Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantPrototype Chambrin de SuperCarburateur en réalisation

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Prototype Chambrin de SuperCarburateur en réalisation

Message non lupar Sdc77 » 29/01/07, 12:57

Salutations.

On a commencé à bricoler un sytème de notre conception s'inspirant des brevets de Pogues, Chambrin etc.

Petit rappel pour ceux qui ne le savent pas :
Un moteur à combustion interne a un rendement minable, de l'ordre de 30%. Et oui, 70% de l'essence que vous mettez dedans est gaspillée !
Plusieurs raisons dont en retiendra : Temps de combustion trop court, essence sous forme liquide (pas bien !), architecture plus que dépassée de nos vieux moteurs à pistons.

En gros, une grosse partie du rendement se barre directement par l'échapement.

Notre but : récupérer ces calories gaspillées pour envoyer au moteur non pas de l'essence sous forme liquide mais "autre chose", sûrement de l'essence craquée sous forme d'hydrogène et de carbone. Comment ? A la sortie de l'échapement on a environ (moteur en charge) 700°. A cette température, l'essence se dissocie par thermolyse. Hors on sait que l'eau peut aussi se dissocier par thermolyse à partir de 700°. Ce qu'on sait aussi c'est qu'en présence de carbone, elle peut se dissocier à des températures bien plus basses. Comme l'essence est composée d'hydrogène et de carbone, on peut donc envisager de faire passer de l'eau dans notre système.

Donc il s'agit donc d'un échangeur thermique échapement/admission.

Pogues, c'est un peu compliqué puisqu'il a juste fabriqué un carbu !! n'ayant ni les moyens techniques ni math spé, on s'inspirera juste de la spirale ...
Chambrin c'est un échangeur. On en retiendra le principe mais pas la forme, trop complexe et pas forcément aussi efficace que le notre.
Pantone, c'est alléatoire. Mais on retiendra que l'échange thermique est bien trop court (en distance) donc sûrement moins efficace (sur le papier tout du moins) par rapport au notre.

Voici donc comme ça se présente :

Image

Nous avons 2 spirales l'une dans l'autre. La rouge c'est léchapement. Il sort du moteur et arrive directement au centre de l'appareil. Dans le trou de 40mm de diamètre.
L'autre spirale c'est l'admission. Le flux est inversé pour augmenter l'échange. L'admission commence donc à l'opposé du centre (en haut à droite sur le schéma) pour arriver au centre et entrer dans le moteur.
Pour ça, on a utilisé 2 plaques d'acier de 5mm d'épais prenant en sandwish une tôle de 4m de long et 8/10 d'épais !!! soit une longeur d'échange de 2m !! On est loin des quelques cm du pantone
Pour assurer l'étanchéité on a mis des joints haut et bas.

Pour mettre en forme la tôle de 8/10 de mm, j'ai fait défoncer par un collègue une plaque de Forex, une sortie de PVC rigide de couleur blanche.
On a ensuite mis en forme la tôle et soudé des pattes pour la garder en forme une fois démoulée du forex.

On fait les essais sur un moteur 1.6L de lada mis par terre.

Ce weekend on a pu faire un montage à blanc. Il nous reste à relier l'échapement à l'appareil et revoir l'étanchéité de la spirale, parce que ça pisse l'essence et le moteur tousse mais ne démarre pas.
Voici les photos en vrac ainsi que le plan autocad du bignou :

http://sdch2o.free.fr/vrac/superCarb/essais/

Ah oui, on utilise 2 carbus, 1 pour l'eau, et l'autre pour l'essence

Vous excuserez la piètre qualité de ces photos mais je n'avais que mon téléphone sur moi

Sdc
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49842
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 856

Message non lupar Christophe » 29/01/07, 13:22

Waaw très bonne initiative!

Je suiverais ce sujet avec intérêt! Je trouve les photos très bonnes pour un appareil GSM ;)

Sinon, comment comptez vous charger le moteur?

ps: j'ai changé le titre du sujet afin qu'il soit plus significatif. Je l'ai aussi mis en "Post-it"
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi et/ou partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. - Achetez le livre du Potager Du Paresseux de Did67 - Un Tip pour l'éconologie - Publiez un article sur Google Actualités
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Message non lupar Sdc77 » 29/01/07, 13:54

Salut Christophe.

Sur ces moteurs, le démarreur est indépendant de la boite. On lui a donc monté la boite au bout de laquelle, si on a des résultats ne serais-ce qu'à l'essence, on soudera un disque avec des plaquettes de freins pour simuler une charge.

Hier on a fait un montage à blanc et une première tentative de démarrage. Le moteur a toussé et a même tourné pendant 5 secondes. Mais il n'y a aucune dépression aux carbus : Notre spirale est une vrai passoire. Ca fuit de partout, l'essence coule à flot et on imagine que l'air aussi.
J'ai donc en charge de paufiner l'étanchéité de la spirale pendant que mon collègue finit le collecteur d'échapement.
Car hier on a fait démarrer le moteur en échapement libre, juste l'admission et les 2 carbus étaient raccordés au moteur.

Weekend prochain raccordement de l'échapement et étanchéité des pipes d'admission, étanchéité de la spirale et on l'éspère, nouveaux tests :mrgreen:

Sdc
0 x
Pastekos
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 30/03/04, 10:57

Message non lupar Pastekos » 29/01/07, 14:43

Bonjour,

je trouve ce projet tres interressant, mais une question me taraude.

Vu que la temperature d'auto-inflammation de l'essence tourne vers 300°C. Et que tu dis que la spirale va monter vers les 700°C.

Qu'est-ce qui va se passer dans la spirale, l'essence ne va-t-elle pas exploser?

Nico.
0 x
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Message non lupar Sdc77 » 29/01/07, 14:59

Euhhhh tu es sûr des chiffres que tu avances ?
Si l'essence s'auto inflammait à si basse température, on aurait sûrement pas besoin de bougies d'allumage ! Etant donné que rien que la compression du mélange monte à plusieurs centaines de degrés ...
De plus le pantone serait soumis à la même punition !
Et puis je n'ai rien inventé, Pantone et Chambrin non plus.
Notre père à tous je dirai que c'est Charles Pogues.
Je ne fais ici qu'interpréter un mix de tous ces systèmes.

Sdc
0 x

Pastekos
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 30/03/04, 10:57

Message non lupar Pastekos » 29/01/07, 15:05

Voila ma source qui vient d'un bon site :)

https://www.econologie.com/les-carburant ... s-646.html

A+, Nico.
0 x
Pastekos
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 30/03/04, 10:57

Message non lupar Pastekos » 29/01/07, 15:53

Bon, je crois qu'il ne faut pas se tracasser pour cette temperature d'auto-inflammation.

C'est un domaine auquel je m'interesse depuis un moment.

J'ai un document qui doit pouvoir t'interesser.

http://n_aubert.club.fr/nicolasaubert/M2160_2003_CH5.pdf

A+, Nico.
0 x
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 9

Message non lupar Andre » 29/01/07, 16:06

Bonjour
Sdc77 a écrit :Euhhhh tu es sûr des chiffres que tu avances ?
Si l'essence s'auto inflammait à si basse température, on aurait sûrement pas besoin de bougies d'allumage ! Etant donné que rien que la compression du mélange monte à plusieurs centaines de degrés ...
De plus le pantone serait soumis à la même punition !
Et puis je n'ai rien inventé, Pantone et Chambrin non plus.
Notre père à tous je dirai que c'est Charles Pogues.
Je ne fais ici qu'interpréter un mix de tous ces systèmes.

Sdc


Pour le panton en 100% ce qui passe dans le réacteur est tellement riche que même chauffé a 900c cela ne s'allumera jamais
Dans un panton on laisse passer du carburant avec trés peu d'air
cela ressemble un peu a un gazogéne ou comme la fabrication du charbon de bois ,une réaction qui se fait avec une petite quantité d'oxygene ,il en ressort un gaz et c,est seulement la que l'on ajoute l'air pour faire le bon mélange dans le moteur
la régle du bon ratio pour le moteur on ne peut pas passer a coté
c'est comme tous les moteur a explosion.
Chambrin lui faisait passer tout le mélange carburé produit pa rle carburateur ,mais la sortie ne devait pas dépasser les 300c , cela prend un trés gros échangeur pour éléver la temperature de tous l'air que le moteur aval (tout le carburant avec juste un peu d'air pour maintenir les gouttelletes en suspention c'est réalisable)
fait un calcul rapide du poids de l'air avalé dans un moteur en une heure, et des gaz échappement sortie la seule chaleur utilisable dans ces procedes..
Dans un 100% panton surdimensionné on arive a avoir des temperature égale sortie échappement réacteur et sortie gaz reacteur soit la moitié de la temperature échappement sortie moteur , ces valeurs s'améliorent legerment avec la pleine charge du moteur.


André
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 2

Message non lupar Cuicui » 29/01/07, 16:09

Bonjour,
La réalisation est remarquable, cet échangeur devrait être très efficace, mais je me fais du soucis pour l'étanchéité. Le fond pourrait être soudé, mais le couvercle ? Ne pourrait-on pas utiliser une spirale aplatie soudée et bien étanche (pour l'essence), baignant librement dans le flot de l'échappement entourant la spirale, le tout confiné dans une enceinte plus facile à étanchéifier puisqu'elle ne contiendrait que les gaz d'échappement ?
0 x
Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/01/07, 16:15

Salut Sdc et tous les autres.

Sdc, ton projet me semble plein de promesses mais j'ai néanmoins une question (une fois que tu auras résolu tes problèmes d'étanchéité) : Je me demandais si le fait, pour ton échappement, de passer
  • d'un tuyau de 40mm, soit une "surface" de passage de

    Code : Tout sélectionner

    Pi x 20 x 20 = +/- 1256 mm2
  • à une spirale dont les "dimensions de passage" sont de +/-10mm (largeur entre 2 spires) x +/- 50mm (épaisseur de la spirale entre les 2 plaques) ce qui donne une surface utile de passage de l'ordre de

    Code : Tout sélectionner

    50x10  = 500 mm2


n'allait pas "étouffer" le moteur en mettant l'echappement sous pression ?

C'est clair ma question ?
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités