Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantConvertir un moteur de voiture pour un usage stationnaire

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Avatar de l’utilisateur
Macro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2992
Inscription : 04/12/08, 14:34
x 41

Message non lupar Macro » 24/10/13, 17:58

Sauf le bruit...Vivre a coté d'un groupe electrogene 24/24 est un calvaire sans nom...meme hyperinsonorisé...Le bruit et les vibration sont anxiogènes
0 x
La seule chose qui soit sure dans l'avenir. C'est qu'il y a peut de chance qu'il soit conforme a nos prévisions...

dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 21:33

Hello :D

Quand je disais "facilement", c'est que c'est plus facile de mélanger un gaz qu'un liquide avec l'air.

Dans le principe, il suffit d'avoir un détendeur à pression atmosphérique, et envoyer le gaz dans le diffuseur.

Je ne sais pas a quel point l'électronique s'est immiscée dans la gestion du dosage.
Il y a 20 ans j'ai eu l'occasion de construire un groupe électrogène avec une vieille toyota, dans une ferme isolée pour pomper dans un forage.

Au début, j'ai essayé avec du butane, puis ça a fonctionné avec des bouteilles de propane (pendant 10 ans, 1'000'000 de kilomètres sur cales :P ).

ça vidait une bouteille de 11 kg en 2h30, en pompant environ 22 m3/h à 90m. (90 m. niveau pompe, le niveau d'eau plus haut mais parfois l'eau tarissait avant la bouteille...)

Sinon, pour augmenter le rapport volumétrique il suffit de récupérer un bloc diesel...

On installe une bougie à la place de l'injecteur, en suisse des bus sont convertis au gaz comme ça, ils règlent le rapport volumétrique en rajoutant des joints de culasse.

La pression maxi de fonctionnement (je dis bien de fonctionnement, pas de compression, la détonation arrive après l'allumage) d'un moteur otto (à mélange air/carburant précis) est limitée par l'indice d'octane.

Mais il ne faut pas dépasser 2000° sinon ça pollue en oxydant l'azote de l'air!

Quel est l'équivalent octane des gaz ?

L'alcool par exemple a un meilleur indice d'octane que l'essence, mais un moteur conçu pour l'alcool ne pourra pas fonctionner à l'essence. (sauf si on diminue sa puissance)

- Quelle différence y a-t-il entre aspirer beaucoup d'air et le refouler, ou simplement retenir l'air, pour avoir la même quantité de mélange
:?:

Le moteur - chaudière, j'y ai pensé :mrgreen:

Au ralenti, le rendement est nul, et la puissance consommée est de plusieurs kW (1 l./heure ?).
Au ralenti le bruit est relativement faible (pas comme un diesel en charge), mais il faut assurer l'étanchéité à l'huile et aux gaz, dans une maison ça peut vite être un souci...)

A+
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 21:48

Si le moteur - chaudière à gaz tourne au ralenti en entrainant une pompe à chaleur, ça fait quoi comme COP :?:
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Message non lupar chatelot16 » 24/10/13, 22:03

avec a la fois un moteur thermique et une pompe a chaleur tu peux depasser largement le 100%

par exemple moteur thermique 75% en chaleur et 25% en mecanique

pompe a chaleur entrainé mecaniquement cop de 5 et les 25% d'energie mecanique devienent 25 x 5 = 125%

total 75% + 125% = 200%

il est bien bête de bruler simplement dans une chaudiere ! ... un jour ça paraitra aussi archaique que de bruler dans une cheminé ouverte
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 22:19

Voila la toyota, la chaleur était récupérée par le chat :lol:

Image

Image

Image
0 x

dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 22:25

chatelot16 a écrit :avec a la fois un moteur thermique et une pompe a chaleur tu peux depasser largement le 100%

par exemple moteur thermique 75% en chaleur et 25% en mecanique

pompe a chaleur entrainé mecaniquement cop de 5 et les 25% d'energie mecanique devienent 25 x 5 = 125%

total 75% + 125% = 200%

il est bien bête de bruler simplement dans une chaudiere ! ... un jour ça paraitra aussi archaique que de bruler dans une cheminé ouverte


oui mais les rendement se multiplient, les additionner c'est de la triche...

Il y a une erreur quelque part car en principe un rendement de plus de 100% c'est le mouvement perpétuel!
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 233

Message non lupar chatelot16 » 24/10/13, 22:40

y pas d'erreur

le COP de 5 d'une bonne pompe a chaleur n'est pas un mouvement perpetuel ... c'est simplement que 1kw mecanique pompe 4kw thermique a la source froide , pour faire 5kW de chaleur

les rendement se multiplient quand on transforme l'energie successivement par plusieur machine , mais les 75% de chaleur faite par le moteur sont bien a additionner avec la chaleur pompé par les 25% de puissance mecanique
0 x
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 22:54

Le COP ce n'est pas vraiment un rendement, l'énergie est soutirée à l'environnement.

C'est des arguments commerciaux, alors là c'est clair que le rendement d'une pompe à chaleur à chaudière à gaz sera 2 ou 3 fois meilleur que celui d'une pompe à chaleur mue par un moteur électrique alimenté par une centrale thermique...!

Même en thermique pur les chaudières à gaz affichent un rendement de 110%...

L'erreur est à la base, les scientifiques ont "juste oublié" en calculant le pouvoir calorifique que les hydrocarbures produisaient de la vapeur d'eau en brûlant...

On va encore en trouver combien, des "erreurs" comme ça?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13690
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 490

Message non lupar Flytox » 24/10/13, 23:01

Idea pour le pot d'échappement j'imagine qu'on peut faire passer les gazs à travers l'eau, même toute la ligne d'échappement, en la laissant plonger de façon à ce que l'eau ne rentre pas évidemment, comme un tube qui vient du haut et qui plonge dedans, les gazs ne demandant qu'à sortir et remonter à la surface, en chauffant le liquide ?


Faire passer les gaz dans l'eau, cela fait une contrepression pour le moteur. A surveiller, que le moteur s'en accommode / perf / conso et sans trop chauffer par exemple. L'eau finit par s'acidifier / se saloper, donc corrosion et obstructions à surveiller s'il s'agit d'un circuit fermé.

Si c'est le tube d'échappement qui traverse l'eau, la condensation et l'acidification se fera dedans. En acier ordinaire, la corrosion va en venir à bout relativement rapidement. En inox cela marche plutôt bien, c'est un truc que l'on trouve sur certain bateaux.

Il y a aussi la solution, qu'on trouve également sur les bateaux, une "petite" pompe balance l'eau directement dans l'échappement avec un ou plusieurs gicleurs (un peu après le collecteur). Il faut aussi de l'inox :mrgreen: Cela à un bon rendement et peut faire un bon silencieux dans un volume relativement réduit. En circuit fermé toujours le même problème d'acidification de l'eau et obstruction des gicleurs. :mrgreen:
Surveiller aussi le niveau d'eau qui peut augmenter.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132
dede2002
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 814
Inscription : 10/10/13, 16:30
Localisation : Genève campagne
x 90

Message non lupar dede2002 » 24/10/13, 23:12

L'idée de départ c'était de réutiliser du matériel destiné au broyeur, énergie grise inside.

Des moteurs avec sonde lambda qui sortent 0% de CO e 0 ppm de HC on en jette !

Dans le calcul du COP d'une pompe à chaleur, quelle influence aurait l'énergie grise?
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités