Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astucesC dans l'air: Nous gaspillons la nourriture !

Consommation et alimentation durables et responsables, trucs et astuces au quotidien pour réduire ses consommations d'énergie et d'eau, ses déchets...Mieux manger: préparations et recettes, trouver des aliments sains, de saison et locaux, informations sur la conservation alimentaire...
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52823
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1278

C dans l'air: Nous gaspillons la nourriture !

Message non lupar Christophe » 10/02/11, 18:09

Le "C dans l'air" d'hier completera le sujet du moment sur l'alimentaire: https://www.econologie.com/forums/alimentati ... 10399.html

La FAO tire la sonnette d’alarme. Face à la flambée des prix des denrées, qui atteignent un niveau record, l’agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture met en garde contre le risque d’une crise alimentaire et de nouvelles "émeutes de la faim".

Alors que depuis sept mois les cours des denrées ne cessent de grimper, le ministre français de l’Agriculture et le directeur général de l’Organisation des Nations unies ont estimé, vendredi 4 février 2011, lors d’une conférence de presse commune à Rome, en Italie, qu’il existait un "vrai risque, aujourd’hui, de crise alimentaire mondiale" et d’"émeutes de la faim".

Des inquiétudes d’autant plus fondées, selon eux, que l’indice des prix des produits alimentaires mondiaux, qui surveille l’évolution mensuelle des cours internationaux d’un panier de base, a atteint en janvier, un pic historique depuis sa création, en 1990. Cette mesure s’est ainsi établie à 231 points le mois dernier, soit une hausse de 3,4 % par rapport à décembre 2010. En comparaison, il était à 230 points en janvier 2008, moment où des émeutes de la faim avaient éclaté en Haïti et aux Philippines.

Pour expliquer cette augmentation des prix, la FAO met en avant "une demande en hausse ainsi que des inquiétudes à propos des stocks de blé", affectés au cours des derniers mois par une conjonction de catastrophes climatiques (inondations aux Pakistan, sécheresse et incendies en Russie, pluies diluviennes en Australie...).


Stream de l'émission: http://www.france5.fr/c-dans-l-air/inde ... rique=1642
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 52823
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1278

Message non lupar Christophe » 10/02/11, 18:20

Houla ca chauffe sur le forum de FR TV: http://forums.france5.fr/cdanslair/Econ ... _896_1.htm

Que fait la modération (qui hachait bien il y a quelques temps..)?
:shock: :shock: :shock: :shock:
Extraits:

Bonsoir,
Bruno Parmentier fait partie de ces mitrailleuses à paroles que Calvi se fait toujours un plaisir d’inviter pour nous assommer. Quand ils tiennent le crachoir, ils ne le lâche plus. Mais remercions-le de nous avoir évité le gaucho-tiers-mondiste Jean Ziegler. Avec lui c’eût été bien pire.

Il faut savoir de quoi on parle. 1) Le gaspillage en tant que fait de société : alors il faut essayer de changer les mentalités. Le gaspillage de la nourriture est immoral pour les gens de ma génération qui ne jettent jamais le pain. En 41 et 42, sous l’Occupation, je fouillais les poubelles pour y trouver de quoi. Comme bien d’autres produits périssables, les yaourts nous les gardons bien au-delà de la date. Ayant perdu un peu de leur eau ils n’en sont que meilleurs. Nous ne jetons rien ! Pas même les miettes qu’on met dans la soupe. Il est immoral de gaspiller. Mais ce n’est pas cette raison qui fait la misère des Africains.

2) le gaspillage vu comme un défi aux populations qui ont faim. Et c’est autre débat où, la moralen n'a rien à faire. Le problème est politique. Donc, je m’insurge une fois de plus contre cette idéologie de la pleurniche concernant les pays africains qui « manquent de moyens » pour cultiver eux-mêmes leurs terre. Est-ce que nos paysans ont eu « les moyens » de cultiver la terre pendant des siècles ? Dans les années 60, j’ai vu au Mali des engins agricoles de fabrication soviétique rouiller faute d’entretien. Est-ce que les agriculteurs bengalis, vietnamiens ou cambodgiens ne manquent pas de moyens, eux aussi ? Et que dire des populations andines plus démunies encore mais vaillantes ? Et pourtant, personne ne les plaints en permanence. C’est un fait bien connu que les jean-foutres réclament toujours des moyens ainsi qu’on le voit avec nos juges et nos fonctionnaires. Et ça marche tant que les imbéciles que nous sommes acceptent de payer sans récriminer.
Le secret des paysans asiatiques ? Ils travaillent ! En Afrique ce sont les femmes qui travaillent. Les hommes sont des fainéants, et leurs dirigeants corrompus jusqu'à l’os. Et n’y a aucun espoir que ça change. A quoi servent les parlottes internationales si personne ne dit jamais aux responsables africains : commencez donc par vous mettre au boulot !
Nous autres, européens, avons notre part de responsabilité dans cette situation en perpétuant, contre toute raison, cette politique s’assistanat meurtrier. Hier, c’était pour raison de guerre froide ; en graissant la patte des potentats à coups de milliards de dollars on pensait limiter l’avancée soviétique sur le continent africain ; maigre résultat : sur une cinquantaine d’État, à peine cinq ou six sont restés dans le giron occidental. Tous les autres ont choisi le collectivisme étatique à la Mugabe et le chaos et les tueries qui vont avec. Jusqu'aux années 60, la Rhodésie (Zimbabwe) était le grenier à blé de l’Afrique australe. La dictature a chassé les Blancs et distribué les terres aux paysans. Mais ceux-ci sont dans l’incapacité de gérer ces domaines. Et la misère a remplacé l’opulence. Mugabe est heureux. Son pays est socialiste.

Aujourd’hui, nous continuons à raquer pour « nourrir l’Afrique » comme si c'était une obligation! Et ce dans l’espoir, chimérique et constamment démenti par les faits de ralentir vers l’Europe une migration de nature parasitaire. Pour la reconnaissance qu’on en a d’accueillir les « minorités », merci bien ! Au dernier sommet de Copenhague une nouvelle rallonge de cent milliards a été décidée pour aider l’Afrique à participer contre le réchauffement. Pour ce qu’ils en ont à foutre, du CO2, les Africains ! Quant à savoir dans quels comptes suisses ou luxembourgeois ils ont atterri, les milliards…


Quelle mascarade le mag de ce soir. J'ai suivi en diagonale mais suffisamment pour avoir compris qu'il c'est agit encore de culpabiliser la popu. On a envie de leur mettre une bombe dans la culotte afin qu"ils se taisent enfin. Attendons la révolution donc.

Ils sont capables de dire que la popu gaspille alors qu'elle ne gaspille pas. Cela veut-il dire que ces larrons, qui parlent de gaspillage, eux le pratiquent ! belle mentalité.

ah l voix de la blondasse, c'est infernal de l'entendre. quelle bande de faillots.

Pourquoi le blé est-il coté en bourse ? bonne question qui n'a pas de réponse.
Le blé appartient au peuple français car il pousse sur sa terre. Il faudra bien vous mettre dans la tete bientôt on ne vous achetera plus le blé (ni la bouffe en général) et que c'est chacun qui produira ses cultures et que c'est enfin bientot la fin de l'industrie dégueulasse et de l'enrichissement à outrance de l'oligarchie politico/capitaliste/sioniste mafieuse.

IL N'Y A PAS D'EMEUTE DE LA FAIM BANDE DE RINGARDS, IL Y A DES REVOLUTIONS DE RAS LE BOL QUI COUVENT DE PARTOUT;
Ils en sont encore à nous raconter la faim en Afrique. Non mais ils sont ridicules. Il y a certes de plus en plus de pauvres révoltés mais fo arrêter avec l'eau et la faim ! l'eau... ces s******rds ont prévu des pistes de ski dans le désert !!! ils ont privé pour irriguer des parcours de golf en Arabie, de détourner l'eau d'Afrique ! ils ont prévu de détourner l'eau du Rhone en France pour irriguer leurs complexes hoteliers et golfs et espaces verts ! (argent détourné par/pour les politifieux)

La tache sera rude (à cause des chinois, il parait qu'ils arrivent par centaines dans des containers ! une fois chargés sur les camions nul ne sait où ils sont stochés LOL. A noter que plus personne ne vérifie le contenu des containers : ils sont déchargés du bateau par le grutier qui recharge direct sur camion), mais nous allons reprendre la main. Nous n'allons pas faire comme en Egypte, attendre sur la place de la Nation que le sarkoteam s'en aille ils devraient déjà pourrir au cachot). Nous allons aller les déloger de leurs palais constitutionnel et si l'armée chinoise ou allemande tire, il sera temps d'apprécier.

Dans ce mag, plus que jamais des faux témoins (acteurs).

L'Afrique en général, a décider de ne plus faire appel aux autres pays, et de limiter l'import/export. Des ingénieurs apprennent à la population l'agriculture non intensive, propre et raisonnée, et là ils en sont encore à tenter de nous lobotomiser.

Nous ne voulons pas que la bouffe augmente, la bouffe chaque être humain y a droit, et le seul moyen d'avoir de la qualité c'est de virer les agriculteurs, sans aucune indemnité (de sortir de l'UE bien sûr entre autre), chaque français - y comrpis les futurs anciens agriculteurs -ayant droit à sa parcelle pour se nourir. Les céréales ont les fera en bocages, au cheval et non plus au tracteur. Et sous forme de "coopératives". Nous traierons les vaches à la main, au petit saut, tabouret... Assez de rebotisation direct poubelles.

Quant à l'oligarchie qui nous a mené la et fait comprendre ce monde pourrit. Elle finira en prison avec la famiglia. Il faudra les empecher de se reproduire.

On pourrait reprendre chacune de leur remarque et les aplatir avec délice mais pas le temps la menace suffit.



Dans les jours prochains, il se pourrait que notre(votre) porte monnaie et notre(votre) pouvoir d'achat soit encore mis à l'épreuve, car la crise des matières premières alimentaires/agricoles qui couve et qui s'annonce dans les mois à venir va faire très mal..Les banques et leurs actionnaires sont parties prenantes de cette spéculation inhérente au fonctionnement de ce capitalisme à outrance et sans scrupules.. Il y a urgence, car les premiers affectés vont être les pays dits sous développés, les populations les plus fragiles comme nos compatriotes ayant des revenus se situant à 750 euros par mois, qui représentent 7 millions de personnes, seront les premières victimes à prendre de plein fouet cette spéculation, et qu'il n'en faudra pas plus pour que le vieux dicton "ventres affamés n'a pas d'oreilles" fut d'actualité..

Certains prédisent que des famines, des soulèvements, des révoltes dignes ou égales à ceux ou celles rencontrées au moyen âge et son modèle de socialisation économique, je veux parler de la féodalité, nous rapprochant bien plus qu'on ne le croit, d'un climat social et économique pré révolutionnaire à 1789.

Des banques comme la société générale, le crédit agricole proposent aux investisseurs spéculateurs, des E.T.F (exchange traded funds) appelés "trackers". Ces produits qui se négocient comme une simple action, suivent les cours des matières premières, ils permettent ainsi de spéculer sur les cours du blé, soja, mais, coton, sucre, etc, . Contrairement à un contrat à terme, qui offre par exemple la possibilité à une minoterie d'acheter D'AVANCE à un prix connu 100 tonnes de blé livrées dans les six mois, les E.T.F n'offrent aucun service, mais comme ils augmentent la demande ils amplifient la hausse des cours..

Il serait peut être temps de ne plus subir les choses , mais d'agir pour que les intérêts du peuple, c'est à dire du plus grand nombre soient privilégiés, plutôt que ceux des spéculateurs qui s'en mettent plein les poches sur notre dos.

VIVEMENT LA REVOLUTION CITOYENNE.


Et le meilleur pour f...ain (mwarf) :

Nos dirigeants sont obnubilés par l'indicateur croissance. Or gaspiller est un excellent moyen de faire de la croissance, un mec qui bouchonne pour aller au turbin sur le périph génère plus de croissance qu'un type qui file au boulot sans emmerde. Il brule du pétrole pour ne pas avancer mais l'action de bruler son gasoil est super générateur de croissance.

Et pour la bouffe, c'est pareil, si j'achète des oeufs pour les utiliser pour bizuter les maths sups, je produis une variation de PIB positive qui réjouira Lagarde même si c'est idéologiquement complètement con de bizuter des pauvres mecs.

Donc gaspillons la nourriture. C'est sain pour l'économie.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Consommation durable: consommer responsable, alimentation, trucs et astuces »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités