Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantTechnologies Anti-Nox: EAU VS EGR VS SCR (Adblue, urée)

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48999
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Technologies Anti-Nox: EAU VS EGR VS SCR (Adblue, urée)

Message non lupar Christophe » 06/10/15, 13:44

Comparatif de chez MAN très intéressant (mais manquant un peu de détails techniques...on va affiner!) sur les technologies de DeNox employées par les motoristes

Source: https://www.econologie.info/share/partag ... t0rQOG.pdf (conférence de Marcos PAGOTO, Senior Engineer, R&D Engineering Medium Speed, MAN Diesel & Turbo)

Cela concerne les gros moteurs marins diesel tournant au fioul lourd:
Image

6 méthodes possibles de réduction des NOx:

Image

Internes = ? = Gestion des paramètres moteurs je présume ? (avance, durée injection, pression...)
FWE = Fuel Water Emulsion = émulsion eau-carburant, l'aquazole des années 90 (qui pose des soucis de stabilité dans le temps et nécessite des tensio actifs qui augmentent le prix du carburant)
HAM = Humid Air Motor = injection d'eau
EGR = Exhaust Gas Recirculation = recirculation des gaz d'échappement
SCR = Selectiv Catalys Reduction = réduction sélective catalytique = injection d'Adblue / urée
Gas = ? (moteur à gaz naturel?)

Concernant la partie injection d'eau, HAM, un sujet dédié a été fait ici: https://www.econologie.com/forums/ham-inject ... 14241.html

HAM = injection d'eau (diminution de la température moyenne dans le moteur + autres effets sympas)

Image

EGR = diminution des pics de température lors de la combustion. Endoscopie MAN:

Image

SCR = injection dans les gaz d'échappement d'urée

Image

Et voici certainement la diapo la plus intéressante (pour nous) :

Image

J'aime beaucoup le "simple et écologique"...

Selon moi, les avantages vont clairement à HAM (sauf si on veut réduire plus que 70%...dans ce cas rien n'empêche de combiner HAM + SCR...sauf le cout global...)

Seul inconvénient de la technologie HAM: un cout d'installation 4 fois supérieur au SCR ! Pour un moteur de 12 MW, à 200€/kW, cela fait un surcout de 2.4 M€ ! C'est beaucoup! Pourtant ils disent "simple" ??

Je pense que le prix "sortie usine" (= non installé) d'un moteur de MAN de 12 MW est de l'ordre de 10 à 15 M€...le surcout HAM est donc de l'ordre, moteur installé (en usine ou sur un bateau, partons sur base de 20M€) au moins de 10 à 15%.

Pour le moment je ne comprends pas ce surcout par rapport à la technologie SCR, complexe elle aussi.

Peut être que la partie désalinisation compte pour beaucoup dans le prix ? (et inutile en cas de moteur terrestre).

Utiliser de l'eau de mer était mais pourquoi ne pas avoir condensé (au moins en partie) l'eau des gaz d'échappement? (solution plus universelle).

Dommage que ce doc ne s'intéresse qu'aux NOx, il y a de fortes chances que l'injection d'eau diminue fortement aussi les imbrulés (carbone + eau + température = H2 + CO2).

J'aimerais bien contacter Marcos PAGOTO pour répondre à ces questions...
Dernière édition par Christophe le 06/10/15, 14:25, édité 1 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15387
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5746

Message non lupar Did67 » 06/10/15, 14:08

Pour FWE, j'ai trouvé "Fuel Water Emulsion"

http://www.exomission.de/index.php/en/t ... ulsion-kwe

Il s'agit sans doute de la fameuse émulsion gazole-eau appelée aquazole par feu ELF :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mulsion_eau_gazole
Dernière édition par Did67 le 06/10/15, 14:30, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48999
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 06/10/15, 14:24

Ah super, merci didier! Vive la recherche communautaire.

C'est le fameux aquazole donc! (qui pose des problèmes de stabilité dans le temps)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 15387
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 5746

Message non lupar Did67 » 06/10/15, 14:32

Désolé, j'ai édité pour rajouter le nom, pendant que tu répondais [je n'avais pas tout de suite retrouvé le nom dans ma mémoire - j'étais sur une fausse piste, l'éconazole, qui est anti-mycosique !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13753
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 518

Message non lupar Flytox » 06/10/15, 19:13

Did67 a écrit :Il s'agit sans doute de la fameuse émulsion gazole-eau appelée aquazole par feu ELF :

https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mulsion_eau_gazole


Aquazole

L'aquazole était un exemple d'émulsion eau-gazole inventé par Charles Miriel et commercialisé par Elf au cours des années 1990, à la formulation brevetée : une émulsion de gazole (85 %) et d'eau (13 %), stabilisée à l'aide d'additifs spécifiques, dont un émulsifiant organique (2 %).

Selon une étude de l'ADEME2 réalisée sur des bus, l'utilisation d'aquazole entraîne une baisse de puissance du moteur, ainsi qu'une augmentation d'environ 10 % de la consommation par rapport au gazole. Par exemple « depuis 1997, la RATP expérimente divers carburants : gazole, ... aquazole (mélange de 10 % d’eau dans 90 % de gazole)3 ... ».


De mémoire, l'étude de l'ADEME se faisait sur des bus / engins divers en adaptant un minimum de chose (injecteurs). Ces moteurs n'ont jamais étés conçus à l'origine pour cela. Du coup, les performances annoncées ne sont peut être pas celles dont la technologie est capable.

Avec la technologie des injections haute pression séquentielle etc... actuelles, il doit y avoir moyen de récupérer des performances autres...
Surtout que ce projet a peut être été enterré un peu vite.....peut être pas du gout de certains lobbyistes :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48999
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 06/10/15, 19:44

Bof...pourquoi s’embêter avec un carburant encore plus chimique que le pétrole, pas stable, plus cher et qui présente des inconvénients mécaniques?

Et surtout qui resterait dans les mains...des pétroliers et des Etats...alors que de l'eau...pas besoin d'eux pour l'injecter dans les moteurs: il y en a partout...

De plus, l'eau pour qu'elle ait de l'effet positif dans un moteur doit être brumisée...après je suis d'accord avec toi, peut être qu'un moteur conçu spécialement pour l'aquazole aurait du être développé...

Bref pour moi l'aquazole est un projet mort né...mais il a eu le mérite d'exister et de montre qu'il y avait des intérêts à mettre de l'eau dans la combustion...

Voici un autre rapport plus complet que la page Wiki..marrant c'est assez contradictoire avec le rapport de l'ADEME...

https://www.econologie.com/par-elf-l-aqu ... es-72.html

Sur wiki le lien vers le rapport de l'ADEME est HS alors qu'il ne l'est pas sur econo: https://www.econologie.com/experimentati ... t-468.html

Addition d'eau dans le carburant d'un moteur Diesel : l'aquazole

Mots clés : diesel, propre, eau, addition, dépollution, baisse, fumée, aquazole, aquasole

Télécharger le rapport de l'Ademe intitulé : EXPERIMENTATION DU CARBURANT AQUAZOLE ® SUR DES FLOTTES D’AUTOBUS: https://www.econologie.com/experimentati ... t-468.html


Cette page permet d'expliquer, en partie, les constatations vues sur des véhicules dopés à l'eau comme notre Zx ( voir la page "Notre expérimentation" ). Les parties les plus intéréssantes sont en italique-gras. Pourtant malgré ces résultats, datant d'avant 1998, et issus d'un grand groupe pétrolier, l'aquazole n'est toujours pas vendu ( officiellement ) au grand public...Pourquoi ?

L'émulsion d'eau dans le gasole

Un nouveau type de carburant pour les moteurs diesel (Supplément hydrocarbures à la lettre Energies et Matières Premières N°5-3ème trimestre 1998)

Au cours des 30 dernières années, la consommation du gazole a été multipliée par 7. Elle est passée de 3,5 Mt en 1967 à 24,5 Mt en 1997, principalement en raison de l’essor du transport de marchandises qui représente aujourd’hui environ 60 % de la consommation (les 40 % restant correspondent à la consommation des véhicules particuliers).

Parallèlement, une prise de conscience de la pollution induite par les transports conduisait à un durcissement progressif d’une part de la réglementation sur les émissions et d’autre part de la qualité des carburants.

La mise au point des pots catalytiques 3 voies sur les gaz d’échappement des moteurs à allumage commandé alimentés par une essence sans plomb a permis de réduire de façon sensible les émissions de polluants (CO, NOx, HC). Pour les moteurs diesel, le contrôle des émissions des polluants s’est trouvé plus ardu à réaliser.

Aussi de nombreux programmes de recherche ont été lancés pour réduire la pollution des véhicules diesel tant par les constructeurs que par les pétroliers.

C’est dans ce cadre que ELF ANTAR FRANCE effectue depuis plusieurs années des études sur un nouveau type de carburant constitué par une émulsion d’eau dans le gazole, stable et utilisable par le moteur diesel sans modification.

En effet, les avantages de l’injection d’eau dans un moteur de type diesel sont connus depuis le début du siècle : possibilité d’accroître le taux de compression et la puissance spécifique, élimination des dépôts, réductions des émissions de NOx et de suies dues notamment à l’ abaissement de la température de la chambre de combustion.

La teneur en eau a été optimisée pour obtenir la meilleure efficacité en terme de réduction des émissions de polluants NOx et suies d’une part, et de stabilité d’émulsion d’autre part. La pertinence du nouveau type de carburant réside dans ses caractéristiques de stabilité acquise grâce à des additifs purement organiques qui ne contiennent ni élément métallique ni composé halogèné, ce qui n’aura pas d’effet sur les rejets de gaz d’échappement.

La base gazole entrant dans la composition de l’EEG répond en tous points à la norme européenne EN 590, en vigueur,qui définit le gazole commercial européen.

Dans un premier temps, le nouveau carburant (EEG, Emulsion d’Eau dans le Gazole) sera destiné au parc diesel des flottes professionnelles faciles à appovisionner et disposant d’une logistique spécifique (bus, autocars, bennes à ordures ménagères,véhicules de nettoyage de la voirie, locomotives et moteurs diesel), ainsi qu’aux installations fixes (générateurs d’électricité).

Devant les premiers résultats obtenus, en matière de réduction des émissions de polluants, la DHYCA ainsi que les autres administrations concernées se sont montrées intéressées. Elles ont autorisé la Société ELF à réaliser des expérimentations afin de constituer un dossier en vue de l’homologation puis de la commercialisation banalisée de ce nouveau type de carburant.

I - LES RESULTATS EXPERIMENTAUX OBTENUS

A partir d’une formulation optimisée (eau, gazole, additif) prenant en compte :

- la stabilité de l’émulsion,
- les réductions des émissions,
- l’opérabilité du moteur (variation de puissance, réglages, suivi technique),

les essais ont été entrepris tant en laboratoire que sur un banc moteur ou sur véhicule, en partenariat avec un constructeur de poids lourds, des sociétés de transport urbain, ou des sociétés municipales d’enlèvement d’ordures ou de nettoyage.

1.1 Stabilité de l’émulsion

C’est le critère primordial à satisfaire, sans lequel il ne saurait y avoir de carburant EEG. Divers aspects de la stabilité ont été étudiés et les problèmes connexes résolus : stabilité au stockage (le produit tient plus de 4 mois), stabilité aux basses températures, stabilité aux variations brutales de température, stabilité à l’oxydation, résistance à la contamination bactérienne

1. 2 Réduction des émissions de polluants rapportées aux émissions d’un gazole commercial

Le bénéfice environnemental est significatif sur les moteurs de poids lourds, en particulier sur les anciens moteurs MAN SC10, équipant les bus urbains.

On constate, par des mesures effectuées sur des cycles normalisés (cycle européen R49-13 modes, cycle AUTONAT, cycle AQA-RATP, cycle RVI, etc...), pour un carburant EEG comparé avec le gazole entrant dans la formulation de l’EEG :

- une réduction des émissions de NOx de 15 à 30 %;
- une réduction des fumées et des suies de 30 à 80 %;
- une réduction des émissions de particules de 10 à 80 %.

Ces résultats devront être affinés et optimisés en fonction de la composition des EEG,notammant de la teneur en eau de la teneur en soufre des carburants diesel, en fonction également des types futurs et des nouvelles technologies de dépollution des moteurs. Ensuite les résultats devront être confirmés par des essais de durabilité des performances obtenues.

1. 3 Réduction de la consommation énergétique

Rapportée à la base "gazole", on observe une légère tendance à la réduction de la consommation énergétique de 2% environ, explicable par une combustion plus complète des hydrocarbures en présence d’eau et conduisant ainsi à une légère amélioration du rendement.

1. 4 Entretien et suivi technique et statistique des véhicules alimentés en EEG

Une centaine de véhicules utilisent aujourd’hui l’EEG comme carburant (bus, cars, bennes). Depuis mai 1995, 3 bus urbains ont roulé plus de 250000 km sans incident majeur, ni manifestation d’usure . Les kilomètres parcourus par l’ensemble des 100 véhicules approchent désormais 600 000 km.

Le suivi technique et statistique des moteurs et équipements alimentés par des EEG est effectué selon un protocole ELF/RVI qui inclut une analyse de risques, liés à l’utilisation.

S’étendant sur plusieurs années, il portera sur des échantillons bien déterminés de véhicules. Le protocole fait appel à l’IFP agissant comme expert.

II - LA METHODOLOGIE POUR CARACTERISER LE NOUVEAU TYPE DE CARBURANT EEG

Dans un premier temps ELF a mis au point un protocole d’essais, validé par ses propres laboratoires de contrôle comprenant d’une part la caractérisation de l’émulsion proprement dite et d’autre part la caractérisation de l’EEG utilisée comme carburant de moteur diesel à l’aide de méthodes d’essais démarquées des méthodes pétrolières classiques figurant dans la norme européenne EN 590 définissant le gazole.

La prise en compte des méthodes d’essais proposées par ELF, tant par l’Administration (DHYCA, DGDDI, DGCCRF) que par les deux industries concernées pétrolière et automobile (Poids Lourds), nécessite des travaux d’homologation des caractéristiques, de validation et de normalisation des méthodes d’essais par le Bureau de Normalisation du Pétrole (BNPé), organisme français de normalisation des méthodes d’essais relatives aux produits pétroliers.

Ces travaux appuyés sur des essais circulaires organisés dans le cadre des missions du BNPé, aboutiront à la normalisation. Ils devraient être lancés dans le mois à venir et se dérouler sur une année.

Il devrait alors être possible de définir les spécifications garantissant une qualité loyale et marchande des EEG pour leur usage comme carburant diesel.

Enfin, pour passer au stade de la commercialisation, le carburant EEG devra faire l’objet de toutes les procédures concernant la mise à la consommation d’un nouveau carburant, y compris la notification aux instances européennes en conformité avec la Directive 83/189.

III - CONCLUSION

En conclusion, l’émulsion d’eau dans le gazole (EEG) apparaît comme un nouveau type de carburant propre, pour moteur diesel de poids lourds, susceptible de réduire de façon sensible les émissions de polluants en particulier les NOx, suies et particules, utilisable immédiatement sans modification importante des moteurs et équipements des véhicules existants.

Toutefois, des travaux de confirmation et d’approfondissement des avantages environnementaux ainsi que des essais de durabilité restent à effectuer. De plus, pour aboutir à sa mise à la consommation même réservée aux flottes professionnelles captives, faciles à approvisionner, il est nécessaire de disposer de spécifications reconnues, relatives à des caractéristiques précises mesurées par des méthodes d’essais normalisées, en conformité avec les procédures administratives françaises ainsi qu’en conformité avec les règlements techniques européens.

Toutes ces conditions étant remplies, d’ici un ou deux ans, un nouveau type de carburant, l’ EEG, devrait voir le jour.

D'après le Ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie, 15/06/1999
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13753
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 518

Message non lupar Flytox » 06/10/15, 21:48

Christophe a écrit :Bof...pourquoi s’embêter avec un carburant encore plus chimique que le pétrole, pas stable, plus cher et qui présente des inconvénients mécaniques?

Et surtout qui resterait dans les mains...des pétroliers et des Etats...alors que de l'eau...pas besoin d'eux pour l'injecter dans les moteurs: il y en a partout...



Il y a des variations possibles et déjà existantes sur la façon d'injecter l'eau. Entre autres, celles ou l'eau est stockée indépendamment du GO. Pas besoin d'Aquazole et autres substituts, émulsifiants etc... :mrgreen:

Voici un autre rapport plus complet que la page Wiki..marrant c'est assez contradictoire avec le rapport de l'ADEME...

https://www.econologie.com/par-elf-l-aqu ... es-72.html

Sur wiki le lien vers le rapport de l'ADEME est HS alors qu'il ne l'est pas sur econo: https://www.econologie.com/experimentati ... t-468.html


Effectivement, on a eut droit à quelques articles pas très raccord (quelques contradictions également dans le rapport même de l'ADEME)...enfin quand on voit qui finance qui, et qui gagne des sous avec la TIPP, ça c'est déjà plus raccord. :mrgreen:
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 48999
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 732

Message non lupar Christophe » 06/10/15, 22:54

Flytox a écrit :Pas besoin d'Aquazole et autres substituts, émulsifiants etc... :mrgreen:


Bin voui, c'est un peu ce que je viens de dire...
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
wirbelwind262
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 184
Inscription : 29/06/05, 11:58
Localisation : Fouras
x 10

Message non lupar wirbelwind262 » 09/10/15, 19:40

Bonsoir
j'ai trouvé ça : une thèse sur l'utilisation de l'eau pour réduire les NOx (Wärtsilä)
http://kth.diva-portal.org/smash/get/di ... TEXT01.pdf
@+
0 x
janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 7412
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 130

Message non lupar janic » 12/10/15, 15:34

0 x
« On fait la science avec des faits, comme on fait une maison avec des pierres: mais une accumulation de faits n'est pas plus une science qu'un tas de pierres n'est une maison » Henri Poincaré
"je pense aussi que les lobbies ont crus que comme chez nous, ils pouvaient imposer leurs lois, mais quand on pousse des hommes dans leurs retranchements, ils ne vont plus respecter les règles établies qu'elles le soient par un gouvernement, ou des groupes industriels" Moindreffort


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités