Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueUn avis (faussé) sur les Pompes à chaleur et machines frigos

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 05/09/06, 21:41

bonsoir Capt_Maloche

Est-ce que tu connaîs des exemples précis de débits dans les détendeurs existants :

par exemple PAC compresseur 3 kw COP=4 = chauffage utile 12 kw avec tel gaz : quel débit précis peut-il y avoir dans le détendeur(capillaire ou non)? et quel delta P fonctionnel(perte de charge)?

juste pour me rendre compte de la réalité

Je néglige les accessoires(ventilos des échangeurs par ex.)
en général combien représente la puissance des accessoires en %tage du compresseur?

boulon
0 x

Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 06/09/06, 00:41

On est bien d'accord l'energie reccuperée ne pourra jamais faire tourner le compresseur. Mais c'est vrai que l'idée de boulon est genial.
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 06/09/06, 15:14

Capt_Maloche a écrit :Je pense que cela clos ce débat.


Pour ceux qui ont compris ce qui était écrit au dessus de cette phrase, surement. Pour les billes comme moi, ça clos rien du tout.

Parce que le fait de ne rien y connaitre n'empêche pas la mauvaise foi :
mauvaise-foi man a écrit :Oui, mais s'il il y a une faille spatio-temporelle qui s'ouvre dans ton compresseur et que des aliens en profitent pour balancer plein d'énergie dans le système, Hein, Qu'est-ce qui se passe, hein ? Il est toujours clos, le débat ?


.... Bon d'accord, j'arrête de fumer de la colle :lol:
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
Capt_Maloche
Modérateur
Modérateur
Messages : 4545
Inscription : 29/07/06, 11:14
Localisation : Ile de France
x 27

Message non lupar Capt_Maloche » 06/09/06, 16:30

:D :D :cheesy: :cheesy: :cheesy: :lol:

Que veux tu, c'est un métier
0 x
"La consommation s'apparente à une recherche de consolation, un moyen de remplir un vide existentiel croissant. Avec, à la clé, beaucoup de frustration et un peu de culpabilisation, accrue par la prise de conscience écologique." (Gérard Mermet)
OUCH, OUILLE, AÏE, AAHH! ^_^
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 06/09/06, 19:12

Bonjour

Fait ton metier pour vivre entier
cela te dis quelque chose avant d'atterrire ! la recitation des pilotes.

on est loin du fréon 22 ou 410 une petite blague en passant...

André
0 x

Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 06/09/06, 20:36

boulon a écrit :Mais souvent les COP des PAC avec prélèvement d'eau ne tienne pas compte des kw qui servent à acheminer l'eau vers la PAC

Si tu réinjectes l'eau à la même profondeur que tu l'as pompée, et que tes tuyaux sont suffisamment gros pour ne pas avoir trop de pertes de charge, la conso de ta pompe ne devrait pas être bien méchante...

Pour ton système de détendeur, Guy Nègre a aussi mis un détendeur sur ses voitures à air comprimé. Je m'étais toujours demandé pourquoi, vu que c'est une perte d'énergie alors qu'il a un gros problème d'autonomie... :|
0 x
Avatar de l’utilisateur
PITMIX
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 2017
Inscription : 17/09/05, 10:29
x 12

Message non lupar PITMIX » 06/09/06, 23:16

Oui mais dans la voiture de Guy Nègre l'air est comprimée dans un reservoir afin d'obtenir une meilleure autonomie justement. Ensuite il faut detendre l'air afin de l'utiliser à la pression adequate.
Le detendeur va creer une perte de charge mais pas de problème d'autonomie.
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 06/09/06, 23:17

Philippe Schutt a écrit :Si tu réinjectes l'eau à la même profondeur que tu l'as pompée, et que tes tuyaux sont suffisamment gros pour ne pas avoir trop de pertes de charge, la conso de ta pompe ne devrait pas être bien méchante...


D'accord pour des niveaux dynamiques de pompage (niveau de l'eau atteint pendant le pompage donné utile à la PAC) très peu différents des niveaux statiques (nappe au repos)

Celà suppose des forages (un pour prélever, et un pour rejetter) ayant une très bonne communication (très bon potentiel de débit : niveau bougeant très peu lors du pompage ou du rejet)

en sachant qu'une pompe immergée (centrifuge) de 3 m3/h a un rendement de l'hydraulique de moins de 60%, à multiplier par le rendement du moteur électrique (ex 57%énergie motrice/énergie consommée pour un moteur mono de 370w ; 64% pour un tri 370w à pleine charge) et c'est comme les moteurs diésel, s'ils sont utilisé à moins que la pleine charge leur rendement diminue encore

le 1,1kw mono tourne à 72.5% et en tri 73 à 74%

à noter qu'il existe des moteurs spéciaux avec rendement plus performant, (un peu) mais le prix ne suis pas le "un peu" plus performant, c'est plutôt le double.

Par contre, si t'as un niveau statique à -60 m, qui passe à -90 m en niveau dynamique à 3 m3/h, il te faut une pompe qui fasse 9 bar pour remonter l'eau -1 bar maximum pour l'aspiration dans le 2ème forage + les pertes de charges pour pousser l'eau dans les tuyaux

Dans le premier cas (niv dyn 10 m.) 370w est plus qu'assez : peu faire 3 m3/h à 3,5 bar(je ne connaît pas de moteur plus faible en références

Dans le second cas il faut les 1,1kw minimum pour les 3 m3/h à 8.5 bar

Voir donc, quelle puissance de PAC on peut faire tourner avec par ex 3 m3/h à 11 °C départ
ou 3 m3/h à 17°C départ

qu'en pense-tu Capt_Maloche?


Philippe Schutt a écrit :Pour ton système de détendeur, Guy Nègre a aussi mis un détendeur sur ses voitures à air comprimé. Je m'étais toujours demandé pourquoi, vu que c'est une perte d'énergie alors qu'il a un gros problème d'autonomie... :|


La réserve à air comprimé a trop de pression lorsqu'elle est pleine "à craquer" pour être utilisée sans détendeur
le moteur ne tiendrait pas le coup (ou alors çà démarrerit "sur les chapeaux de roues, et finirait la réserve normalement)

La perte d'énergie est difficile à appréender pour les moteurs à air comprimé.

Elle se fait principalement lors de la compression de l'air pour charger la réserve, mais si c'est un compresseur à energie éoliène on s'en fout :P

Arrivé dans le moteur, si l'air entrait directement, en se détendant outre mesure il se refroidirait peut-être de trop(en plus des efforts mécaniques non prévus)

Energetiquement, et surtout fonctionnellement, le mieux est de détendre l'air trop comprimé,et comme cette détente le refroidit, le passer dans un échangeur pour le redilater(récupérer plus de volume utile en passant :P ) (et avoir un air pas trop froid pour le moteur)
Voir même, si c'est un moteur mixte(air comprimé en plus d'un moteur normal : prendre des calories(perdues) à l'échappement(comme le pantone) pour augmenter encore plus le volume utile efficace de la réserve d'air comprimé.

boulon
0 x
Philippe Schutt
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1541
Inscription : 25/12/05, 18:03
Localisation : alsace
x 12

Message non lupar Philippe Schutt » 07/09/06, 00:16

boulon a écrit :Par contre, si t'as un niveau statique à -60 m, qui passe à -90 m en niveau dynamique à 3 m3/h, il te faut une pompe qui fasse 9 bar pour remonter l'eau -1 bar maximum pour l'aspiration dans le 2ème forage + les pertes de charges pour pousser l'eau dans les tuyaux

si le niveau baisse de 30m, on peut admettre que de l'autre coté il monte d'autant ? resterait quand même encore 30m, soit 3 bars.
faut que tu cherches l'eau à 60m ? :shock:
boulon a écrit :Energetiquement, et surtout fonctionnellement, le mieux est de détendre l'air trop comprimé,et comme cette détente le refroidit, le passer dans un échangeur pour le redilater(récupérer plus de volume utile en passant :P ) (et avoir un air pas trop froid pour le moteur)

oui, c'est ce qu'il fait. quand l'air est à une pression plus manipulable il le passe dans des étages moteurs successifs avec réchauffeurs intermédiaires. Mais la première chute de pression, la plus importante, est gâchée avec ce système. Le diamètre du 1er piston pourrait être tout petit, genre pompe à injection de diesel pour limiter le couple. ça ne me semble pas infaisable, et vu l'impasse dans laquelle il est, je suis perplexe...
0 x
boulon
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 357
Inscription : 01/02/06, 20:44
Localisation : Pas-de-Calais

Message non lupar boulon » 07/09/06, 00:34

Philippe Schutt a écrit :
boulon a écrit :-1 bar maximum pour l'aspiration dans le 2ème forage

si le niveau baisse de 30m, on peut admettre que de l'autre coté il monte d'autant ? resterait quand même encore 30m, soit 3 bars.



Même si l'eau du 2ème forage se tient à 30 m de profondeur, l'eau qu'on y renvoit ne sera pas aspirée de plus de 10,33 mètres

à "vide" n'existe pas "vide" et demi et encore moins vide X 3 (30 mètres.

Philippe Schutt a écrit :faut que tu cherches l'eau à 60m ? :shock:


ici c'est pour l'exemple, mais j'ai déjà vu un niveau statique de 15 m. descendre à plus de 100 m. pour moins de 3 m3/h

boulon
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité