Produire de l'hydrogène... à partir d'eau sucrée

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Avatar de l’utilisateur
iota
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 269
Inscription : 16/08/06, 13:45
Localisation : planete terre

Produire de l'hydrogène... à partir d'eau sucrée




par iota » 18/11/06, 18:56

Source Le Monde:

Chauffer intensément dans une casserole du sirop conduit inévitablement à un dépôt de carbone tandis que l'eau s'évapore. Les chercheurs de l'équipe de Lanny Schmidt, à l'université du Minnesota à Minneapolis, ont trouvé un moyen de contourner ce phénomène afin d'obtenir directement une décomposition en hydrogène et en monoxyde de carbone. Leur secret ? Chauffer si rapidement le produit que la formation de la couche de carbone est évitée.

Ce nouveau processus présente deux avantages : il permet tout d'abord de s'affranchir des produits pétroliers pour produire "proprement" de l'hydrogène, le carburant de l'avenir pour la propulsion automobile ; deuxièmement, il peut s'appliquer à toute sorte de déchets végétaux... même au gazon coupé sortant des tondeuses.

Les chercheurs ont expérimenté leur procédé sur deux produits, l'huile de soja et l'eau sucrée. Ils ont vaporisé ces liquides en minuscules gouttelettes de 400 microns de diamètre en utilisant un simple injecteur d'essence provenant d'un moteur de voiture. La vapeur obtenue a été projetée sur un disque en céramique revêtu d'un catalyseur, un mélange de rhodium et de cérium. Au contact du disque poreux porté entre 800 0C et 1 000 0C, les gouttelettes se vaporisent en quelques millisecondes et se décomposent en monoxyde de carbone et en hydrogène. Environ 70 % de l'hydrogène contenu dans l'huile est récupéré par aspiration de l'autre côté du disque. Caractéristique intéressante, la réaction chimique s'entretient elle-même : le disque en céramique doit être chauffé pour amorcer le processus, mais c'est ensuite la chaleur produite par la décomposition de l'huile qui le maintient à bonne température.

A l'aide du petit réacteur de 17 millimètres de diamètre utilisé, 500 grammes d'hydrogène sont produits par jour. D'après les calculs, un disque de 15 centimètres permettrait d'obtenir 3,7 litres d'hydrogène à l'heure.

Les chercheurs estiment que ce processus peut devenir une source de carburant pour les piles à combustibles lorsqu'elles seront au point. A plus court terme, le gaz synthétique est utilisable comme carburant dans les moteurs thermiques. Ces chercheurs sont-ils trop en avance ? "Le problème aujourd'hui est encore la concurrence du pétrole et de l'éthanol issu du maïs, dont la culture est très efficace aux Etats-Unis", explique Lanny Schmidt, qui travaille depuis quinze ans sur le sujet et attend désormais que le prix du pétrole modifie l'équation.
0 x

Avatar de l’utilisateur
bham
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1666
Inscription : 20/12/04, 17:36
x 5

Re: Produire de l'hydrogène... à partir d'eau sucrée




par bham » 19/11/06, 08:53

iota a écrit :Source Le Monde:
Ce nouveau processus présente deux avantages : il permet tout d'abord de s'affranchir des produits pétroliers pour produire "proprement" de l'hydrogène, le carburant de l'avenir pour la propulsion automobile ; deuxièmement, il peut s'appliquer à toute sorte de déchets végétaux... même au gazon coupé sortant des tondeuses............
Les chercheurs estiment que ce processus peut devenir une source de carburant pour les piles à combustibles lorsqu'elles seront au point. A plus court terme, le gaz synthétique est utilisable comme carburant dans les moteurs thermiques.

Ouais, super! j'ai des injecteurs d'avance si ça intéresse qqu'un. On pourrait p'têt travailler là-dessus en plus du pantone ?

iota a écrit :Ces chercheurs sont-ils trop en avance ? "Le problème aujourd'hui est encore la concurrence du pétrole et de l'éthanol issu du maïs, dont la culture est très efficace aux Etats-Unis", explique Lanny Schmidt, qui travaille depuis quinze ans sur le sujet et attend désormais que le prix du pétrole modifie l'équation.[/i]

Qui a dit volonté politique ? Vous me copierez 100 fois "je ne parle pas de choses que je ne connais pas". :cheesy:
0 x
Avatar de l’utilisateur
Cuicui
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3547
Inscription : 26/04/05, 10:14
x 5

Re: Produire de l'hydrogène... à partir d'eau sucrée




par Cuicui » 19/11/06, 10:25

iota a écrit :A l'aide du petit réacteur de 17 millimètres de diamètre utilisé, 500 grammes d'hydrogène sont produits par jour. D'après les calculs, un disque de 15 centimètres permettrait d'obtenir 3,7 litres d'hydrogène à l'heure.[/i]

Voilà qui semble une technique prometteuse pour transformer la biomasse en carburant. Mieux que le gazogène ! La voiture pourra être alimentée grâce au coffre (ou à une remorque pour avoir un peu d'autonomie) rempli de tonte de gazon... Mais il faudrait 3, 7 litres d'hydrogène à la seconde, et non à l'heure.
0 x


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invités