Injection d'eau: compréhension et explications scientifiquesEtude de tige réacteur pantone, échauffement ou cavitation?

Compréhension du procédé : idées de montages, études, analyses...Aspects physico-chimiques.
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 25/03/11, 11:57

Effectivement y a peut être des similitudes!! Merci pour le rappel!

Par contre l'intéret de transformer une énergie mécanique en chaleur, même avec un rendement de 100% est assez limité...

Sauf énergie mécanique renouvelable... :P

Mais y a surement des applications industrielles de niche, là où on peut pas chauffer électriquement directement le fluide par exemple...pour X ou Y raisons...

Lorsque la pompe produit de la vapeur, l'énergie produite dépasse de 30 % celle qui est fournie par le moteur. Cependant les publicités de la société ne mettent pas l'accent sur cette sur unité, elles se contentent d'annonce une efficacité de 100 % (énergie mécanique en thermique).

Cette énergie excédentaire est reliée à la vitesse du rotor, plus elle est grande, plus le % augmente et peut même atteindre 60 %

Des explications ?

- La plus grande partie de la chaleur est obtenue de manière classique par agitation moléculaire mécanique, grâce aux frictions du courant forcé, et à l'impact direct de l'onde de choc qui se produit dans le cylindre.

- la quantité de chaleur excédentaire proviendrait de la sonoluminescence, la turbulence excessivement forte qui est induite par l'agitation mécanique particulière produit en même temps la cavitation et des micro bulles de gaz. Elles sont envahies par les ondes de choc puissantes qui se produisent quand les cavités du rotor passent en rasant les rayures du stator, et elles s'effondrent alors en libérant beaucoup d'énergie.

Il est raisonnable d'émettre l'hypothèse suivante, un très petit pourcentage d'atomes correspondants probablement à ceux du deutérium (isotope naturel de l'hydrogène) qui se trouve naturellement présent dans l'eau (surtout de mer) finit par exploser en libérant de la chaleur



Pour les 30% en plus ca reste à être démontré.

C'est combien "beaucoup d'énergie" ?

Je comprends pas bien le dernier paragraphe: atome qui explose? Deuterium ? Fusion froide?

Ce passage est aussi intéressant:

Un test pratiqué par un expert en 1988 a révélé un résultant surprenant de sur unité de 10 à 30 %. De plus, la pompe élimine tout colmatage. Griggs a aussi remarqué, effet inhabituel, qu’il se produit une fusion à peine discernable sur l’extérieur du rotor, fusion qui nécessiterait des températures de l’ordre de 1200°F, bien supérieures à celles produites par de la vapeur sous haute pression. Les minuscules morceaux de matière fondue se ressoudent eux-mêmes au rotor (pour cela il faudrait des températures d’environ 4000°F). Dans la pompe hydrosonique de Griggs, ce n’est donc pas un simple effet de coup de bélier qui est à l’œuvre.


Ca rappellerait pas les picots sur la tige observés par André ?

Gaston comme l'accoustique c'est ton domaine, que penses tu de tout cela? Notamment du phénomène de sonoluminescence (avéré). Lire ou relire ce dossier: sciences-et-technologies/sonoluminescence-ou-sonofusion-t3155.html

Image

ps: il y avait pas un certain yannick qu'essayait de faire de la pub pour une telle "chaudière surunitaire" il y a quelques mois sur les forums? :mrgreen:
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

Avatar de l’utilisateur
gegyx
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 3491
Inscription : 21/01/05, 11:59
x 29

Message non lupar gegyx » 25/03/11, 12:14

si, mais le ninique faut pas le sonner...
0 x
Avatar de l’utilisateur
renaud67
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 631
Inscription : 26/12/05, 11:44
Localisation : marseille
x 1

Message non lupar renaud67 » 25/03/11, 14:00

bientôt 6 ans pour l'article ... et pas de percée récente our bien comme le z-pinch les recherches se font en sous-marin ?
0 x
Les absurdités d'hier sont les vérités d'aujourd'hui et les banalités de demain.
(Alessandro Marandotti)
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 25/03/11, 14:12

Les percées prouvées sont très difficiles car les scientifiques sont les yeux fermés dans un labyrinthe inextricable !!

Lisez les très nombreux articles dans les revues scientifiques et autres arXiv où la sonoluminescence est étudiée depuis longtemps avec en particulier des émissions de rayons X et plus preuves d'énergie élevées qui rendent une fusion possible.
La détection de rayons X est un moyen de le savoir, sérieux, mais avec le problème de l'absorption des rayons X par l'eau.
petit extrait de cette saga :
http://en.wikipedia.org/wiki/Sonoluminescence
http://www.nature.com/nchina/2008/08101 ... 8.241.html
Avec une saga qui montre la difficulté de savoir la vérité :
http://www.sciencedaily.com/releases/20 ... 155542.htm
http://en.wikipedia.org/wiki/Rusi_Taleyarkhan
http://www.nature.com/news/2009/091123/ ... .1103.html
faux ou vrai ?????
gros travail pas fini !!
misconduct ne veut pas dire tout faux !!

Lisez tout google (2750 liens) :
http://www.google.fr/search?num=100&hl= ... =&aql=&oq=
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 25/03/11, 14:56

Dede, j'ai copié ton message ici: https://www.econologie.com/forums/post198363.html#198363
dans le sujet dédié à la sonoluminescence...

Pour revenir à la tige, j'ai examiné le brevet de miraclean : https://www.econologie.info/share/partag ... w0L57i.pdf


Christophe a écrit :voici un extrait du brevet de miraclean; la tige est bien percée et le texte parle de cavitation: extrait du brevet http://fr.espacenet.com/publicationDeta ... CC=FR&FT=D

Image

Reste à démontrer scientifiquement au niveau de la mécanique des fluides ce que ces trous apportent....je vais lire le brevet en détails.

Marrant le brevet parle d'une ionisation, je pense que l'auteur avait lu ce document, publié début 2007 sur éconologie: https://www.econologie.com/ionisation-de ... -3324.html


Hormis cette histoire de tige trouée et les termes ionisation et cavitation qui reviennent souvent (l'auteur connait très probablement les pages d'econologie qui en parlent, par exemple : https://www.econologie.com/forums/cavitation ... t3665.html et https://www.econologie.com/ionisation-de ... -3324.html ) il n'y a pas d'info essentielles à la compréhension. 80% du contenu c'est du copié/collé du brevet pantone...

Point intéressant page 8 au milieu, l'auteur décrit quelque chose qui ressemble beaucoup à de la sonoluminescence:

Image

La question essentielle est: est ce que ce sont des suppositions de l'auteur ou bien a-t-il réellement constaté / mesuré quelque chose qui ressemble à de la sonoluminescence ou sonofusion dont vous trouverez des infos ici https://www.econologie.com/forums/sonolumine ... t3155.html ?

Les trous de la tige sont oblongs (ou non? c'est pas clair) et décalé comme indiqué sur le schéma ci dessus...la raison invoquée est de ne pas trop fragiliser la tige.

Lire au relire aussi donc:
https://www.econologie.com/forums/cavitation ... t3665.html
https://www.econologie.com/ionisation-de ... -3324.html

ps: le brevet parle aussi d'une réduction de consommation de 87% à un endroit pour ensuite parler d'un mélange 87/13% ...pas très sérieux (voir remarques plus haut)
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités

alaniesse
Bon éconologue!
Bon éconologue!
Messages : 214
Inscription : 19/03/11, 10:47
x 1

Message non lupar alaniesse » 25/03/11, 15:50

ps: le brevet parle aussi d'une réduction de consommation de 87% à un endroit pour ensuite parler d'un mélange 87/13% ...pas très sérieux (voir remarques plus haut)


Si c'est sérieux:
le taux utilisé était de 75/25%, (je l'ais vu mal marché à 60/40% JFM était préssé, il avait mis trop d'essence, le moteur peinait a prendre ses tours .....)
Mais en le poussant en essai, pas en demonstration, il a été poussé au dela de 87/13%

la reduction de consommation se calcule par rapport au groupe electrogène à l'essence: 1.5 litre à l'heure pour une puissance de l'ordre de 80% de la puissance nominale du groupe.

si la consommation était de 75/25%, avec une consommation finale de 0.75 L à l'heure
on a bien 12.5% de carburant ( habituel) utilisé.( il y a eu consommation d'eau en plus, mais le cout est negligeable: eau du robinet.

(avant que les petroliers ne rajoutent des chasseurs d'hydrogène dans l'eau, c'est ce qui se passait)
0 x
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Message non lupar Christophe » 19/05/11, 10:52

Andre sur ce sujet a écrit :Bonjour

je suis sur les tests de la tige perforé , suivant les explications d'Alaniesse.
Juste fait quelques essaies marche a l'essence et marche au mazout avec petit moteur a essence .
les trous sont de 1/8 soit 3,2mm je les ai faite en suivant la spirale de la tige, la tige fait 30cm (ce qui est trop long a mon avis ) le début de la tige soit 8cm reste sur le métal brillant la tige devient bleu même noir aprés 20minutes de marche , pas encore testé avec un mélange eau alcool pour voir le % maximal d'eau que peut supporter le moteur .
Au test la petite tige lisse en acier de 20cm etait plus stable pour la marche au gasoil (bien c'est des tests préliminaires, il faut passer plus de temps et differrent réglage de richesse , mesure en charge ect.. procédure longue ...

André

Image
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Re: Etude de tige réacteur pantone, échauffement ou cavitation?

Message non lupar Christophe » 12/03/16, 20:00

Formes spéciales du réacteur pour créer une dépression brutale dans la vapeur passant dans le réacteur (par Boulon):

suggestion-reacteur-a-effet-venturi-pic235.jpg.png
suggestion-reacteur-a-effet-venturi-pic235.jpg.png (34.42 Kio) Consulté 2423 fois


Lire aussi: comprehension-injection-eau/cavitation-gazeuse-dans-le-reacteur-pantone-t3665.html
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Modérateur
Modérateur
Messages : 49160
Inscription : 10/02/03, 14:06
Localisation : Planète Serre
x 760

Re: Etude de tige réacteur pantone, échauffement ou cavitation?

Message non lupar Christophe » 12/03/16, 20:01

La restriction à l'échappement rejoint le "cours" de pantone:

pantone-et-echappement-pic236.jpg
0 x
Ce forum vous a aidé? Aider le site aussi et partagez les meilleures pages sur vos réseaux sociaux. Un Tip pour l'éconologie - Des articles, des analyses et des téléchargements - Publiez un article sur Google Actualités
Avatar de l’utilisateur
Flytox
Modérateur
Modérateur
Messages : 13763
Inscription : 13/02/07, 22:38
Localisation : Bayonne
x 519

Re: Etude de tige réacteur pantone, échauffement ou cavitation?

Message non lupar Flytox » 13/03/16, 22:13

Christophe a écrit :Formes spéciales du réacteur pour créer une dépression brutale dans la vapeur passant dans le réacteur (par Boulon):

suggestion-reacteur-a-effet-venturi-pic235.jpg.png


Lire aussi: comprehension-injection-eau/cavitation-gazeuse-dans-le-reacteur-pantone-t3665.html


Le passage à un entrefer de 0.3, chui pas sûr que ce soit une bonne idée dans le fonctionnement global du système. Le débit de gaz total risque d'être si faible que tous les effets bénéfiques escomptés pourraient bien être perdu juste un peu plus loin dans le tuyau. S'il n'y a pas un débit de gaz / chaleur suffisant les tuyaux refroidissent de manière drastiques avec la longueur des tuyaux et au final dans l'admission, on n'injecte plus grand chose d'intéressant. Un peu de gaz saturé de vapeur d'eau et des grosses gouttes d'eau.....dangereuses.
0 x
La Raison c'est la folie du plus fort. La raison du moins fort c'est de la folie.
[Eugène Ionesco]
http://www.editions-harmattan.fr/index. ... te&no=4132


Revenir vers « Injection d'eau: compréhension et explications scientifiques »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité