Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...Votre expérience de la rénovation énergétique

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
Eliot75
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 2
Inscription : 27/10/15, 10:14

Votre expérience de la rénovation énergétique

Message non lupar Eliot75 » 27/10/15, 10:24

Bonjour,

Je travaille actuellement avec plusieurs entrepreneurs français et nous nous intéressons à la rénovation énergétique. Nous cherchons à comprendre les principales difficultés rencontrées lorsque l’on entreprend des travaux de rénovation/efficacité énergétique chez soi. Nous cherchons à mieux comprendre ces difficultés afin de créer un service innovant et efficace.

Nous nous adressons donc à vous pour avoir votre avis sur le sujet : n'hésitez pas à partager avec nous les bonnes ou mauvaises surprises que vous avez pu avoir lors de vos travaux chez vous, ainsi que les points bloquants qui vous ont peut-être dissuadé d'entreprendre ces travaux. Notre objectif est de développer une solution qui vous convienne !
N'hésitez pas à répondre directement sur le forum

Merci !

Eliot.
0 x

Avatar de l’utilisateur
ex-océano
Modérateur
Modérateur
Messages : 1569
Inscription : 04/06/05, 23:10
Localisation : Lorraine - France
x 1

Message non lupar ex-océano » 09/11/15, 18:14

Ce qui me rend réticent à utiliser une entreprise aujourd'hui est le manque de sérieux de la moitié de celles-ci. 4 entreprises sont intervenues chez moi :
L'installateur solaire (je suis en procès), une entreprise de maçonnerie (malfaçons, travaux réalisés et fournitures ne correspondants pas aux devis factures) qui a fait faillite bien sûr (le tribunal de commerce me donne raison pour la créance vu le rapport d'expertise mais je ne serai pas payé car non prioritaire), le poseur de menuiseries sous-traitant le maçon (j'ai du régler les fermetures de la baie qui fermait mal) et le chauffagiste qui m'a posé l'insert (bon boulot, enfin).
Chez ma belle-mère ni le plombier chauffagiste ni l'électricien n'ont fini les chantiers. Après avoir encaissé les 2/3 du devis ils sont partis sur d'autres chantiers. Et comme ma belle-mère n'a pas l'argent pour engager des actions... Elle a même perdu l'aide de l'ANAH qu'elle devait avoir puisque les travaux ne sont pas finis...
Un reportage télé donnait plus de 50% de taux de malfaçons.
Aujourd'hui je rénove ma maison pendant mes congés, les WE et le soir.
Mon installation électrique a été vérifiée par Véritas (je fais du télétravail et donc l'installation a été testée) et le technicien la trouvée top. Il m'a juste donné un conseil pour le parefoudre : mettre le conducteur le plus gros possible pour le relier à la terre.
Que ce soit plomberie, charpente, isolation, placo je fais moi-même tout. Et le niveau à la main alors que les maçons font des fois à l'oeil (résultat un pilier de porte penché de 8cm/2m soit 4% de devers).
Quand je calcule avec le taux de TVA l'hypothétique crédit d'impôt et ce que coûte un professionnel en qui je n'aurai plus confiance et qui risque de me prendre pour un c.. je préfère faire à mon rythme et par moi-même.
La contre partie c'est que je suis moins sur mon clavier si ce n'est pour rechercher du pratico pratique et que je suis plus dans l'action.
Dernier point, les qualibat, certifs EDF/GDF ou autres, une fois que les artisans ont leur tampon, ils font ce qu'ils veulent, et ce qu'ils veulent le plus c'est du fric rapidement.
0 x
[Mode MODO=ON]
Zieute mais n'en pense pas moins...
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 237

Message non lupar chatelot16 » 09/11/15, 18:42

c'est le grand gachis

la construction de moyen d'economiser l'energie devrait etre une bonne activité , helas le triste bazar de credit d'impot et l'obscurantisme reglementaire encourage les escrocs et pourrit le marché

l'etat a completemnt raté ce qu'il fallait faire

il aurait fallu favoriser la construction de bon materiel et la vente de bon materiaux bien disponible , pour favoriser le travail des artisans et des bricoleur

helas l'etat a voulu favoriser uniquement l'activité d'artisans repondant a des normes restrictive ... et c'est les escroc qui sont les meilleurs pour profiter des reglements tordus

l'etat a donc favorisé les escrocs , et decouragé les gens plein de bonne volonté et de competence
0 x
Avatar de l’utilisateur
Exnihiloest
Grand Econologue
Grand Econologue
Messages : 1409
Inscription : 21/04/15, 17:57
x 72

Message non lupar Exnihiloest » 09/11/15, 19:19

J'ai fait récemment appel à deux entreprises solides pour un remplacement de chaudière, et le remplacement d'un grand nombre de volets roulants par des mieux isolés. Il reste une porte d'entrée à faire.

Même si bien sûr nous avons négocié, les deux jeunes commerciaux que j'ai vus n'étaient pas des marchands de tapis. Ils avaient les compétences techniques et ne vous prenaient pour des naïfs manipulables (niveau au moins Bac+3 je pense, voir école de commerce).

Nous avons donc fait affaire, et je n'ai en aucun cas été déçu par la qualité des travaux, même si je suis dans l'incapacité d'évaluer le bénéfice économique (je ne l'avais pas fait pour ça).
Donc contrairement aux autres intervenants, je note qu'il y a des entreprises qui choisissent les bons matériaux et font du beau boulot, mais ils faut mettre le prix. Sans le crédit d'impôt, peu probable que je me serais lancé.
Si j'avais fait le boulot moi-même, j'aurais passé quatre fois plus de temps et pas sûr du tout que le résultat aurait été meilleur. Or le temps a un prix, très cher même sur une vie humaine, cela penche aussi dans la balance.

Les seuls points bloquants sont le prix à payer pour la qualité d'une part, et les limites des solutions techniques.
On s'étonne en effet de manquer de solutions non par impossibilité technique, mais suite au peu de demandes pour le type de produit. Les entreprises semblent bloquées avec les produits sur étagère et incapables de faire du sur-mesure. Elles installent mais n'adaptent pas ou peu, la séparation entre production et installation est totale.
0 x
Avatar de l’utilisateur
grelinette
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 1728
Inscription : 27/08/08, 15:42
Localisation : Provence
x 130

Message non lupar grelinette » 10/11/15, 11:40

Bonjour,

La mairie de ma commune avait lancé en 2012 une opération d'incitation à la rénovation. Un service a été créé ainsi qu'une association et plusieurs réunions d'informations ont été organisées.
Par ailleurs, une liste d'entreprises partenaires identifiés comme compétents a été établie et était remise aux personnes intéressées.

Pour commencer, les réunions organisées, certes intéressantes, mais les témoignages montraient que les chantiers réussis l'étaient principalement parce le propriétaire connaissait déjà bien le sujet et pouvaient faire des choix objectifs (solutions choisies, matériaux, prix,...) ainsi qu'un suivi et une vérification des travaux.

Il ressortait que le néophyte en la matière était incapable de dire si tel ou tel devis d'entreprise ou conseil était cohérent, en l'occurrence quelques entreprises vendaient des solutions et des conseils non adaptés, mais faisaient tout pour convaincre que leurs produits convenaient. (choix du matériaux d'isolation, choix solaire thermique / électrique, ...)

Le service municipal fournissait également une liste de partenaires identifiés comme compétents par rapport aux objectifs fixés, à la charte établie, et la procédure à suivre avant, pendant et après travaux :

1. Diagnostic de Performance énergétique,
2. se rapprocher éventuellement de l’Espace Info Energie pour avoir des informations sur ces préconisations ou sur les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre,
3. Contacter les différents professionnels qui devront intervenir
4. Montage financier
5. Réalisation des travaux
6. Evaluation des performances énergétiques après travaux, avec visite 2 ans après travaux

En réalité, pour avoir tenté l'expérience , c'est un véritable parcours du combattant, notamment parce que les partenaires indépendants identifiés n'ont donné qu'un accord de principe sur leur adhésion au projet de la commune, et lorsque nous les avons contacté, il était très difficile d'arriver à coordonnées chaque corps de métier et les entreprises avaient plutôt tendance à nous conseiller d'autres partenaires avec lesquels ils avaient l'habitude de travailler plutôt que ceux recommandé par le service de la mairie.

Enfin, chaque étude préalable ou conseil faisait l'objet d'une facturation (certes minime de qq centaine d'€), et au final les frais avant travaux semblaient déjà importants sans qu'on arrive à les évaluer précisément et savoir à quoi et comment cela allait servir.

Il y a eu une importante communication avec de nombreux documents distribués mais tous ces documents semblaient davantage théoriques et pavés de bonnes intentions plutôt que véritablement objectifs et concrets. (je viens de retrouver certains de ces documents si cela vous intéressent (*) ).

Bref après avoir passé plusieurs jours à tenter de mettre le dispositif en pratique, nous avons jeté l'éponge et nous sommes passés par une entreprise qui n'était pas dans le dispositif. C'était plus simple même si, au final, un certain nombre de travaux ont été bâclés.

A noter enfin qu'au niveau des devis reçus pour le même chantier (rénovation de toitures avec pose d'isolation), les prix ont varié du simple à plus du triple ! (sans parler de certains devis hors norme ahurissants).

(*) donnez moi un mail en MP si vous souhaitez que je vous adresse les documents concernant ce dispositif communal d'aide à la rénovation.
0 x
Projet de l'hippomobile-hybride - Le projet sur éconologie
"La recherche du progrès n’exclut pas l’amour de la tradition"

Avatar de l’utilisateur
elephant
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6646
Inscription : 28/07/06, 21:25
Localisation : Charleroi, centre du monde....
x 4

Message non lupar elephant » 11/11/15, 10:56

Les règles sont toujours les mêmes:

- publier un cahier de charges dont il doit être fait référence dans les offres, joint à l'offre.
- inclure les modalités de paiement au cahier des charges et à l'offre
- évaluer les imprévus et vérifier si la demande est complète ( dans les marchés publics, les entreprises aiment les imprévus, parce qu'ils sont exécutés hors devis )
- faire inclure les temps d'exécution, dates et délais dans l'offre ( connaître le temps d'exécution permet de négocier le poste main d'oeuvre )
- demander plusieurs offres
- demander aux amis et aux voisins de qui ils sont satisfaits
- connaître à l'avance le prix des matériaux
- y aller mollo sur les acomptes: 15 % à la commande est un maximum quand les délais sont longs. Proposer d'autres formules telles le règlement des matériaux à l'arrivée sur chantier , par exemple et des liquidations par tranches.
- pallier l'absence d'acomptes par des garanties bancaires
- toujours lier les paiements à la bonne fin: l'impayé doit permettre de payer une autre entreprise pour finir le travail.

être philosophe:

se dire qu'une entreprise qui a besoin de confortables acomptes n'est pas "confortable" financièrement.
se dire qu'une entreprise qui n'est pas capable de souscrire à un cahier de charges n'est pas fiable

être "vache"

demander à l'entrepreneur dès l'établissement du devis s'il a des travailleurs détachés syldaves ou bordures ( directive Bolkenstein ) et s'en servir pour faire baisser le volet main d'oeuvre: ils coûtent 15 à 20 euros de l'heure grand max, inutile de les payer 40 ou 50 euros de l'heure.

Bon, bien sûr si c'est pour des chantiers de 2.000 euros, vous allez vous faire envoyer au diable, mais quand il s'agit de 20.000 ....

Pour les frontaliers:

demander prix aux belges..... :mrgreen:

un truc:

en Belgique, les comptables ont accès à la base de donnée du fisc qui permet de savoir si les entreprises sont en règle de TVA, impôts et cotisations sociales. Important car vous pourriez être tenu solidairement responsable des taxes impayées.
0 x
éléphant: suprême éconologue honoraire..... pcq je suis trop frileux, pas assez riche et trop paresseux pour économiser vraiment le CO2 ! http://www.caroloo.be
Bibilegris
Je découvre l'éconologie
Je découvre l'éconologie
Messages : 1
Inscription : 23/11/15, 13:51

enfin

Message non lupar Bibilegris » 23/11/15, 14:08

voilà enfin une question très pertinente et intéressante. Comme beaucoup, je ne suis pas le seul à avoir un mauvais oeil sur les artisans de la rénovation énergétique. Quand on habitait encore le nord du pays, soit ça finissait en procès, soit ça finissait en paiement des 2/3 mais récupération seulement d'une infime partie de la somme, soit rien du tout. On a eu du mal à revendre la maison pour habiter dans la partie sud-est, avec ce perpetuel chantier chez nous. Maintenant, on n'a plus de problème car le gendre est artisan et il connait le milieu, donc il nous conseille toujours les personnes à qui il a confiance. C'est seulement après qu'on a eu vraiment de jolis travaux qui valent notre argent. Nous avons fait beaucoup de travaux de chauffages, de toitures, de mur, de cave pour diminuer la consommation d'énergie.
0 x
J'innove aussi dans mes outils. Plus d'électricité, désormais c'est le palan-treuil portable
Avatar de l’utilisateur
simplino
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 143
Inscription : 22/11/15, 18:28

Message non lupar simplino » 23/11/15, 14:53

Même les pros reconnaissent cette réalité de trop de malfaçons, qui portent tort aux pro sérieux, en détruisant toute confiance et une anxiété, comme pour les terroristes !!!
EnR : des pratiques commerciales trompeuses révélées par la DGCCRF
http://www.batiactu.com/edito/environ-5 ... dium=edito

Si on veut éviter, il faut en savoir bien plus que les pros, poser plein de questions et vu la complexité technique qui explose pour tout, c'est très difficile de tout connaitre !!
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité