Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantDessin du bulleur pour dopage à l'eau?

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Avatar de l’utilisateur
RV-P
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 146
Inscription : 27/09/12, 13:07
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
x 8
Contact :

Message non lupar RV-P » 31/10/12, 20:29

André a écrit :Fie toi a ceux qui ont fait des test mesuré, sur Quant'home tu as ceux qui ont voyagé au Maroc la tu as des chiffres crédibles qui ressemble a ceux que j'obtient et de plusieurs montages , Tu remarqueras que la construction de leur bulleur est d' une grande simplicité et opérationel.

— Justement : le bulleur que je propose (sans vouloir le construire moi-même pour l'instant) est "à peu près" le même que celui de la page 9 de Michel David dont j'ai donné son schéma un peu plus haut.
— Pour ce qui est de la simplicité de réalisation, pour le tube, on peut parfaitement le faire avec 10 coudes en cuivre tout prêts et 11 morceaux de tuyau cuivre coupés à la bonne longueur (dont un perforé de trous d'environ 1 à 2mm) ; le tout brasé à l'argent par exemple.
— Pour la tôle plissée, on peut parfaitement la fabriquer dans un "fond" de tambour de machine à laver en inox, ainsi que les cloisons anti-clapot perforées que je propose de mettre pour éviter une "remontée d'eau" dans le réacteur.
— Sauf le clapet, sa tige et le bulbe du calorstat, tout le mécanisme de régulation de température est à l'extérieur et peut être facilement ajusté en fonction de paramètres de combustion. Il y a trois points de réglage :
* l'écrou sur le ressort de la tige du clapet,
* le pivot de la tige de commande du clapet,
* l'appui sur la tige du calorstat.
— Pour ce qui est de la magnétisation de la tige du réacteur (qui conditionne le bon fonctionnement de celui-ci), on peut tout simplement, au lieu de la mettre dans l'axe nord/sud, la magnétiser avec un aimant et tester si elle est faiblement magnétisée avec une simple boussole ! As-tu essayé les tiges en acier stub (bien moins chères que les tiges en nickel) ? Car si la tige d'acier du réacteur n'est pas magnétisée, le réacteur ne fonctionne pas ! As-tu lu cette page, pour voir le pourquoi du comment de la magnétisation de la tige ?
— Côté pratique, il y a cet agriculteur, Antoine G qui, lui, a essayé et obtenu visiblement de très bons résustats !
— Et puis, il vaut bien mieux pour une voiture chercher deux points de raccordement (gaz d'échappement et admission) plutôt que trois (refroidissement moteur, gaz d'échappement et admission), non !?...
— @ + !
0 x
C'est plus facile de faire simplement des choses compliquées que de compliquer des choses simples !

Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 31/10/12, 21:17

Bonjour RV-P

Apparemment tu as lu Quanthomme, c'est très bien, beaucoup de trucs intéressants etc... mais tu sembles avoir zappé la référence Pantone / Gillier pantone la mieux documentée, construite, discutée, évaluée......en fait Econologie !

Il y a de nombreux post vraiment pleins de trouvailles explications expériences, discussions argumentées détaillées.... et l' Expérimentateur de loin le plus avancé en Pantone / Gillier Pantone.......c'est André ! Lis ses interventions et sache apprécier l'expérience qu'il donne.... :P
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 31/10/12, 21:36

RV-P a écrit :— Je crois que je pourrais m'inspirer de ce schéma, paru sur la page 9 de Michel David :
Image

, pour la réalisation du clapet thermo-commandé ! Lui place un second calorstat pour ne "buller" qu'à la température désirée.


Quelques doutes sur ce système, quand le bulleur a une température inférieure à la température d'ouverture du calorstat, il n'envoie que de la vapeur (en fait très peu) vers le réacteur, et l'eau a toutes les chances de condenser dans la tuyauterie. Par contre, laisser le bullage "libre" permet d'emmener "en permanence" de l'air, de la vapeur quand il y en a, et les gouttelettes d'eau vers le réacteur. Les chances de noyer le réacteur me semblent nettement plus faible.
De mes montages, ceux qui fonctionnent le mieux / les plus tables, sont ceux dont la circulation d'air n'est jamais interrompue, même au ralentis. 8)
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 31/10/12, 22:30

RV-P a écrit :
André a écrit :l'échappement dans un diesel c'est salaud et cela encrasse les mécanismes

— Oui, mais tu oublies un truc : sur cette page, il est bien écrit :
C’est ainsi qu’empiriquement il en arrive à laisser passer seulement 1/3 de l’air ambiant. Petit à petit, les résultats s’améliorent et le gros glouton qui consommait 21 litres / heure du précieux GO, se contente de 10 litres et réglage après réglage, le moteur tournant de mieux en mieux, se débarrassant de sa vieille calamine, la consommation descend à 5 litres avec en plus quelques litres d’eau.

Et le pot crache une vapeur transparente pratiquement inodore et le mouchoir blanc reste blanc : pari gagné !


Le Pantone ou Gillier Pantone pollue moins, nous sommes d'accord. Mais d'accord aussi avec André, l'échappement reste dégueulasse (enfin surement moins que d'origine c'est pas difficile :mrgreen: ) et si tu utilises les gaz d'échappement tu verra que tout deviens noir très rapidement, tuyauterie amont aval réacteur collecteur d'admission tout ! Ce qui est nettoyé c'est le haut moteur et en partie seulement les gaz d'échappement.

Pour le test du mouchoir , ce qu'il y a de bien c'est qu'on peut lui faire dire n'importe quoi. Les "mailles" du tissus sont beaucoup beaucoup plus grande que la plus grosse particule qui passe au travers. Ce qui est arrêté dépend de.......ce qui veut bien coller au tissu en fonction de l'humidité, électricité statique, du vent d'ouest et de l'age du capitaine etc..., ce n'est représentatif de rien du tout mais c'est spectaculaire. :mrgreen:

Même une voiture moderne avec un pot catalytique de dernière génération ne lui "arrive pas à la cheville..."

Le problème pour affirmer cela....c'est qu'il faudrait qu'il y aie des études scientifiques disponibles au public pour le prouver. Ceux qui les ont faites ont gardé le résultat pour eux. (constructeurs automobiles etc...) :cry:

Même une voiture moderne avec un pot catalytique de dernière génération ne lui "]arrive pas à la cheville" car les pots catalytiques, ça "casse" les particules qui s'enfoncent plus loin dans les poumons que les particules qui sortent d'un pot "normal" (et ces particules-là sont cancérigènes !) ! Le système G-Pantone, lui, transforme le GO en GAZ, si bien qu'il n'y a PLUS de particules en sortie de pot d'échappement. Et ça marche mieux sur un Diésel que sur un essence !


Non les pots catalytiques ne cassent pas les particules, cela favorise plutôt telles ou telles réactions chimiques ce qui aboutit à la transformation de certains gaz et à la formation de toute une panoplie de particules de différentes tailles, et différentes en aval d'en amont. Le pot catalytique n'est qu'un maillon dans la production des particules entre le Gasoil du réservoir et la mort qui sort du silencieux. :|

"Plus de particules" est une vision de l'esprit, tous les moteurs en font à des degrés divers.

Pour le magnétisme qui serait important pour la tige, ca plait beaucoup, ...au Sieur Pantone himself, ca fait "science", mais c'est totalement bidon. Ne perd pas ton temps avec ces bêtises. Les réacteurs tout inox (non magnétiques) fonctionnent pareil !!!
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Avatar de l’utilisateur
RV-P
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 146
Inscription : 27/09/12, 13:07
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
x 8
Contact :

Message non lupar RV-P » 01/11/12, 12:14

Flytox a écrit :Quelques doutes sur ce système, quand le bulleur a une température inférieure à la température d'ouverture du calorstat, il n'envoie que de la vapeur (en fait très peu) vers le réacteur, et l'eau a toutes les chances de condenser dans la tuyauterie.

— C'est bien pour ça que, dans ma proposition de schéma, je ne l'ai pas fait !
— Mais le "culto" (Antoine G) qui l'a fait avec son système "tout intégré", il a tort, alors ?!?...
Flytox a écrit :Non les pots catalytiques ne cassent pas les particules, cela favorise plutôt telles ou telles réactions chimiques ce qui aboutit à la transformation de certains gaz et à la formation de toute une panoplie de particules de différentes tailles, et différentes en aval d'en amont. Le pot catalytique n'est qu'un maillon dans la production des particules entre le Gasoil du réservoir et la mort qui sort du silencieux.

— Eh bien en tous cas, il y a des raports, scientifiques justement, qui tendent à prouver que les particules qui sortent d'un pot catalytique s'enfoncent beaucoup plus dans les poumons parce qu'elles sont beaucoup plus fines !
— Le "hic" d'un système chauffé par l'eau du moteur, c'est qu'il est plus lent... Et pour les petits parcours (comme j'en fais chez moi), c'est pas la joie !
— Si vous n'approuvez pas le test du mouchoir, alors pourquoi ici, Capt-Maloche l'a-t-il fait !?...
— Mais jusqu'ici, je n'ai fait qu'une proposition, voyant le peu d'idées sur le sujet. Si vous n'êtes pas d'accord...
— @ + !
0 x
C'est plus facile de faire simplement des choses compliquées que de compliquer des choses simples !

janic
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5400
Inscription : 29/10/10, 13:27
Localisation : bourgogne
x 52

Message non lupar janic » 01/11/12, 12:36

Les réacteurs tout inox (non magnétiques) fonctionnent pareil !!! seul l'inox austénitique est non magnétique.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 01/11/12, 14:07

RV-P a écrit :
Flytox a écrit :Quelques doutes sur ce système, quand le bulleur a une température inférieure à la température d'ouverture du calorstat, il n'envoie que de la vapeur (en fait très peu) vers le réacteur, et l'eau a toutes les chances de condenser dans la tuyauterie.

— C'est bien pour ça que, dans ma proposition de schéma, je ne l'ai pas fait !
— Mais le "culto" (Antoine G) qui l'a fait avec son système "tout intégré", il a tort, alors ?!?...

Une application tracteur (que j'ai jamais manipé) et voiture ne fonctionnent pas forcement pareil. En utilisation voiture je le sens pas bien c'est tout. :?

Flytox a écrit :Non les pots catalytiques ne cassent pas les particules, cela favorise plutôt telles ou telles réactions chimiques ce qui aboutit à la transformation de certains gaz et à la formation de toute une panoplie de particules de différentes tailles, et différentes en aval d'en amont. Le pot catalytique n'est qu'un maillon dans la production des particules entre le Gasoil du réservoir et la mort qui sort du silencieux.


— Eh bien en tous cas, il y a des raports, scientifiques justement, qui tendent à prouver que les particules qui sortent d'un pot catalytique s'enfoncent beaucoup plus dans les poumons parce qu'elles sont beaucoup plus fines !


Regarde le lien ci dessous, entre autre la conclusion si t'es pressé. :mrgreen: Le pot catalytique n'est pas le seul coupable loin de là...
https://www.econologie.info/share/partag ... 5zrr84.pdf

— Si vous n'approuvez pas le test du mouchoir, alors pourquoi ici, Capt-Maloche l'a-t-il fait !?...


C'est un forum içi, qu'est ce que cela serai chi..t d'être tous toujours d'accord :mrgreen: , Captain aime le mouchoir, tant mieux pour lui....cela n'empêche pas que d'ajouter de l'essence dans le Gasol peut aller dans le bon sens (moins de pollution et de conso).

Dans les différents posts , entre Quanthomme et Econologie, tu vas trouver tout et son contraire. Quand tu en aura lu / évalué un certain nombre tu verras plus facilement quels sont les propos qui te semblent le plus bizarres / fantaisistes / factuels / documentés / proches de "la vérité".... :mrgreen:

Pour en revenir à ton bulleur, fatalement il faudra faire des choix qui seront des compromis, les trucs parfaits.....chai pas si ça existe. Nous on te donnes quelques pistes / généralités tirées de nos expériences, après quand tu es devant ton moteur avec ses problèmes d'encombrements et tes diverses contraintes, tu es mieux placé que nous pour évaluer certain paramètres. :P
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
Andre
Chercheur moteur pantone
Chercheur moteur pantone
Messages : 3787
Inscription : 17/03/05, 02:35
x 8

Message non lupar Andre » 01/11/12, 15:35

Bonjour

— Le "hic" d'un système chauffé par l'eau du moteur, c'est qu'il est plus lent... Et pour les petits parcours (comme j'en fais chez moi), c'est pas la joie !


Pour les petits parcours 10 a 15 km le rendement du syteme dopage a l'eau et médiocre même un syteme catalyseur ne devient operationel quand il a atteind une certaine température .
au temperature froide diffcile a faire bien fonctionner un réacteur même en faisant avaler au moteur de l'air chaud autour de l'échappement .
En été l'eau du moteur atteind sa temperature aprés 4 a 5km et le dopage a l'eau se stabilise aprés un 15km
j'ai un syteme de rechauffage a l'eau, pour l'huile de friture en été aprés 3 km de conduite l'huile a la sortie de l'échangeur atteind autour de 60c , c'est du rapide vue l'important débit au retour reservoir , alors chauffer un 3 litres d'eau d'un bulleur c'est une bagatelle ..

C'est toujours une question de compromis, si tu vise uniquement la dépolution c'est un ratio de vapeur d'eau élévé, si tu vise uniquement l'économie c 'est un ratio d'eau plus bas , si tu fonctionne a l'huile de friture c'est un ratio d'eau plus élevée que avec du gasoil .
Quand a la temperature de l'eau dans le bulleur elle n'est pas aussi critique a quelques degrés, il y a un minimu et un maximum qui est voisin de la la température du LDR
Certain fonctionne avec un nébulateur eau a température ambainte, d'autre un petit carburateur de model réduit eau a temperature sous le capot (même chauffé a 90c c'est moins bon.) D'autre fonctione avec un génerateur de vapeur moins encombrant, rapidité de mise en marche d'autre avec des buleurs soit chauffé échapement le plus souvent le plus simple pour vivre a long terme chauffer au LDR .
Regarde les kit a la vente tu aurras un idée des temperatures qu'il peuvent atteindre dans leur bulleur

Si tu regarde les montages de Qand'home le plus beau montage c'est celui du tracteur Deutz tout en inox bulleur intergré le premier qui a fait un montage vertical .
Un autre tracteur Deutz montage plus rustique en acier lui il annonce que quelques fois ébullition dans son bulleur pourtant il est fonctionel (dans un GV cela bouille également mais il se fait un brouillard dans le conduit qui alimente le réacteur et chacun a une recette, un petit dosage d'ajout d'air avec cette vapeur qui au final finisse tous par ressembler a un brumisseur . )
Il y pas juste le montage d'Antoine qu'il faut que tu regarde
Pour le tracteur Antoine quand il spécifie une augmentation de temperature a l'échapement c'est surtout dut a l'etranglement qu'il fait sur l'admission pour forcer le moteur a tirer dans le réacteur (étrangle un diesel sans réacteur, et mesure l'échappement a charge égale ) l'étranglement a des limites sur un moteur autos tu te pénalise sur la puissance maximum du moteur .

Au début on fait un montage on pensant que tout vas etre fonctionel sans s'en ocupper, aprés un an d'usage on s'apercoit de tous les défauts et de la maintenance que cela demande, le montage suivant devient plus simple , juste un nettoyage du reacteur et des conduits a tous ans ..
Cela devient rasant de faire un long test de consomation et que le systme s'est bouché partiellement a mi chemin .
Alors tu sacrifie un peu du rendement, pour avoir quelque chose qui fonctionne sans avoir le capot ouvert a tous 100km .
quand tu fais un voyage de 400km avec ta famille ils se tane des nombreux arrets pour verrification si le sytéme fonctionne .

André
0 x
Avatar de l’utilisateur
RV-P
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 146
Inscription : 27/09/12, 13:07
Localisation : Sainte-Marie (Île de la Réunion)
x 8
Contact :

Message non lupar RV-P » 02/11/12, 08:09

André a écrit :Il y pas juste le montage d'Antoine qu'il faut que tu regarde

— Justement : j'ai regardé plusieurs montages, dont les vôtres sur le fil "Procédé Pantone : dopage à l'eau ou moteur Pantone" ! Mais c'est Antoine G qui a INTRODUIT le système en France avec le bullage de l'eau ! Or, que dit-il ?
Ce n’est que quelques jours plus tard, voulant s’attaquer à l’adaptation sur un de ses tracteurs qu’il vient à Antoine une intuition de génie, qu’il nous expose ainsi qu’à Michel.

Quelle idée ?

Tout d’abord : garder dans son intégralité le moteur du tracteur pour pouvoir expérimenter avec ou sans le système.

Ensuite, faire passer dans le réacteur seulement de très fines gouttelettes d’eau et ne plus brancher le réacteur sur l’admission du moteur, mais faire arriver ce qui sort du réacteur dans le filtre à air en obturant celui-ci (environ au 2/3) pour obliger le moteur à "sniffer" le contenu du réacteur.

Et en chœur, nous lui avons dit : "Pourquoi pas, de toutes manières il faut essayer, à notre avis il n’y a aucun risque."

— Un chiffre m'interpelle : 2/3 ! C'est la proportion de ce qui sort du réacteur par rapport à l'apport d'air ambiant. Pourquoi ne pas "partir" sur cette base ? Que je sache : un Diésel de tracteur et un Diésel de voiture, surtout les Diésels modernes, ça se ressemble "un peu", non !?...
— Et le système introduit par Antoine, même s'il a été modifié depuis, ne change PAS la configuration du moteur et ça, c'est important !
— Dans les articles, il y a les partisans du "il ne faut pas que ça bouille" et "ça peut bouillir" !... J'avais introduit (peut-être à tort ?) une régulation de température en partant de la base qu'"il ne faut pas que ça bouille", mais si, d'après vos expérimentations vous dites que "ça peut bouillir", il "suffit" de retirer la régulation de température de "mon" projet de bulleur !!! D'ailleurs, d'après le schéma paru pour le bulleur d'Antoine, il est évident qu'à la fin, "ça va bouillir", surtout si la température qui sort du réacteur peut être SUPÉRIEURE à la température des gaz d'échappement (ce qui expliquerait l'ovalisation du pas de vis de l'une des sorties que j'ai vu sur le fil cité plus haut !?) !
— Et si jamais ça marchait vraiment et que les gaz d'échappement n'encrassent plus le bulleur !?...
— Je vous l'ai dit : je donne des pistes, rien de plus !
0 x
C'est plus facile de faire simplement des choses compliquées que de compliquer des choses simples !
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 12865
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 295

Message non lupar Flytox » 02/11/12, 10:20

RV-P a écrit :... mais faire arriver ce qui sort du réacteur dans le filtre à air en obturant celui-ci[/b] (environ au 2/3) pour obliger le moteur à "sniffer" le contenu du réacteur.....

— Un chiffre m'interpelle : 2/3 ! C'est la proportion de ce qui sort du réacteur par rapport à l'apport d'air ambiant. Pourquoi ne pas "partir" sur cette base ?


De ce que j'ai compris, les 2/3 ce n'est pas la proportion de ce qui passe dans le réacteur, c'est un ordre de grandeur de la section de passage qu'il bouche dans le filtre à air pour augmenter la dépression dans le réacteur. 8)

2/3 c'est une valeur de départ pour faire des essais, après tu aura besoin de plus ou moins d'obturation sur ton moteur (ou d'un venturi plus ou moins grand). La proportion des gaz qui passe dans le circuit d'origine ou par le circuit du réacteur ca dépend entre autre de la perte de charge des différents conduits (pression amont / aval, diamètre, longueur, coudes, température de l'eau , de la vapeur etc...)

— Dans les articles, il y a les partisans du "il ne faut pas que ça bouille" et "ça peut bouillir" !... J'avais introduit (peut-être à tort ?) une régulation de température en partant de la base qu'"il ne faut pas que ça bouille", mais si, d'après vos expérimentations vous dites que "ça peut bouillir", il "suffit" de retirer la régulation de température de "mon" projet de bulleur !!! D'ailleurs, d'après le schéma paru pour le bulleur d'Antoine, il est évident qu'à la fin, "ça va bouillir",...


Quand 2 montages diffèrent par tout un tas de paramètres physiques dimensionnels, c'est bien difficile de comparer ...et on peut très bien trouver les 2 qui fonctionnent alors qu'un seul bout.
Ce qui me parait important quand c'est possible, c'est d'avoir le moyen de changer la puissance de chauffe pour explorer les 2 solutions. :P

....surtout si la température qui sort du réacteur peut être SUPÉRIEURE à la température des gaz d'échappement...


Si tu parles de Gillier Pantone, tu pourrai nous dire où tu as trouvé cela ? Au maxi chui arrivé à environ 250° pour la vapeur en sortie réacteur, alors que certain Diesel au taquet montent à 750° à l'échappement.

— Et si jamais ça marchait vraiment et que les gaz d'échappement n'encrassent plus le bulleur !?...

Ce serai pas mal, signe que la production de suies serai en chute libre :P Enfin, c'est peut être pas le seul critère, il ne faudrait pas remplacer par exemple les "grosses" particules visibles par de "minuscules" invisibles mais infiniment plus dangereuses pour la santé. :|
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.

[Eugène Ionesco]

http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités

Recherches populaires