Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantL'injection d'eau détruit elle le moteur???

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
septicus
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 29/06/08, 18:05

L'injection d'eau détruit elle le moteur???

Message non lupar septicus » 02/07/08, 16:12

Salut à tous,

C'est la question que je me pose.

Je vois pas mal de montages genre Pantone ou autres sur des véhicules qui de toute façon craigent plus grand chose.

Mais qu'en est il sur un TDI/DCI moderne ou la chasse à la moindre mollécule d'eau est permanente sous peine de voir sa pompe d'injection et les injecteurs dégager; et plus particulièrement les fameux injecteurs pompes VW.

L'injection d'eau est bénéfique pour le moteur, c((est prouvé et mis en action sur des machienes industrielles étudiées pour.

Mais est ce réellement adaptable industriellement sur un véhicule, expliquant par là qu'aucun constructeur n'a réussi à proposer un véhicule équipé?

Les histoires de puissants lobby du pétrôle sont pas recevable car ils interdiraient auissi la sortie de moteurs hybrides qui sont pourtant bien là. Leur interêt aussi n'est pas la surconsommation de carburant mais la pérénité de l'approvisionnement long terme.

La destruction rapide et prévisible du moteur ne doit elle pas être compensée par de couteux et polluants dispositifs d'injection de lubrifiant? Si même il est possible de réaliser la chose d'une façon économique.
Sans parler de la qualité de l'eau utilisée,; l'eau du robinet a toutes les chances de venir encrasser les éléments par ses dépots de calcaire. Si il faut utiliser de l'eau distillée par exemple...bonjour le cout!

Si l'eau est injectée dans l'air, c'est le turbo et les hauts cylindres qui trinquent et nécessitent une lubrification suppllémentaire par injection d'huile.
Ha, j'oubliais les soupapes qui vont pas durter bien longtemps non plus!
Quelquesoit le mode d'injection d'eau, je vois à chaque fois plusieurs composants du moteur ou ça va pas bien se passer.

J'en suis là de mes réflexions sur la question et j'ai le sentiment que pas mal de monde se lancent dans des montages dont ils ne mesurent pas l'impact mécanique long ou moyen terme.

A+
0 x

Avatar de l’utilisateur
nonoLeRobot
Kyot'Home Master
Kyot'Home Master
Messages : 782
Inscription : 19/01/05, 23:55
Localisation : Beaune 21 / Paris

Message non lupar nonoLeRobot » 02/07/08, 17:43

Il y a certainement des points importants dans tes explications.

Mais il ne faut pas oublier quand brulant, les atomes d'hydrogène de l'essence se combine à l'air pour créer beaucoup d'eau (je ne sais plus les proportions mais ce n'est pas négligeable).

Elle est sans calcaire certes et ne passe pas dans l'injecteur mais évite déjà d'avoir à se poser trop de questions.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 9233
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 439

Message non lupar Remundo » 02/07/08, 18:01

Bonjour Septicus,

Pas de souci pour les circuits d'injection de carburant haute pression. L'eau n'y passe pas car elle est aspirée par le cylindre avec l'air frais.

En revanche, il n'est pas exclu du tout que la présence d'eau dans les gaz génèrent une corrosion accélérée de l'échappement, voire du cylindre.

Autre grand danger, (mais en général l'eau est injectée en quantité suffisamment petite), s'il y a trop d'eau, et/ou que le bloc moteur est froid, lors de la remontée du piston, l'eau se condense totalement et bloque le piston car elle est quasi-incompressible. De quoi péter une bielle, voire le maneton du vilebrequin.

En injectant pas trop d'eau, ces 2 écueils sont en principe évités...
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13888
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 570

Re: L'injection d'eau détruit elle le moteur???

Message non lupar Flytox » 02/07/08, 18:29

Bonjour Septicus

La destruction rapide et prévisible du moteur ne doit elle pas être compensée par de couteux et polluants dispositifs d'injection de lubrifiant? Si même il est possible de réaliser la chose d'une façon économique.

J'aimerai bien savoir d'oû tu sors que les Gillier Pantomistes de tout poils détruisent leur moteur ..??? Tu as quelque chose de factuel à nous montrer ?


Sans parler de la qualité de l'eau utilisée,; l'eau du robinet a toutes les chances de venir encrasser les éléments par ses dépots de calcaire. Si il faut utiliser de l'eau distillée par exemple...bonjour le cout!

Les seuls dépôts dont j'ai entendu parler sur ce forum se trouvent au fond des bulleurs ou dans les réacteurs mais pas dans le moteur.

Si l'eau est injectée dans l'air, c'est le turbo et les hauts cylindres qui trinquent et nécessitent une lubrification suppllémentaire par injection d'huile.

L'eau est sous forme de vapeur et ... nettoie le turbo et la vapeur n'attaque pas l'huile existante, je ne vois pas l'utilité d'en rajouter, à moins de vouloir augmenter la puissance ( sur Diesel).

Ha, j'oubliais les soupapes qui vont pas durter bien longtemps non plus!
Quelquesoit le mode d'injection d'eau, je vois à chaque fois plusieurs composants du moteur ou ça va pas bien se passer.

Si tu essayais par toi même, avant de dire cela ? Il y a des gars comme André qui ont fait pas mal de kilomètres et qui n'ont pas rapporté ce genre de problème.

J'en suis là de mes réflexions sur la question et j'ai le sentiment que pas mal de monde se lancent dans des montages dont ils ne mesurent pas l'impact mécanique long ou moyen terme.

Et toi tu mesures quoi ? :mrgreen:
A+
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 53624
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1431

Message non lupar Christophe » 02/07/08, 18:32

Septicus a écrit :Ha, j'oubliais les soupapes qui vont pas durter bien longtemps non plus!
Quelquesoit le mode d'injection d'eau, je vois à chaque fois plusieurs composants du moteur ou ça va pas bien se passer.


+

Remundo a écrit :En revanche, il n'est pas exclu du tout que la présence d'eau dans les gaz génèrent une corrosion accélérée de l'échappement, voire du cylindre.


Oui oui encore des légendes urbaines qui courent...Comme le dirait Janco tout est une question de proportion.

Dopage à l'eau = +20% maximum d'eau produite par la combustion ELLE même...donc...

Il faudrait savoir ce qui rentre et sort normalement d'un cylindre...avant de spéculer...

Remundo a écrit :Autre grand danger, (mais en général l'eau est injectée en quantité suffisamment petite), s'il y a trop d'eau, et/ou que le bloc moteur est froid, lors de la remontée du piston, l'eau se condense totalement et bloque le piston car elle est quasi-incompressible. De quoi péter une bielle, voire le maneton du vilebrequin.


Evidement un serage hydraulique est possible mais si le systeme est bien réalisé le reste est très limité...D'ailleurs je crois que ca n'est arrivé qu'une seule fois (sur un tracteur qui travaillait en pente)...
0 x

jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Re: L'injection d'eau détruit elle le moteur???

Message non lupar jime » 02/07/08, 18:44

salut
septicus a écrit :l'eau du robinet a toutes les chances de venir encrasser les éléments par ses dépots de calcaire. Si il faut utiliser de l'eau distillée par exemple...bonjour le cout!


exact il ne faut pas utiliser l'eau du robinet mais récupérer de l'eau de pluie dans une gouttière ou un fossé, c'est gratuit

J'en suis là de mes réflexions sur la question et j'ai le sentiment que pas mal de monde se lancent dans des montages dont ils ne mesurent pas l'impact mécanique long ou moyen terme.

quand tu vois que certains véhicules de ce forum ont parcourus 20 à 40mkm, on peut parler d'impact à moyen terme et pis si y en a pas un qui se lance pour les autres, on avance pas, après s' il y a un risque, c'est d'envoyer de l'eau dans le moteur, mais il faudrait une installation défectueuse et un coup de pas de chance

sur ma rover, avant de monter un pantone, j'ai changé le joint de culasse, tout démonté et nettoyé le haut moteur et le turbo, j'ai changé tous les joints, t'imagine bien que je n'ai pas fait ça à perte, et que si j'avais des doutes sur la pérénité du systeme je me serais abstenu
0 x
septicus
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 5
Inscription : 29/06/08, 18:05

Message non lupar septicus » 03/07/08, 09:05

Salut à tous,

Hum, pour l'eau de "goutière", elle est encore pire que l'eau du robinet...tout sauf neutre car ramasse une foule de particules lors de sa chute. C'est bien connu.
Pas besoin que l'eau sous divers formes passe dans le circuit d'injection pour voir des dégradations sur les injecteurs.

AMHA, la seule chose qui pourraît fonctionner, et fonctionne déjà via des additifs est l'intégration des mollécules d'eau de condensation du réservoir. Mais plus la proportion d'eau est importante et plus il est nécessaire d'augmenter la quantité d'additif et plus particulièrement des éléments de lubrifiaction indispensables. Plus d'action=plus d'additif=plus de cout et de pollution.

Glabalement, un bloc moteur, correctement lubrifié et entretenu, doit tenir sans usure notable 300000Km. J'ai été gros rouleur et j'ai toujours fait au minimum 300000km sans voir de problème particulier...voire 700000Km avec ma 250D que j'ai toujours.

Dire que certains ont faits 30 ou 40000Km n'est pas vallable car les corrosions diverses n'ont pas encore le temps de se manifester.

J'attends l'expérience d'un gros rouleur comme moi qui a fait sans problème au moins 200000Km sans souci sur un diesel moderne que la sophistication rend extrèmement sensible à toute forme d'agression.
Les chauffeurs de taxi chassent le gaspi...ça devrait donc facilement se trouver.

Je suis à la retraite maintenant et j'ai vu le premier article sur l'injection d'eau dans l'Auto Journal il y a bien bien longtemps sur une ID19. Depuis, mis à part des applications trés ciblées industriélles, le dossier n'a guère avancé. Les constructeurs buttent toujours sur les problèmes évoqués plus haut et parlent en terme de bilan global négatif. Les problèmes de garantie concernant l'espérance de vie des éléments d'un moteur sont de plus en plus présents. Hors période contractuelle de garantie, il y a maintenant une forme de "garantie d'usage" en fonction du type de composant qui prime sur celle ci.

Je suis un peu comme cet étudiant québequois qui s'est fait littérallement "allumé" dans ce forum pour ses observations trés réailistes. J'ai longtemps approché le monde des équipementiers automobiles et la réponse a toujours été la même: on sait pas faire d'une façon fiable.
Même avec les nouveaux impératifs d'environnement, ce dossier ne semble pas être relancé...personne se demande pourquoi ici? Sans parler des moteurs camions, a priori plus faciles à surveiller.

Il serait intéressant qu'un ingénieur ayant directement travaillé sur les moteurs d'un grand constructeur automobile puisse venir détailler l'état de l'art des études éffectuées et les problèmes rencontrés.

Comprenez que cela n'enlève rien à tous ceux qui réalisent des montages plus ou moins évolués basés sur divers procédés d'apport d'eau; mais je ne ferais pas ces expérimentations sur un véhicule récent sous peine de voir une facture importante à terme. PLus le moteur est évolué et plus la lubrification apportée par le carburant est faible. IL faut tenir compte de ce point.

A+
0 x
jonule
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2404
Inscription : 15/03/05, 12:11

Message non lupar jonule » 03/07/08, 09:58

tu joues le jeu et tu tombes dans le panneau .....

quand dans 5 ou 10 ans tout le monde aura ces véhicules ils seront modifiés sans pitié et tout le monde dira "mais pourquoi on l'a pas fait avant, ils avaient peur de quoi ?"

pour l'eau, elle est filtrée comme l'est ton carbruant par un fitlre, "tout simplement".

l'injection d'eau est bénéfique pour le moteur elle le décrasse, c'est aussi pour ça que les controle anti-pollution sont OK.

alors qu'un moteur "récent" comme tu dis est fragile et s'encrasse déjà au pétrole ...



mais tu devrais dire "l'injection d'eau doit être maîtrisée en tout point" et tu trouveras des cracks su ce forum ;-)

les ingénieurs ingénient, expérimentateurs expérimentent.
0 x
Avatar de l’utilisateur
wirbelwind262
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 216
Inscription : 29/06/05, 11:58
Localisation : Fouras
x 23

Message non lupar wirbelwind262 » 03/07/08, 11:41

Bonjour
le dopage a l'eau est connu depuis longtemp par les ingénieurs motoristes , elle est cité succintement dans "les techniques de l'ingénieur; combustion dans les moteurs diesel" ....
les connaissances sont là , les mettre en pratique est une autre histoire (volonté économique ?)...
Septicus a écrit:
'PLus le moteur est évolué et plus la lubrification apportée par le carburant est faible. IL faut tenir compte de ce point.'
:?: pourrait tu developper, STP ?
Bon courage !
0 x
jime
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 215
Inscription : 25/01/08, 18:53
Localisation : Var - Ardeche

Message non lupar jime » 03/07/08, 13:45

salut
Hum, pour l'eau de "goutière", elle est encore pire que l'eau du robinet...tout sauf neutre car ramasse une foule de particules lors de sa chute.


de quelles particules parles-tu et de quelle taille, en mm ou plus petites ??
je filtre mon eau avec un tissu, les mailles sont très fines, il ne reste rien de visible à l'oeil nu après filtration

C'est bien connu.

je me méfies de telles phrases, les pluies sont acides, c'est bien connu, j'ai lu ici qu'un membre de ce forum avec testé de l'eau de pluie avec un phmètre, l'eau était neutre, c'est bien connu

à voir ton scepticisme, je pense qu'il faut que tu attendes de trouver un membre du forum qui est parcouru 300mkm avant de te lancer dans tel un montage

mais je ne ferais pas ces expérimentations sur un véhicule récent sous peine de voir une facture importante à terme.


enfin depuis que j'ai installé mon gp, je ne trouve plus aucun argument pour acheter une voiture neuve bourrée d'électronique qui tombera en panne avant que le pantone n'est pu faire le moindre dégat..d'autant plus que ma vieille voiture consomme 5L/100 au lieu de 7,5L/100 et surtout pollue beaucoup moins qu'avant montage, elle rivalise avec les nouvelles voitures, elle est plus fiable car plus simple de fonctionnement, mais ça les entreprises d'automobile n'aime pas..les gens qui consomment pas..
0 x


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invités