Retour Faire défiler Stop Mode automatique

Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesRéalisation d'un banc de test

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Avatar de l’utilisateur
Superform
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 294
Inscription : 09/11/04, 14:00

Message non lupar Superform » 26/11/04, 08:27

ben de ce que j'en sais, il faut favoriser la libre circulation des gazs autour du noyeau, donc l'espace annulaire doit être complet...
0 x

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47561
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 488
Contact :

Message non lupar Christophe » 26/11/04, 09:57

Oui je pense egalement qu'il faut conserver la forme annulaire du réacteur....mais pour simplifier les choses est ce que kk1 d'entre vous aurait acces à une simulation numérique de mecanique des fluide ( catia, ansys...) ou meme réelle ( soufflerie avec traceur et caméra haute vitesse ).

En effet simuler le réacteur numériquement pourrait peut etre permettre de trouver quelque chose bcp d'autre qu'un banc expérimental ( et surtout de le trouver bcp + facilement )...Je crois d'ailleurs que c'est la base meme de tout expérimentation : la simu numérique...

Donc si kk1 a acces à des logiciels pouvant etre utile dans ce cas, je suis évidement prét à aider à la numérisation du réacteur ...
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Retroloc
J'apprends l'éconologie
J'apprends l'éconologie
Messages : 10
Inscription : 25/11/04, 16:09

Message non lupar Retroloc » 26/11/04, 12:25

Superform a écrit :De plus, il est recommandé d'avoir une tige et une surface intérieure la plus lisse possible, ce n'est peut-être pas pour rien... selon certains ce serait pour faciliter le passage à l'état de plasma...

Ce serait plutôt pour éviter les pertes de charge et conserver un bon remplissage. La section de passage est très faible, la vitesse des gaz très élevée, des aspérités freineraient cet écoulement.
[même si ça n'empêche pas de marcher !]
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 47561
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 488
Contact :

Message non lupar Christophe » 26/11/04, 13:38

Justement le polissage de l'interieur du réacteur a tjrs constitué un paradoxe pour moi. En effet : selon certaines hypothses ce sont les frottements des gaz qui vont crée une electricité statique ( ou qu'on peut considérer comme telle ) qui se déchargera au dela d'une certaine différence de potentiel...créant ainsi un "microéclair"...Dans ce cas la au contraire il faudrait augmenter la rugosité....d'ou le paradoxe

Qu'en pensez vous ?
0 x
Ce forum vous a aidé ou bien conseillé? Aidez-le aussi pour qu'il puisse continuer de le faire! Des articles, des analyses et des téléchargements sur la partie éditoriale du site, publiez les vôtres! Sortez (une partie de) vos économies du système bancaire, achetez des crypto-monnaies!
Avatar de l’utilisateur
krissg29
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 80
Inscription : 07/11/04, 21:26
Localisation : Centre-Finistère

Message non lupar krissg29 » 26/11/04, 18:51

De toute façon, même si la tige et son tube sont lisse, il y aura toujours du frottement vu qu'on est pas en situation de vide parfait. Enfin, si je me trompe pas!

Mais est-ce que c'est le frottement qui génère de l'électricité ou est-ce que c'est les 2 flux en sens contraire ou les 2?

Quelqu'un, qui a un réacteur qui marche normalement, pourrait peut-être essayer de le monter avec les flux dans le même sens, pour voir?
0 x
Il ne faut pas confondre ingénieur et ingénieux

Avatar de l’utilisateur
Superform
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 294
Inscription : 09/11/04, 14:00

Message non lupar Superform » 26/11/04, 20:04

Théoriquement, c'est le frottement qui génère l'électricité statique, donc il doit y en avoir aussi sur la surface extérieure du réacteur. Je ne sais pas si cette électricité là peut passer à l'intérieur pour charger plus, mais je ne crois pas.

De plus, l'endroit où les microéclairs se produisent est l'espace entre la tige et le corps du réacteur, donc les deux cotés les gazs sont dans le même sens, donc même électrisation... à quelques micromètres près, donc les décharges ne seraient pas à mon sens perpendiculaires à l'axe du réacteur. une surface granuleuse diminue à certains endroits la distance entre les 2 surfaces donc les décharges passeraient par là en priorité comme des minis paratonnerres. Et effectivement plus d'électricité statique sur les pics...

c'est un peu du brainstorming là, je déballe tout comme ca vient ...
0 x
Avatar de l’utilisateur
krissg29
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 80
Inscription : 07/11/04, 21:26
Localisation : Centre-Finistère

Message non lupar krissg29 » 26/11/04, 20:52

J'ai lu quelque part mais je sais plus où un article qui présentait une démonstration.
Dans un tube enroulé en serpentin (comme un ressort) placé verticalement on fait couler de l'eau et on obtient à proximité un champ magnétique orienté qui se maintient tant que de l'eau coule.

A votre avis, c'est le frottement de l'eau dans le tube ou le mouvement en spirale de l'eau qui provoque le magnétisme?

A propos de spirale, dans ton rapport, Christophe, tu fait allusion à la sprirale que tu as vu sur la tige. Au début tu pensais qu'elle était une conséquence du fonctionnement et après, que c'était une trace d'usinage. C'est toujours le cas ou tu aurais d'autres observations?

Christophe
0 x
Il ne faut pas confondre ingénieur et ingénieux
Avatar de l’utilisateur
krissg29
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 80
Inscription : 07/11/04, 21:26
Localisation : Centre-Finistère

Message non lupar krissg29 » 26/11/04, 21:19

J'ai trouvé ou je l'ai lu : sur Quanthomme tout simplement

C'est Thomasi qui a fait cette démonstration avec de la vapeur d'eau
<a href='http://www.extense.com/cgi-bin/x2cgi_view.cgi?userID=49668308&view=on&query=thomasi&url=http%3A%2F%2Fquanthomme.free.fr%2Fpantone%2Fusa%2FElementsReflexions.htm#marker' target='_blank'>Quanthomme/Thomasi</a>
0 x
Il ne faut pas confondre ingénieur et ingénieux
Sancho
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 4
Inscription : 26/11/04, 22:16

Message non lupar Sancho » 26/11/04, 23:01

Bonjour,
Il n'y a que depuis une semaine , sur le site de Quant'homme que j'ai découvert que quelqu'un (M Pantome) avait fait cette fameuse découverte, depuis une trentaine d'année tout de même, qui nous permettra un jour de continuer à fonctionner sans polluer l'air et en faisant des économies d'énergie. Bon, je ne m'étendrai pas. Ce qui m'a logiquement amené à consulter ce forum.
Depuis un moment et au fil de tout ce que je viens d'ingurgiter, il me court dans la tête une annalogie entre la façon dont le réacteur peut fonctionner et celle d'un électro-aimant. Hypothèse; on y retrouverait la bobine si l'on considèrait que le gaz circule en tourbillonnant dans le tube autour du noyau central que serait la tige de fer qui comme par hazard (je l'ai lu sur quant'homme) s'aimante. Même qu'un des expérimentateur disait que sa carte de crédit avait été effacée par mégarde de s'être approché trop près du réacteur. Pour vérifier il faudrait vérifier s'il ne se crée pas un courant induit dans une bobine que l'on placerait à côté à la manière dont est conçu un transformateur. Mais bon, peut-être que je me plante.
0 x
Avatar de l’utilisateur
krissg29
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 80
Inscription : 07/11/04, 21:26
Localisation : Centre-Finistère

Message non lupar krissg29 » 27/11/04, 00:11

C'est vrai que l'on a parlé de mesurer les températures, pressions, vitesse de gaz mais pas de mesurer le champ magnétique alors que c'est peut-être l'effet qui est le plus proportionnel au plasma, enfin de ce que je crois savoir du plasma. On a que des indications de polarité (boussole) et "pifométrique" d'intensité.
Mais il faut trouver autre chose qu'un système style transformateur parce que ça a besoin d'un champ alternatif pour fonctionner alors que là le champ est unidirectionnel.
0 x
Il ne faut pas confondre ingénieur et ingénieux


Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité