Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatiqueMaison Passive

Construction de l'habitat naturel ou écologique: plans, conception, conseils, expertises, matériaux, géobiologie...
Chrysos
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 3
Inscription : 06/01/09, 18:03

Message non lupar Chrysos » 06/01/09, 18:23

Bonjour, je suis nouveau, mais je suis surtout étudiant en Génie Thermique et Energie (DUT) à Longwy.

Les maisons passives étant mon objectif perso pour plus tard, je pense pouvoir amener quelques éléments :

Premièrement oui, elles sont passives. Le terme "maison passive" ou "passivhaus" est labelisé et détermine une maison ayant une conso d'énergie (chauffage et éclairage) inférieur à une limite (50 kw par an si je me rappelle bien).

Elles sont possibles et bien réelles : trés developpées en Allemagne notamment. Elles sont adaptables à presque tous les climats. Aux sceptiques qui pensent que ces maisons ne sont pas adaptés au grand froid, ou au chaud, tâchez de trouvez des infos sur le RMI (Rocky Moutain Institute aux USA) : situé dans les Rocheuses (gros écart de Température) le bâtiment est complètement passif (un des premiers de notre ère je crois). De ce que j'en ai vu, elles ne sont pas des fournaises l'été si elles sont bien conçues.

Ces maisons dépendent effectivement d'une isolation bien pensée, avec le placement des pièces plus chaudes (salle de bains par ex) vers l'intérieur de la maison, des murs trés épais au nord (souvent proche de 60 cm d'épaisseur). Elles utilisent aussi bien des matériaux classiques types bétons cellulaires ou bois, mais usent d'ingéniosité : mur en papier (avec armature bien sûr), rempli de botte de pailles (trés isolantes, gare à l'humidité).

Elles jouent aussi sur l'orientation de la maison : baie vitré plein sud, avec arbres à feuilles caduques plantés devant : en été, ils fournissent de l'ombre, en hiver ne cache pas le soleil. Les fenêtres sont du double ou triple vitrage, et sont souvent placés en hauteur de pièce (l'éclairement naturel est optimisé, moins d'éclairage).
Il faut prendre en compte l'ensoleillement et l'ombrage (du à des immeubles voisins par ex). Et le fait que le soleil soit caché pendant 1 voire plusieurs jours n'est pas un problème : l'inertie du bâtiment peut permettre de palier à ce problème.
Les ponts thermiques (phénomènes de transfert de chaleur sur les coins de mur, les jonctions etc) sont limités au max, et les combles réduits. L'isolation du toit est primordiale.
On favorise également une convection naturelle (la VMC double flux reste une bonne solution quand même) : pas de VMC mais un "vent" artificiel léger crée par la différence de hauteur des aérations et la différence de température dans la salle. Les ponts canadien peuvent être utiles.
On tient compte aussi de l'activité humaine à l'intérieur : des bureaux ne sont pas pensés comme le serait une maison.

Qui peut faire ce genre de construction ? La plupart du temps, un bureau d'étude thermique compétent et un architecte, travaillant en collaboration.

Enfin, si tout cela ne suffit pas (ce qui est rare), on peut complèter avec pompe à chaleur géothermique, quelques panneaux solaires : bref des énergies relativement faible mais adaptées pour des maisons bien isolées.


Elles présentent deux gros problèmes : les obligations du cadastre peuvent parfois empecher des formes, des orientations particulières, donc c'est une contrainte à ne pas oublier.
Le second, et pas le moindre, est le coût : compter environ 30% de surcoût par rapport à une maison classique.

Les réglementations thermiques dans le bâtiment étant de plus en plus dures, il n'est pas impropable qu'un jour, on construise le "tout passif". Mais nous serons probablement tous déjà morts.


Ps : je travaille actuellement sur un projet de pompe à bélier hydraulique, si qqn a des conseils, qu'il ne se gêne pas pour m'envoyer un message.
0 x

Avatar de l’utilisateur
minguinhirigue
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 447
Inscription : 01/05/08, 21:30
Localisation : Strasbourg
x 1

Message non lupar minguinhirigue » 06/01/09, 19:15

Bonjour Chrysos, bienvenu sur le forum.

Pour la pompe bélier, fait une recherche sur le site, il y a une longue discussion sur la création d'un bélier et les difficultés rencontrées se faisant.

Autrement pour la maison passive, juste quelques remarques :
- panneaux solaires et pompes géothermiques permettent d'alimenter des maisons courantes. Mais les €uros investis en isolation sont plus rentables écologiquement et économiquement (crédit d'impôts mis à part). De plus, compte tenu de l'origine actuelle de l'électricité européenne, les panneaux solaires doivent avant tout permettre de remplacer les centrales thermiques qui ferment, et les pompes géothermiques sont à éviter tant que le parc électrique n'est pas vert. Avoir un cop de 2,5 pour une électricité produite à partir de combustible fossile avec un rendement de 0,4, ça revient à bruler directement le gaz pour ce chauffer.
- les bâtiments du Rocky Mountain Institut jouent sur un élément clé et très difficile à maitriser : les déphasages intersaisonnier de chaleur ! En système actif ou passif, il s'agit d'utiliser la capacité du sol sec à stocker la chaleur, et à la laisser migrer progressivement (0,8 à 1 m par mois de déplacement du front de chaleur). On peut comme ça stocker la chaleur de l'été, et la réutiliser en hiver, on "stocke" alors la "fraicheur", utile l'été... Ce dispositif est est une inertie lourde gérée au mieux, mais il est très contraignant : maison semi-enterrée ou terrassements importants pendant la construction.
0 x
greg33
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 12
Inscription : 27/10/08, 14:40
Localisation : bordeaux

maison écolo

Message non lupar greg33 » 02/03/09, 22:24

Le plus délicat en maison passive est sans doute la gestion de l'inertie/isolation de la dalle de sol.
Un blog qui montre qu'une http://www.lamaisondurable.com/5-construire-en-paille/ peut facilement et à moindre coût être passive.
0 x
Agir en construisant écologique
vince8685
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 08/04/10, 17:51

Tout savoir sur la maison passive!!!

Message non lupar vince8685 » 16/04/10, 10:46

Bonjour à tous,
j'ai moi-même fais faire une rénovation écologique de ma maison il y a un an et depuis je me rends compte de tous les avantages que cela apporte:
- économies d'énergies (je dépense 3 fois moins de chauffage et d'électricité qu'avant)
-je participe à la protection de l'environnement
- confort supérieur à celui d’une habitation classique : la chaleur distribuée de manière uniforme dans l’habitat, les problèmes d’humidité et d’odeurs limités grâce à la ventilation à double flux, l’isolation des bruits extérieurs et des courants d’air et la qualité de l’air nettement meilleure, sont quelques-uns des éléments très appréciés dans une maison passive.

Si vous voulez tout savoir sur la maison passive, je vous recommande cet article qui explique toutes ses caractéristiques en détails (définition, avantages, coûts....) : STOP SPAM

Bonne continuation
0 x
vince8685
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 08/04/10, 17:51

Message non lupar vince8685 » 16/04/10, 11:33

Excusez moi je viens de voir , que le lien n'était pas passé, alors si vous souhaitez plus d'informations sur la rénovation énergétique vous tapez sur google "senova" et c'est le 2eme lien (le 1er est leur site internet)
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51589
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1053

Message non lupar Christophe » 16/04/10, 11:41

Pas de spam stp
:?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 16/04/10, 13:42

En regardant, vite, ce site SPAM il a toutes les caractéristiques de beaucoup de sites qui ont le dont de m'énerver et typique des commerciaux :
rien de pratique de clair fixant les idées sur les techniques utilisées (pompe à chaleur inutile à grand froid pro nucléaire, puit canadien/provencal inconnu) et les ordres de grandeur des prix.
Résultat : inspire peu confiance car du genre : on est beau, ayez confiance, on fait tout et plein de généralités.!!!
Rien sur le problème de base des maisons des années 50 à 90 :
comment diminuer le prix du chauffage sans dépenser une fortune en isolation des murs extérieurs et du toit en refaisant tout toit, murs, fenêtres, voire la maison, et sans multiplier les centrales nucléaires, et les pompes à chaleur !!
Rien, Rien et Rien !!
Pas confiance du tout en ces méthodes commerciales !!
Payez un diagnostic et vous saurez ce que vous savez déjà !!!
0 x
HSanders
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 8
Inscription : 01/02/12, 19:16
Localisation : Montpellier

Message non lupar HSanders » 25/04/12, 17:16

Je ai pris la peine de regarder ce site SPAM et je ne vois pas ce que tu y as à redire. Il s'agit d'un BE thermique qui cherche à commercialiser ses compétences. Il n'a pas vocation à te dévoiler en ligne tout leur savoir-faire auquel cas tu n'aurais plus besoin d'eux. Il y a les forum pour cela et "maison écologique" (version papier).

NB : je ne travaille ni pour le BE, ni pour le journal !
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Ecoconstruction: HQE, HPE, bioclimatisme, habitat naturel, architecture climatique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité