Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburantCentrale implosive à électrolyse

Astuces, conseils et trucs pour baisser votre consommation ainsi que des procédés ou inventions comme de moteurs non conventionnels: le moteur Stirling par exemple. Brevets améliorant la combustion: injection d'eau, traitement plasma, ionisation du carburant ou du comburant.
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 566
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 49

Centrale implosive à électrolyse

Message non lupar gildas » 20/03/12, 00:28

Suite à une recherche sur le HHO,je suis tombé sur ça:
http://www.agoravox.fr/actualites/techn ... ve-a-41670

Revenons à notre centrale à électrolyse. Imaginons que pratiquement tout l’oxygène et l’hydrogène aient réagi. Cela fait une dépression proche du vide. Il suffit alors de concevoir ce moteur à implosion qui en fonctionnant permettra de générer de l’électricité par la force mécanique. C’est d’ailleurs tout le secret de cette réussite que l’invention du « moteur à implosion »


Il parle meme pas de l'énergie de l'arc électrique qui pourrait etre récupéré lors de l'implosion HHO?????


ps: mon message n'est pas au bon endroit.
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 20/03/12, 00:54

arretez les anerie

bien sur que l'hydrogene et l'oxygene ca fait de l'eau donc presque du vide par rapport au volume des gaz d'origine si l'eau etait froide

mais la combustion fait aussi une grande quantité d'energie et toute l'eau produite sera sous forme de vapeur a haute temperature de volume largement superieur au volume de gaz initial !

il suffit de faire l'experience avec un petit volume ... c'est une vrai explosion ca casse tout
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 566
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 49

Message non lupar gildas » 20/03/12, 01:01

alors comment explique tu cette experience d'implosion HHO?

http://www.youtube.com/watch?v=67ugdaXoUwk
0 x
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 20/03/12, 01:20

ton youtube ne prouve rien je ne peux pas deviner ce qu'il on fait

par contre un bout de tuyau en pvc de 1 cm de diametre et 10 cm de long plein de melange oxigene hydrogene avec un bouchon a chaque bout , avec une etincelle pour alumer ca pete fort et les bouchon partent loin

ces histoire d'implosion sont fausse
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 6

Message non lupar dedeleco » 20/03/12, 02:42

chatelot16 a écrit :ton youtube ne prouve rien je ne peux pas deviner ce qu'il on fait

par contre un bout de tuyau en pvc de 1 cm de diametre et 10 cm de long plein de melange oxigene hydrogene avec un bouchon a chaque bout , avec une etincelle pour alumer ca pete fort et les bouchon partent loin

ces histoire d'implosion sont fausse


Les fusées Saturne et Arianes ne décolleraient jamais si c'était vrai, poussées par l'éjection des gaz de réactions à très grande températures qui sont de l'eau vapeur par la réaction :
2.H2+02-->2.H20

gildas a écrit :alors comment explique tu cette experience d'implosion HHO?

http://www.youtube.com/watch?v=67ugdaXoUwk


L'explication est simple physiquement, proche de l'arnaque de prestidigitateur, utilisant la physique basique.

Mais, si l'enveloppe du mélange qui brule ou explose résiste à l'explosion par sa grande élasticité pour un volume pas trop grand et que la vapeur d'eau produite se refroidit et se condense, alors avec 2 volumes de H2 et 1 de O2 soit 3 volumes on obtient 2 volume de vapeur d'eau (si pression extérieure assez faible ) et un volume très faible d'eau liquide, ce qui donne une implosion apparente en volume de 3 à 1 à plus de 100°C et de 3 à 0,036/22,4=0,0016 à 20°C en dessous de 100°C , ce qui donne bien lieu à une implosion dans un facteur 1/1867, par formation d'eau liquide après réaction des gaz de départ, mais, après refroidissement complet, et avec une enveloppe assez souple et extensible pour résister à la dilatation transitoire très forte des gaz portés à haute température lors de l'explosion.
L'eau en grande quantité autour de la bouteille par son inertie bloque la dilatation et assure un refroidissement assez rapide, pour condenser en vapeur d'eau dans la bouteille qui alors s'aplatit.


Donc l'implosion est trompeuse, juste la condensation de l'eau formée qui remplace les gaz H2 et 02 de départ avec un volume 1867 fois plus petit, après refroidissement complet, dans un calorimètre assez costaud pour résister à l'explosion transitoire.

Vouloir faire un moteur avec cette implosion, lente comme le refroidissement, revient complétement à gaspiller l'énergie de la réaction, car l'énergie de contraction lente thermiquement est bien plus faible que celle de réaction chimique.

Les fusées Saturne et Ariane ne sont pas à implosion.

22,4 est le volume d'une mole de gaz à 20°C et 36cm3 est le volume de deux moles d'eau liquide, pour celui qui comprend difficilement ces chiffres, voir Lavoisier vers 1780.

Pour mettre un point final à ces vidéos vaseuses.
0 x

Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 20/03/12, 03:15

si on fesait un moteur a explosion a oxygene hydrogene , l'energie produite par le grand volume de vapeur d'eau produite par l'explosion est la principale energie produite

mais on pourait imaginer ensuite de faire une grosse depression par refroidissement et condensation de la vapeur d'echappement , ca produirait une energie plus faible que la pression de l'explosion mais pas negligable , toujour ca en plus

helas on ne fait jamais marcher un moteur a hydrogene et oxygene pur ... il y a de l'air qui gache l'interet de cette condensation
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 566
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 49

Message non lupar gildas » 20/03/12, 10:09

dedeleco a écrit :Les fusées Saturne et Arianes ne décolleraient jamais si c'était vrai, poussées par l'éjection des gaz de réactions à très grande températures qui sont de l'eau vapeur par la réaction :
2.H2+02-->2.H20

AMHA,il suffit de déséquilibrer légèrement le mélange HHO pour obtenir l'éjection des gaz de réaction.
Mais je ne suis pas certains à 100% de l'implosion de HHO ceci à cause des mystères du gaz de Brown notamment qu'il y a plusieures sorte d'eau,mon expérience d'électrolyse à été réaliser avec de l'eau de pluie.Je ne sais absolument pas si le gaz que j'ai produit était mono ou diatomique,mon niveau d'étude ne dépasse pas le collège.



Mais, si l'enveloppe du mélange qui brule ou explose résiste à l'explosion par sa grande élasticité pour un volume pas trop grand et que la vapeur d'eau produite se refroidit et se condense, alors avec 2 volumes de H2 et 1 de O2 soit 3 volumes on obtient 2 volume de vapeur d'eau (si pression extérieure assez faible ) et un volume très faible d'eau liquide, ce qui donne une implosion apparente en volume de 3 à 1 à plus de 100°C et de 3 à 0,036/22,4=0,0016 à 20°C en dessous de 100°C , ce qui donne bien lieu à une implosion dans un facteur 1/1867, par formation d'eau liquide après réaction des gaz de départ, mais, après refroidissement complet, et avec une enveloppe assez souple et extensible pour résister à la dilatation transitoire très forte des gaz portés à haute température lors de l'explosion.


Pour avoir fabriqué un patator comme ci-dessous,
http://www.youtube.com/watch?v=rC5A5AJAGTg
je peux affirmer qu'un mélange à seulement 10-15% d'oxygene et le reste en azote et butane est très énergétique!(en volume de gaz produit)Plus que mon mélange réalisé avec 33% d'O2 et 66%d'H2 lors de mon experience d'électrolyse ou il y a seulement eu un clic en guise d'explosion avec production d'un arc électrique bleue vif sur toute la longueur de la durite.

https://www.econologie.com/forums/fabricatio ... 08-40.html
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 566
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 49

Message non lupar gildas » 21/03/12, 09:22

...et un expérimentateur HHO qui affirme également que lors de la recombinaison HHO il y a bien de l'électricité: (à partir de 8'30)
http://www.dailymotion.com/video/xa108c ... o-3-3_news

La centrale implosive à électrolyse serait une excellente alternative au nucléaire.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Gaston
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1896
Inscription : 04/10/10, 11:37
x 83

Message non lupar Gaston » 21/03/12, 10:05

gildas a écrit : La centrale implosive à électrolyse serait une excellente alternative au nucléaire.
Et elle produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme pour l'électrolyse :shock: :?:
0 x
Avatar de l’utilisateur
gildas
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 566
Inscription : 05/03/10, 23:59
x 49

Message non lupar gildas » 21/03/12, 11:23

Oui,grâce au mouvement mécanique du moteur à implosion.

Bon,ca reste à vérifier.Logiquement ça devrait fonctionner faut voir ce qu'il pourrait etre récupéré de l'arc électrique de l'implosion.
0 x


Revenir vers « Moteurs spéciaux, brevets, réduction de consommation de carburant »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités