Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération...Irriguer une serre avec une fosse septique?

Gestion, accès et utilisation de l'eau chez vous: forage, pompage, puits, réseau de distribution, traitement, assainissement, récupération d'eau de pluie. Procédés de récupération, filtration, dépollution, stockage. Réparation de pompes à eau. Bien gérer, utiliser et économiser l'eau, dessalement et désalinisation, pollution et de l'eau...
gentil33
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 64
Inscription : 09/06/09, 09:17
Localisation : Bordeaux

Irriguer une serre avec une fosse septique?

Message non lupar gentil33 » 27/08/12, 15:43

Bonjour tout le monde,

Il me vient une idée dont je voudrais savoir si elle est exploitable.
Voila, je voudrais pomper régulièrement l'eau usée de ma fosse septique pour arroser en goutte en goutte des légumes aériens en vue que ces derniers consomme la totalité de l'eau usée par évaporation par les feuilles et les matières comme nutriment. Entre la fosse et les légumes je fais passer l'eau usée en pluie sur un lit de sable (support bactéries aérobies) pour dénitrifier l'eau autant que possible.
Pensez vous :
- qu'une serre de 140 m2 soit suffisante pour absorber quotidiennement 240 litres d'eau usée par jour ?
- que les légumes qui ne seront jamais en contact avec l'eau usée seront bons à consommer ?

Edit par la modération: titre du sujet changé
0 x

Alain G
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3044
Inscription : 03/10/08, 04:24
x 1

Message non lupar Alain G » 27/08/12, 18:20

Tout dépend de ce qui passe dans la fosse!


S'il y a du détergent ce n'est pas conseillé de même que bourrer de mauvaise bactéries vos légumes peut engendrer des maladies.


Je ne suis pa un expert dans le domaine mais je gère le traitement des eaux usées à l'usine et les boues passe par le compostage qui a l'avantage de chauffer pour détruire les mauvaise bactéries et microbes et le liquide est passé par l'oxygénation pour réduire le DBo5 qui bouffe l'oxyg;ene et est néfaste avant le retour vers la rivière.

Par contre pour l'arrosage des plantes ya pas de problème!


Habituellement la terre avec ses bactéries et les lombriques se charge bien de rendre ce liquide potable pour le sol.
0 x
Faire un pas derrière parfois peut permettre de renforcer l'amitié.
La critique est une bonne chose si ajouté a quelque compliments.
Alain
Avatar de l’utilisateur
Forhorse
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1918
Inscription : 27/10/09, 08:19
Localisation : Perche Ornais
x 54

Message non lupar Forhorse » 27/08/12, 22:31

Prélever l'eau usée directement dans la fosse je doute que ce soit une bonne idée, a la fois pour la fosse et à la fois pour les légumes arrosé (sans parler de ceux qui les mangeront)
Utiliser l'eau en sortie de filière d'assainissement autonome (après un filtre à sable vertical par exemple) pourquoi pas.
Je sais que c'est possible avec l'eau sortant d'une phytoépuration.

Mais les volumes mis en jeux me semblent relativement faible pour arroser une telle surface.

Actuellement chez moi je n'ai pas d'assainissement (je sais c'est pas bien) donc toutes les eaux usée font directement dehors en contrebas de la maison (sauf WC nous sommes sur toilettes sèches) le terrain est peu drainant (argile) et pourtant la zone humide est très réduite : l'herbe est bien verte sur 20m² et le reste est aussi sec qu’ailleurs.

Vouloir recycler cette eau est une bonne idée (j'aimerais le faire aussi à terme) mais a mon avis il est impératif d'y adjoindre une récupération d'eau de pluie pour faire un complément.
0 x
gentil33
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 64
Inscription : 09/06/09, 09:17
Localisation : Bordeaux

merci de vos réponses

Message non lupar gentil33 » 28/08/12, 07:27

Je vous remercie de vos réponses.
Je vous rassure, ma fosse contient des matières "propres", c'est à dire les excréments humains et les déchets de cuisine purement biologiques et non gras (tout vient du jardin), donc pas de risque chimique.
La seule vraie question que je me pose, c'est au niveau de la surface. Je compte mettre dans la serre des grands bacs aériens qui convrirons40% des 140 m2. Donc j'aurai en réalité 96 m2 réel de culture alimentée par ma fosse septique. Donc les légumes aériens classiques (tomates, concombres, aubergines, etc) seront ils suffisants pour consommer 240 litres d'eau par jour ?
Je viens de faire le calcul. Il faut compter approximativement 1/4 de litre d'eau par pied de tomate. Sur 96 m2, je peux espérer planter environ 1000 pieds (bien sur je ne planterai pas que ça !), soit en tout 250 litres nécessaires pour faire pousser mes tomates, à comparer avec mes 240 litres de ma fosse, je tombe pile poil !!! super !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Re: merci de vos réponses

Message non lupar Gaston » 28/08/12, 08:58

gentil33 a écrit :Je vous rassure, ma fosse contient des matières "propres", c'est à dire les excréments humains et les déchets de cuisine purement biologiques et non gras (tout vient du jardin), donc pas de risque chimique.
Attention aux humains qui prennent des médicaments :frown:
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Re: merci de vos réponses

Message non lupar chatelot16 » 28/08/12, 12:37

gentil33 a écrit :Je vous rassure, ma fosse contient des matières "propres", c'est à dire les excréments humains et les déchets de cuisine purement biologiques et non gras (tout vient du jardin), donc pas de risque chimique.


propre ???

pas de risque chimique peut etre mais gros risque bacteriologique ... ont evacue beaucoup de bacterie par nos excrément ... et il n'est pas conseillé de les reabsorber ... sinon retour aux epidemie de maladie en tout genre comme la ou l'eau des puits et salie par l'abscence d'assainissement ...

si l'eau de la fosse septique doit servir a arroser les legume elle doit le faire par un circuit suffisament long pour que les bacterie pathogene pour l'homme ne puisse pas y proliferer

le cycle le plus long et le plus simple , c'est de laisser les eau usé s'infiltrer dans le sol , et de pomper l'eau dont on a besoin dans une nappe phreatique !
0 x
Avatar de l’utilisateur
Lapin
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 823
Inscription : 22/07/05, 23:50
x 1

Re: merci de vos réponses

Message non lupar Lapin » 28/08/12, 13:20

chatelot16 a écrit :le cycle le plus long et le plus simple , c'est de laisser les eau usé s'infiltrer dans le sol , et de pomper l'eau dont on a besoin dans une nappe phreatique !


:shock:

Image
Dernière édition par Lapin le 28/08/12, 13:38, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
sen-no-sen
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6444
Inscription : 11/06/09, 13:08
Localisation : Haut Beaujolais.
x 485

Re: Irriguer une serre avec une fosse septique?

Message non lupar sen-no-sen » 28/08/12, 13:27

gentil33 a écrit :Bonjour tout le monde,

Entre la fosse et les légumes je fais passer l'eau usée en pluie sur un lit de sable (support bactéries aérobies) pour dénitrifier l'eau autant que possible.


Mouai, fait gaffe aux bactéries, le sable ne filtre pas tout...,et il faut qu'il soi nettoyer à son tour.

L'autre problème, c'est que si tu pompe dans ta fosse,il y aura automatiquement un manque d'eau qui peut sérieusement ralentir le fonctionnement de celle ci.

Ce qui ce fait bien de nos jours c'est les lagunes de décantation ou bac de rétention planté de roseaux de jonc,d'Iris,ou de scirpe qui améliorent le développement des micro-organismes et permettent la captation des nitrates et phosphates,il est alors tout a fait envisageable d'alimenter un potager en sortie de bassin.

Près de 20% des communes Française de moins de 2000hab on désormais recours à ce type de concept sur les nouvelles constructions.
0 x
"Le Génie consiste parfois à savoir quand s'arrêter" Charles De Gaulle.
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16809
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 7085

Message non lupar Did67 » 28/08/12, 14:00

C'est "privé" ou "commercial" ???

Pour vendre, c'est strictement interdit il me semble. Il faut une rupture de cycle. Tu peux par ex irriguer des plantes que tu vas composter. Le compost pourra être utilisé.

Par ex, dans une station de méthanisation, tous les déchets "biologiques" (restes de cuisine, déchets d'abatoirs) doivent être pasteurisés avant d'entrer dans le digesteur, afin de pouvoir épander le digestat à la sortie sur des cultures commerciales.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51910
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1102

Message non lupar Christophe » 28/08/12, 14:52

Did67 a écrit :Par ex, dans une station de méthanisation, tous les déchets "biologiques" (restes de cuisine, déchets d'abatoirs) doivent être pasteurisés avant d'entrer dans le digesteur, afin de pouvoir épander le digestat à la sortie sur des cultures commerciales.


J'avais également entendu que le digestat devait être "désinfecté" après la sortie du digesteur pour une utilisation en épandage...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités


Revenir vers « Gestion de l'eau: pompage, forage, filtration, puits, récupération... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités