ces résultats ont montré que la résistance aux antibiotiques chez les bactéries indigènes de poissons est d'une grande préoccupation dans l'aquaculture poisson-chat du Mékong dans le delta de la rivière. © 2006 Elsevier Ltd Tous droits réservés.

:D Ha!, j'ai enfin réussi à envoyer cette réponse.
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 02/08/08, 19:24

Bon, bien sûr on est rebuté par le côté excrément: impureté biologique, bactériologique, métaux lourds, hormone bizarres, etc..

mais n'oublions notre ancienne agriculture naturelle "au fumier" :cheesy: .

c'est typique du cycle de la vie: les plantes poussent mieux sur la m..., les champignons de Paris sont élevés sur fumier de cheval, on mets du purin pour engraisser les champs, etc....( et l'herbe poussait plus dru près des pieds de la table de jardin, là ou mon chien levait la patte ! ). C'est un cycle naturel, même s'il nous dégoute un peu.

ceci dit, je suis tout à fait partisan d'exercer une stricte surveillance sur ce genre de produits.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 50382
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 935

Message non lupar Christophe » 02/08/08, 20:06

lejustemilieu a écrit :Bonjour Christophe,
J'ai posté deux fois une réponse qui vient de mon word, avec des liens internet, un fameux boulot, et ton site refuse ma réponse :shock:


Vérifie les caractères spéciaux...et si ca ne va toujours pas, envoie moi par email stp...

Oups t'as réussi apparement...

Pas de relevé de pollution sur le Mekong? Est ce seulement étonnant?
Par contre les chairs de poissons importés doivent respecter des normes...
Dernière édition par Christophe le 02/08/08, 20:20, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
lejustemilieu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4075
Inscription : 12/01/07, 08:18
x 1

Message non lupar lejustemilieu » 02/08/08, 20:17

Finalement j'ai réussi, après transformation du texte.Merci
0 x
L'homme est par nature un animal politique (Aristote)
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13814
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 537

Message non lupar Flytox » 02/08/08, 22:13

Bonjour elephant
elephant a écrit :Bon, bien sûr on est rebuté par le côté excrément: impureté biologique, bactériologique, métaux lourds, hormone bizarres, etc..

mais n'oublions notre ancienne agriculture naturelle "au fumier" :cheesy: .

c'est typique du cycle de la vie: les plantes poussent mieux sur la m..., les champignons de Paris sont élevés sur fumier de cheval, on mets du purin pour engraisser les champs, etc....( et l'herbe poussait plus dru près des pieds de la table de jardin, là ou mon chien levait la patte ! ). C'est un cycle naturel, même s'il nous dégoute un peu.

ceci dit, je suis tout à fait partisan d'exercer une stricte surveillance sur ce genre de produits.


La nature "exploite" bien les déjections des autres espèces mais pas forcément celle de sa propre espèce. Immanquablement il y a propagation de maladie et vu la prosmicuité que l'on voit dans les bassins sur la video, la contagion peut anéantir tout un élevage en moins de 2. Donc , préventivement.....on les gave d'antibiotiques... :evil: . C'est la même solution que pour les poules , les cochons , les vaches, les abeilles etc....
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 02/08/08, 23:16

oui, effectivement, cet aspect antibiotique m'avait échappé, désolé..
chérie ! pas de panga au menu ! ni ce soir, ni la semaine prochaine, jamais, quoi ! :frown:
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Economie et finance, durabilité, croissance, PIB, fiscalités écologiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités