Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantPrototype Chambrin de SuperCarburateur en réalisation

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Message non lupar Sdc77 » 29/01/07, 16:36

ma première réaction quand on a commencé à plancher sur les plans était la même que la tienne : la surface ! Comme on bosse à 2, mon camarade a pris une feuille de papier qu'il a roulé pour obtenir 40mm de diamètre et l'a ensuite applatit à 5mm pour au final obtenir environ 6cm de long. Lui a donc raisonné en périmètre et non en surface. Ce qui faudrait si on raisonnait en surface c'est une tôle d'environ 25cm de haut :?
Etant garageot il m'a certifié que même si les gaz étaient ralentis, le moteur tournerait qd même. De toute façon il ne s'agit que d'un prototype.

Et en effet on a des problèmes d'étanchéité, mais si on obtient quelque chose, l'idéal serait de partir d'un massif d'alu ou d'acier er de tailler au numérique la spirale pour n'avoir qu'un joint sous le couvercle. Mais ça ça vaut des sous et nous on a pas de sous :lol:

Dans son 2éme brevet, Chambrin fait une mise à l'air frais entre le réacteur et l'admission moteur.
Sur ce moulin on dispose de la dépression du servo frein et d'une recirculation des gaz d'échapement dans l'admission qu'on a condamné et qui peut le cas échéant nous servir pour injecter de l'air frais.

Pour ma part je reste persuadé qu'il ne faut en réalité faire passer dans un tel appareil que et seulement l'émulsion. Il faut de l'air frais au moteur. Je planche déjà sur un autre plan, mais d'abord on va au bout de notre turbinator et après on bascule sur l'autre principe où on détournera l'émulsion d'un carbu pour n'envoyer que celle ci dans une spirale bien plus simple et surtout étanche ...
Affaire à suivre.

Sdc
0 x

Targol
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1897
Inscription : 04/05/06, 16:49
Localisation : Région bordelaise

Message non lupar Targol » 29/01/07, 17:05

Sdc77 a écrit :Affaire à suivre.

Sdc


Avec impatience :D
0 x
"Celui qui croit qu'une croissance exponentielle peut continuer indéfiniment dans un monde fini est un fou, ou un économiste." K.E.Boulding
Avatar de l’utilisateur
lio74
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 333
Inscription : 15/03/06, 23:16
Localisation : Hte-SAVOIE et Vienne

Message non lupar lio74 » 29/01/07, 20:25

Christophe a écrit :Waaw très bonne initiative!

Je suiverais ce sujet avec intérêt! Je trouve les photos très bonnes pour un appareil GSM ;)


HHHHAAAAA :D :D :cheesy: :cheesy: :D :D enfin un éconologue qui s'attaque au collimasson... espéront que ça soit contagieux.... ya de quoi faire fumer du cerveau encore plus :lol:

ben pour la réalisation de la double spirale... le soudeur a du s'amuser !!!

@+++++
0 x
"Faire quelque chose coûte cher, ne rien faire coûtera beaucoup plus cher." Koffie Annan
prochaine espèce en voie de disparition : l'Homme... et ça sera bien fait pour lui !!!
L'HOMME EST UN POLLUANT NATUREL TRES DANGEREUX !
Avatar de l’utilisateur
binbins4
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 165
Inscription : 27/12/04, 09:46
Localisation : genève (suisse)

Message non lupar binbins4 » 29/01/07, 23:09

hello à tous, moi aussi j'ai commencé le proto ( les photos viendrons demain)

il est vrai que pour l'etancheité tu a un sérieux problème !
faudrait trouvé une matière qui tienne 800 degré et qui ne se décompose pas au vapeur d'essence collé sur les plaques

mais les dessins de chambrin ne montre pas ton idée, mais enroulement des gaz ech de 2 tour pour chaufer l'admisson puis repasse à extérieure avec une bonne isolation , puis une ionisation avec des bougie, sous une frequence définie

https://www.econologie.com/file/brevets/ ... 302420.pdf
https://www.econologie.com/file/brevets/ ... 263390.pdf

dans quelle région habite , tu ne le mantione pas dans ton avatar ?
0 x
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Message non lupar Sdc77 » 07/02/07, 11:20

Salut à tous.

On a toujours des problèmes d'étanchéité sur notre turbinator, mais ce weekend on a fait un test des plus révélateur !!

On a tout simplement détourné le puits d'émulsion du carbu d'origine du moteur (donc exit notre spirale, configuration d'origine).
On a percé un trou dans le carbu à l'opposé de la sortie du puits, bouché le puits en inversant la buse et monté le gicleur d'air et d'essence sur un tube acier. On a fait un S avec le tube relativement long afin de pouvoir le chauffer au chalumeau.

But du jeu : voir si le moteur tourne toujours à l'essence avec un puits de plus de 20cm de long, et voir si l'eau se dissocie en passant à travers le tube chauffé au rouge à pas loin de 900°C.

Résultat : le moteur tourne à l'essence, avec un léger trou à l'accélération, mais après il reprend ses tours. Vu la précarité de notre montage, trop dangereux de chauffer le tuyau avec l'essence dedans. mais on y réflechit.

Par contre on a chauffé à l'eau devinez ce qui sort de la buse ?

DE L'EAU !!! et sous forme liquide !! Température en sortie de buse 12°C.

Biensur le moteur tourne au ralenti (car on a pas détourné le gicleur de ralenti ni la pompe de reprise) mais dès qu'on accélère, ça broute, et ça cale.
et on a du mettre un gicleur 2x plus gros pour que l'eau soit pulvérisée (ce qui rejoint les dires de s1r9a9m9 de changer les gicleurs sur son moteur à eau + plasma)

Conclusion : Vous envoyez de la flotte dans vos moteurs avec vos systèmes G ! Autant mettre un goute à goute au dessus de l'admission, sans se faire chier à modifier l'échappement, faire un bulleur etc ...

Mon collègue qui hésitait à fabiquer un pantone, là au moins il sait qu'il n'en fera pas !

J'essayerai de faire des photos ce soir.

Nous on continue notre principe mais on a déjà pensé à quelque chose de plus étanche, difficile à décrir juste avec des mots, mais en gros, on aurait un tube en cuivre recuit, cintré en escargot. Dans ce tube passe l'admission et autour l'échapement. Ce tube est pris en sandwich entre 2 plaques d'acier ce qui fait que l'échappement suit la spirale. Et même si il en passe une petite quantité entre le tube et une plaque, peu importe, il n'y aura pas de fuite admission / échappement.

Sdc
0 x

Pastekos
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 62
Inscription : 30/03/04, 10:57

Message non lupar Pastekos » 07/02/07, 11:35

DE L'EAU !!! et sous forme liquide !! Température en sortie de buse 12°C.


ça peut paraitre etonnant pour un tube chauffé a pres de 900°C mais ça peut s'expliquer simplement.

On a tous fait l'experience de mettre une goutte d'eau sur un plaque electrique chauffante (tout le monde a eu ça pour faire la cuisine quand on est etudiant :) )

Et bizarrement la goutte roule librement sur la plaque, mais ne part pas immediatement en vapeur.

En realité, lorsque la goutte entre en contact avec la plaque chauffante, il se créer une couche de vapeur qui en quelques sortes sert d'isolant thermique. Donc, la goutte d'eau se retrouve posée sur un couche de gaz (vapeur d'eau).

Il se passe peut-etre le meme phenomene dans ton tuyau a 900°C.
C'est peut-etre pour eviter ce phenomene que dans les reacteur type pantone , il y a un tige a l'interieur.

Nico.
0 x
Sdc77
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 95
Inscription : 22/06/05, 16:52
Localisation : france

Message non lupar Sdc77 » 07/02/07, 12:03

C'est pour ça qu'on a fait un S. l'eau bute sur les coudes du S et a largement le temps de se dissocier / évaporer. Et là on n'a pas de goute mais un spray.
Le coup du 12° lui parc contre s'explique facilement : Une dépression créé de la fraicheur ! Les pipes d'admission des voitures sont parcourues par le liquide de refroidissement voir par les gaz d'échappement sur certains moteurs, sinon elles gêleraient !

Sdc
0 x
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 8

Message non lupar citro » 07/02/07, 13:27

Andre a écrit :Pour le panton en 100% ce qui passe dans le réacteur est tellement riche que même chauffé a 900c cela ne s'allumera jamais
Dans un panton on laisse passer du carburant avec trés peu d'air
cela ressemble un peu a un gazogéne ou comme la fabrication du charbon de bois ,une réaction qui se fait avec une petite quantité d'oxygene ,il en ressort un gaz et c,est seulement la que l'on ajoute l'air pour faire le bon mélange dans le moteur
la régle du bon ratio pour le moteur on ne peut pas passer a coté
c'est comme tous les moteur a explosion.
Chambrin lui faisait passer tout le mélange carburé produit pa rle carburateur ,mais la sortie ne devait pas dépasser les 300c , cela prend un trés gros échangeur pour éléver la temperature de tous l'air que le moteur aval (tout le carburant avec juste un peu d'air pour maintenir les gouttelletes en suspention c'est réalisable)
fait un calcul rapide du poids de l'air avalé dans un moteur en une heure, et des gaz échappement sortie la seule chaleur utilisable dans ces procedes..
Dans un 100% panton surdimensionné on arive a avoir des temperature égale sortie échappement réacteur et sortie gaz reacteur soit la moitié de la temperature échappement sortie moteur , ces valeurs s'améliorent legerment avec la pleine charge du moteur.

André


Donc en Pantone, on doit obtenir des températures de gaz, en sortie réacteur, très supérieures à celles de Chambrin.
Mais quand on carbure les gaz pantone avec l'air d'admission, cette température dois chuter, non? avec le rique de recondenser les gaz, non?

Pour la surface ou section de passage, j'ai d'abord pensé comme d'autres qu'il fallait conserver la même que celle de l'échappement.
Cependant cette section est dimensionnée pour la pleine charge,on a donc de la marge et, en réduisant la section on optimise l'échange thermique (et ionique?) il se produit une chute de pression de l'échappement en sortie réacteur (donc chute de température).
On peut ensuite "libérer" l'échappement au niveau du silencieux ou du pot de détente si il y en a un. Il est ennyeux d'avoir 2 "pots de détente qui se perturbent mutuellement...Non?
0 x
denis
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 944
Inscription : 15/12/05, 17:26
Localisation : rhone alpes
x 1

Message non lupar denis » 07/02/07, 14:52

bonjour le nouveau!, tres bien ,j'avais un projet similaire(manque de tps) ,il existe du joint plat a découper , pouvant servir de joint de culasse! chez rector (voir par AD)

pour la condensation , j'en ait peur aussi avec l'echangeur, de plus ma focus tddi, est injection direct traditionelle,ce qui n'est pas top d'apres ce que je vous ait lu. Je vais continuer sur les essences (deuch+bmw)
0 x
le blanc n'existerait pas sans le noir , mais quand meme!


http://maison-en-paille.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur
lio74
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 333
Inscription : 15/03/06, 23:16
Localisation : Hte-SAVOIE et Vienne

Message non lupar lio74 » 07/02/07, 15:09

Sdc77 a écrit :De plus le pantone serait soumis à la même punition !
Et puis je n'ai rien inventé, Pantone et Chambrin non plus.
Notre père à tous je dirai que c'est Charles Pogues.
Je ne fais ici qu'interpréter un mix de tous ces systèmes.


salut les turbinateurs :cheesy:

au fait c'est qui ce monsieur Pogues ?

@+

ok je viens de voir ça : https://www.econologie.com/forums/super-carburateur-pogue-nelson-de-1930-t2297.html
désoler d'encombrer avec ma question :lol:

re @+
0 x
"Faire quelque chose coûte cher, ne rien faire coûtera beaucoup plus cher." Koffie Annan

prochaine espèce en voie de disparition : l'Homme... et ça sera bien fait pour lui !!!

L'HOMME EST UN POLLUANT NATUREL TRES DANGEREUX !


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité