Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueUn avis (faussé) sur les Pompes à chaleur et machines frigos

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 07/09/06, 01:17

Bonjour, Boulon

et c'est comme les moteurs diésel, s'ils sont utilisé à moins que la pleine charge leur rendement diminue encore

Tu as glissé une coquille pour savoir si le lecteur du forum dorment ?

Sur un diesel
Contrairement a ce qui se passe dans le moteur a éxplosion le rendement est meilleur a faible charge qu'a pliene puissance .
La consomation spécifique diminue donc avec le régime jusqu'a une vitesse ou les frottements prenant une imoportance relative plus grande ,la font augmenter.
c'est une des raisons que le panton sur un diesel n'a pas un bon rendement au bas régime, le réacteur a sa signification la ou le diesel entre dans son mauvais rendement.. forte injection mauvaise combustion..
et cela nous a donné la fausse impression que c'est uniquement le
manque de chaleur, ça je l'ai appris par comparaison sur le moteur essence..

Pour ce qui est du pompage dans un puit creux c'est vrai a condition de faire une boucle hermetique de liquide qui s'échange dans les profondeurs
Quand j'ai fait mes premiers puits pour la thermopompe, j'avais pensé a la même chose pomper de l'eau dans la nappe a 4 metres et la rejeter dans la nappe a 20 metres aprés avoir travailler comme un sauvage pour enfoncer le long tube lorsque j'ai mis en marche le pompage a 4 metre etait facile mais le refoulement a 20 metre etait plus pénible que le pompage (nature du sable ou couche qui ne comunique pas? Mais j'ai du abondonner cette idée de pompage facile ou de transfert d'eau d'une nappe superieur a une nappe inferieur, c'etait beau sur la papier ce principe des vases comuniquants..
Les pompes les moins energivores c'est les vielles pompe DURO a piston avec un moteur de 1/4 de hp elle pompe le méme volume qu'une bonne pompe centrifuge de 1/2 hp mais il y plus de maintenance..
Certaine pompe centrifuge pour les puits plus profond que 7 metres, on descent un venturi et avec de l,eau on accelere celle du fond , au detriment du débit..

André
0 x

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 07/09/06, 08:56

comme quoi on a de la chance en Alsace, l'eau est à environ 4 mètres, dans un sol composé essentiellement de graviers. il faut pomper beaucoup pour que le niveau baisse significativement. Malgré cela, les PAC sont encore rares, elles ne font que commencer à être connues !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 07/09/06, 08:58

boulon a écrit :
Philippe Schutt a écrit :Si tu réinjectes l'eau à la même profondeur que tu l'as pompée, et que tes tuyaux sont suffisamment gros pour ne pas avoir trop de pertes de charge, la conso de ta pompe ne devrait pas être bien méchante...



Voir donc, quelle puissance de PAC on peut faire tourner avec par ex 3 m3/h à 11 °C départ
ou 3 m3/h à 17°C départ

qu'en pense-tu Capt_Maloche?

boulon


Réponse pour Philippe : ce serait vrai pour des puits inférieurs à 9m de profondeur, sinon grosse puissance.

Réponse pour Boulon : 11°C départ eau de puit?
En mode Chauffage
3m3/h = env. 0.83 Kg/s
Concidérons une température d'évaporation idéale à +7°C et un bon COP de 4 pour une condensation à 35°C , soit une température de rejet à l'évaporateur de +3°C (vanne thermostatique réglée à +3, risque de gel dans le circuit si plus bas)

Avec de l'eau à 11°C, P.Chauffage possible = 0.83x4.18x(11-3)= 27 KW prévoir 20KW
Avec de l'eau à 17°C, P.Chauffage possible = 0.83x4.18x(17-3)= 48 KW prévoir 35KW

voilà, voilà, J'espère avoir répondu à ta question, l'ami
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 10/09/06, 17:54

Merci Capt_Maloche

Donc dans le premier cas (11°C), on a 20 kw/COP 4 = 5 kw pour le compresseur
+ une pompe à eau de 0,37 kw (environ 3 m3/h à 2,5 bar) = 5,37 kw
Le COP de 4 devient : 20/5.37 = 3,72
Il baisse de 7 % : c'est dommage mais raisonnable, et on peut pomper jusqu'à un petit 25 m., voir un petit 35 m. de profondeur avec une réaspiration dans un 2ème forage (pas trop près, ce dernier, pour ne pas refroidir l'eau de prélèvement, au fait, à quelle distance le 2ème forage doit-il être pour ne pas baisser la T° du forage de prélèvement de plus de, disons 0,5°C, après un long hiver, si par ex. l'eau de la nappe circulerait à contre sens (du 2ème vers le premier)?)

Philippe Schutt a écrit :comme quoi on a de la chance en Alsace, l'eau est à environ 4 mètres, dans un sol composé essentiellement de graviers. il faut pomper beaucoup pour que le niveau baisse significativement.

çà, c'est bien vrai, mais dans ce cas, il faut trouver une pompe adaptée avec le meilleur rendement pour le débit et pression donnée : difficile à trouver en standard

peut-être que les constucteurs de PAC en proposent

ou voir la suggestion d'André : pompe à pistons
ou encore pompe à piston membranne genre pulvérisateur, mais prévue pour de très faibles pressions


André a écrit : Tu as glissé une coquille pour savoir si le lecteur du forum dorment ?

Sur un diesel
Contrairement a ce qui se passe dans le moteur a éxplosion le rendement est meilleur a faible charge qu'a pliene puissance .
La consomation spécifique diminue donc avec le régime jusqu'a une vitesse ou les frottements prenant une imoportance relative plus grande ,la font augmenter.


N'est-ce pas plutôt toi qui veut vérifier si les lecteurs de forum dorment :?:

Le rendement (consommation spécifique) (quantité de carburant nécessaire pour un travail donné) d'un moteur diésel est toujours meilleur au plus on se rapproche de la charge maximum et en même temps d'un régime pas trop élevé souvent on dit au régime du couple maxi

Tu as dû déjà avoir vu ceci :
Rappelle toi : les chevaux à crottins (il faut tous les faire travailler pour ne pas gaspiller)

https://www.econologie.com/forums/public2/essaiconsojd4255.xls

surtout pas à faible charge :evil:
0 x
MBenoit
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 22
Inscription : 22/08/07, 17:18

Message non lupar MBenoit » 24/05/08, 19:20

nonoLeRobot a écrit :
Pour celà il a raison, celà dit un chauffage électrique avec consomme 5 fois moins qu'un chauffage électrique donc c'est plus avantageux ...

...peut être à peine retable vu l'investissement... Ceci dit si ça permet de faire des éco d'énergie je vois pas pourquoi il serait scandaleux de le defiscaliser



Cela permet de faire des économies d'énergies, ... je pense pas vraiment que ca en fasse tellement que ca :

En effet, la majorité de la production électrique en france vient du nucléaire. Le rendement d'un réacteur tourne aux alentours de 30%
Calcul pour une PAC avec un COP de 3 :
1kwh de puissance thermique délivrée par le combustible nucléaire
0,3kwh est récupéré en électricité et consommé par la pac
La PAC récupère 0,3kwh x 3 = 0,9kwh de puissance thermique

Economie = négatives !! et encore, je compte pas les pertes dûes au transport de l'électricité qui sont loin d'etre négligeable.

Pour avoir effectivement une économie, il faudrait un COP d'au moins 4, et encore, si on prend en compte la durée de vie de la PAC (10ans, certains parlent de 15a), donc l'énergie qu'il faut pour fabriquer et transporter le produit...

La PAC permet donc d'augmenter le rendement d'une installation de chauffage électrique... mais elle est loin d'etre la solution idéale.

A comparer aux meilleures chaudière gaz ou bois qui affichent des rendements de plus de 90%
0 x

Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 24/05/08, 22:07

Une PAC c'est trés bien, mais c'est trés cher

le soucis c'est que l'investissement ne sera rentable que quandl'énergie sera encore plus chère, mais je sens que ça viens
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités