Transfert calorique brique réfractaire et air ?

Le chauffage, l'isolation, la ventilation, les VMC, le refroidissement...bref le confort thermique. Isolation, bois énergie, pompe à chaleur mais aussi électricité, gaz ou mazout, VMC...Aide au choix et à la réalisation, solution de problèmes, optimisations, conseils et astuces...
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33




par clasou » 30/03/12, 15:31

Re ,tu pourrai faire des photos de ton installation ,voir si on parle de la même chose.
Ah oui c'est sur que dans la philosophie pas chère,des barres de cuivre épaisse ,ça va aider.
Bonjour le retour sur investissement.
Comment tu peux dire prenez un bon poêle,ça fait mauvais commercial.
Car a aucun moment tu ne t'occupe de savoir la consommation actuelle ,l'isolation le moyen actuel de se chauffer ,quand a lit se qui en on construit et tu verras que quand tu parle des suie ,il faut revoir ton sujet.
Tel que le disais nlc ,le pire c'est que quand ça te géne tu occulte les réponses,d’ailleurs je me demande si tu ne serait pas un robot expérimental ,car a voir la tournure de tes réponses ,j'ai l'impression d'avoir les réponses des traducteurs en lignes,c'est a dire sans aucune humanité.
a+claude
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 30/03/12, 16:02

Clasou, à peine lisible vu son orthographe, en refusant de comprendre les bases thermiques, va avoir des surprises, comme l'autre avec ses aimants, a se fatiguer pour rien !!!!

Au fait le cuivre n'est pas obligatoire, alu, fer, mais dans un chauffage central ou le sanitaire pour l'eau on en met beaucoup plus !!!!

mais c'est moins dangereux que de raconter à ses enfants que

Le SIDA en tant que tel ne peut pas se transmettre

https://www.econologie.com/forums/post227389.html#227389

comme refus et négation des réalités .

A part être asphyxié par le CO invisible et inodore si fuites entre les briques !!

110
110
110
0 x
clasou
J'ai posté 500 messages!
J'ai posté 500 messages!
Messages : 553
Inscription : 05/05/08, 11:33




par clasou » 30/03/12, 16:08

J'attends les foto :cheesy: de tes réalisations avec impatience.
a+claude
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 30/03/12, 17:28

Ma masse thermique ce sont mes maisons pas jeunes, de pas mal de tonnes de parpaings et placo, avec inertie de plus de un jour !!
0 x
Avatar de l’utilisateur
Bucheron
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 4731
Inscription : 07/11/05, 10:45
Localisation : En montagne... (Trièves)
x 2




par Bucheron » 30/03/12, 17:50

:shock:
0 x
"Je suis une grosse brute, mais je me trompe rarement..."
Avatar de l’utilisateur
plasmanu
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 2847
Inscription : 21/11/04, 06:05
Localisation : Le viaduc 07170 Lavilledieu
x 180




par plasmanu » 30/03/12, 22:12

Dédé ta masse thermique tu l'obtiens par le brainstorming.
Ou par échauffement des doigts sur le clavier?
Essaye la chaleur humaine : 100w vu que tu es plusieurs ça peut chauffer beaucoup
0 x
"Ne pas voir le Mal, ne pas entendre le Mal, ne pas dire le Mal" 3 petits singes Mizaru
Avatar de l’utilisateur
chatelot16
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 6960
Inscription : 11/11/07, 17:33
Localisation : angouleme
x 264




par chatelot16 » 30/03/12, 23:34

le malentendu commence dès le premier message

capacité calorifique de la brique 840 j/kg/°C

en oubliant le /°C on trouve toute sorte de materaiux comparable

l'avantage de la brique refractaire , c'est qu'on peut la faire monter tres haut : pourquoi pas 800°C : et pour redescendre a 20°C ca fait 720°C d'ecart donc 720 x 840 = 604800J/kg de brique

un materiaux de meme capacite calorifique mais ne pouvant monter qu'a 80°C stockera beaucoup moins

un materiaux trop bon conducteur de la chaleur comme du metal stockera beaucoup , mais restituera rapidement la chaleur stocké a moins de l'embaler dans de l'isolant

la brique est mauvaise conductrice de la chaleur : la partie interieure du foyer va monter a 800°C ou 1000°C et stocker beaucoup , mais le millieu de brique chauffera moins ... et la face exterieur encore moins ... le calcul de la chaleur totale stocké sera donc plus compliquée

pour un calcul exact tu peu essayer de suivre les lien de dedeleco , mais tu n'est pas sorti de l'auberge

pour un calcul pifometrique tu peu dire que la moitié de l'epaisseur de brique monte a haute temperature et que la moitié exterieur reste froide et ne stocke rien

le probleme est plutot de choisir la bonne epaisseur de brique : trop fin ca stocke peu ... trop epais c'est mauvais conducteur : la temperature interieure monte haut , mais la chaleur en ressort trop lentement : il ne faut pas augmenter que l'epaisseur , mais aussi la surface

et c'est pour ca que certain preferent stocker la chaleur dans un reservoir d'eau : le balon d'eau chaude est isolé : la chaleur ne sort pas quand on veut la stocker ... et elle sort vite quand on fait circuler l'eau ou il faut

edit erreur 40J/kg/°C au lieu de 840J/kg/°C
Dernière édition par chatelot16 le 31/03/12, 02:24, édité 2 fois.
0 x
dedeleco
Econologue expert
Econologue expert
Messages : 9211
Inscription : 16/01/10, 01:19
x 10




par dedeleco » 31/03/12, 01:41

J'avais mis les valeurs de longueur de diffusion en fonction du temps, et si on veut stocker ainsi, il faut l'utiliser avec des grosses briques, ou parpaings, chauffées sur toutes leurs faces, d'épaisseur du double de la longueur de diffusion !!
https://www.econologie.com/forums/post228505.html#228505

La quantité stockée est proportionnelle à la masse multipliée par la différence de T : delta T.

Le temps de stockage est lié aux surfaces d'échange multipliée par le deltaT et inversement au carré de l'épaisseur de diffusion pour parvenir au centre de la masse (ou de chaque brique) et pareil pour déstocker lentement vers l'air extérieur à la brique, ce qui impose moins de surface et une plus grande épaisseur du revêtement extérieur, pour garder longtemps.

On "sort de l'auberge" en utilisant le temps de diffusion comme le carré de l'épaisseur, ce qui donne l'essentiel sans calculs compliqués !!
http://fr.wikipedia.org/wiki/Conduction_thermique
http://fr.wikipedia.org/wiki/Diffusivit%C3%A9_thermique


trop fin ca stocke peu ... trop epais c'est mauvais conducteur

est à modifier en fin est rapide à stocker et perdre, et la quantité stockée est proportionnelle à la masse totale de briques de toutes épaisseurs.
et épais est long en temps à stocker et déstocker mais aussi bon conducteur sur temps long.

Le réservoir d'eau est plus simple à comprendre, en apparence, mais identique, de fait et incapable de monter à plus de 100°C et tuyauteries et complications de l'eau (cuivre).
La circulation de gaz chauds est aussi simple à réaliser.

Si on veut stocker vite la chaleur d'un feu rapide et la rendre lentement, il faut jongler avec ces principes, c'est à dire, quantités stockées, surfaces et épaisseurs de couches de briques, avec temps comme le carré des épaisseurs.

4 briques serrées à franchir prend 4x4=16 fois plus de temps pour sortir par diffusion !!

Donc on passe de 1h à 16h

et 5 briques serrées prend 5x5=25 fois plus longtemps à sortir.


Pour cette même raison, un gros poulet (ou roti ou dinde), met un temps à cuire en son centre, proportionnel au carré de son épaisseur, juste le temps que la chaleur parvienne en son centre. sans changer autant la puissance de cuisson.
Sinon, on va le cramer sur sa surface, en le gardant tout froid et cru en son centre.

J'espère que cette image concrète est plus claire.
Mais c'est identique pour les briques et un poêle de masse.

.
0 x

 


  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Revenir vers « Chauffage, isolation, ventilation, VMC, refroidissement... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 210 invités