Projet de Presse à bûches de papier sciure

Impact sur l'environnement des produits en fin de vie: plastiques, produits chimiques, véhicules, marketing de l'agroalimentaire. Recyclage et recyclage direct (upcycling ou surcyclage) et réutilisations d'objets bon pour la poubelle!
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 14/06/23, 12:18

...faut déjà l'œil du connaisseur, là!
J'avais pourtant pris bien soin d'apporter quelques détails perturbateurs pour éviter d'être percé à jour... Encore raté :!: :oops: :oops: :oops:
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 14/06/23, 19:06

Bon, j'ai redessiné l'implantation des dents et je parviens à quelque chose que me semble satisfaisant sur le papier. Un léger déséquilibre entre un bout et l'autre subsiste, mais en opposition... ça doit pas être gravissime En répartissant également ces dents, j'observe qu'elles se situent presque sur 4 génératrices opposées deux à deux et perpendiculaires entre elles (vous suivez? Vu en profil, c'est en bout d'un croix de St André). Je pense tricher et aligner tout selon ces génératrices...
Vous verrez mieux sur photo, mais pour le moment, il me faut d'abord faire sauter ces dents.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 10/07/23, 22:51

Après une suspension des hostilités pour diverses raisons, j'ai attaqué dur cet après-midi. Conformément à ce que j'avais prévu, j'ai pointé les dents sur les quatre génératrices, ce qui est tout de même plus facile que d'avoir des implantations de dent chaque fois différente. je me suis d'abord aidé de mon gabarit en bois, épaulé de mon aimant repositionnable, mais le gabarit s'est révélé peu précis au niveau de sa perpendicularité au tube et je ne me suis finalement servi que de l'aimant. Ce qui est délicat avec ce dernier, c'est l'effet de soufflage magnétique qu'il engendre. Cela m'a contraint à ne faire qu'un point de soudage, du côté où cet effet se manifeste le moins; ensuite, l'aimant retiré, j'effectue chaque second point...
IMG0109A.jpg
IMG0109A.jpg (176.22 Kio) Consulté 1027 fois

La photo a été prise avant le pointage de la dernière dent de la troisième rangée. Désormais tout est pointé et me semble convenable. Reste à équiper 6 dents de leur accessoire de coupe transversale (largeur: 56 mm): la prochaine étape sera donc la confection de ces lames.
Une fois le rotor terminé, la partie la plus délicate sera achevée: il restera certes pas mal de travail, mais d'une nature moins sensible...
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 21/07/23, 10:13

Le rotor est désormais complet, mais le montage des lames complémentaires a nécessité la confection préalable d'un gabarit de positionnement...
Après un examen attentif, il apparaît que le montage en cantilever initialement prévu n'est pas possible* dans cette configuration mono-arbre et qu'elle ne se conçoit guère qu'avec un dispositif de broyage à deux axes (c'est sur un de ces modèles que j'ai pris l'idée), ou alors cela supposerait que le rotor soit en déport total et donc supporté par des paliers disposés d'un seul côté, ce que je n'envisage pas. C'est dommage, car je trouvais cette idée élégante, même si la coupe ou le repli du carton ondulé n'est pas si problématique...

* Car la partie du carton qui n'est pas déchiquetée bute sur l'arbre et le palier du fait de son positionnement qui se situe dans le plan de l'axe, contrairement à la configuration de deux arbres superposés où l'alimentation du carton se fait entre ces deux axes...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 23/08/23, 21:30

Le rotor a été monté sur un cadre en bois, plus facile à réaliser et à modifier, ce qui est préférable pour un prototype de recherche. Avec une poulie fixée sommairement en bout et une autre, plus petite, au bout d'une perceuse, le tout à la volée, j'ai pu vérifier que l'attaque des dents longitudinales est très efficace, car le carton se trouve supporté des 2 côtés par la platine avant en bois, au niveau des échancrures pratiquées dedans.
J'ai ensuite réalisé une contre-lame pour un test sur une seule lame transversale, mais sans grand succès: la bande de carton qui n'est pris que de l'avant par la contre-lame se plie plus volontiers qu'il ne se coupe. C'est vrai aussi bien à l'état sec qu'humidifié sommairement... J'ai eu beau régler l'écartement entre lame et contre-lame au plus près, c'est foireux... :(
Peut-être qu'à une vitesse plus élevée (je suis limité par le dispositif rudimentaire d'expérimentation) l'effet d'inertie jouerait en ma faveur? Je n'ai pas de réponse à cette question. S'il était possible que le carton soit maintenu des 2 côtés, je suis convaincu que ça fonctionnerait, même avec un jeu significatif: si ça ne couperait probablement pas, du moins ça s'arracherait (ce qui me conviendrait très bien!). Il existe une possibilité de réaliser un dispositif remplissant cette condition, mais ça demande réflexion car assez délicate à mettre en œuvre et mécaniquement pas trop top (travail asymétrique)...
Si vous avez des idées, n'hésitez pas! 8)
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 13/09/23, 19:51

Après moultes réflexions et l'examen d'autres broyeurs de la catégorie "rudimentaire", c'est à dire mono-arbre et DIY, il apparaît que mon essai ne peut être considéré comme invalidant ma configuration particulière. En effet, la vitesse atteinte était trop faible pour ce type de broyeur. Il faut que je branche un moteur un peu sérieux et voir ce que ça donne.
Ça m'a donné l'opportunité de réexaminer toute cette catégorie, principalement mise en œuvre par des turcs et avec des résultats appréciables en termes de simplicité de fabrication comme de résultats. Un fois un test en mode rapide effectué et si non satisfaisant, je pourrais envisager de modifier la denture d'attaque, avec des dents triangulaires: c'est peut-être le secret de ce bon fonctionnement, car la contre-lame de même profil (mais inversé, bien sûr) fourni un appui des deux côté du carton simultanément. C'est un détail qui ne m'avait pas frappé avant de me lancer dans ce prototype et qui justifie rétrospectivement une telle démarche.
Sinon, l'autre alternative consiste dans les modèles à deux arbres: soit le type à "étoiles" contre-rotatives, avec une difficulté moyenne de réalisation des étoiles, mais le souci d'obtenir un très important différentiel de vitesse entre l'arbre supérieur déchiqueteur et l'inférieur qui fait office d'entraineur et de contre lame; soit le broyeur le plus classique et universel, avec ses roues à crochets qui s'interpénètrent avec un décalage réalisé au moyen de rondelles de l'épaisseur de l'outil de coupe en vis à vis. C'est efficace, mais hors de portée d'un bricoleur, même bien équipé: ça suppose de faire appel à la sous-traitance et représente de ce fait un coût plus important. Comme ce sont des broyeurs lents (pas de poussières!) et que les arbres tournent en opposition, mais à la même vitesse, c'est jouable, mais reste du travail assez "lourd". Pour animer ce genre d'appareil, il est possible de recourir au motoréducteur d'un palan électrique chinois, bon marché, sa vitesse est bien adaptée et son autre avantage est l'inversion d'origine en cas de bourrage...
J'ai une possibilité de recourir à cette dernière solution, mais ça prendrait du temps et serait un peu en contradiction avec ma démarche qui privilégie les outils bon marché et facilement reproductibles directement par les intéressés.
1 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 07/10/23, 22:53

Je continue activement mes recherches et vise, dans un premier temps à obtenir un broyeur "rustique", mais fonctionnel. Je regarde du côté de poulies qui pourraient permettre une vitesse suffisante pour hacher convenablement le carton. En cas d'échec, l'arbre réalisé initialement sera purgé de ses lames et sera muni de nouvelles lames triangulaire, conforment au modèle hongrois (et non pas turc: je me suis aperçu de ma méprise en consultant les commentaires des vidéos pour obtenir quelques précisions...) :oops: .
Je suis en recherche d'un programme de DAO pour dessiner précisément les éléments de coupe (spécialement la contrelame) et aussi pour une version ultérieure d'un broyeur plus classique, lent et à deux arbres (et en simili cantilever*); dans ce dernier cas il s'agira de configurer la géométrie des éléments et d'en générer des fichier DFX pour la découpe laser...
Nota: je viens de récupérer des axes hexagonaux de 22 mm de toute beauté qui donne vraiment envie de partir dans cette direction! 8)

* Simili, car l'arbre supérieur sera rattaché au cadre juste un peu en retrait du plan externe, de façon à permettre le passage de la largeur de carton excédentaire tout en assurant un maximum de rigidité, très proche de celle obtenue classiquement en bout d'arbre.
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 79680
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 11223

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Christophe » 04/12/23, 17:33

J'ai brulé mes premières buchettes faites maison avec le truc à 20€...

Premières impressions : une buchette tient longtemps à la combustion et sa façade est quasiment entièrement incandescente en gardant sa cohésion.

Mais cela ne semble pas chauffer très fort, il manque sans doute un peu de comburant (à mixer dans le poêle avec du bois pour une meilleure chauffe)

Il m'en reste plusieurs dizaines, si vous voulez que je fasse des essais, dites moi...

Photo de 2 buchettes incandescentes cote à cote :

buchette papier combustion.jpg
buchette papier combustion.jpg (175.78 Kio) Consulté 459 fois
1 x
Ahmed
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 12377
Inscription : 25/02/08, 18:54
Localisation : Bourgogne
x 3066

Re: Projet de Presse à bûches de papier sciure




par Ahmed » 04/12/23, 18:24

Ajouter de la sciure augmente la capacité calorique de la bûche papier; il en est de même avec une pression convenable, c'est à dire nettement supérieure à celle obtenue avec les presses basiques du commerce. Une autre voie complémentaire, que j'envisage, est d'augmenter le volume unitaire puisque le séchage ne pose pas de problèmes (ce qui m'avait freiné au départ).
J'ai parcouru tes liens et trouve beaucoup de propos très négatifs qui ne reflètent pas du tout mon expérience. La seule véritable difficulté, c'est de disposer d'un broyeur si l'on veut parvenir à une production quantitativement honorable sans trop de contraintes...
0 x
"Ne croyez surtout pas ce que je vous dis."

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Déchets, recyclage et réutilisation de vieux objets »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic-12 [Bot] et 43 invités