Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesProjet ESIEE sur le dopage à l'eau Gillier Pantone

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51618
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1055

Projet ESIEE sur le dopage à l'eau Gillier Pantone

Message non lupar Christophe » 18/02/10, 11:38

Trois étudiants de l'ESIEE I1T se sont penché sur le dopage à l'eau / moteur pantone. Ils sont surement passé sur econologie anonymement ou pas, je me rappele plus.

Quoiqu'il en soit, je trouve leur site intéressant en explications (l'approche est différente des classiques approches) dont voici les extraits les plus pertinents:

A) Les acteurs (on en fait partie): http://crbatiment.fr/controverse/acteur.html

Comme vous pouvez le remarquer, la cartographie est centrée sur le carburant pour une meilleur comparaison avec eau et essence ou autre.

Image

Pour l'échelle avec la position des acteurs, ils sont à prendre en compte avec l'eau comme carburant.

Les usagers:

On retrouve parmi les acteurs pour, les usagers. L'utilisation d'eau dans les moteurs permettrait d'acheter moins d'essences et cela reviendrait moins chère à l'usager. De plus, la population pourrait effectuer plus de déplacement sans toutefois polluer plus.

On peut désormais affirmer que la pollution automobile est en partie responsable du réchauffement climatique. Par conséquent, l'utilisation d'un tel moteur diminuerait sensiblement la production CO2.

Donc, l'usage d'un tel système a deux côtés positifs pour les usagers, ils dépenseront moins d'argent à l'achat d'essence et pollueront moins.

Les associations/écologistes:

Les écologistes et les associations sont des acteurs favorables à ce système car cela permettrait de réduire significativement la consommation de carburant et par conséquent le dégagement de CO2.

En quelque sorte, ce moteur serait l'invention du siècle, et une partie des problèmes de dioxyde de carbone serait reésorbée.

Les assurances:

Les assurances sont un des acteurs prépondérant car ce sont eux qui assurent nos véhicules et qui permettent aux usagers de les utiliser.

Cependant, ils ne se prononcent pas du fait du manque d'études scientifiques ou des tests sérieux réalisés et validés par le Gouvernement.

Ils n'ont aucune réference sur lesquelles s'appuyées et par conséquent, ils ne donnent pas leur avis.

Le Gouvernement:

Nous allons nous intéresser aux conséquences de la mise en place d'un tel système pour le Gouvernement. Ce serait une perte colossal d'argent car la consommation en essence diminuerait très fortement tout en sachant que l'état touche la TVA ainsi que la TIPP taxe interieure sur les produits pétroliers dessus.

De plus, le Gouvernement devrait modifier toute les structures pour la mise en place du système.

Par conséquent, le Gouvernement ne se prononce pas car ils ne veulent pas promouvoir une telle idée. Donc, le Gouvernement est un des acteurs contre.

Les groupes pétrolier:

Un autre acteur très important qui ne souhaite pas voir un tel système apparaitre sur le marché sont les lobbies pétroliers. Ce sont eux qui exercent le plus de pressions car cela serait tout un marché qui baisserait fortement. Tous les pays de L'OPEP perdrait énormément d'argent car certain de ces pays ont pour seul économie la vente de pétrole.

Certain pays de L'OPEP ont déja investi dans des énergies renouvelable telles que le solaire, éolien...

D'après certaines rumeurs, les groupes pétroliers achèteraient les brevets afin d'étouffer cette invention.

C'est un des acteurs contre les plus virulent.

Les constructeurs automobile:

Un autre acteur contre sont les constructeurs automobile. En effet, ils ne disposent pas comme les assurances d'etudes scientifiques réalisés qui affirmeraient que le moteur fonctionne. De plus, actuellement les groupes automobiles ont deja investi d'énorme somme d'argent dans differents systèmes alternatifs à l'essence tel que l'hydrogène ou bien l'électricité.

Ils faudraient de nouveau investir dans ce système alors q'aucune étude ne prouve son efficacité car la réaction sera contraire au principe de conservation de l'énergie De plus, la mise en place du système serait très difficile car il y aurait des difficultés à industrialiser sa fabrication.

Par conséquent, les constructeurs sont timides et ne font rien.



B) La contreverse: https://www.econologie.info/share/partag ... jn64uM.pdf

Extrait:

Nous allons dans cette controverse tenter de percer le mystère:

«Pourquoi le moteur à eau pourtant efficace et réalisable ne perce-t-il pas dans nos moyens de locomotion?»

La conjoncture actuelle est idéale pour lancer un tel projet car nous sommes dans un tournant dans le monde automobile, et plus précisément dans le choix d’un prochain carburant.

Les constructeurs automobiles se préparent à ce changement et parient sur une technologie dans sa recherche. Cependant aucun de ces grands groupes ne misent sur le moteur à eau qui pourtant peut prouver sa fiabilité comme le prouve une partie de la flotte automobile de la mairie de Vitry sur Orne qui fonctionne sans problème depuis 2007.


Leur site: http://moteur-a-eau.new.fr/
Dernière édition par Christophe le 18/02/10, 14:30, édité 3 fois.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8752
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 212

Message non lupar Remundo » 18/02/10, 11:56

Salut Christophe,

L'ESIEE est une école d'ingénieurs... orientée communication/internet

On n'y fait pas de TPE (Travaux personnels encadrés niveau Lycée) ni de TIPE (travaux d'initiative personnelle encradrés niveau CPGE). Mais des "projets d'étude"

Mais leur approche a l'air sympa :idea:
Dernière édition par Remundo le 18/02/10, 12:03, édité 1 fois.
0 x
ImageImageImage
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51618
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1055

Message non lupar Christophe » 18/02/10, 11:59

Ah merci pour l'info j'ai fais les modif en conséquence.
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
citro
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 5129
Inscription : 08/03/06, 13:26
Localisation : Bordeaux
x 9

Message non lupar citro » 18/02/10, 14:26

Remundo a écrit :L'ESIEE est une école d'ingénieurs... orientée communication/internet
On n'y fait pas de TPE (Travaux personnels encadrés niveau Lycée) ni de TIPE (travaux d'initiative personnelle encradrés niveau CPGE). Mais des "projets d'étude"

Mais leur approche a l'air sympa :idea:
Je ne partage PAS DU TOUT ton avis mon cher Remundo. :?
Cette façon de voir les choses est complètement formatée par les informations déformées véhiculées ici ou là par les médias traditionels et Internet et aucune analyse ni synthèse n'a été faite pour séparer le "bon grain de l'ivraie".
:evil:
Par ailleurs, c'est très mal rédigé, je passe sur l'orthographe... mais les idées sont "en vrac" et très contestables...

Parmi les déclarations qui me hérissent le poil:
la population pourrait effectuer plus de déplacement sans toutefois polluer plus.

On peut désormais affirmer que la pollution automobile est en partie responsable du réchauffement climatique.
Par conséquent, l'utilisation d'un tel moteur diminuerait sensiblement la production CO2
C'est une idée reçue, pas un postulat...
En quelque sorte, ce moteur serait l'invention du siècle, et une partie des problèmes de dioxyde de carbone serait reésorbée.
:shock:
Tous les pays de L'OPEP perdrait énormément d'argent car certain de ces pays ont pour seul économie la vente de pétrole.

Certain pays de L'OPEP ont déja investi dans des énergies renouvelable telles que le solaire, éolien...
2 phrases qui se contredisent... :shock:

En résumé, c'est un torchon, ma fille de 7 ans raisonne mieux et s'exprime mieux. :?
0 x
Avatar de l’utilisateur
Remundo
Modérateur
Modérateur
Messages : 8752
Inscription : 15/10/07, 16:05
Localisation : Clermont Ferrand
x 212

Message non lupar Remundo » 18/02/10, 14:30

ben oui, ce sont des élèves ingénieurs... en communication :cheesy:

Z'ont fait de leur mieux car ils connaissent très mal la technique. Ce qu'ils disent est discutable, mais pas fondamentalement faux.

Et puis sais-tu que ces projets ne sont là que pour "valider une unité de valeur" ? Qu'ils n'y consacrent que quelques dizaines d'heures ?

Après ce rapport, ils passeront à un autre, pour une autre unité de valeur...

Je l'ai déjà écrit, la première compétence de l'élève ingé, c'est word et powerpoint. :P

et parfois de bien porter une cravate au moment de la "soutenance"
0 x
ImageImageImage

Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51618
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1055

Message non lupar Christophe » 18/02/10, 14:33

Tout à fait Remundo...et dans communication...y a nication :mrgreen: :mrgreen:

Citro je te trouve bien agressif ces derniers temps... cf https://www.econologie.com/forums/voiture-et ... 3-170.html

J'ai dis que l'approche était "intéressante" pas que j'étais 100% en accord avec eux...oui leur analyse est très light mais elle a le mérite d'exister et de faire parler du dopage...d'ailleurs tu pourrais faire la même analyse avec la propulsion électrique!
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 5

Message non lupar elephant » 18/02/10, 15:48

Commentaire:

les pétroliers contre: on les comprend: c'est leur tartine

mais:

les états: ne pas s'en faire pour eux: ils trouveront bien une autre manière de taxer ( genre boîte noire, coût au kilomètre) . D'ailleurs , dans son for intérieur, tout le monde est bien d'accord que le réseau routier à un coût qu'il faudra bien supporter.
M^me chose pour le chauffage: imaginez qu'on encourage tout le monde à diminuer sa facture de chauffage de 30 à 80 pourcent: il faudra rapidement établir un cadastre des batiments pour taxer en compensant le manque à gagner !
L'Etat belge a bien une "taxe compensatoire des accises" qui compense via la taxe annuelle de circulation les taxes que l'usager ne paie pas en roulant au diesel.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 18/02/10, 16:13

Bon, vu que je suis issus de cette école, je vais apporter quelques précisions. L'ESIEE représente aussi bien les locaux que l'école d'ingénieur qui y réside.

Les I1T sont en première année de cycle Technologue (bac+3) et non ingénieur (même si il peuvent y bifurquer au bout de leur 3 ans), donc ils font partis de l'ESTE et non de l'ESIEE
Remarque, les ingénieurs aurait peut-être pas fait mieux.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Technologue
http://fr.wikipedia.org/wiki/ESTE
Ils sont issus de bacs techniques (STI,...), et non généraux (S).

Pour l'aspect communication, on repasseras, hein, c'est pas le but principal de l'école non plus, même si une part de la formation y est consacrée. Ça c'est le but de l'ISTM (M pour management), présente également dans les locaux.

Donc en gros dans le clavier (l'ESIEE ressemble a un clavier), on y trouve l'ESTE, école de technologue, l'ISTM, école de management, et l'ESIEE, école d'ingénieur qui représente le principal des effectifs présents dans les bâtiments.


Ensuite, ce projet de première année et de donner l'opportunité aux nouveaux de créer une "PRÉSENTATION" d'une "CONTROVERSE", ici ils ont choisis le dopage a l'eau.
Ils doivent créer une affiche, et faire une présentation devant leurs camarades de promos.

Maintenant, comme beaucoup de premières années (ingés et technologues) le sujet n'est pas traité a fond, ni même correctement. Mais ils ont beaucoup appris en faisant cela, et ils ont normalement eu un retour assez complet de tous les profs de l'école car d'une part ils sont suivis et guidé tout au long du projet et ensuite la présentation est affiché le long des murs.

Il s'agit d'un travail de groupe de 3 a 6 personnes sur un ou deux mois, avec d'autres projets a faire en parallèle. Le but principal est de leur apprendre a travailler en groupe, de travailler leur communication, d'apprendre se partager les tâches, et a en ressortir une présentation suffisamment claire pour que tous puissent comprendre (les profs/chercheurs aussi bien que les profs de langues que tous les élèves).

Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas ^^

Bon zou, je file me présenter
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 51618
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 1055

Message non lupar Christophe » 18/02/10, 16:29

Ok merci pour les précisions concernant ce projet (j'ai rien vu sur leur petit site).

Je vois que la veille sur l'information et communication à l'ESIEE marche bien :) (tu as du tomber sur ce sujet via google non?)

Tu sais, perso j'ai pas l'impression que je faisais des projets plus aboutis en 3ieme année qu'en 1ere année de cycle d'ingé...

Mais évidement quand tu passes 10 fois plus de temps sur un projet il est plus conséquent...mais pas forcément de meilleure qualité.

On fait quoi comme type de boulot quand on sort de l'ESIEE ?
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le aussi pour qu’il puisse continuer à aider les autres - Publiez un article sur Econologie et sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
sherkanner
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 386
Inscription : 18/02/10, 15:47
Localisation : Autriche
x 1

Message non lupar sherkanner » 18/02/10, 16:44

En fait je consulte ce forum depuis 3 ans environ, j'y aime bien l'ambiance et les infos que l'on y trouve souvent de qualité, et les discussions rarement stériles comme je vois parfois beaucoup.

Pour le travail que l'on fait en sortant de l'esiee, c'est assez varié, mais pas 50% font un job en rapport a leur formation, beaucoup font une formation de management ou commercial par dessus. D'autre créent leur propre entreprise (peu). Je fais partie des rares qui soit partis en R&D après ma formation.

Pour les projets, les miens étaient plus aboutis en 3-4ème année qu'en première année.

J'ai oublié de précisé, les I1/I1T sont en première année APRÈS le bac, donc des jeunots de 18ans. Ca permet de relativiser sur le travail qui a été accomplis dans cette présentation.
L'ESIEE est un école post-bas en 5 ans, a cycle de prépa intégré.
0 x


Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités