Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement...VMC : le pour et le contre, avantages et inconvénients

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/10/11, 00:15

La VMC ou une forte aération, peut très bien mouiller à fond votre maison ainsi que ses murs, au lieu de la sécher, comme j'ai constaté chez moi certaines fois, sur un appartement inhabité en mon absence, ou sur mes maisons en aérant !!
Et donc cela ne part pas en sucette vu le sujet sur la VMC !!

Ce qui part en sucette, c'est de raisonner comme des shadoks qui comprennent tout à l'envers !!!!

Je comprend mieux, comment certains ont des problèmes d'humidité sans jamais en sortir, comme des shadoks à croire que la VMC pompe, alors que le problème disparaît en un jour chez moi, sans VMC !!!
Dernière édition par dedeleco le 15/10/11, 00:20, édité 1 fois.
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 00:17

dhaulagiri a écrit :
Je ne pense pas couper la VMC une partie du temps: le modèle que j'ai choisi consomme moins de 15 W en moyenne. Par contre, un truc me faire dire que l'air passant par les entrées est insuffisant: quand on revient du boulot, il y a une odeur de fumée dans le salon/séjour. J'imagine que le conduit de la cheminée (foyer ouvert, même si trappe d'obturation) crée un appel d'air pour compenser la relative étanchéité du reste de la pièce. Simple hypothèse. Un jour, je mettrai un petit poêle à bois pour améliorer le truc mais on n'en est pas encore là...

.


1) La VMC SF risque toujours de poser des problèmes avec une cheminée (foyer ouvert) ou un poêle...

Cela est renforcé si les entrées sont insuffisantes, effectivement !

Mais la VMC crée une dépression et l'air rentera par poù bon lui semble, tu auras du mal à faire la police : tes prises, même si elles sont géantes, le conduit de cheminée, le dessous de portes...

Ne te fais pas d'illusion.

2) Même sans VMC, dans certaines conditions, il y a inversion de tirage. Cas classique : tu n'utilises pas ta cheminée ou ton poêle ; les murs, boisseaux, etc sont froids, mais l'air de la maison et extérieur est chaud (un subit coup de sirocco) : l'air refroidit dans le conduit "descend"... Une Montgolfière à l'envers...

Mais inutile de faire de l'alarmisme : vu qu'il n'y a pas de feu, cela sent la fumée (c'est l'odeur assez pugnace du bistre sur les conduits) mais il n'y a pas de CO ! Tu ne risques rien, pas plus que tu ne vas tomber raide en sniffant un jambon de Bayonne !

3) Effectivement, mets aux normes. Cela ne t'êmpêchera pas de "moduler" le fonctionement ensuite. Eventuellement. Je ne veux nullement imposer mon idée !

La question n'est pas les 15 W du moteur de la VMC. La question est celle des calories jetées par la fenêtre par les centaines de m3 d'air chaud jetées dehors et remplacés par de l'air froid, voire glacé. Qui peut être très sec en hiver... Cette perte est de l'ordre de grandeur, avec une VMC SF hygro, d' 1 kW ! C'est pas rien ! Environ 10 % du besoin de chauffage...

Sinon, on n'aurait pas inventé des VMC DF à prix d'or !

L'été, je mets en marche forcée, à fond...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 00:21

dedeleco a écrit :
Ce qui part en sucette, c'est de raisonner comme des shadoks qui comprennent tout à l'envers !!!!


Peu pas t'empêcher d'insulter !!!

Epuisant, cette attitude de pré-ado...
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 00:28

dedeleco a écrit :La VMC ou une forte aération, peut très bien mouiller à fond votre maison ainsi que ses murs, au lieu de la sécher, comme j'ai constaté chez moi certaines fois, sur un appartement inhabité en mon absence, ou sur mes maisons en aérant !!


!!!


Il n'est quand même pas difficile de comprendre que dans une maison inhabitée, dont les murs se sont refroidis tout l'hiver, tu introduis de l'air plus chaud et humide (par ex au printemps), il va y avoir condensation sur les murs... Que ce soit en ouvrant ou avec une VMC...

La VMC, mis à part qu'elle introduit l'air, n'a rien à voir là-dedans.

Je suppose que c'est aussi la faute à la VMC si l'eau dégouline sur la bouteille d'eau friache pour le Pastis dans le Var par temps orageux ???

Idem dans les églises, la messe la dimanche, transpiration des croyants, condensation sur les murs glacés au printemps... Les gens ont pour habitude de dire que la "pierre transpire"
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/10/11, 00:38

Tout à fait d'accord avec Did67, avec en plus qu'une cheminée peut tirer à l'envers avec du vent dans le mauvais sens par rapport à la position de la cheminée par rapport à la maison et à la position de son entrée d'air et refouler à l'envers !!
Dépression complexe créée par le vent derrière la maison sur l'entrée par rapport à la cheminée devant qui subit la surpression du vent !!!
On peut même alors en mourir par CO qui rentre dedans, par météo malchanceuse !!!

L'été, je mets en marche forcée, à fond...

A préciser, car si dehors l'air est très chaud 30°C et plus à 100% d'humidité comme sur la côte Est des USA (100°F et 100% humidité), alors condensation énorme d'eau dans la maison et moisissures toxiques !!
Heureusement en Alsace on n'a strictement jamais 100% d'humidité avec les chaleurs !!!
C'est pour cela qu'une VMC suffit souvent en France, et qu'aux USA seules les clim assurent des conditions à peu près vivables !!!

Enfin certains ont un humour shadok à sens unique !!!!
0 x

Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 07:55

1) Oui. Cette configuration, je l'ai développée ailleurs. Mais il s'agit alors plutôt d'une mauvaise conception du conduit, qui ne dépasse pas assez du faîte du toit... A mon avis, cela n'est pas le cas de dhaulagiri, cela se saurait sur sa maison...

Mais cela existe ne effet. Mes parents avaient une maison comme ça. Et là, effectivement aussi, risque avec le CO, car cela peut se produire quand il y a du feu... donc du CO...

Pas besoin de détecteur cependant, on sent la fumée !

2) Oui.

Pour la raison décrite plus haut (air extérieur plus chaud que les murs et proche de la saturation), il peut ne pas être pertinent de faire rentrer de l'air. Si ce n'est pour respirer. En tout cas pas pour assécher et évacuer l'humidité.

Maintenant, l'Alace pas plus que le Gard ne sont la Louisianne ou le delat du Mississipi...

Ceci dit, exceptionnellement, la configuration peut se produire même en Alsace : temps orageux, air saturé et chaud (temps dit "lourd" - suffit d'avoir fait un infarctus pour le détecter très bien). Mais on ne bâtit pas un projet sur les exceptions...

3) Non !

Le gamin qui fout un pétard dans votre jardin le 14 juillet ou le 31 décembre, on lui pardonne sa drolerie... Humour.

Le gamin qui fout un pêtard dès qu'il sait que vous êtes là, ce n'est plus de l'huour. S'il pense être drole, c'est qu'il n'a pas fini sa crise de pré-adolescence...

N'essaye pas de fiare passer pour de l'humour ton radotage autour du bois sec et des douches dehors, répété et répété sans cesse, et comme unique "contribution", sur les fils où nous discutons du fonctionnement ou du réglage de nos chaudières. Que nous garderons de toute façon. C'est l'intitulé exact de ces fils. Ta pollution récurrente est un manque de respect des plus évidents. Je reste poli. Pas de l'humour.

J'ai pas besoin de sondage pour savoir que tu seras bien seul à penser que c'est de l'humour. Et cela devrait t'interpeler. Mais pour cela il te faudrait déjà sortir d'un comportement de pré-ado (rire et être satisafait de ses provocations dont l'unique objet est de crier : "j'existe puisque j'emmerde !").
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 5

Message non lupar dedeleco » 15/10/11, 13:54

ton radotage autour du bois sec et des douches dehors,

est simplement mentionner ce que je fais réellement pour moi (tout cet été sans une seule douche chaude, vu la T de la mer (83) et de l'eau froide du robinet quasi égale à celle de la mer, ceci sans aucun effort ) et pour le bois sec, (en plus gratis qui traîne abandonné partout devant mes yeux) cela ne semble pas compris du tout, même par les pros, puisque aucune chaudière (ou séchoir) ne sèche le bois à fond avant combustion, en récupérant la chaleur de séchage par simple condensation !!
A mon avis il y a possibilité de le développer industriellement en recherchant la forme la plus simple, mais automatique, rendement bien meilleur du bois et pollution bien plus faible !!
Même les granulés y gagneraient !!

Il me semble que le chauffage à encore plein de progrès simples à faire !!! (en oubliant www.dlsc.ca)

Sinon on est d'accord.
Je radote cette évidence écologique qui me crève les yeux mais pas les yeux de la plupart des gens !!!

Contre le CO, ne pas trop faire confiance à l'odeur seule qui prévient, car si malchance on en meurt bien (300morts par an, selon pompiers) (faible débit, sommeil, habitude à l'odeur, etc..) !!!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 15:59

dedeleco a écrit :
Sinon on est d'accord.
Je radote cette évidence écologique qui me crève les yeux mais pas les yeux de la plupart des gens !!!

Contre le CO, ne pas trop faire confiance à l'odeur seule qui prévient, car si malchance on en meurt bien (300morts par an, selon pompiers) (faible débit, sommeil, habitude à l'odeur, etc..) !!!


1) Donc ça nous avance à quoi, sur les fils relatifs au fonctionnement des chaudières Okofen et de leur paramétrage, nous qui avons fait un choix, celui d'une chaudière automatique à pellets (donc à biomasse), propre et qui fonctionne "comme le fuel" ????

Tu penses sincèrement qu'on va : a) ramasser le bois sec de nos voisins (à supposer qu'ils en ait) ; b) le bruler dans une chaudière qui n'existe pas ou dans un poêle banal en incommodant tout le voisinnage ; c) vendre notre chaudière... On va peut-être aussi déménager dans le VAR pour pendre nos douches en bord de mer (ce n'est pas l'envie qui manque !).

Et tu passes toujours sous silence ce que tu fais au moins une moitié du temps (douches) et au moins une moitié du temps dans ta seconde maison ! Donc pour le moins, ta leçon d'écologie ne dure même pas l'espace d'une année et est extrêmement partielle.... A quand ton éco-bilan C fossile complet ???

Conclusion : ton radotage, que tu admets donc, est une provovation répétée, répététive et lassante sur un fil où cela n'apporte rien... et non l'ombre d'une trace d'une contribution, comme tu voudrais maintenant nous le faire croire ! Prends-nous pour des imbéciles, en plus !

Tu pourras essayer de faire croire le contraire à qui tu voudras et où tu voudras... mais pas à moi et pas ici.

2) Encore une fois, dans le cas d'inversion alors qu'il n'y a pas de feu, il n'y pas de risque de CO même s'il y a une odeur de fumée.

En revanche, d'accord avec toi que compter sur l'odeur dans le cas d'un appareil de combustion qui fonctionne n'est pas la bonne tactique, le CO étant inodore.

L'expression de mon idée a là été malheureuse :

a) il faut absolument s'assurer d'un bon tirage et de l'absence d'inversion de tirage : conduit aux normes, attention aux dépressions créées par les VMC SF (une VMI est plus pertinente), prise d'air extréieure suffisante par rapport au tirage (idéalement, aujourd'hui, un poêle étanche avec un conduit de prise d'air primaire)

b) et installer un détecteur...
Dernière édition par Did67 le 15/10/11, 16:11, édité 1 fois.
0 x
Avatar de l’utilisateur
Did67
Modérateur
Modérateur
Messages : 16187
Inscription : 20/01/08, 16:34
Localisation : Alsace
x 6612

Message non lupar Did67 » 15/10/11, 16:05

dedeleco a écrit :La VMC ou une forte aération, peut très bien mouiller à fond votre maison ainsi que ses murs, au lieu de la sécher, comme j'ai constaté chez moi certaines fois, sur un appartement inhabité en mon absence, ou sur mes maisons en aérant !!
Et donc cela ne part pas en sucette vu le sujet sur la VMC !!
!!!


@dhaulagiri, à ce sujet

Comme je l'ai écrit entre temps, cela peut effectivement arriver dans des conditions météo particulières avec des murs froids en sortie d'hiver (cela dépend donc de l'isolation aussi) ; maison non chauffées en cas d'absence...

Néanmoins, cette situation particulière sera nécessairement de courte, très courte durée et ne se produira qu'une fois ou deux dans l'année sous nos climats.

Elle n'aura donc aucune incidence sur un quelconque développement de champignons, d'allergies, de dégradation des matériaux (sauf si tu as la Joconde chez toi)...

Contrairement à une situation qui se reproduit régulièrement pour ne pas die quotidiennement, tel que l'absence de VMC dans une maison "étanchéifiée"...

Sans être faux, c'est donc du chipotage. Et non une question à prendre concrètement en compte.
0 x
Avatar de l’utilisateur
dhaulagiri
Je comprends l'éconologie
Je comprends l'éconologie
Messages : 106
Inscription : 07/01/11, 21:57
Localisation : Gard

Message non lupar dhaulagiri » 15/10/11, 21:23

Merci.

Je comprends les critiques qui sont faites à l'encontre de la VMC, et de la VMC SF en particulier.

Je pense qu'une maison conçue intelligemment peut s'en passer totalement et être beaucoup plus saine qu'une maison équipée d'une VMC. Cette maison, j'en rêve depuis longtemps mais la réalité du marché étant ce qu'elle, j'ai dû me "contenter" (croyez cependant bien que je me mesure chaque jour mon privilège!) d'une villa des années 80. Bien évidemment, personne ne m'a fait signer avec un couteau sous le menton mais je n'ai pas choisi la façon dont elle a été bâtie, isolée, aménagée...

Si on peut juguler certaines imperfections, il en est d'autres avec lesquelles on doit composer. Ma maison n'est pas passive: j'ai donc accepté l'idée de voir s'envoler quelques calories avant même d'avoir installé la VMC. Évidemment, le but est de faire le mieux possible mais, encore une fois, une rénovation est un compromis entre de nombreuses contraintes. A mes yeux, il est fondamental d'extraire l'excès d'humidité et l'air vicié, quel qu’en soit le prix. Et, comme le rappelle Did, je ne veux pas envisager tous les cas susceptibles de se produire avant de réaliser mon projet. La vie est trop courte pour ça. On peut tenir compte d'une journée où les conditions météo exceptionnelles vont rendre ma VMC contre-productive. Dans ce cas-là, tenons aussi compte d'une journée au cours de laquelle un "incident" nucléaire risque de polluer l'air qui va entrer par les mortaises de mes fenêtres, parce que la probabilité que ce jour-là existe n'est pas minime. Le dernier s'est d'ailleurs produit il y a un mois. Marcoule n'est pas si loin de chez moi...
0 x


 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités